• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
5 idées pour visiter Montpellier en famille
5 idées pour visiter Montpellier en famille
Tout à la fois médiéval et classique, le cœur de Montpellier, la plus vieille ville universitaire de France se laisse apprivoiser pas à pas. Découvrez ici 5 idées pour visiter Montpellier, dans le Languedoc-Roussillon, en famille, entre incontournables et bons plans. #1 Vous avez dit classique ? Le centre-ville se donne une allure classique avec ses innombrables hôtels particuliers, sa promenade du Peyrou conçue pour accueillir Louis XIV. La place de la Comédie, que l’on surnomme l’Œuf en raison de sa forme, est frangée d’un théâtre et de terrasses de grands cafés emblématiques de la ville. Classique aussi, la place de la Canourgue d’où l’on contemple la cathédrale Saint-Pierre, mitoyenne des bâtiments de la faculté de médecine, la plus ancienne de France, où étudia Rabelais. #2 Dignes des rois La promenade du Peyrou est un véritable hymne à l’absolutisme royal, avec son Arc de triomphe, sa statue équestre de Louis XIV et son temple des Eaux, somptueux belvédère ouvert sur le paysage alentour. Sans compter d’exceptionnels hôtels particuliers comme celui des Trésoriers de la Bourse où vous pouvez entrer librement ; celui des Trésoriers de France, aujourd’hui occupé par le Musée languedocien ; ou celui de Varennes qui abrite le Musée de l’Histoire de Montpellier et le Musée Fougau. #3 Avec les enfants Dans cette ville tout à la fois bourgeoise, intellectuelle et estudiantine, les enfants trouvent facilement leur bonheur. Pour les plus jeunes, le parc zoologique de Lunaret est une fête, gratuite pour tous. Loin des cages, les animaux se promènent en quasi-liberté, des loups aux bisons ou aux rhinocéros. Pour les fans de faune aquatique, cap sur l’Aquarium Mare Nostrum. Cent espèces de poissons y évoluent dans d’impressionnants bassins. On y franchit même le Cap Horn ! #Par amour des sciences Les amoureux des étoiles préféreront le Planétarium Galilée et son ciel recréé en 3D. Pr odigieux ! Cela enchantera petits et grands, d’autant que vous bénéficierez de réductions avec la City Card. Plus terre à terre, le Jardin des Plantes, le plus ancien parc botanique de France, offre ses quelque 3000 végétaux venus de tous pays. #5 À croquer Ce n’est pas tout de se cultiver, encore faut-il se mettre quelque chose sous la dent pour le goûter. En route donc pour la boutique « Aux Gourmets » pour ses pâtes de fruits, ses calissons et ses macarons propres à requinquer les chères têtes brunes et blondes. Voilà vous avez maintenant quelques pistes pour visiter Montpellier en famille. Si vous en voulez plus, vous pouvez demander conseil à l’Office de Tourisme de Montpellier.
