• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Top 5 des photos instagram de Plourmanac'h, village préféré des français 2015
Top 5 des photos instagram de Plourmanac'h, village préféré des français 2015
Ploumanac'h a su charmer les 155 551 personnes qui ont voté pour élire leur commune française préférée.  Pour fêter l'intronisation dans l'emission de France 2 le 23 juin 2015 de Ploumanac'h en tant que Village Préféré des Français, nous vous proposons le top 5 des plus belles photos du village sur Instagram :     Bravo Ploumanach - élu Village préféré des Français #Ploumanach #perrosguirec #cotegranitrose #cotesdarmor #Bretagne #breizh #Britanny #wbzh #jaimelabretagne #bzh #bretagnetourisme #villagepreferedesfrancais #france2 Une photo publiée par nellyandfamily (@nellyandfamily) le 23 Juin 2015 à 23h56 PDT   Ce soir à Ploumanac'h en direct du village préféré des français :-)) Une photo publiée par Elodie (@mademoiselleflane) le 23 Juin 2015 à 15h16 PDT   #Bretagne #ploumanach #picture #pic #sea #diver #sun #landscape_lovers #beautiful #holidays #instalike #instalandscape 👌🌞🌊 Une photo publiée par Théo Pinna 🔱 (@theopinna) le 4 Mai 2015 à 8h26 PDT   #Bretagne #ploumanach #cotedarmor #perrosguirec Une photo publiée par José (@kaajuraho) le 4 Mai 2015 à 12h02 PDT   Phare de Ploumanac'h- every day in a different light 😊 #ploumanac'h #ploumanach #lighthouse #phare #bretagne #france #sea #atlantic #waves #landscape #nikon #d800e #udog_nature #shotsbyyou #tgif_nature #ig_worldclub #ig_masterpiece #igsuper_shotz #master_shots Une photo publiée par Markus crazypi©x.me (@crazypix_me) le 16 Juin 2015 à 0h53 PDT
Top 5 des photos instagram de Plourmanac
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
Charcuteries aux châtaignes, pulenta des familles, fromages de brebis, tartes maison ou très bonnes confitures de pays… découvrir la Corse, surtout hors saison, passe aussi par la table! En dehors de l’été, vous devriez pouvoir découvrir en Corse ce que les habitants gardent généralement pour eux et leurs « familiers » : soupe maison, plat de charcuterie sentant bon la châtaigne (celle des forêts où le cochon noir ou rose est allé vivre sa vie en liberté), cannellonis au vrai bruccio… Des produits locaux, mais aussi des plats préparés à l’huile d’olive, dans la grande tradition corse, mais aussi provençale et italienne, en souvenir d’ancêtres venus d’horizons pas si lointains. Découvrez la cuisine Corse au travers de 4 produits incontournables.   #1 Retour de randonnées Vous vous sentirez en complète communion avec le pays et les hommes après une randonnée sur des sentiers odorants, au dessus de lacs magnifiques et de torrents où l’on peut pêcher la truite ou le saumon de fontaine. Les déguster ensuite simplement grillés avec des herbes évitera à l’avenir de confondre la frugalité légendaire des Corses avec un ascétisme quelconque. Dans l’arrière-pays, et même sur la côte, ces plats qui faisaient l’ordinaire des familles prennent des allures de fête conviviale.   #2 La « pulenta » des familles Différente de sa cousine italienne, car à base de farine de châtaigne, la pulenta prend ici valeur d’identité. On verse la farine dans de l’eau salée frémissante et on remue, énergiquement, pour éviter les grumeaux, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. Puis celle-ci est versée sur un linge saupoudré de farine, mise en boule comme un pain, et découpée avec un fil avant d’être servie, encore chaude, en accompagnement d’un succulent ragoût d’agneau ou selon la saison, de figatelli ou de bruccio.   #3 Charcuterie reine Vous apprendrez vite à différencier le lonzu, à base de filet de porc, de la coppa, roulade préparée avec de l’échine. Selon la saison, on vous servira du prisuttu (jambon séché) avec ou sans figues fraîches, du fromage de tête et du boudin (plus rare, même en hiver) et bien entendu les célébrissimes figatelli : ces saucisses fumées et parfumées à base d’abats se mangent crues, grillées ou poêlées. Sans oublier les tripes ! Tout est bon dans le cochon (un terme plus noble que celui de porc !)   #4 Bruccio ou brocciu ? Qu’importe l’écriture, pourvu qu’on ait le goût ! N’allez pas confondre avec un quelconque fromage ce « roi des rois » né d’un savant dosage de petit lait et de lait réchauffé et battu, que seul le tour de main peut réussir. Quand le chaudron « fleurit » -expression magnifique-, il apparaît à la surface, prêt à être livré, dans la meilleure tradition, dans des paniers en jonc, des fatoghje. En hiver et au printemps, on vous le servia nature, avec du pain, ou avec de l’eau de vie et du sucre.
