• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Mon idée de sortie pour un samedi d’hiver à Vendôme dans la Vallée du Loir
Mon idée de sortie pour un samedi d’hiver à Vendôme dans la Vallée du Loir
Animatrice Numérique de territoire mais également en charge de l’accueil à l’Office de Tourisme du Pays de Vendôme, j’aime faire partager mon expérience, la passion de mon métier et bien sûr, faire découvrir Vendôme. C’est pourquoi, je vous présente une idée de sortie à faire entre amis, en famille et je précise que c’est une bien belle occupation lors des jours de pluie où nous ne savons que faire surtout lorsque vous êtes accompagnés d’enfants. En ce samedi d’hiver où le brouillard recouvre les hauteurs des vestiges du château, je me rends à la gare TGV en fin de matinée accueillir mes amis et leurs trois enfants (eh oui, Vendôme, dans la Vallée du Loir est à 42mn seulement de Paris en TGV !). Après être allés se restaurer rapidement, j’ai décidé d’aller leur présenter une nouveauté au Musée : le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine. Un bien grand mot qui n’a pas l’air de réjouir et d’inspirer les enfants… Mais en rentrant dans ce lieu, bambins et ados se prennent au jeu et, à l’aide de tables tactiles, se promènent virtuellement dans Vendôme à travers les différents siècles : «Vendôme est au bout de leurs doigts !». Il ne leur reste plus qu’à s’installer sur l’un des écrans pour commencer les jeux interactifs avec des reconstitutions en 3D de certains monuments. On aurait voulu rester plus longtemps à fouiller l’histoire du bout des doigts, le lieu est beau, il a séduit les enfants comme les parents. Mais il fallait déjà rejoindre la gare, le rendez-vous était pris : «Nous reviendrons au printemps prochain», c’était trop bien ce musée»…
Mon idée de sortie pour un samedi d’hiver à Vendôme dans la Vallée du Loir
5 idées pour visiter Mulhouse en Alsace
5 idées pour visiter Mulhouse en Alsace
Son passé industriel fait de la ville la capitale européenne des musées techniques. Un patrimoine fabuleux dont on ne se lasse pas. Petit tour des plus emblématiques, à voir en famille de 7 à 77 ans et plus (ou moins) si affinités. En bref, des musées, un zoo et bons plans pour visiter Mulhouse en Alsace.    #1 En route pour la Cité de l’Automobile ! Que vous soyez fanatique de chevaux-moteur ou indifférent à la vitesse et à la technologie, vous ne pouvez que craquer pour la plus fantastique collection d’automobiles du monde. Parmi les quatre-cents exposées à la Cité de l’Automobile, toutes en état de marche, des Rolls-Royce, des Bugatti, des Ferrari, mais aussi des Formule 1 dont une Panhard Levassor Biplace course de 1908 à se damner. Le top du top !   #2 Cité du train : È pericoloso sporgersi ! Même si vous n’avez jamais joué au train électrique, vous serez fasciné par un parcours qui narre l’aventure ferroviaire de ses balbutiements à nos jours. Ah ! la Buddicom de 1844, une des plus vieilles locomotives du monde. Oh ! la douillette voiture de l’impératrice Eugénie conçue par Viollet-le-Duc. Aîe ! la PR1 et ses panneaux de verre Lalique.   #3 Un monde de couleurs À voir au Musée de l’Impression sur étoffes : tapis Moghol du XVIIe siècle et ses centaines de personnages imprimés, cachemires, indiennes, châles, panneaux décoratifs, c’est une explosion de formes et de couleurs raffinées qui s’exposent ici tout au long de l’année. Même les enfants s’enchantent à chercher personnages et animaux nichés dans le décor imprimé. Un enchantement.    #4 Panoramas grandioses au Musée du papier peint Vastes paysages rêvés du Bengale, d’Algérie, de Suisse ou d’un impossible Eldorado, batailles revisitées, telle celle d’Héliopolis en Égypte, bouquets géants, ornementent les murs d’une ancienne commanderie de chevaliers Teutoniques. Il s’agit d’un extraordinaire musée du Papier peint, à Rixheim, monté à partir des collections de la maison Zuber, installée ici dès 1797. Le seul existant au monde, qu’on se le dise.   #5 Les petites bêtes qui montent… Venez faire la connaissance de Jurij, ours blanc, de Sarah, tigresse de Sibérie, de Sannon, otarie mâle à crinière, de Sidoine, maki aux yeux turquoise. Tous sont les représentants d’espèces en voie de disparition pour lesquelles on s’investit ici à longueur d’année depuis 140 ans. Avec des programmes de conservation et de réintroduction. Coup de cœur pour Thommy, le seul cercopithèque à ventre gris visible en captivité. Foncez vite au zoo de Mulhouse, la moins chère des destinations lointaines !
