• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Ma découverte nocturne de l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre en famille
Ma découverte nocturne de l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre en famille
Tous les ans en mai se déroule la nuit Européenne des Musées. Pour cette occasion, Auxerre s’illumine de tous ses feux et dévoile ses monuments dans une ambiance feutrée et mystique.   Je me souviens de ma 1ère découverte nocturne à l’Abbaye Saint-Germain avec mes enfants. Je vous invite à plonger avec moi dans l’ambiance si particulière de ce haut-lieu chargé d’histoire. En rentrant, je fus saisi par ce complexe resté quasi-intact depuis 16 siècles, l’emprise du temps s’étant arrêtée aux portes de cette Abbaye. Déambulant dans l’abbatiale, une lumière tamisée m’attire vers l’extérieur et me conduit dans un espace de toute beauté : le cloître. Avec sa galerie illuminée ce lieu invite le visiteur à la sérénité dans un calme monastique.   Continuant ma visite, je pénètre dans le musée d’Arts et d’Histoire. Un groupe de personnes se forme. Je découvre alors que pour cette soirée spéciale, plusieurs ateliers pour enfants ont été mis en place. Mes enfants sont alors invités par la conservatrice de l’époque, à venir s’exercer aux moulages de « RIUS » (bustes d’enfants au temps Gallo-Romain). Je profite de cette occasion pour arpenter à mon rythme et dans la pénombre l'exposition présentant l’évolution d’Auxerre, de la Préhistoire à l’époque Contemporaine. A mon retour, fiers de leur travail, mes enfants me font découvrir leurs magnifiques statuettes. La nuit des Musées s’achevant, nous sortons et je me retourne une dernière fois sur ce symbole de la ville d’Auxerre qui garde encore une part de mystère.   L’Abbaye organise toute l’année des expositions pour jeune public et pour adultes. En diurne ou en nocturne, si vous passez par Auxerre en famille, ne manquez pas une visite de l’Abbaye avec sa crypte, son cloître et son musée. Un lieu hors du temps, une architecture remarquable... L'abbaye Saint Germain d'Auxerre, un site à découvrir absolument !
Ma découverte nocturne de l
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
Mon week-end idéal en Normandie sur la Côte des Havres
Mon week-end idéal en Normandie sur la Côte des Havres
J’aime le contact humain, les belles rencontres, les endroits hors du temps…! Directrice de l’Office de Tourisme de la Côte des Havres (Manche), habitante de Jullouville… et passionnée par notre belle région, le Cotentin, je vous présente ici mon week-end idéal en Normandie où la quiétude, la sérénité sont les maîtres mots. Un samedi sur la terre… à Regnéville-sur-Mer : Je me rends en bordure du havre avec mon appareil photo. J’oubliais, je ne sors jamais sans mon appareil photo. Regnéville-sur-Mer est le plus grand port d'échouage de Normandie. Dès le Moyen-âge, il faut imaginer les bateaux marchands qui venaient se mettre à l'abri dans ce havre. Ce paysage change au rythme des marées. La transformation est extraordinaire. J’aperçois les moutons de prés-salé qui broutent les herbus. J’ose m’y aventurer à pied sur le GR par les prés-salés et les toucher de près. A chaque fois, c'est un émerveillement. Même si les caprices de la rencontre de la Sienne avec la mer en modifient quand même les contours, le havre nous offre un paysage magique à chaque fois. Selon