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Si des amis viennent passer le week-end à la maison à Cosne Cours sur Loire, c’est une obligation : tout le monde se lève pour aller au marché. En effet, le dimanche matin, c’est sacré : tous les cosnois se retrouvent au marché. Pour débuter la matinée en douceur, nous commençons toujours par aller siroter un café dans un des bistrots du centre-ville. Le nombre de café : c’est ce qui étonne toujours mes amis quand ils viennent me voir. A Cosne Cours sur Loire, le long du boulevard de la République, on en retrouve plus de sept dans un rayon de moins de 200 mètres et autant de terrasses ! Ce sont des emplacements idéaux pour refaire le monde avec les figures locales et les touristes qui arpentent la Loire à Vélo. Directrice de l’Office de Tourisme Loire et Nohain, je ne peux pas m’empêcher de conseiller les visiteurs perdus. Je les invite toujours à aller pousser la porte de l’Office de tourisme (qui est bien sur ouvert le dimanche matin) ! C’est « la place to be» pour trouver son activité du dimanche après-midi.   Après la pause-café, c’est parti pour la recherche des trésors locaux. On trouve de tout sur le marché mais surtout des produits qui sentent bon notre terroir. Car à Cosne Cours sur Loire, nous sommes en Bourgogne mais le Berry n’est qu’à un jet de pierre de l’autre côté de la Loire. C’est donc deux fois plus de chance de manger des bonnes choses… Le panier de pique-nique est vite rempli. Au menu, le crottin de chavignol est toujours en tête. Chez moi, on le mange en tartine avec du miel et ça tombe bien deux apiculteurs ont leur étal sur le marché. Pour l’apéro, une bouteille de vin blanc accompagnera parfaitement notre célèbre fromage de chèvre. Et pour ceux qui hésitent entre Pouilly, Sancerre ou Coteaux du Giennois, les vignerons se font un plaisir de faire déguster leur meilleure cuvée. Pour la suite, il y a encore l’embarras du choix : poulet fermier ou spécialités du monde. Et en dessert, ce seront des fruits du Val de Loire avec selon la saison des pommes du gâtinais ou des fraises de Sologne. Je craque souvent devant les merlettes de Cosne. Ce sont des succulents petits chocolats au Cointreau et à l’écorce d’orange que j’offre à mes invités à la fin des repas.   Quand midi sonne, on part à pied direction les bords de Loire. Au printemps, nous préférons les prairies alluviales où nous attendent des tables de pique-nique et des jeux pour les plus petits. Par contre, l’été c’est plage de sable pour tout le monde ! Je suis devenue une professionnelle des châteaux de sable !   Pour moi, c’est ça le bonheur : des amis, des bonnes choses à manger et la Loire en toile de fond. Bien sûr, si votre dimanche à vous est plus sportif, vous pourrez passer, après votre balade au marché de Cosne Cours sur Loire, l’après-midi à faire du canoé sur la Loire. Je vous ferais coucou de la rive !