5 idées pour visiter Mulhouse en Alsace
Mes conseils pour découvrir la gastronomie des Landes Chalosse
Mes conseils pour découvrir la gastronomie des Landes Chalosse
En charge du numérique à l’Office de Tourisme des Luys à Amou, je vais vous donner trois conseils pour découvrir la gastronomie des Landes Chalosse.    Premièrement je vous conseille de prendre le temps de découvrir les Marchés de Producteurs de Pays qui se déroulent  en juillet et en août. Si vous êtes amateur ou amatrice de la cuisine autour du canard, du Boeuf de Chalosse, ou bien de bons produits du terroir, les Marchés de Producteurs de Pays sont fait pour vous ! Ce sont en plus des lieux conviviaux d’échange et de découverte des produits du canard, des pâtisseries traditionnelles, des poulets fermiers issus de nos producteurs locaux. Ici, au Pays des Luys, vous pourrez assister à 2 Marchés de Producteurs de Pays en été : un jeudi du mois de juillet et un jeudi du mois d’août.  C’est une ambiance extraordinaire qui se dégage sur ces marchés : accueil par les producteurs directement, jeux pour les enfants assurés, musique. Tout est là pour que la soirée en famille, seul, en couple se passe dans un décor inoubliable. C’est une véritable porte d’entrée au cœur de la cuisine de Chalosse.   Une autre manière de découvrir nos bons produits, est de vous rendre chez nos producteurs locaux. Plus d’une quinzaine de producteurs vous ouvrent la porte de leurs fermes, où ils y dévoilent leur savoir-faire et la technicité pour réaliser de bons produits. La visite y est gratuite et vous pourrez y déguster le magret de canard, le foie gras, le pastis et bien d’autres produits du terroir. Chez nos restaurateurs, vous trouverez ces produits dans les « Assiettes de Pays® ». Allez dans ces restaurants où cette proposition de découverte de produits dans une assiette vous est faite. C’est une démarche volontaire de chacun pour mettre en avant les produits de la gastronomie landaise, et plus particulièrement de Chalosse, le jardin secret des Landes.   Alors je vous invite vivement à découvrir nos spécialités culinaires en allant aux Marchés des Producteurs de Pays, ou en allant rencontrer nos chefs restaurateurs ou nos producteurs locaux. Faites-le en venant au Pays des Luys ou en Landes Chalosse, vous serez séduits…  
Mes conseils pour découvrir la gastronomie des Landes Chalosse
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DES LUYS
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
A l'Office de Tourisme du Marsan, je suis en charge de la communication mais le week-end je m'évade et je sais profiter des bons moments et des bonnes choses entre amis. Cet été, par exemple, des amis sont venus passer une journée sur Mont de Marsan... Objectif : se retrouver, partager de bons moments et se créer des souvenirs Ce sont des bretons, ils sont arrivés en fin de matinée à la maison. Enfin pour l'heure de l'apéro quoi ! Et comme ici on sait bien recevoir, je leur propose des toasts au foie gras avec une pointe de confit d'oignons sur le dessus que j'ai soigneusement préparés ainsi qu'un beau plateau de jambon serrano et de chorizo que je suis allée chercher à l'Epicerie Espagnole. Et bien entendu, un bon petit vin blanc pour accompagner tout çà ! Et merci au caviste de Plaimont (son Tariquet Premières Grives c'est un vrai délice!) Vous vous douterez bien que ce n'était que l'entrée, on s'est ensuite