la saison, j’aurai la chance de rencontrer  la bernache cravant à ventre pâle ou de ramasser la salicorne, le célèbre cornichon de mer dont on fait des bocaux. D’un seul coup, j’ai une envie de thé, je me rends au Café de la gare…un café-brocante…très atypique. Tout est à vendre même la tasse dans laquelle vous buvez votre thé. J’adore ce concept. Non loin, le château médiéval de Regnéville et son célèbre donjon que l’on surnomme le gardien. L’été, dans la cour de ce château, on y retrouve un marché chaque vendredi soir : que de bons produits du terroir. J’aime m’y rendre boire un verre de cidre made in Normandy et déguster une assiette de crudités avec des légumes de notre belle région. Bien sûr, la visite des fours à chaux  et son musée est incontournable. Vous comprendrez à quel point l’activité de la chaux était importante à Regnéville-sur-Mer. Tout ici respire la zénitude, le calme et l'apaisement.   Et puis le lendemain…C’est un dimanche entre terre et mer : Embarquement immédiat au Sud de l’avant-port de Granville avec la Compagnie Jolie France, direction l’archipel de Chausey. Pascal BLANCHET, le patron sonne les trois coups de sirène indiquant le départ imminent. 45 à 50 minutes seront nécessaires pour atteindre ce petit coin de paradis qui vit au rythme des marées aussi. J’ai la chance d’apercevoir les dauphins. Chaque arrivée sur l'archipel est un moment de pur bonheur, on entre dans un monde différent, fait de beauté, de calme et de sérénité. Le temps disparaît et la liberté commence. Pour moi, c'est un coin de paradis où je rencontre  à chaque fois des gens qui ont une âme et qui savent ce que le mot "respect" veut dire. Pas de voiture, pas de vélo, que nos jambes et les célèbres charrettes pour circuler. Je  fais le tour de l’île en 2h30, j’escalade et je suis subjuguée à chaque fois par ce paysage. Le temps ici suspend véritablement son envol. Les plaisirs y sont simples: baignade, jeux de plage et pêche à pied. Je ne me lasserai jamais de cet endroit. Et voilà le week-end en Normandie sur la Cote des Havres se termine ! En espérant que vous aurez envie de venir voir ces deux coins de paradis. N'hésitez pas à venir à l'Office de Tourisme pour prendre vos billets pour l'archipel de Chausey  
Mon week-end idéal en Normandie sur la Côte des Havres
Ma découverte du plateau de Font d'Urle par le sentier du karst
Ma découverte du plateau de Font d'Urle par le sentier du karst
Le plateau de Font d'Urle est un lieu unique et magique que j'adore conseiller aux familles qui aiment randonner et qui cherchent la pleine nature. Ce plateau est une immensité au paysage grandiose, au relief karstique et aux falaises impressionnantes. Un sentier pédagogique, le sentier du Karst, permet de mieux comprendre cet espace particulier que j'adore parcourir toute l'année et sur lequel j'emmène mes amis ou ma famille à chaque visite ! C'est vraiment sauvage, en été avec les troupeaux de chevaux, les marmottes et les oiseaux par centaines, et toute l'année pour ses lumières et ses ciels si bruts. Ce sentier compte 1h30 de balade, avec des arrêts à différentes bornes : un livret gratuit disponible à l'office de tourisme permet de mieux saisir les divers intérêts du plateau. Ce sera avec plaisir que nous vous fournirons le livret complet si vous passez sur La Chapelle en Vercors, ou à St Jean en Royans dans nos bureaux d'informations.