5 idées pour visiter Montpellier en famille
Je vous invite à découvrir le port de Dunkerque, 3ème port de France
Je vous invite à découvrir le port de Dunkerque, 3ème port de France
Si vous voulez comprendre l’histoire du port de Dunkerque, de sa naissance à la période contemporaine…suivez mon conseil, visiter le musée portuaire.  Cet ancien entrepôt à tabac du XIX ème siècle accueille une riche collection qui permet de faire connaissance avec l’histoire de la ville : des maquettes de phares, de bateaux ponctueront votre visite.  La visite de la Duchesse Anne, majestueux trois-mâts datant de 1901 a suscité mon étonnement, mais après sa visite on comprend mieux ce qu’était la vie à bord : visite unique en France !!  A ses côtés, un bateau feu (la Sandettie) et une péniche (la Guilde), permettent d’approcher de plus près la vie à bord d’un bateau feu, ainsi que sa fonction ou le quotidien des mariniers.    Toujours dans le bassin de commerce, un autre moyen de découvrir le port et je vous le recommande : la visite du port en bateau !  Le Texel vous permet d’approcher les gigantesques installations portuaires, confortablement installé sur le pont. Pour les plus courageux, les 276 marches du phare ne devraient pas vous décourager… Une autre vue sur les darses du port de Dunkerque, à 60m de haut et un beau panorama sur Malo les Bains de la haut…  
Je vous invite à découvrir le port de Dunkerque, 3ème port de France
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d'une vue sur la mer
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d'une vue sur la mer
Je vous conseille la promenade de la corniche de Sète pour faire du vélo tout en admirant la mer.  Cette promenade relie le coeur de ville au quartier de la corniche. Elle fait 2km, commence au pied du théâtre de la mer et surplombe la mer Méditerranée.   Vous pourrez profiter d’une agréable piste cyclable et de balcons créés pour admirer la mer. Des bancs sont également à disposition pour vous reposer, face à la grande bleue...    Nichée sur les hauteurs des rochers avec la mer en contre bas, cette promenade fait le bonheur des Sètois qui l’arpentent en famille les Week end pour des balades en vélo, à pied ou encore en rollers, dès que le soleil est de sortie. Vous l'aurez compris la promenade de la corniche est accessible quelque soit votre niveau cycliste.    A l’aube ou au coucher du soleil, vous croiserez de nombreux sportifs qui font leur jogging face à la mer. Face à une telle vue, les efforts sont vite oubliés... Pour moi, ce sont les meilleurs moment de la journée pour contempler la Méditerranée, les couleurs de la mer et du ciel sont époustouflantes. C'est les moments que je choisi pour sortir mon VTT.         A l’arrivée, vous découvrirez le quartier de la corniche, ses bars, restaurants, et magasins. Si vous continuez plus bas, vous tomberez sur de grandes plages et paillotes pour profiter d’un bon moment.   Pour plus de renseignements sur cette balade avec vue sur la mer, sur la location de vélos par exemple, contactez-nous à l'Office de Tourisme de Sète. 
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Suivez moi au LAAC et au FRAC de Dunkerque où l’art contemporain a la côte !
Suivez moi au LAAC et au FRAC de Dunkerque où l’art contemporain a la côte !
L’art contemporain a trouvé toute sa place dans le Nord-Pas de Calais au FRAC de Dunkerque et au LAAC. Amateurs avertis ou promeneurs en quête de découvertes, je vous propose une petite balade dans le jardin des sculptures dans un premier temps, histoire de vous mettre dans l’ambiance…quelques œuvres des grands noms de l’Art Moderne semblent comme « posées » dans la verdure… Le LAAC conserve une riche collection d’art des années 50 à 1980. Mon œuvre phare : « Appel Circus » de Karel Appel !! sculptures colorées et pétillantes à souhait elle plaira aux plus jeunes !! Il conserve également une collection de 1500 œuvres d’art, peintures, sculptures, dessins, estampes, photographies,... présentées alternativement en fonction de la programmation.    Tout nouveau et conçu par les architectes Vassal et Lacaton, le FRAC pour Fonds Régional D’Art Contemporain est le jumeau de verre de l’ancien bâtiment des chantiers de France. Il se déploie sur 6 niveaux. Les collections publiques d'art contemporain y sont exposées.  Ma première visite s’est achevée au belvédère…un sentiment d’évasion et une vue sur le port de Dunkerque, la ville et ses 40km de sable fin de la plus grande plage transfrontalière d’Europe !! Une plage époustouflante de la Côte d'Opale !! Je vous recommande sans hésiter la visite du FRAC de Dunkerque. 
Suivez moi au LAAC et au FRAC de Dunkerque où l’art contemporain a la côte !