attablé pour déguster le poulet à l'oignon et la part de tourtière flambée à l'Armagnac. Pour les amateurs, comme mon ami Guillaume notamment, j'avais prévu un petit Armagnac de 1980 du Domaine de Lassaubatju pour digestif... Enfin, après s'être bien remplie la panse, je leur suggère une balade en canoë sur l'Estampon, à une quinzaine de kilomètres de Mont de Marsan. J'avais pris soin d'acheter mes billets à l'Office de Tourisme du Marsan pour bénéficier de la remise sur les tarifs ! Nous sommes arrivés à 15h30 tranquillement avec nos sacs à dos et lunettes de soleil. On a récupéré nos gilets (on n'est jamais trop prudent!) et puis on n'a mis nos objets perso dans le tonneau. On a quand même gardé les téléphones pour ne pas manquer de prendre des photos ou vidéos mémorables. Et là, nous voyons arriver une petite camionnette du style de celle de la colo... C'est parti ! Nous voilà tous en train de grimper dans le camion pour nous faire acheminer au point de départ de la balade. On était mignons ! On avait presque envie de chanter « yéyé les copains.. » comme dans le film « Le maître d'école ». En arrivant, un paysage surprenant de falaises calcaires, insoupçonnable. Je ne vais pas vous raconter toute la balade en détail mais il y a un moment mémorable où ma copine Sophie et moi-même n'arrivions plus à diriger le canoë et où nous avons fini (enfin plutôt Sophie) dans les branches pleines d'algues dans le creux d'une falaise... C'était tout vert et tout visqueux....Une photo de plus, quoi ! Après environ 2h30 / 3h de balade, nous sommes enfin tous arrivés au bout sains et sauf ! Un petit nettoyage au jet s'est tout de même imposé pour certains ou certaines. Mes amis étaient ravis de l'après-midi que nous avions passé, un peu fatigués tout de même. Mais comme dans les Landes de Gascogne, on ne se laisse pas abattre, nous avons à peine eu le temps de rentrer pour nous doucher et nous préparer, que s'était déjà l'heure de rejoindre d'autres amis à la fête locale du coin. RDV fixé au bar pour boire un petit verre, puis direction « la bodega » (type de self service avec grandes rangées de table pour manger tous ensemble) avec au menu une assiette de charcuterie, confit de canard-frites et glace ou tarte aux pommes. Le repas s'éternise un peu puisque entre les plats, on chante et on danse au son de la banda locale, on se prend par le cou et on va de gauche à droite...certains montent sur les bancs ou sur la table... j'adore faire partager cette ambiance bien de chez nous ! Ici, même si on ne vous connaît pas on vous adopte très vite ! Nous avons fait la fête jusque tard dans la nuit et sommes rentrés à la maison. Devant partir travailler le lendemain (et oui, même le dimanche! Il faut bien vous accueillir !), je n'ai pas pu accompagner mes amis pour leur visite de Mont de Marsan. Je leur ai remis un circuit de visite de la ville qu'ils pourront effectuer seuls (en vente à l'Office) et je leur ai indiqué un bar sympa où ils pourront aller prendre un verre en bordure de rivière. Alors si vous avez envie de passer un week-end entre amis à Mont de Marsan, n'hésitez plus ! Et si vous n'aimez pas le canoë, nous vous proposons aussi du paintball, de l'accrobranche, du laser quest (si pluie) ...
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
Quand vient le carnaval de Dunkerque…je sors mon cletche !!
Quand vient le carnaval de Dunkerque…je sors mon cletche !!