Ma découverte du plateau de Font d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME VERCORS DROME
Mes flâneries à Saint-Etienne, ville Unesco de design
Mes flâneries à Saint-Etienne, ville Unesco de design
Chargée de promotion à Saint-Etienne Tourisme & Congrès et stéphanoise d’adoption, je suis aussi l’une des rédactrices sur www.monweekendasaint-etienne.com, un site web de bons plans pour occuper ses week-ends quand on est habitant ou visiteur de passage sur Saint-Etienne et ses alentours. Du coup, j’ai toujours une idée de sortie originale quand mes amis et ma famille viennent me rendre visite. Alors pour vous, j’ai concocté un petit programme de visites. N'ayez crainte, pas besoin d'être un grand marcheur pour la balade urbaine qui va suivre, on y va à pas de promeneur en flânant dans le cœur ancien et les ruelles commerçantes de la Capitale du design. On démarre notre visite au Parvis de la Gare de Saint-Etienne Châteaucreux, une véritable galerie d'art à ciel ouvert ! Faites comme moi et laissez-vous surprendre par l'esthétique de l'arbre multi-couleurs de Philippe Million. Si vous prenez le temps de bien l’observer, vous verrez peut-être des oiseaux voler et se poser dans sa ramure ! A quelques mètres, Une étonnante forêt de « bornes urbaines en fonte » nous interpelle, ce sont les fameux tabourets Tempo de François Bauchet. En suivant la ligne de tramway, on découvre aussi les chevaux bleus d'Assan Smati, prêts à galoper, qui soulignent le nouveau siège du groupe Casino. En remontant vers le centre-ville, on ouvre grand les yeux lorsque l’on passe devant l'Ilôt Grüner signé Manuelle Gautrand, un surprenant bâtiment jaune constitué d'un seul volume tantôt posé au sol tantôt dans les airs. Monumentalité, élégance et légèreté sont les symboles de ce "Luminis". Pour une pause gourmande, on se pose à la terrasse d’un café, rue des Martyrs de Vingrè ou on achète des Nougastelles, spécialités du chocolatier Weiss. En matière de bonne chère, Saint-Etienne ne rend pas son tablier et propose de bonnes adresses où l’on goûtera notamment la célèbre râpée. Pour poursuivre notre balade insolite, nous irons flâner du côté du Crêt de Roc, le quartier arty de Saint-Etienne, à proximité de la belle place Jean Jaurès. On profite de faire quelques emplettes dans les boutiques de créateurs et les commerces design et en haut des escaliers, on admire la vue superbe et dégagée sur la ville. Une petite visite culturelle pour terminer ce séjour stéphanois ? Férus de design, visitez la Cité du design, lieu emblématique du design à Saint-Etienne. Les amateurs d’art se rendront au Musée d’art moderne et contemporain et les fans d’architecture,  au site Le Corbusier à Firminy, le plus grand d’Europe et dont la Maison de la Culture a été récemment inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Pour une plongée aux racines de l’industrie stéphanoise je vous conseille le Musée d’Art et Industrie ou encore le Puits-Couriot / Parc-Musée de la Mine. Sortez vos plus beaux maillots pour vous rendre au Musée des Verts, le premier musée français dédié à un club de foot. Au plaisir de vous croiser lors de cette balade urbaine ou dans l’un de nos nombreux sites touristiques.
Mes flâneries à Saint-Etienne, ville Unesco de design
Montagne de Montlaud, entre les vallées de l'Ouvèze et de l'Ennuyé
Montagne de Montlaud, entre les vallées de l'Ouvèze et de l'Ennuyé
C'est en partant de chez soi, qu'on se rend compte que notre région d'origine nous manque. Après mes études à Lyon, je suis vite revenue dans mes montagnes drômoises, et je travaille désormais depuis 4 ans à l'Office de Tourisme de Buis-les-Baronnies (aujourd'hui bureau de l'Office de Tourisme des Baronnies en Drôme Provençale), au cœur du PNR des Baronnies provençales.   Une de mes activités préférées est la randonnée, ça tombe bien car le territoire des Baronnies provençales possède un réseau de sentiers pédestres d'une grande variété. Chacun pourra y trouver son bonheur, débutant ou confirmé, amoureux des plantes et de la nature. Chaque randonnée est unique, offrant une diversité de paysages et de points de vue exceptionnels.     J'ai découvert la montagne de Montlaud en 2014, lors d'une petite randonnée entre amis. Cette moyenne montagne (env. 950 m d'altitude), se positionne entre la vallée de l'Ouvèze et la vallée de l'Ennuyé, pour former le col d'Ey. On passe à côté quand on veut rejoindre le village de Ste-Jalle à Buis-les-Baronnies, mais on ne pense pas forcément à s'y arrêter.  Il y a plusieurs sentiers pour accéder à son sommet, mais le plus agréable est sûrement à partir de Bésignan. Il faut suivre un petit chemin qui grimpe rapidement au-dessus du village et qui rejoint une large piste, sur laquelle il faut prendre à droite. Après 1h de marche, il faut prendre à gauche, juste après un cairn, puis monter sur un sentier raide et escarpé.   La beauté du paysage se révèle quand vous arrivez au sommet. Cette montagne se caractérise par un plateau encadré de deux arêtes rocheuses. C'est un endroit paisible, ensoleillé, qui offre une vue imprenable sur les deux vallées, mais aussi sur le Mont Ventoux et les montagnes environnantes.
