• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Saint-Jean-Cap-Ferrat – Beaulieu sur mer : ma balade panoramique
Saint-Jean-Cap-Ferrat – Beaulieu sur mer : ma balade panoramique
Depuis l'Hôtel de Ville de Saint-Jean-Cap-Ferrat, la promenade Maurice Rouvier permet de rejoindre Beaulieu sur Mer à travers un paysage fabuleux ! En effet, dès le départ, la vue s'ouvre sur la baie de Saint Jean avec le port de plaisance, la plage de "Cros dei Pins" et la pointe de Saint Hospice du sommet de laquelle se détache la chapelle du même nom.   D'une longueur de 2,3km et facile d'accès, la promenade Maurice Rouvier dévoile par la suite un panorama des plus somptueux sur les falaises de "Coeur Riviera" et les villages pittoresques de La Turbie et d'Eze, et en contrebas Cap d'Ail. Au loin, le dernier fermant l'horizon marque la frontière italienne. A mi-chemin, la place David Niven rappelle le souvenir de ce grand acteur qui fut un fidèle de Saint Jean jusqu'à sa mort.   Je vous livre un petite astuce : il est possible de rejoindre depuis cette place la Villa Ephrussi de Rothschild en prenant la petite traverse à gauche de la place David Niven.   Par la suite, le chemin se poursuit en longeant la baie des Fourmis et la Villa grecque Kérylos, visible depuis sa pointe. Votre balade panoramique depuis Saint-Jean-Cap-Ferrat se termine par un dernier virage et vous voici arrivé à la plage de Beaulieu-sur-Mer et son port des Fourmis, sans oublier l'hôtel Royal Riviera, fleuron de l'hôtellerie azuréenne.
Saint-Jean-Cap-Ferrat – Beaulieu sur mer : ma balade panoramique
Mon escapade en vélo électrique à St-Nazaire-en Royans dans la Drôme
Mon escapade en vélo électrique à St-Nazaire-en Royans dans la Drôme
Pour découvrir le territoire du Royans-Vercors, de nombreux moyens sont possibles. La marche, qui reste traditionnelle et qui permet de profiter au maximum des paysages. La voiture, qui nous donnera l'occasion de pouvoir visiter le plus de lieux possibles en un minimum de temps. Le VTT, pour les plus courageux qui veulent dépasser leurs limites sur les routes vertigineuses de Combe Laval ou des Petits Goulets. Le camping-car, avec lequel nous pouvons emmener notre maison pendant nos voyages. La moto, qui également nous fera profiter pleinement des routes remarquables. Et pour ma part, j'ai décidé de le faire en V.A.E. (Vélos à Assistance Electrique). Une agréable première expérience au guidon d'un vélo qui m'a permis de découvrir, sans grandes difficultés, les reliefs du Royans-Vercors et certains sites phares du territoire. J'ai opté pour une balade au départ de St-Jean-en-Royans longeant plusieurs villages du territoire dont St-Laurent-en-Royans et son « arboretum » ; lieu idéal pour une pause pique-nique.  Un panel de paysages contrastés tout au long de cette balade pour une arrivée en beauté au superbe monastère orthodoxe St-Antoine-Le-Grand. Une belle après-midi de découvertes Royannaise, sportive et éducative ! Comme illustré sur la photo, je suis devant le Bateau à roue de Saint-Nazaire-en-Royans. A partir de ce site touristique où se trouve également la grotte de Thaïs et l'Aqueduc, vous pouvez monter jusqu'au village de Rochechinard et jeter un coup d'oeil aux ruines du château. Un vrai plaisir d'admirer et de profiter de paysages, de routes remarquables et de lieux de mémoires tout en laissant le vélo faire le plus dur, alors que vous, vous aurez juste à prendre des souvenirs mémorables de votre voyage. Alors ça vous tente ?! Pour en savoir plus sur les Vélos à Assistance Electrique, rendez-vous à l'Office de Tourisme de Saint-Jean-en-Royans où nous vous proposons la location de 4 V.A.E. pendant tout l'été. Pour plus de précisions sur les sites touristiques de notre territoire n'hésitez pas à consulter notre Brochure OT Pays du Royans 2016   Ou demandez nous directement à l'accueil lors de votre passage chez nous ! A bientôt dans le Royans Vercors.