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
A l'Office de Tourisme du Marsan, je suis en charge de la communication mais le week-end je m'évade et je sais profiter des bons moments et des bonnes choses entre amis. Cet été, par exemple, des amis sont venus passer une journée sur Mont de Marsan... Objectif : se retrouver, partager de bons moments et se créer des souvenirs Ce sont des bretons, ils sont arrivés en fin de matinée à la maison. Enfin pour l'heure de l'apéro quoi ! Et comme ici on sait bien recevoir, je leur propose des toasts au foie gras avec une pointe de confit d'oignons sur le dessus que j'ai soigneusement préparés ainsi qu'un beau plateau de jambon serrano et de chorizo que je suis allée chercher à l'Epicerie Espagnole. Et bien entendu, un bon petit vin blanc pour accompagner tout çà ! Et merci au caviste de Plaimont (son Tariquet Premières Grives c'est un vrai délice!) Vous vous douterez bien que ce n'était que l'entrée, on s'est ensuite attablé pour déguster le poulet à l'oignon et la part de tourtière flambée à l'Armagnac. Pour les amateurs, comme mon ami Guillaume notamment, j'avais prévu un petit Armagnac de 1980 du Domaine de Lassaubatju pour digestif... Enfin, après s'être bien remplie la panse, je leur suggère une balade en canoë sur l'Estampon, à une quinzaine de kilomètres de Mont de Marsan. J'avais pris soin d'acheter mes billets à l'Office de Tourisme du Marsan pour bénéficier de la remise sur les tarifs ! Nous sommes arrivés à 15h30 tranquillement avec nos sacs à dos et lunettes de soleil. On a récupéré nos gilets (on n'est jamais trop prudent!) et puis on n'a mis nos objets perso dans le tonneau. On a quand même gardé les téléphones pour ne pas manquer de prendre des photos ou vidéos mémorables. Et là, nous voyons arriver une petite camionnette du style de celle de la colo... C'est parti ! Nous voilà tous en train de grimper dans le camion pour nous faire acheminer au point de départ de la balade. On était mignons ! On avait presque envie de chanter « yéyé les copains.. » comme dans le film « Le maître d'école ». En arrivant, un paysage surprenant de falaises calcaires, insoupçonnable. Je ne vais pas vous raconter toute la balade en détail mais il y a un moment mémorable où ma copine Sophie et moi-même n'arrivions plus à diriger le canoë et où nous avons fini (enfin plutôt Sophie) dans les branches pleines d'algues dans le creux d'une falaise... C'était tout vert et tout visqueux....Une photo de plus, quoi ! Après environ 2h30 / 3h de balade, nous sommes enfin tous arrivés au bout sains et sauf ! Un petit nettoyage au jet s'est tout de même imposé pour certains ou certaines. Mes amis étaient ravis de l'après-midi que nous avions passé, un peu fatigués tout de même. Mais comme dans les Landes de Gascogne, on ne se laisse pas abattre, nous avons à peine eu le temps de rentrer pour nous doucher et nous préparer, que s'était déjà l'heure de rejoindre d'autres amis à la fête locale du coin. RDV fixé au bar pour boire un petit verre, puis direction « la bodega » (type de self service avec grandes rangées de table pour manger tous ensemble) avec au menu une assiette de charcuterie, confit de canard-frites et glace ou tarte aux pommes. Le repas s'éternise un peu puisque entre les plats, on chante et on danse au son de la banda locale, on se prend par le cou et on va de gauche à droite...certains montent sur les bancs ou sur la table... j'adore faire partager cette ambiance bien de chez nous ! Ici, même si on ne vous connaît pas on vous adopte très vite ! Nous avons fait la fête jusque tard dans la nuit et sommes rentrés à la maison. Devant partir travailler le lendemain (et oui, même le dimanche! Il faut bien vous accueillir !), je n'ai pas pu accompagner mes amis pour leur visite de Mont de Marsan. Je leur ai remis un circuit de visite de la ville qu'ils pourront effectuer seuls (en vente à l'Office) et je leur ai indiqué un bar sympa où ils pourront aller prendre un verre en bordure de rivière. Alors si vous avez envie de passer un week-end entre amis à Mont de Marsan, n'hésitez plus ! Et si vous n'aimez pas le canoë, nous vous proposons aussi du paintball, de l'accrobranche, du laser quest (si pluie) ...