Montagne de Montlaud, entre les vallées de l
Ma visite au cimetière marin de Sète
Ma visite au cimetière marin de Sète
Aller visiter le cimetière marin de Sète ? En voila une drôle d’idée ... Mais c'est avant tout une bonne idée. En effet ce cimetière est selon moi d’une beauté renversante et offre une des plus belles vues sur la mer depuis Sète.   Pour découvrir cet étonnant cimetière il vous faudra grimper les pentes du Mont Saint Clair. Entre le fort du théâtre de la mer et le musée Paul Valéry, vous ne pourrez pas le rater. N'hésitez pas à demander votre chemin à l'Office de Tourisme de Sète.   Qualifié « d’un des plus beaux cimetières de France », ce lieu paisible offre une vue spectaculaire sur la mer. Vous verrez devant vous les bleus du ciel et de la mer se mélanger et sur votre gauche, le spectacle des bateaux qui entrent et sortent du port de pêche de Sète, suivis par une horde de mouettes. Ici, le silence impressionne, face à ce spectacle, je me sens à chaque fois vraiment toute petite. Quelque soit l’endroit ou l’on se trouve, le calme règne.   Vous pourrez vous promener dans les allées où monuments de marbres et pierres tombales posées au sol se côtoient et contemplent l’immensité de la Méditerranée.   A noter, la présence des sépultures d'illustres personnages: Paul Valéry, célèbre poète qui venait y trouver de l’inspiration et écrire, Jean Vilar, créateur du festival d’Avignon, y ont trouvé leur dernière demeure.   A l'issue de votre visite du cimetière marin je vous assure que vous ne trouverez plus que c'est une drôle d'idée de visiter un cimetière à Sète.
Ma visite au cimetière marin de Sète
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
J'ai découvert le Sundgau grâce à un circuit autour de 3 Châteaux Alsaciens
J'ai découvert le Sundgau grâce à un circuit autour de 3 Châteaux Alsaciens
Je suis chargée de communication à l’Office de Tourisme du Sundgau, à l’extrême sud de l’Alsace, et j’y habite depuis presque un an maintenant. Non originaire de ce petit coin à la base, je me devais de le découvrir en venant y travailler. Et comme je suis une férue du Moyen-âge, j’ai commencé par les châteaux alsaciens !   Savez-vous qu’il en existe trois chez nous, reliés par un circuit ?   On l’appelle tout simplement le Circuit des Trois Châteaux du Jura Alsacien, territoire à caractère montagnard situé tout au sud du Sundgau. Ce sont des ruines, mais quelles ruines !   Le plus connu et l’un des plus anciens d’Alsace, le château de Ferrette (surtout pour son histoire liée à celle des Habsbourg – à découvrir !), est à voir selon moi durant la fête médiévale qui a lieu fin juin toutes les années paires. Il est accessible toute l’année, mais c’est l’occasion de le voir paré de ses plus belles couleurs, rouge et or, d’avoir un aperçu de ce à quoi il pouvait ressembler à l’époque, avec ses princesses, ses chevaliers, ses joutes, et les métiers d’antan… Son donjon offre aux visiteurs un superbe panorama sur les Vosges, le Massif du Jura et la Forêt Noire.   Le deuxième, le Landskron à Leymen, à la frontière avec la Suisse, est également une ancienne prison d’Etat fortifiée par Vauban. Mais son attrait principal, pour moi, reste le donjon : allez-y par temps clair, grimpez tout en haut et admirez. La vue y est extraordinaire : on voit Bâle et son petit tram rouge et jaune, le Sundgau, la Forêt Noire en Allemagne…deux tables d’orientation aident à se repérer.     Enfin, le dernier château, sans doute le plus mystérieux, est celui du Morimont à Oberlarg : des ruines perdues dans la verdure, avec une immense cave voûtée, unique en Alsace ! Ses dimensions sont vraiment impressionnantes. Je vous conseille de prendre votre lampe de poche pour en faire le tour et découvrir ses moindres recoins.   Ces trois châteaux alsaciens sont à découvrir avec un topoguide qui recense toutes leurs particularités et propose des randonnées pédestres à faire tout autour. Si vous avez un smartphone, vous pourrez également flasher les QR codes présents sur les différents sites pour bénéficier d’une visite audioguidée. Bonne découverte du Sundgau !   