Mon escapade en vélo électrique à St-Nazaire-en Royans dans la Drôme
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME VERCORS DRÔME
Mes bons plans pour découvir le cœur de Dijon
Mes bons plans pour découvir le cœur de Dijon
Ouvrez vos yeux et à vos papilles ! Conseillère en séjour à l’Office de Tourisme de Dijon et Dijonnaise d’adoption, je vous propose ici quelques idées de visite pour profiter au maximum des nombreux trésors que propose notre Cité.   Sachez que Dijon, capitale de la Bourgogne, la Cité des Ducs, est une ville à taille humaine où tout se fait à pied. Un conseil : suivez les flèches au sol de notre Parcours de la Chouette. Elles vous mèneront immanquablement vers le Marché de Dijon : ambiance chaleureuse garantie ! Moutardes en vrac, légumes frais, pains d’épices, escargots et mon fromage régional de prédilection : l’Epoisses... C’est l’endroit rêvé pour découvrir nos spécialités locales. C’est aussi l’occasion de partager votre passion pour l’art culinaire avec les Dijonnais, fiers de leur future Cité de la Gastronomie !   Puis, à deux pas de là, l’Eglise Notre-Dame et sur son flanc gauche, la chouette, symbole porte-bonheur de notre ville. Je ne rate jamais l’occasion de toucher de la main gauche (la main du cœur !) celle que tout Dijonnais affectionne particulièrement. Plusieurs versions expliquent son existence. En ce qui me concerne, j’aime particulièrement celle qui précise qu’elle a été sculptée par l’un des architectes de l’Eglise Notre Dame dont le nom était Chouet...   Situé à proximité, je vous conseille de découvrir le Musée des Beaux Arts qui est l’un des rares musées à se situer dans un palais : le Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne ! Ce site incontournable abrite également le siège de la Ville de Dijon dont les plus beaux salons valent largement le détour. C’est avec plaisir que je vous recevrai à notre point d’accueil, situé rue des Forges. A ne pas manquer, un petit joyau architectural vous attend : la Chapelle des Elus, souvent méconnue par les Dijonnais eux-mêmes.   Et voilà, une belle visite-découverte qui se termine en beauté ! J’espère que ce premier aperçu vous mettra l’eau à la bouche pour d’autres aventures dijonnaises !
Mes bons plans pour découvir le cœur de Dijon
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE DIJON
Ma balade du dimanche dans les Gorges de l'Ain
Ma balade du dimanche dans les Gorges de l'Ain
Déjà toute petite, je passais mes dimanches après-midi au bord de la rivière d’Ain avec ma famille, mes cousins, mes oncles et tantes, mes grands-parents… Une journée de détente, d’amusements mais aussi de découvertes. Je vous propose de partir à la découverte de cette rivière, et de ses gorges. Si vous êtes sportifs, enfourchez votre vélo et suivez-moi ! L’itinéraire n’est pas très difficile et la route est peu fréquentée. Rendez-vous à Poncin, porte naturelle des Gorges de l’Ain : après avoir arpenté les ruelles de cette ancienne cité médiévale et acheté de quoi grignoter pour le pique-nique, longeons cette rivière en empruntant la rive gauche, qui pour moi, est la plus belle. Cette balade, c’est un peu comme un grand livre ouvert qui vous raconte l’histoire