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
A l'Office de Tourisme du Marsan, je suis en charge de la communication mais le week-end je m'évade et je sais profiter des bons moments et des bonnes choses entre amis. Cet été, par exemple, des amis sont venus passer une journée sur Mont de Marsan... Objectif : se retrouver, partager de bons moments et se créer des souvenirs Ce sont des bretons, ils sont arrivés en fin de matinée à la maison. Enfin pour l'heure de l'apéro quoi ! Et comme ici on sait bien recevoir, je leur propose des toasts au foie gras avec une pointe de confit d'oignons sur le dessus que j'ai soigneusement préparés ainsi qu'un beau plateau de jambon serrano et de chorizo que je suis allée chercher à l'Epicerie Espagnole. Et bien entendu, un bon petit vin blanc pour accompagner tout çà ! Et merci au caviste de Plaimont (son Tariquet Premières Grives c'est un vrai délice!) Vous vous douterez bien que ce n'était que l'entrée, on s'est ensuite attablé pour déguster le poulet à l'oignon et la part de tourtière flambée à l'Armagnac. Pour les amateurs, comme mon ami Guillaume notamment, j'avais prévu un petit Armagnac de 1980 du Domaine de Lassaubatju pour digestif... Enfin, après s'être bien remplie la panse, je leur suggère une balade en canoë sur l'Estampon, à une quinzaine de kilomètres de Mont de Marsan. J'avais pris soin d'acheter mes billets à l'Office de Tourisme du Marsan pour bénéficier de la remise sur les tarifs ! Nous sommes arrivés à 15h30 tranquillement avec nos sacs à dos et lunettes de soleil. On a récupéré nos gilets (on n'est jamais trop prudent!) et puis on n'a mis nos objets perso dans le tonneau. On a quand même gardé les téléphones pour ne pas manquer de prendre des photos ou vidéos mémorables. Et là, nous voyons arriver une petite camionnette du style de celle de la colo... C'est parti ! Nous voilà tous en train de grimper dans le camion pour nous faire acheminer au point de départ de la balade. On était mignons ! On avait presque envie de chanter « yéyé les copains.. » comme dans le film « Le maître d'école ». En arrivant, un paysage surprenant de falaises calcaires, insoupçonnable. Je ne vais pas vous raconter toute la balade en détail mais il y a un moment mémorable où ma copine Sophie et moi-même n'arrivions plus à diriger le canoë et où nous avons fini (enfin plutôt Sophie) dans les branches pleines d'algues dans le creux d'une falaise... C'était tout vert et tout visqueux....Une photo de plus, quoi ! Après environ 2h30 / 3h de balade, nous sommes enfin tous arrivés au bout sains et sauf ! Un petit nettoyage au jet s'est tout de même imposé pour certains ou certaines. Mes amis étaient ravis de l'après-midi que nous avions passé, un peu fatigués tout de même. Mais comme dans les Landes de Gascogne, on ne se laisse pas abattre, nous avons à peine eu le temps de rentrer pour nous doucher et nous préparer, que s'était déjà l'heure de rejoindre d'autres amis à la fête locale du coin. RDV fixé au bar pour boire un petit verre, puis direction « la bodega » (type de self service avec grandes rangées de table pour manger tous ensemble) avec au menu une assiette de charcuterie, confit de canard-frites et glace ou tarte aux pommes. Le repas s'éternise un peu puisque entre les plats, on chante et on danse au son de la banda locale, on se prend par le cou et on va de gauche à droite...certains montent sur les bancs ou sur la table... j'adore faire partager cette ambiance bien de chez nous ! Ici, même si on ne vous connaît pas on vous adopte très vite ! Nous avons fait la fête jusque tard dans la nuit et sommes rentrés à la maison. Devant partir travailler le lendemain (et oui, même le dimanche! Il faut bien vous accueillir !), je n'ai pas pu accompagner mes amis pour leur visite de Mont de Marsan. Je leur ai remis un circuit de visite de la ville qu'ils pourront effectuer seuls (en vente à l'Office) et je leur ai indiqué un bar sympa où ils pourront aller prendre un verre en bordure de rivière. Alors si vous avez envie de passer un week-end entre amis à Mont de Marsan, n'hésitez plus ! Et si vous n'aimez pas le canoë, nous vous proposons aussi du paintball, de l'accrobranche, du laser quest (si pluie) ...