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Je m’appelle Anne, et comme toutes les mères de famille, le samedi est souvent le jour des courses et des travaux ménagers. Mais de temps en temps, j’aime bien sortir de cette routine et profiter à fond du week-end, dès le samedi matin. Dans ce cas-là, direction le marché de Bourg-en-Bresse pour faire le plein de bons produits pour la semaine : légumes du Val de Saône voisin, fromages de la région (Comté, Bleu de Gex et Bleu de Bresse) et de temps en temps de bonnes quenelles artisanales ou un poulet de Bresse AOP. Si vous avez la possibilité d’aller au marché le mercredi matin, ne manquez pas la vente de volaille vivante sous la petite halle : c’est étonnant, et les enfants adorent. Vous pouvez même acheter une poule pour mettre dans votre jardin, c‘est dans l’air du temps !   Après le marché, direction le centre-ville voisin. J’aime bien flâner dans les ruelles commerçantes où on a encore la chance de trouver pas mal de boutiques indépendantes. Vous apprécierez certainement l’architecture aussi, alternant entre maisons médiévales à pans de bois et beaux hôtels particuliers des 18ème et 19ème siècles. Selon la saison, nous profitons soit d’un petit café avec une part de tarte bressane, soit d’une halte jeux et lecture dans l’un des nombreux parcs de la ville.   Après déjeuner (vous avez le choix des restaurants, du plat du jour à la table gastronomique : la Bresse mérite bien sa réputation gourmande !!!), cap sur le monastère royal de Brou, monument préféré des Français. A à peine 20 minutes à pied du centre-ville, c’est vraiment un monument exceptionnel. La façade toute en dentelle de pierre, donne le ton… Vous entrez ensuite dans les cloîtres, havres de paix, puis dans l’église avec sa nef élancée et surtout ce jubé, sorte de mur qui isole le chœur et sur lequel nous pouvons monter pour surplomber les tombeaux et autres sculptures du chœur justement. Il est difficile de ne pas avoir de frissons ! Nous terminons la visite par le musée, c’est toujours plaisant avec les enfants qui continuent leur chasse aux indices avec leur livret de visite.   Si vous n’êtes pas trop branchés patrimoine, vous pouvez mettre le cap sur le parc de loisirs de Bouvent pour l’après-midi. Immense espace naturel à Bourg-en-Bresse même (on peut même y aller par une voie verte depuis le centre-ville !), il regroupe un grand lac avec plage et activités nautiques, un golf, un parcours de santé et de nombreux jeux. Il est même possible de poursuivre la balade jusqu’à la forêt de Seillon, un vaste bois aménagé pour les activités de pleine nature.   S’il nous reste un peu de courage après ce samedi à Bourg-en-Bresse, direction l’un des villages environnants pour profiter du coucher de soleil sur la plaine de Bresse avec en toile de fond les reliefs du Jura, de la Bourgogne du Sud et du Beaujolais. Sinon, ce sera la balade du dimanche !!!