d’une rencontre entre l’homme et la rivière, une histoire qui a commencé dès la préhistoire, une histoire sans fin… Après avoir traversé nos hameaux avec leurs maisons typiques vigneronnes, leur four banal, nous arrivons à un premier barrage, le barrage d’Allement. Une fois le barrage passé, vous découvrez un plan d’eau navigable et une étendue de terre appelée île Chambod, nom du hameau qui a disparu lors de la mise en eau du barrage. Un formidable terrain de jeux en période estivale. Quelques kilomètres plus loin, après avoir passé le panneau indiquant Merpuis, je m’arrête et je sors mon appareil photo : un magnifique panorama sur la rivière, les montagnes et l’île s’offre devant mon objectif ! Poursuivons notre route jusqu’au Pont de Serrières-sur-Ain et sa magnifique arche centrale dans laquelle une colonie de chauve-souris a élu domicile ! Autrefois sous pont, il y avait une pierre où était gravé « malheur à qui me voit » : cela signifiait, dès que cette pierre apparaissait, qu’il allait y avoir une grande sécheresse dans la région. Après avoir passé ce pont, la route va devenir un peu plus étroite. La rivière va avoir du mal à se frayer un passage entre les Roches du Jarbonnet et le Mont Balvay. Ouvrez grands vos yeux, vous êtes au cœur des gorges de l’Ain. La nature reprend tous ses droits : falaises calcaires se reflétant dans les eaux vertes de la rivière, cygnes et canards nichant dans les roselières, oiseaux survolant les berges, fleurs et arbustes décorant de part et d’autre les rives…. Ecoutez ce silence du bout du monde, admirez cet écrin de nature préservée et respirez… vous êtes dans la Vallée de l’Ain ! Plus loin, notre regard est hypnotisé par un gigantesque viaduc en pierre sur deux étages : le viaduc de Cize – Bolozon. Mais non, vous ne rêvez pas… c’est bien un TGV qui vient de passer ! Point stratégique durant la 2nde Guerre Mondiale entre les Maquisards et les Allemands, descendez au pied du viaduc : un panneau vous en dira plus sur son histoire. Traversez par la voie routière du premier étage pour basculer rive droite : admirez la perspective des arches et faites comme-moi, ouvrez votre fenêtre et testez l’écho ! Si vous avez le temps, vous pouvez poursuivre sur quelques kilomètre la rive gauche, remonter jusqu’à Thoirette où vous emprunterez un nouveau pont pour revenir par la rive droite à Poncin. Au retour, je m’arrête obligatoirement à Chambod et j’emprunte la petite passerelle pour me dégourdir les jambes sur l’île Chambod. Ile de 20 hectare où la nature a gardé et garde tous ses droits, c’est pour moi un véritable lieu de détente et de ressourcement. Et tout est pensé pour passer un agréable moment : chemin, tables de pique-nique, barbecues en pierre, jeux pour enfant… l’été, la baignade y est même surveillée ! Si vous avez du pain sec, ne l’oubliez pas : vous ferez des heureux ! Et voilà, la balade se termine. Avant de partir sur cette route, je vous conseille de venir me voir à l’Office de Tourisme à Poncin : je vous remettrai le parcours détaillé et vous dévoilerai mon endroit préféré. Mon conseil pour un arrêt pique-nique : au bord de la rivière à Merpuis, ou à l’ombre des grands arbres sur l’île Chambod.