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
5 idées pour visiter les Saintes en Guadeloupe
5 idées pour visiter les Saintes en Guadeloupe
« La troisième plus belle baie du monde », qu’ils disaient ! Quelques minutes à vol d’oiseau séparent seulement les Saintes, cet archipel sauvegardé, de la Guadeloupe. Oubliés le stress, les voitures, la pollution. Saintes chéries, on vous adore. À la différence de certaines de ses voisines ayant succombé à l’avancée du béton et aux embouteillages, le rêve antillais ne vire pas au cauchemar, sitôt débarqué sur l’île principale de ce petit chapelet perdu dans l’Atlantique.   #1 Une île entre le ciel et l’eau D’adorables maisons blanches aux toits rouges, des scooters qui parcourent l’île dans tous les sens : le bourg de Terre-de-Haut s’étire tout en longueur. Au centre, une mairie et un square presque ombragé. L’église de campagne marque la limite entre le quartier du Mouillage et celui de Fond-Curé, où habitent les pêcheurs. Il faut prendre le temps de parcourir ces rues, enregistrant ici une conversation qui finit en éclat de rire, là une frise en bois, un jardin fleuri, une barrière, une jalousie à la peinture fatiguée…   #2 Un peuple de pêcheurs Les Saintois, peuple de pêcheurs isolés sur leur île, ont conservé leur particularisme à travers les siècles. Arborant fièrement le salako, chapeau en lamelle de bambou recouvert de tissus, d’inspiration tonkinoise, ils furent réputés pour la qualité de leurs bateaux, ces saintoises, légères et rapides, qui pouvaient mesurer jusqu’à 10 m de long. Aujourd’hui, les bateaux à moteur ont remplacé les blanches voiles triangulaires, et seuls quelques vieux habitants portent encore le salako.   #3 Une île sans histoire ? Descendants de Bretons, Normands et Poitevins, les Saintois sont pour la plupart blancs de peau. La canne ne poussant pas sur leur sol aride, l’esclavage ne fut pas vraiment une nécessité, et le mélange des populations resta limité. Vous n’aurez pas de mal à retenir les noms à l’entrée des boutiques, on retrouve partout des Cassin, Maisonneuve, Joyeux, Laurent, tous descendant des rares foyers qui s’étaient accrochés au XVIIème au flanc des mornes.   #4 Los Santos Christophe Colomb découvrit l’archipel en novembre 1493 et le baptisa Los Santos, en l’honneur de la Toussaint. En 1648, les Français occupèrent les Saintes, mais la sécheresse les fit fuir. La deuxième tentative, en 1652, fut la bonne. Si vous arrivez le 15 août, vous participerez à la fête patronale, car on commémore ce jour-là la victoire, en 1666, sur la flotte anglaise. Cette dernière se rattrapa en 1782, les Anglais, à leur tour, s’emparant de l’île. Le musée installé dans le fort Napoléon évoque le sort du « Ville de Paris », vaisseau-amiral, coulé au large. Les Saintes ne redevinrent françaises qu’en 1816...   #5 La maison-bateau au bord de l’eau ! En vous baladant dans le bourg, à gauche, après le ponton, vous ne risquez pas de manquer cette étrange maison bateau, blanche et bleue, que l’on doit, semble-t-il, à un homme qui a beaucoup fait pour immortaliser la Guadeloupe, Adolphe Catan. Pendant un demi-siècle, il a photographié la Basse-Terre. Mais c’est en 1945 qu’il commença la construction de cette étrange maison surplombant la rade, saluée à l’époque par les bateaux entrant dans la baie… car ils pensaient avoir affaire à un vrai navire.