Le carnaval de Dunkerque c’est 3 mois de folie avec en point d’orgue « les 3 Joyeuses ».  Le dimanche avant Mardi Gras c’est la bande de Dunkerque : des milliers de personnes qui ont sorti leur cletche (déguisement du carnavaleux) dans les rues… Un spectacle unique, haut en couleurs, et une ambiance que je n’ai retrouvée qu’à Dunkerque !!    Ce cortège stoppe sous les balcons de l’hôtel de ville, pour que chacun tente d’attraper les fameux harengs jetés par le Maire. S’en suit la fameuse Cantate à Jean Bart pour clôturer cette mémorable journée, lors du rigodon final.    Mon petit coup de cœur pour vous mettre dans l’ambiance : « les week-ends carnaval » !! Tout est réservé par nos soins, à l’Office de Tourisme et des congrès de Dunkerque Dunes de Flandre pour vous assurer le meilleur accueil. Ne reste plus qu’à peaufiner votre déguisement !! Pensez à réserver tôt, les places sont très courues… Pour les familles, je conseille plutôt la bande de Malo les Bains. L’ambiance y est plus douce mais tout aussi festive. Le passage du cortège sur la Digue de mer me donne à chaque fois des frissons… N'hésitez plus le Carnaval de Dunkerque est une expérience unique à vivre absolument !   
Quand vient le carnaval de Dunkerque…je sors mon cletche !!
Ma visite « rétro » au Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité en Bourgogne
Ma visite « rétro » au Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité en Bourgogne
Je choisis de vous parler de ce musée car c’est dans le village de Saint Loup des Bois en Bourgogne qu’il est situé, si en lisant ce nom vous avez souri, moi, c’est là que j’ai grandi. Quand vous arriverez sur le parking de cailloux blancs du Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité, une haie de grands peupliers s’élèvera devant vous, vous n’aurez qu’à vous avancer pour découvrir un espace de 3600m² où de grands bâtiments en bois sont installés.   Pour moi, la visite du musée, c’est en famille que je la préfère ! Cela permet de comparer les différentes émotions face à la nostalgie. Au fil des bâtiments on nous invite à déambuler, ils sont au nombre de trois et chacun de nous vit la visite à sa manière. Notre voyage dans le temps débute par le premier édifice où nous partons à la découverte des origines du machinisme agricole. Moi, du haut de mes 22 ans, je n’en mène pas large face à toutes ces machines qui me sont si inconnues. Cependant, je vois mon grand-père à la fois ému et ravi de me raconter ses souvenirs d’antan. Je me noie dans le détail d’explications qu’il me fournit mais peu importe, il a l’air heureux ! Au gré des machines nous continuons notre échappée, un autre groupe de visiteurs est dans la salle vidéo et le « tchou tchou » de la Robert Bell, machine à vapeur, retentit et nous interrompt un bref instant.  Nous continuons notre chemin et filons en direction du deuxième bâtiment où est censée nous attendre une drôle de dame prénommée Henryette ! Nous entrons et en effet la découvrons, majestueuse et imposante, cette machine à vapeur de 240cv nous coupe le sifflet !   Notre épopée se poursuit et nous passons au troisième espace. Dans celui-ci vous vous envolerez vers le passé en découvrant l’incroyable collection de moissonneuses batteuses dont est doté le musée. Certaines sont dans leur état brut, d’autres ont eu le droit à un coup de fraicheur mais elles sont toutes là, figées et nous transportent vers une époque qui, aujourd’hui, semble bien différente de notre réalité. Cette fois, ce sont mes petits cousins qui sont aux aguets.  Ils ne sont pas plus hauts que les roues des tracteurs qui nous entourent mais sont épris de curiosité, tantôt bleu, tantôt vert, il y en a de toutes les couleurs, c’est un bonheur de voir leurs yeux s’émerveiller. C’est le moment pour eux de prendre la pose sur le plus beau des tracteurs, le choix se porte sur un Mc Cormick, rouge ! La posture bien droite et le regard fière,  « clic clac » le flash s’illumine et c’est dans la boîte, ça, ce sera un super souvenir à montrer aux copains à la rentrée ! Pour terminer votre immersion, vous pourrez prendre un peu l’air et vous balader dans le verger conservatoire présent sur le site du musée.  Là, vous verrez plus de 32 espèces anciennes d’arbres fruitiers (pommiers, pruniers, cerisiers, …) et on vous invitera à réfléchir à les préserver !! Alors si vous avez envie d’un retour aux sources ou êtes en quête d’authenticité, nul doute, il est un endroit que vous apprécierez, le Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité. Plus qu’une simple visite, c’est une envolée, un retour sur les traces de nos aînés et de notre patrimoine agricole passé.