Ma balade du dimanche dans les Gorges de l
Ma balade détente sur les quais de l'Yonne à Auxerre
Ma balade détente sur les quais de l'Yonne à Auxerre
Envie de couleurs, de quiétude et de détente à Auxerre ? Je ne saurai que vous conseiller une balade sur les quais de l’Yonne !  Récemment aménagés (et inaugurés en décembre 2013) afin de dévoiler tout leur potentiel, les quais offrent désormais aux Auxerrois, Icaunais et visiteurs un havre de paix et un lieu où il fait bon déambuler, ce que je n’hésite pas à faire dès que j’en ai l’occasion où que j’en ressens le besoin.   La première chose que je fais est de monter sur la passerelle afin d’admirer l’un des plus beaux panoramas de France. Imaginez, une vue imprenable sur la ville, une multitude de petits toits qu’on dirait imbriqués les uns dans les autres et à différents points de la ville, nos fabuleuses richesses historiques qui fascinent, de par leur architecture et de par leur histoire : l’abbaye Saint Germain que l’on distingue facilement avec la tour Saint Martin (une tour pointue), la cathédrale Saint Etienne et son architecture gothique caractéristique, l’église Saint Pierre et sa tour carrée « version modèle réduit » de la cathédrale, la tour de l’Horloge dont on aperçoit la pointe qui se dresse fièrement en plein cœur du centre-ville. Et puis ce qui me plait sur cette passerelle c’est que la lumière et les couleurs ne sont jamais les mêmes, que ce soit l’heure ou la saison, chaque moment offre des tons différents et font que je ne me lasse jamais de cette vue (avis aux photographes ! Partagez vos clichés sur #SecretsAuxerre).   Après en avoir pris plein les yeux, je redescends de la passerelle et admire les fontaines. Elles sont devenues un vrai lieu de vie : des personnes contemplatives aux enfants qui jouent à éviter de se faire arroser, tout le monde apprécie ces nouvelles venues ! Quand la nuit tombe, elles se parent de vives couleurs qui apportent de la gaieté à cet espace et un côté un peu magique, les cubes lumineux en accord avec les couleurs des fontaines apportant eux un côté quelque peu psychédélique.   J’aime ensuite marcher le long de l’Yonne, sur le chemin de halage qui est réservé aux piétons et aux cyclistes. Des cyclotouristes aguerris en route pour le circuit du Canal du Nivernais (long de 170 kms, qui relie Auxerre à Decize), aux cyclistes en balade pour la journée ou quelques heures ou  la petite famille qui profite d’une belle journée ensoleillée pour prendre l’air en vélo, tout est possible. Quant aux piétons ils ne sont pas en reste pour marcher plus ou moins longtemps et admirer les bateaux qui naviguent d’une ville à l’autre le temps d’un week end ou d’une semaine ! J’en profite pour saluer Pierre et Nicoletta Peyret, qui à bord du bateau l’Hirondelle , proposent des croisières sur l’Yonne et le canal du Nivernais, et mon collègue Yoann qui assure la location des bateaux électriques, permettant de naviguer sur la rivière et le canal avec passage d’écluses. Ces balades, très ludiques, plaisent aussi bien aux petits qu’aux grands.   