5 idées pour visiter les Saintes en Guadeloupe
J'ai testé pour vous l’ArchéoParc de la Maison de la Dame de Brassempouy
J'ai testé pour vous l’ArchéoParc de la Maison de la Dame de Brassempouy
Vous avez tous déjà entendu parler de la fameuse Dame à la Capuche ou Dame de Brassempouy, cette statuette sculptée dans l’ivoire de mammouth et qui représente le premier visage humain féminin, retrouvée à la Grotte du Pape à Brassempouy. La Maison de la Dame est un espace muséographique situé en Landes Chalosse, au sud du département des Landes. Ce lieu exceptionnel aborde une phase de restructuration et d’enrichissement de son offre culturelle. Ainsi, depuis le 5 juillet 2014 le tout nouveau parc d’animation archéologique de la Dame, dédié aux gestes et à l’environnement du paléolithique supérieur, a ouvert ses portes.   Je m’appelle Sandrine et suis agent d'accueil à l’Office de tourisme des Luys à Amou. J’ai testé pour vous cette nouvelle infrastructure, unique dans les Landes et spécialement dédiée à la Préhistoire.   La visite débute par un point de vue merveilleux sur ce parc qui s’étend sur plus d’un hectare. Equipée de ma tablette, je profite d’une application numérique de visite spécialement conçue pour le parc de Brassempouy et qui invite à en savoir plus sur la vie de nos ancêtres, les hommes de Cro-Magnon ! Tout savoir et tout connaître sur ce qu’il s’est passé il y a 25 000 ans grâce à une tablette tactile, super! Un peu plus en contrebas, après le « selfie » incontournable avec le mammouth et son petit, je laisse aller mon imagination et mon talent de dessinatrice devant le mur à peindre.   Mais l’ArchéoParc c’est aussi des démonstrations de techniques parfaitement maîtrisées par nos précurseurs telles que la taille du silex, les techniques de chasse au propulseur et la production du feu. Pour cet atelier c’est Coralie qui s’y colle et qui m’explique la méthode par percussion qui consiste à frapper un éclat de silex sur un bloc de marcassite. Le choc produit une étincelle chaude qui dure assez longtemps pour être recueillie sur une matière  combustible comme, par exemple, l’amadou. La braise ainsi produite permet d’enflammer de l’herbe sèche. Waouhhh, impressionnant…. En bref, la balade dans l'ArchéoParc c’est une véritable immersion dans l'univers de nos ancêtres grâce à la reconstitution des couverts végétaux et des animaux de cette période glaciaire qui a vu naître la Dame de Brassempouy.  Lors de votre prochain séjour ou passage dans les Landes, faites une halte à Brassempouy. La visite dure environ 2 heures et c’est  plaisir garanti pour petits et grands !   A bientôt au Pays des Luys en Landes Chalosse
J
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DES LUYS
La vallée de la Thines en Ardèche, mon petit havre de paix
La vallée de la Thines en Ardèche, mon petit havre de paix
Laissez-moi planter le décor… Une vallée sauvage, ou se mêlent châtaigneraies centenaires, hameaux perchés et rivière cristalline… Accéder jusqu’au village de Thines se mérite, la route est étroite et sinueuse mais c’est un spectacle ininterrompu. En contrebas coule la rivière du même nom, La Thines. Ses eaux transparentes abritent de précieuses espèces… en effet il n’est pas rare de voir une truite moucher au coucher du soleil ou madame castor barboter dans le courant au petit matin. Bref vous l’aurez compris c’est un petit paradis sur terre ou les sensations de stress et de temps n’existent plus. Le village, perché sur son promontoire rocheux d’où il domine toute la vallée n’est accessible que par un petit sentier de 500m à travers le maquis. Tout ici est fait pour préserver le calme et la sérénité des lieux. Le dédale des ruelles, les toits de lauze caractéristiques et son église Romane du XIIème siècle en font l’un des villages les plus typiques du secteur. Quel bonheur de s’attabler dans l’une des auberges et profiter de la vue à couper le souffle tout en dégustant le traditionnel kir à la châtaigne. De nombreux sentiers de randonnées passent par le village. Tout est fait pour accueillir les promeneurs, des auberges au gite d’étape il n’y a qu’un petit pas. La maison du Gerboul propose quant à elle de l’information touristique et met en avant les artisans du secteur. Cette Vallée a une âme et son passé historique malheureux n’y est certainement pas pour rien. En 1943 un groupe de résistants, les maquisards comme on les appellent ici, a été exécuté ainsi que 3 agriculteurs innocents suite à une dénonciation. Ce drame reste encore aujourd’hui dans les mémoires et un monument fut érigé en leur honneur sur les hauteurs du village de Thines.