J
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Je m’appelle Anne, et comme toutes les mères de famille, le samedi est souvent le jour des courses et des travaux ménagers. Mais de temps en temps, j’aime bien sortir de cette routine et profiter à fond du week-end, dès le samedi matin. Dans ce cas-là, direction le marché de Bourg-en-Bresse pour faire le plein de bons produits pour la semaine : légumes du Val de Saône voisin, fromages de la région (Comté, Bleu de Gex et Bleu de Bresse) et de temps en temps de bonnes quenelles artisanales ou un poulet de Bresse AOP. Si vous avez la possibilité d’aller au marché le mercredi matin, ne manquez pas la vente de volaille vivante sous la petite halle : c’est étonnant, et les enfants adorent. Vous pouvez même acheter une poule pour mettre dans votre jardin, c‘est dans l’air du temps !   Après le marché, direction le centre-ville voisin. J’aime bien flâner dans les ruelles commerçantes où on a encore la chance de trouver pas mal de boutiques indépendantes. Vous apprécierez certainement l’architecture aussi, alternant entre maisons médiévales à pans de bois et beaux hôtels particuliers des 18ème et 19ème siècles. Selon la saison, nous profitons soit d’un petit café avec une part de tarte bressane, soit d’une halte jeux et lecture dans l’un des nombreux parcs de la ville.   Après déjeuner (vous avez le choix des restaurants, du plat du jour à la table gastronomique : la Bresse mérite bien sa réputation gourmande !!!), cap sur le monastère royal de Brou, monument préféré des Français. A à peine 20 minutes à pied du centre-ville, c’est vraiment un monument exceptionnel. La façade toute en dentelle de pierre, donne le ton… Vous entrez ensuite dans les cloîtres, havres de paix, puis dans l’église avec sa nef élancée et surtout ce jubé, sorte de mur qui isole le chœur et sur lequel nous pouvons monter pour surplomber les tombeaux et autres sculptures du chœur justement. Il est difficile de ne pas avoir de frissons ! Nous terminons la visite par le musée, c’est toujours plaisant avec les enfants qui continuent leur chasse aux indices avec leur livret de visite.   Si vous n’êtes pas trop branchés patrimoine, vous pouvez mettre le cap sur le parc de loisirs de Bouvent pour l’après-midi. Immense espace naturel à Bourg-en-Bresse même (on peut même y aller par une voie verte depuis le centre-ville !), il regroupe un grand lac avec plage et activités nautiques, un golf, un parcours de santé et de nombreux jeux. Il est même possible de poursuivre la balade jusqu’à la forêt de Seillon, un vaste bois aménagé pour les activités de pleine nature.   S’il nous reste un peu de courage après ce samedi à Bourg-en-Bresse, direction l’un des villages environnants pour profiter du coucher de soleil sur la plaine de Bresse avec en toile de fond les reliefs du Jura, de la Bourgogne du Sud et du Beaujolais. Sinon, ce sera la balade du dimanche !!!
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Et si j'inscrivais ma famille à la visite guidée de la criée du port de Sète ?
Et si j'inscrivais ma famille à la visite guidée de la criée du port de Sète ?