Ah j’oubliais, une bourguignonne telle que moi ne manque jamais (ou si peu) une pause goûter ! Les espaces de verdure aménagés sur les quais sont l’endroit idéal pour déguster les macarons aux délicieux parfums de la boulangerie –pâtisserie Roy, située rue du pont, à deux pas des quais !   Bref vous l’aurez compris, les quais sont un véritable lieu de vie, de détente et d’activités (location de bateaux mais aussi puces, bals, concerts…) qu’il serait dommage de manquer ! Qui plus est l’Office de Tourisme de l’Auxerrois est situé sur les quais de l'Yonne alors n’hésitez pas au passage à en pousser la porte. Nous serons ravis, mes collègues et moi de vous accueillir, de vous apporter des conseils personnalisés et de répondre à vos questions ! A bientôt
Ma balade détente sur les quais de l
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Quelle est ma sortie préférée ? Me promener dans la nature. Et quoi de plus indiqué que les bords de Loire. Et pour se faire la commune de la Celle-sur-Loire a un bon plan : le parcours des Brocs. Situé dans une ancienne carrière de sable, ce parcours nous permet de découvrir la Loire et ses trous.   Alors ce matin ni une, ni deux, je me lève tôt (pas trop, 8 heures) et je pars à la Celle-sur-Loire pour faire le parcours. Je me gare alors dans le petit parking ce qui me permet de ne pas déranger les animaux. A peine arrivée au bord de la Loire, je surprends les aigrettes en train d’émerger de leur torpeur. Les petits panneaux d’indications m’expliquent l’histoire de la Loire et de ses occupants. La légère brume qui recouvre le grand fleuve donne au cadre une ambiance mystique. En continuant je peux observer les multiples essences d’arbres qui se développent ici, dans cette nature préservée. Arrivant aux trous (creusés lors du prélèvement du sable dans la Loire) j’ai rencontré quelques courageux pêcheurs, levés bien plus tôt que moi, en train de taquiner le brochet. Je rejoins alors les chemins de sable où je peux voir les troupeaux de moutons et leur berger. Les chiens, fidèles gardiens, encadrent les bêtes qui nettoient les pelouses alluviales. Derrière les brebis, leurs agneaux tentent tant bien que mal de suivre la troupe. Après avoir longé la Loire, je me dirige enfin vers l’étang des Brocs. Géré par la Fédération de pêche, cette retenue d’eau accueille carpes, silures, brochets et des truites lâchées plusieurs fois dans l’année. Là encore des pêcheurs tentent d’avoir la plus belle prise tandis que d’autres cassent la croûte sur les tables en bois présentes autour de l’étang.   Après cette belle marche sur le sentier des brocs, je rejoins ma voiture, heureuse d’avoir pu observer des hérons, des aigrettes, des cormorans et même des animaux plus étrange : des pêcheurs matinaux. Si vous passez par-là, peut-être que vous m’y verrez en train de traîner sur les plages de sables, essayant de trouver des castors !