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
5 idées pour visiter Montpellier en famille
5 idées pour visiter Montpellier en famille
Tout à la fois médiéval et classique, le cœur de Montpellier, la plus vieille ville universitaire de France se laisse apprivoiser pas à pas. Découvrez ici 5 idées pour visiter Montpellier, dans le Languedoc-Roussillon, en famille, entre incontournables et bons plans. #1 Vous avez dit classique ? Le centre-ville se donne une allure classique avec ses innombrables hôtels particuliers, sa promenade du Peyrou conçue pour accueillir Louis XIV. La place de la Comédie, que l’on surnomme l’Œuf en raison de sa forme, est frangée d’un théâtre et de terrasses de grands cafés emblématiques de la ville. Classique aussi, la place de la Canourgue d’où l’on contemple la cathédrale Saint-Pierre, mitoyenne des bâtiments de la faculté de médecine, la plus ancienne de France, où étudia Rabelais. #2 Dignes des rois La promenade du Peyrou est un véritable hymne à l’absolutisme royal, avec son Arc de triomphe, sa statue équestre de Louis XIV et son temple des Eaux, somptueux belvédère ouvert sur le paysage alentour. Sans compter d’exceptionnels hôtels particuliers comme celui des Trésoriers de la Bourse où vous pouvez entrer librement ; celui des Trésoriers de France, aujourd’hui occupé par le Musée languedocien ; ou celui de Varennes qui abrite le Musée de l’Histoire de Montpellier et le Musée Fougau. #3 Avec les enfants Dans cette ville tout à la fois bourgeoise, intellectuelle et estudiantine, les enfants trouvent facilement leur bonheur. Pour les plus jeunes, le parc zoologique de Lunaret est une fête, gratuite pour tous. Loin des cages, les animaux se promènent en quasi-liberté, des loups aux bisons ou aux rhinocéros. Pour les fans de faune aquatique, cap sur l’Aquarium Mare Nostrum. Cent espèces de poissons y évoluent dans d’impressionnants bassins. On y franchit même le Cap Horn ! #Par amour des sciences Les amoureux des étoiles préféreront le Planétarium Galilée et son ciel recréé en 3D. Pr odigieux ! Cela enchantera petits et grands, d’autant que vous bénéficierez de réductions avec la City Card. Plus terre à terre, le Jardin des Plantes, le plus ancien parc botanique de France, offre ses quelque 3000 végétaux venus de tous pays. #5 À croquer Ce n’est pas tout de se cultiver, encore faut-il se mettre quelque chose sous la dent pour le goûter. En route donc pour la boutique « Aux Gourmets » pour ses pâtes de fruits, ses calissons et ses macarons propres à requinquer les chères têtes brunes et blondes. Voilà vous avez maintenant quelques pistes pour visiter Montpellier en famille. Si vous en voulez plus, vous pouvez demander conseil à l’Office de Tourisme de Montpellier.
5 idées pour visiter Montpellier en famille
Mon après-midi découverte d’Auxerre en bateau électrique et à vélo
Mon après-midi découverte d’Auxerre en bateau électrique et à vélo
N’étant pas originaire d’Auxerre, l’une des premières choses qui m’a marquée à mon arrivée dans cette cité d’art et d’histoire est la vue magnifique depuis le pont Paul Bert. On voit se refléter dans la rivière la majestueuse Cathédrale Saint-Etienne et un peu plus loin la si belle abbaye Saint-Germain. De jour comme de nuit, je ne me lasse jamais de ce panorama exceptionnel qui nous invite à venir percer les secrets de l'ancienne cité médiévale. Un des meilleurs moyens selon moi pour profiter encore plus de ce paysage est de parcourir la rivière de l’Yonne en bateau. Ainsi, j’ai pu louer un bateau électrique le temps d’une heure à l’Office de Tourisme de l'Auxerrois. Une manière totalement différente de visiter la ville, sur l’eau, en se laissant porter par l’Yonne, si paisible…   Le Batardeau est la première écluse qui marque le commencement du fameux canal du Nivernais. Passée cette écluse, vous pourrez longer le grand parc de l’Arbre Sec, tout verdoyant et si vivant. Toute une population se côtoie sur les rives : les pêcheurs, les cyclotouristes remontant ou descendant le canal à vélo, les joggeurs… et les plaisanciers en été. Les bords du canal fourmillent en toutes saisons ! Je vous invite à venir profiter de la quiétude de cet endroit. Après avoir fait l’Yonne et le canal en bateau, pourquoi ne pas le faire à vélo ? Étant la « petite dernière » de l’Office ici à Auxerre, j’avais tout à découvrir ! Et quoi de mieux que la pratique pour parler au mieux de son territoire et ses richesses ? Entre paysages verdoyants, petits villages de charme, champs de vignes et pauses photos au bord du canal…je découvrais là l’Auxerrois de façon inédite. Sur ma route, les caves Bailly Lapierre à Saint-Bris-le-Vineux…une institution dans la région ! Une étape incontournable selon moi, que ce soit pour la découverte de ces caves atypiques ou pour la dégustation de leur crémant… Pour les plus sportifs, je vous mets au défi de monter la côte jusqu’aux caves à vélo ! Après une telle ascension, la fraîcheur des caves souterraines est un pur bonheur ! Je vous invite à ne pas laisser passer l’occasion de visiter Auxerre en bateau ou à vélo si vous passez par notre belle ville ! Je me ferai aussi un plaisir de vous accueillir pour vous fournir d’autres bonnes adresses et d’autres lieux de visites à ne pas manquer !