Ma visite « rétro » au Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité en Bourgogne
Les secrets de ma recette bourguignonne d’œufs en meurette
Les secrets de ma recette bourguignonne d’œufs en meurette
Point n’est besoin d’être toqué pour se mettre aux fourneaux et réaliser de bons petits plats qui enchanteront vos amis et vos proches. Il suffit d’être épicurien (qui aime manger, aime cuisiner !), d’y accorder un peu de temps et de connaître quelques ficelles pour accomplir des prodiges. Alors je propose de vous coacher et de vous faire découvrir MA recette, celle d’une spécialité on ne peut plus bourguignonne : LES ŒUFS EN MEURETTE   D’abord les ingrédients. Il vous faut pour 4 personnes : - 1 à 2 œufs par personne - 100 g de lard fumé - 100 g de poitrine fumée - 100 g de champignons de Paris - 2 carottes - 1 oignon - 100 g d’oignons grelots - 1 gousse d’ail - 1 litre de fond brun de veau - 1 bouteille de bon vin rouge - 1 carré de sucre - bouquet garni, sel, poivre …  et quelques vieilles tranches de pain rassis pour les croûtons !   Un petit conseil. Oubliez les hypermarchés et profitez de notre belle région, la Bourgogne, en récoltant tous ces ingrédients directement auprès des producteurs locaux. Outre le marché d’Auxerre installé les mardis et vendredis  à quelques centaines de mètres de la vieille ville, découvrez l’atmosphère sans pareil de nos marchés locaux les plus typiques. Celui de Toucy le samedi matin, où les producteurs viennent de la région et des départements limitrophes pour proposer leurs produits très appréciés par les clients (produits de la ferme, produits régionaux, volailles vivantes, …) ou celui de Chablis le dimanche matin en plein cœur de village, où tous les produits locaux sont représentés, (en outre bien pratique pour nos amis touristes en week-end dans la région).   Passons maintenant à la réalisation : suivez le guide ! Première étape : la préparation de la sauce Dans une casserole, faire revenir une garniture aromatique (soit pour les non-initiés : la poitrine fumée, les 2 carottes, l’oignon, l’ail, le morceau de sucre et le bouquet garni !). Après coloration, rajouter le vin rouge et laisser réduire au 3/4. Ajouter le fond brun de veau (préalablement dilué dans un peu d’eau ou de vin rouge) et laisser réduire à feu très doux pendant 45 minutes (la sauce doit devenir onctueuse)   Ensuite, couper le lard en dés, émincer les champignons. Dans une poêle, faire dorer les champignons dans un peu de beurre. Puis faire revenir le lard et les oignons grelots. Saler et poivrer. Pendant ce temps, faire griller le pain au four après l’avoir légèrement frotté à l’ail.   Juste avant de passer à table, faire pocher les œufs. C’est l’étape la plus délicate de la recette.Voici mon conseil pour devenir LE CHEF du pochage des œufs : Mettez à chauffer 2 casseroles d’eau non salée. Dans l’une d’elles, ajoutez (copieusement, n’ayez pas peur) du vinaigre. Verser les œufs délicatement (sans la coquille bien sûr), un par un, au centre la casserole d’eau vinaigrée. Réduisez aussitôt le feu et maintenez le liquide frémissant (Astuce : l’eau ne doit pas bouillir, juste frémir, afin d’éviter d’éclater les œufs). Laissez cuire environ 3 minutes. Prélevez délicatement les œufs cuits (avec une écumoire, c’est le secret). Posez-les sur du papier absorbant pour les égoutter. Dans les assiettes (ou ramequins) que vous aurez préalablement réchauffées, déposez les champignons, le lard et les oignons grelots, puis les œufs pochés, nappez avec la sauce et disposez quelques croûtons autour de chaque assiette … A déguster sans modération, accompagné d’une bonne bouteille de Bourgogne rouge. Regardez donc le résultat (vous les avez vus mes œufs, au début de cette recette ?): il n’est pas appétissant mon plat ?  Alors, je vais vous avouer  mon autre secret ! La recette, c’est un de mes restaurateurs auxerrois préféré qui me l’a donnée et la photo … c’est celle de ceux que j’ai mangés dans son restaurant LE BOURGOGNE, qui propose des plats du terroir aussi appétissants qu’abordables. Si ma recette d’œuf en meurette vous a séduit et que vous voulez la tester avant de vous lancer, je vous invite à passer voir Eric Gallet, le chef incontesté de cette spécialité.  