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
5 photos de Poitou-Charentes par Hervé alias @timbrado
5 photos de Poitou-Charentes par Hervé alias @timbrado
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 7 au 11 septembre, c’est Hervé alias @timbrado qui vous fait découvrir la région Poitou-Charentes en 5 photos.    Suivez @timbrado sur Instagram pour ne rien rater de ses photos ! Coucher de soleil sur l'Ile de Ré :   Cette semaine, le programme des #ambassadeursJaimelaFrance nous emmène en Poitou-Charentes et c'est @timbrado qui est notre guide ! 😃 On commence bien la semaine du coté de l'île de Ré... Le soleil est tombé, la magie des couleurs d'un horizon coloré... Saviez vous que l'île de Ré bénéficie du même ensoleillement que la cote d'Azur ? Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 6 Sept. 2015 à 23h07 PDT Lever de soleil sur la campagne de Charente, juste au sud d'Angoulême :   Deuxième jour en #PoitouCharentes avec @timbrado pour les #ambassadeursJaimelaFrance. Ce matin on en prend plein les yeux au lever du soleil sur la campagne de Charente, juste au sud d'Angoulême. 😍 Légèrement vallonnée, elle est pleine de cultures variées les vignes du cognac sont bien présentes. Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 7 Sept. 2015 à 23h12 PDT Les rues de La Rochelle :   3ème jour de notre semaine en #PoitouCharentes avec @Timbrado. La Rochelle est connue pour ces 2 tours et son vieux port. Il a choisi une invitation à la promenade dans les belles rues de cette ville vivante. Les arcades sont bien pratiques et donnent un aspect tout médiévale et authentique. Quelle belle ville. Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 8 Sept. 2015 à 23h22 PDT Haut lieu du Pays Niortais, le Marais Poitevin :    Haut lieu du pays niortais, le marais poitevin s'étend sur 3 départements. De jolis villages desservis par des milliers de kilomètres de canaux. Et des balades sur l'eau des plus reposantes. Ces barques vous invitent... Merci à @timbrado qui nous fait découvrir le #PoitouCharentes cette semaine ! Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 9 Sept. 2015 à 23h12 PDT A l'orée de la Gâtine, dans les Deux Sèvres :      C'est déjà le dernier jour de notre incroyable semaine en #PoitouCharentes avec @timbrado pour les #ambassadeursJaimelaFrance. Et on termine la semaine avec cette photo juste incroyable : À l'orée de la gâtine dans les Deux Sèvres, des arbres se dressent témoins de l'ancien bocage remembrés au profit de plaines vastes. Ici surprise, l'agriculteur a semé des fleurs fertilisantes. Bien jolies avec ce soleil rasant. Les Deux Sèvres sont riches de ces campagnes secrètes. Merci encore Hervé pour cette incroyable semaine, suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 10 Sept. 2015 à 23h22 PDT
5 photos de Poitou-Charentes par Hervé alias @timbrado
Les bords de Marne, mon coin de paradis à deux pas de Paris
Les bords de Marne, mon coin de paradis à deux pas de Paris
Ma première rencontre avec les bords de Marne s’est faite lors d’une balade fluviale en péniche. En montant à bord de la DAMAMI, j’ai  découvert des paysages à couper le souffle. C’est pourquoi, je souhaite partager avec vous mon coup de cœur pour ce havre de paix à proximité de Paris.   On l’a appris à l’école, la Marne prend sa source sur le plateau de Langres, en Haute-Marne, et parcourt près de 525 kilomètres avant de rejoindre la Seine à Alfortville. Elle joue différents rôles : celui de patrimoine paysager et biologique, de terrain de loisirs aquatiques et de première source d'alimentation en eau potable à partir des cours d'eau en France.   Si vous êtes comme moi, à la recherche d’un cadre idéal pour couper avec le quotidien, baladez-vous le long des berges et flânez  au rythme de l’eau, à pied ou à vélo. Que vous soyez seul ou accompagné, actif ou retraité, vous serez conquis par les curiosités historiques et patrimoniales qu’offrent les berges de cette rivière.   La Marne fut source d’inspiration pour de nombreux peintres néo-impressionistes notamment ceux du « Groupe de Lagny ». Vous pouvez contempler certaines de leurs œuvres au musée Gatien-Bonnet à Lagny-sur-Marne, ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h.    Au départ de l’embarcadère, en marchant paisiblement en direction de Chalifert, vous êtes à 45 minutes d’un lieu étonnant qui éveillera forcemment votre curiosité. Dans un grand parc, au bord de la rivière, le scuplteur Jacques Servières a érigé des statues  « déjantées et décalées » qui représentent des femmes, des animaux mythiques ou réels, pouvant aller jusqu’à 4 mètres de hauteur. A voir absolument !   Au gré de votre promenade, arrêtez-vous devant les maisons meulières et admirez le charme si particulier de leur architecture inspirée de l’Art Nouveau. Vous vous replongerez au temps des guinguettes quand les gens aimaient se retrouver et danser pendant leurs congés.   Je travaille à l’Office de Tourisme et d’avril à octobre, j’accueille les plaisanciers en escale à la halte fluviale de Marne et Gondoire. Venus du monde entier, ils en profitent pour découvrir les sites toursitiques alentour qui prennent des airs de vacances. Si vous possédez un bateau, venez donc me rendre visite !   Sinon, si vous êtes amateurs de loisirs nautiques, je vous invite vivement à participer à la Fête de la Marne, qui a lieu chaque année au mois de juin où la rivière est mise à l’honneur : balades fluviales, joutes nautiques, initiation au stand-up paddle….   En résumé, à moins de 30 minutes de notre capitale Paris, les bords de Marne, on les peint, comme Léo Gausson, on les écrit comme Zola, ou encore on les chante comme Yves Duteil, on les aime tout simplement...  
Les bords de Marne, mon coin de paradis à deux pas de Paris
Je fais découvrir Vendôme à ma famille avec mon Smartphone !
Je fais découvrir Vendôme à ma famille avec mon Smartphone !
