Accueil > Inspiration séjours et activités de loisirs > Pouilly Sur Loire > Ma visite « rétro » au Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité en Bourgogne
  • Imprimer
  • Obtenir la version pdf de la page
Parole d'Office

Ma visite « rétro » au Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité en Bourgogne

Par Aurélie DEL PESO
Conseillère en séjour

Je choisis de vous parler de ce musée car c’est dans le village de Saint Loup des Bois en Bourgogne qu’il est situé, si en lisant ce nom vous avez souri, moi, c’est là que j’ai grandi.

Quand vous arriverez sur le parking de cailloux blancs du Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité, une haie de grands peupliers s’élèvera devant vous, vous n’aurez qu’à vous avancer pour découvrir un espace de 3600m² où de grands bâtiments en bois sont installés.  

Pour moi, la visite du musée, c’est en famille que je la préfère ! Cela permet de comparer les différentes émotions face à la nostalgie. Au fil des bâtiments on nous invite à déambuler, ils sont au nombre de trois et chacun de nous vit la visite à sa manière.

Notre voyage dans le temps débute par le premier édifice où nous partons à la découverte des origines du machinisme agricole. Moi, du haut de mes 22 ans, je n’en mène pas large face à toutes ces machines qui me sont si inconnues. Cependant, je vois mon grand-père à la fois ému et ravi de me raconter ses souvenirs d’antan. Je me noie dans le détail d’explications qu’il me fournit mais peu importe, il a l’air heureux ! Au gré des machines nous continuons notre échappée, un autre groupe de visiteurs est dans la salle vidéo et le « tchou tchou » de la Robert Bell, machine à vapeur, retentit et nous interrompt un bref instant. 

Nous continuons notre chemin et filons en direction du deuxième bâtiment où est censée nous attendre une drôle de dame prénommée Henryette ! Nous entrons et en effet la découvrons, majestueuse et imposante, cette machine à vapeur de 240cv nous coupe le sifflet !  

Notre épopée se poursuit et nous passons au troisième espace. Dans celui-ci vous vous envolerez vers le passé en découvrant l’incroyable collection de moissonneuses batteuses dont est doté le musée. Certaines sont dans leur état brut, d’autres ont eu le droit à un coup de fraicheur mais elles sont toutes là, figées et nous transportent vers une époque qui, aujourd’hui, semble bien différente de notre réalité. Cette fois, ce sont mes petits cousins qui sont aux aguets.  Ils ne sont pas plus hauts que les roues des tracteurs qui nous entourent mais sont épris de curiosité, tantôt bleu, tantôt vert, il y en a de toutes les couleurs, c’est un bonheur de voir leurs yeux s’émerveiller. C’est le moment pour eux de prendre la pose sur le plus beau des tracteurs, le choix se porte sur un Mc Cormick, rouge ! La posture bien droite et le regard fière,  « clic clac » le flash s’illumine et c’est dans la boîte, ça, ce sera un super souvenir à montrer aux copains à la rentrée !

Pour terminer votre immersion, vous pourrez prendre un peu l’air et vous balader dans le verger conservatoire présent sur le site du musée.  Là, vous verrez plus de 32 espèces anciennes d’arbres fruitiers (pommiers, pruniers, cerisiers, …) et on vous invitera à réfléchir à les préserver !!

Alors si vous avez envie d’un retour aux sources ou êtes en quête d’authenticité, nul doute, il est un endroit que vous apprécierez, le Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité. Plus qu’une simple visite, c’est une envolée, un retour sur les traces de nos aînés et de notre patrimoine agricole passé.
Infos pratiques
DécouverteFamilleInsolite
Le Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité est ouvert du 1er mai au 30 septembre.
Tous les jours sauf le mardi de 10H à 12H et de 14H à 18H.

Hors saison il est aussi possible de faire des visites de groupe. Pour cela il suffit de réserver au 03 86 26 27 48.

Les tarifs:
Adultes : 4 € - Groupe de + 10 personnes : 3 € chacune -
Enfants de 6 à 15 ans : 2 € - Enfants - 6 ans : gratuit.

Saint-Loup est situé à 190 km au sud de Paris, en terre bourguignonne. Accès par l'autoroute A 77. Sorties 22 et 22.1

http://www.framaa.fr/index.htm

Retour en haut