Les secrets de ma recette bourguignonne d’œufs en meurette
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
4 idées pour visiter Calvi et l'île Rousse, portes d’entrée de la Balagne
4 idées pour visiter Calvi et l'île Rousse, portes d’entrée de la Balagne
Dans le nord-ouest de l'île de Beauté, voici l'Ïle Rousse et Calvi à visiter, deux stations phares du littoral de Balagne ! Ces deux sites d'exception conjuguent les plaisirs du balnéaire et la force de la nature corse, dans un décor de mer et de moyenne montagne. De balade en randonnée, de baignade en plongée, la magie rayonne en pays de Balagne !  #1 A u celente (en plein air)  Calvi, l'Île Rousse et la Balagne, ce sont tout d'abord les paysages. Entre Sant’Antonino, perché sur les sommets, et les différentes plages qui bordent le littoral, se déroulent des collines de maquis de vergers, ponctués de villages en balcons. Au pied des sentiers muletiers, les magnifiques panoramas sauvages de la presqu’île de la Revellata et de la pointe Spano complètent le spectacle de l'odorant jardin de la Corse. À l’intérieur des terres se déploient toutes les richesses préservées du parc régional de Corse, de la forêt de Tartagine et celle de Bonifato à la vallée du Fango.  #2 La corse au coeur  Surplombant la grande bleue, la citadelle génoise de Calvi, avec la Poudrière, la caserne Sampiero (ex-palais des Gouverneurs) et la maison de Christophe Colomb, est l'un des trésors du patrimoine corse. Une balade à l’abri des remparts vous fera découvrir la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, les fresques renaissance de l'Oratoire Saint-Antoine et le Palais épiscopal de Sagone. L’Ile-Rousse a quant à elle donné son nom à l’archipel d’ilots de porphyre rouge qui accueillent des couchers de soleil exceptionnels. L'arrière-pays a aussi ses trésors : églises tantôt romanes, tantôt baroques, et petits villages pittoresques, aux artisans travaillant les matières nobles.  #3 De la plage aux hauteurs  Entre Pietralba au nord et galeria au sud de la Balagne, admirez la baie d'Algajola et la beauté des eaux du delta de l'Ostriconi. Les baies de Calvi et de l'Île Rousse s’apprécient en voilier, en planche à voile, en jet-ski ou même en plongée. De part et d’autre de la grande plage de la Pinède, les étendues de sable blanc et les criques ensoleillées rivalisent d’attraits. Située à 10 km de Calenzana, Calvi est donc aux portes du parc régional de Corse qui permettent depuis Calenzana de rejoindre le célèbre GR20, le sentier de randonnée le plus long – et l'un des plus beaux – de France.  #4 Plaisirs festifs  Calvi vit au rythme des festivals et des fêtes. En juin, le jazz annonce l’été, suivi en juillet d’un festival des musiques nouvelles puis, en septembre, du charme des chants polyphoniques corses. Fin octobre, le festival du Vent fait se rencontrer artistes, sportifs, navigateurs et scientifiques inspirés par Éole, le dieu du vent. Dans les villages environnants, la tradition festive fait naître de multiples manifestations, comme les foires rurales de l’amande et de l’olive, les festivals de musique classique de Santa Reparata et de Calenzana, les rencontres théâtrales d’Olmi cappella, le célèbre concours de pétanque de l’Ile-Rousse… Renseignez-vous auprès des Offices de Tourisme de Calvi et de l’île Rousse.