J'ai testé pour vous la visite guidée de la criée du port de Sète organisée par l'Office de Tourisme de Séte : les enfants ont adoré.     Le port de Sète est le premier port de pêche français en Méditerranée. Dès 16h, les bateaux, partis en mer vers 3h du matin, reviennent au port, chargés de poissons.   L’Office de Tourisme de Sète propose en exclusivité une visite passionnante, enrichissante et authentique où l'on peut découvrir le travail des pêcheurs mais également les dessous de la criée, où le poisson est vendu aux mareyeurs. J'en ai profité pour faire faire vivre cette expérience insolite à toute ma famille. Les commentaires du guide nous ont permis de comprendre tous les rouages du port et la visite nous a permis d'être vraiment en immersion au milieu des pêcheurs et des vendeurs. L'ambiance était bouillonnante.   Le rendez-vous est à 16h à l’entrée devant les grilles blanches. Notre guide fait rentrer notre groupe d’une vingtaine de personnes.   La visite commence par une explication sur les différentes types de pêche à Sète et les différentes espèces de poissons de Méditerranée.   Il est 16h30, les chalutiers arrivent. C’est l’occasion pour lui de nous raconter la vie d’un pêcheur, ces horaires, son salaire approximatif. " Approchons-nous, suivez-moi nous allons voir de plus près ce qu’ils ont pêché ". C’est incroyable : la pêche du jour est déjà bien rangée par espèce dans des bacs différents.   " Montons voir le déroulement de la vente ", nous lance notre guide pour rassembler le groupe. On entre dans l’enceinte de la criée. C’est l’occasion d’apprendre ce qu’est une enchère descendante. Les caisses défilent sur un tapis roulant, ça va très vite.   Ça sonne de partout, c’est l’annonce d’une nouvelle marchandise. De retour sur le quai, pour terminer par une note conviviale, notre guide nous emmène à une dégustation de soupe aux poissons. Sympa !   Ce port est la propriété de la région, pour des raisons de sécurité seules les personnes accompagnées peuvent entrer. La visite guidée de la criée du port de Sète est donc accessible uniquement grâce à l'Office de Tourisme. N'attendez plus pour en profiter.
à partir de
6 €
/pers*
Et si j
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Mon idée de sortie pour un samedi d’hiver à Vendôme dans la Vallée du Loir
Mon idée de sortie pour un samedi d’hiver à Vendôme dans la Vallée du Loir
Animatrice Numérique de territoire mais également en charge de l’accueil à l’Office de Tourisme du Pays de Vendôme, j’aime faire partager mon expérience, la passion de mon métier et bien sûr, faire découvrir Vendôme. C’est pourquoi, je vous présente une idée de sortie à faire entre amis, en famille et je précise que c’est une bien belle occupation lors des jours de pluie où nous ne savons que faire surtout lorsque vous êtes accompagnés d’enfants. En ce samedi d’hiver où le brouillard recouvre les hauteurs des vestiges du château, je me rends à la gare TGV en fin de matinée accueillir mes amis et leurs trois enfants (eh oui, Vendôme, dans la Vallée du Loir est à 42mn seulement de Paris en TGV !). Après être allés se restaurer rapidement, j’ai décidé d’aller leur présenter une nouveauté au Musée : le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine. Un bien grand mot qui n’a pas l’air de réjouir et d’inspirer les enfants… Mais en rentrant dans ce lieu, bambins et ados se prennent au jeu et, à l’aide de tables tactiles, se promènent virtuellement dans Vendôme à travers les différents siècles : «Vendôme est au bout de leurs doigts !». Il ne leur reste plus qu’à s’installer sur l’un des écrans pour commencer les jeux interactifs avec des reconstitutions en 3D de certains monuments. On aurait voulu rester plus longtemps à fouiller l’histoire du bout des doigts, le lieu est beau, il a séduit les enfants comme les parents. Mais il fallait déjà rejoindre la gare, le rendez-vous était pris : «Nous reviendrons au printemps prochain», c’était trop bien ce musée»…
Mon idée de sortie pour un samedi d’hiver à Vendôme dans la Vallée du Loir
Retour en haut