La vallée de la Thines en Ardèche, mon petit havre de paix
Ma journée accrobranche au Grand Parc de Figuerolles
Ma journée accrobranche au Grand Parc de Figuerolles
Le grand parc de Figuerolles est un espace naturel avec de nombreuses activités pour les petits et les grands. J’adore m’y rendre pour profiter d’un moment au calme et se ressourcer avec ses nombreuses balades nature au bord de l’étang de Berre. Mais aujourd’hui, j’y emmène des amis pour un après-midi accrobranche. Bonne humeur, rigolades et acrobaties au programme ! Nous sommes équipés par Romain, animateur de l’équipe d’Indian Forest qui nous explique les règles de sécurité. Il nous propose de nous essayer à une tyrolienne miniature afin de bien comprendre le principe d’attache. Moi qui ai le vertige, ce n’est pas de refus ! Se lancer de la plateforme fût délicat – même à 2m de haut ! – mais finalement sous les encouragements des copains, ça a été. Je suis prête pour voler dans les airs ! Téméraire mais pas trop, nous choisissons le parcours moyen. Je laisse passer les plus fous de la bande, histoire de voir…. Et me voilà embarquée dans un filet à 6 mètres de haut. J’enchaîne les diverses plateformes qui restent tout de même très ludique. Echelles, escalades, poutres … et tyrolienne bien sûr ! Tout y passe et on se prend au jeu. La technique est de se lancer sans trop réfléchir et de ne pas trop traîner afin d’éviter de se retrouver à 5 sur une même plateforme. Le parcours sera fini en 1h. Mais qu’est- ce qu’on rigole ! Allez soyons fous ! Qui me suit pour le parcours « confirmés » ? Celui-ci reste plutôt accessible quoique des circuits « de sortie » soient tout de même proposés sur le chemin. Fil de funambule, escaliers et cordes se succèdent. Le meilleur restera sans aucun doute la grande tyrolienne qui traverse le parc dans sa longueur. Un petit coucou aux passants en bas et me voilà à user de la force de mes bras pour remonter jusqu’à la plateforme d’arrivée. Qui a dit que l’accrobranche, ce n’était pas du sport ? On y retournera c’est sûr ! Et en plus les billets achetés à l’Office de Tourisme sont deux euros moins cher. Un argument de choc pour ne pas résister à la tentation ! 
Ma journée accrobranche au Grand Parc de Figuerolles
Mon péché mignon, la pomme à chair rouge de Gauciel - Grand Evreux !
Mon péché mignon, la pomme à chair rouge de Gauciel - Grand Evreux !
Normande et forcement GOURMANDE, j’adore tester les spécialités culinaires locales. En partant à la découverte du Grand Evreux, je me suis rendue dans une charmante commune: GAUCIEL. Et devinez ce que j’y ai trouvé ? Une exploitation cidricole, jusque-là quoi de plus normal en cette région de Normandie mais ….. On  y cultive une pomme très originale, une Pomme à chair ROUGE !!!  Une découverte assez extraordinaire, surtout en voyant tous les produits conçus à partir d’une seule et même variété : pâtes de fruits, confiture, jus de pomme, cidre rosé….. Humm  je m’en lèche encore les doigts! Comme on dit chez moi « ça a un goût de reviens-y » :) … La « pomme » sur le gâteau, un super contact pour une excellente rencontre avec le producteur, Monsieur Stéphane VAN THORNOUT :)   En tant que Responsable Boutique à l’Office de Tourisme du Grand Evreux, j’ai sauté aussi sur l’occasion et toutes ces petites merveilles à déguster sont en vente à la boutique de l’OT.  Je vous invite donc à aller découvrir ce lieu « absolument » fascinant à Gauciel, et faîte comme moi goûter ces splendeurs de pommes rouges si vous êtes un « vrai normand » c’est-à-dire « gourmand » !  
à partir de
4 €
/pers*
Mon péché mignon, la pomme à chair rouge de Gauciel - Grand Evreux !
Retour en haut