4 idées pour visiter Calvi et l
Ma balade au bord de l'Iton à Evreux
Ma balade au bord de l'Iton à Evreux
Je m’appelle Hélène, et je suis Conseillère en séjour au sein de l’Office de Tourisme du Grand Evreux dans l’Eure (en Normandie, à 1h de Paris). Au départ de l’office, il est agréable de se promener au bord de la rivière Iton. Grâce aux aménagements des berges, on oublie presque que l’on est en plein centre d’Evreux, il n’est pas rare d’y croiser des canards ou des cygnes en train de barboter. #evreuxnormandie, suivez nos #cannes2016 pic.twitter.com/tqt6ZWUlY5 — OT Grand Evreux (@EvreuxNormandie) 11 mai 2016 Ce qui est chouette sur cette promenade, c’est que sur quelques mètres on redécouvre différentes périodes de l’histoire d’Evreux : les remparts gallo-romains, le beffroi du XVe, la Cité Episcopale ... Attention départ imminent pour un voyage !   L’Iton cache bien son jeu, car dès que le soleil pointe le bout de son nez, les berges de l’Iton deviennent un lieu de détente et de rencontre : déjeuners improvisés entre collègues ou entre amis, pauses au soleil, balades en famille… Il est fort probable qu’un jour vous m’y croisiez lors de ma pause déjeuner entre midi et quatorze heures ! Ce cours d’eau sait également être un lieu d’exposition à ciel ouvert : céramiques, images d’archives, tableaux impressionnistes se retrouvent exposés le long des berges!   Je vous attends à l’Office de Tourisme afin de partager ensemble votre ressenti sur cette promenade hors du temps le long de l’Iton.  
Ma balade au bord de l
Mon après-midi découverte d’Auxerre en bateau électrique et à vélo
Mon après-midi découverte d’Auxerre en bateau électrique et à vélo
N’étant pas originaire d’Auxerre, l’une des premières choses qui m’a marquée à mon arrivée dans cette cité d’art et d’histoire est la vue magnifique depuis le pont Paul Bert. On voit se refléter dans la rivière la majestueuse Cathédrale Saint-Etienne et un peu plus loin la si belle abbaye Saint-Germain. De jour comme de nuit, je ne me lasse jamais de ce panorama exceptionnel qui nous invite à venir percer les secrets de l'ancienne cité médiévale. Un des meilleurs moyens selon moi pour profiter encore plus de ce paysage est de parcourir la rivière de l’Yonne en bateau. Ainsi, j’ai pu louer un bateau électrique le temps d’une heure à l’Office de Tourisme de l'Auxerrois. Une manière totalement différente de visiter la ville, sur l’eau, en se laissant porter par l’Yonne, si paisible…   Le Batardeau est la première écluse qui marque le commencement du fameux canal du Nivernais. Passée cette écluse, vous pourrez longer le grand parc de l’Arbre Sec, tout verdoyant et si vivant. Toute une population se côtoie sur les rives : les pêcheurs, les cyclotouristes remontant ou descendant le canal à vélo, les joggeurs… et les plaisanciers en été. Les bords du canal fourmillent en toutes saisons ! Je vous invite à venir profiter de la quiétude de cet endroit. Après avoir fait l’Yonne et le canal en bateau, pourquoi ne pas le faire à vélo ? Étant la « petite dernière » de l’Office ici à Auxerre, j’avais tout à découvrir ! Et quoi de mieux que la pratique pour parler au mieux de son territoire et ses richesses ? Entre paysages verdoyants, petits villages de charme, champs de vignes et pauses photos au bord du canal…je découvrais là l’Auxerrois de façon inédite. Sur ma route, les caves Bailly Lapierre à Saint-Bris-le-Vineux…une institution dans la région ! Une étape incontournable selon moi, que ce soit pour la découverte de ces caves atypiques ou pour la dégustation de leur crémant… Pour les plus sportifs, je vous mets au défi de monter la côte jusqu’aux caves à vélo ! Après une telle ascension, la fraîcheur des caves souterraines est un pur bonheur ! Je vous invite à ne pas laisser passer l’occasion de visiter Auxerre en bateau ou à vélo si vous passez par notre belle ville ! Je me ferai aussi un plaisir de vous accueillir pour vous fournir d’autres bonnes adresses et d’autres lieux de visites à ne pas manquer !
Mon après-midi découverte d’Auxerre en bateau électrique et à vélo
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
Retour en haut