Vendôme, j’y habite depuis plus de 10 ans mais j’ai redécouvert cette magnifique ville-fleurie depuis que j’y travaille.   Les beaux jours sont de retour, c’est l’occasion idéale de faire connaître à ma famille toulousaine celle que l’on appelle «la petite Venise».En quelques clics et c’est parti… Ceux en possession de Smartphone ou de tablette téléchargent gratuitement l’appli et pour les plus traditionnels un petit plan papier récupéré à l’Office de Tourisme du Pays de Vendôme. Passionnée par les nouvelles technologies, c’est tout naturellement que j’ai souhaité participer activement à la réalisation du nouveau site internet de l’Office de Tourisme du Pays de Vendôme et de son application mobile «Vendôme Tour».   Suivez le guide ! En route pour 1h30 de découverte en suivant le circuit clouté au cœur de Vendôme. Une sonnerie marque à chaque fois la halte à opérer. Près de la mairie, c’est la présentation rapide de l’historique du collège des Oratoriens. «Regardez, vous avez même des photos bonus !» Ces informations viennent compléter celles des panneaux qui jalonnent ​cette balade. Le long du Loir, halte devant la tour de l’Islette et la Pente des Petits Jardins   «C’est incroyable cette parfaite maîtrise de la mosaïculture et le thème change tous les ans, c’est ça ?» s’exclame mon oncle, paysagiste et amoureux de la nature.On repart par le cloître de la Trinité, la rue du change, son ancien moulin à grains et retour à l’Office de Tourisme par le parc Ronsard.   Et vous savez ? Grâce à cette appli, il vous sera également facile de trouver un bon restaurant, un hébergement chaleureux, ainsi que les différents sites touristiques de la Vallée du Loir à visiter et même où sortir le soir à Vendôme grâce à l’agenda des manifestations.
Je fais découvrir Vendôme à ma famille avec mon Smartphone !
Ma visite cinématographique du Havre
Ma visite cinématographique du Havre
Community Manager de l’Office de Tourisme de l’Agglomération Havraise, je porte bien évidemment un vif intérêt aux nouvelles technologies et aux différentes utilisations dont nous pouvons profiter. A l’heure où le numérique prend une part de plus en plus importante dans notre quotidien mais aussi dans notre façon de voyager, de préparer un séjour, de découvrir une destination, j’ai souhaité partager avec vous une façon interactive et insolite de découvrir la ville du Havre sous l'angle du cinéma à l’aide d’une application mobile !   Cette application mobile dont je vais vous parler a pour sujet le cinéma au Havre. Et oui, vous ne vous en doutiez peut-être pas mais la ville du Havre est très appréciée des cinéastes (en plus de l’être par les touristes). Son architecture, son graphisme, son ambiance y sont pour beaucoup !   Avant de partir en balade, il faut bien évidemment que vous téléchargiez cette application mobile. Ce qui est bien, c’est que l’application « Le Havre Grand Ecran »  est gratuite et disponible sur l’App Store et le Play Store. Ça y est, l’application est téléchargée sur votre smartphone (ou votre tablette). Vous avez vérifié le niveau de batterie de votre smartphone ou de votre tablette ? Il ne vous reste plus qu’à profiter de cette balade cinématographique en compagnie de Jean Gabin, Michèle Morgan, Bourvil, Jean-Paul Belmondo, Sophie Marceau, Yvan Attal, Bruno Solo, Jean-Marc Barr et tant d’autres.   Cette balade cinématographique vous propose un itinéraire de 21 points, que vous pouvez suivre tel qui l’est défini mais que vous pouvez également faire comme bon vous semble ! A chacun de ces points, correspond un lieu de tournage d’un film ou d’une série, récent ou ancien. Vous pourrez pour chaque point visionner un extrait, (re)découvrir l’affiche et profiter de bonus (interview, anecdote, histoire…) provenant de l’INA (Institut National de l’Audiovisuel).   Ce qui est vraiment intéressant avec cette application, c’est de revoir des endroits du Havre tels qu’ils ont pu être par le passé mais aussi de voir de ses propres yeux des lieux actuels ayant servi comme décor de tournage pour les films ou séries les plus récents.   Voilà, en plus d'avoir ici un complément interactif pour votre future visite au Havre, vous en savez dorénavant plus sur les liens existants entre Le Havre et le cinéma. Ah oui, j’allais oublier de vous laisser un dernier petit conseil : n’hésitez pas à activer la fonction « Alerte film » dans les paramètres. Ainsi, dès que vous serez géolocalisé non loin d’un lieu de tournage, votre smartphone sonnera (ou vibrera) pour vous en avertir.   Bonne balade !
Ma visite cinématographique du Havre
Votre conseiller localLE HAVRE TOURISME
Retour en haut