Mon après-midi découverte d’Auxerre en bateau électrique et à vélo
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Des amis sont venus me rendre visite à Cosne-Cours-sur-Loire. Nous voulions faire quelque chose qui change de l’ordinaire et de préférence une activité de plein air pour profiter du soleil ! Je leur ai proposé le cyclorail du Sancerrois : - Le cyclorail quoi ?? - Le cyclorail voyons, ce vélo atypique où il faut pédaler à plusieurs sur les rails de chemins de fer, des rails désaffectés évidemment ! Je ne pouvais pas leur en vouloir de ne pas connaître cette activité, c’est vrai qu’elle n’est pas courante. Et pourtant entre amis ou en famille, c’est une sortie idéale !   Ni une, ni deux, nous voilà partis à la conquête du Pont du PO, l’ancien pont de la ligne de chemin de fer Paris-Orléans, sur lequel débute le parcours du cyclorail de Cosne-Cours-sur-Loire. Et quel début ! Une vue magnifique sur la Loire et la colline de Sancerre !! Avant de commencer, on nous explique tout de même comment fonctionne l’engin. Nous sommes trois : deux qui pédalent et un qui se la coule douce sur une espèce de transat… ce qui n’est pas désagréable du tout ! Mais bien sûr nous alternons ! Une famille avec deux enfants s’élance en même temps que nous. Au départ on se suit, mais rapidement, intrépides et farouches pédaleurs que nous sommes, nous les distançons. A chacun son rythme sur la ligne !   Notre avance prise nous ralentissons pour profiter du paysage et admirons au passage les anciennes maisons des gardiens des passages à niveaux, typiques et charmantes. Cette balade est vraiment dépaysante, nous passons au milieu des jardins, puis des champs. Une partie du trajet est ombragée, nous ne souffrons même pas de la chaleur caniculaire de ce mois de juillet !   Arrivés au bout, nous retournons notre cyclorail comme on nous l’a expliqué et le laissons un peu en dehors des rails pour ne pas qu’il reparte sans nous ! En effet, nous sommes légèrement en pente et nous ne voulons pas rentrer à pied ! Une table de pique-nique nous attend, nous y prenons un goûter bien mérité ! La famille que nous avions distancée nous rejoint, plus malins ils pensent tout simplement à placer un petit caillou devant leur roue pour empêcher leur cyclorail d’avancer ! Bonne idée ! Nous la retenons pour la prochaine fois ! Après cette petite pause, nous repartons. Le retour est davantage en descente et nous prenons notre temps pour rentrer à la gare du cyclorail. Nous y arrivons à 16h, pile à l’heure pour ne pas gêner le prochain départ ! En effet, plus d’une trentaine de personnes attendent pour s’élancer à leur tour à la conquête des rails !!   Ravis de notre balade nous remontons en voiture. Cinq minutes plus tard, nous voilà installés à la terrasse d’un café dans le centre-ville de Cosne-Cours-sur-Loire. Ce fut un après-midi original et très agréable sur le Cyclorail du Sancerrois ! A refaire sans hésiter avec mes prochains visiteurs !!
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Mes fêtes de la Madeleine à Mont de Marsan
Mes fêtes de la Madeleine à Mont de Marsan
Assistante de communication à l'Office de Tourisme de Mont de Marsan, il y a une période pendant laquelle je suis plus fatiguée que d'habitude au travail. Ma consommation de café double voir triple en juillet pendant les fêtes de la Madeleine. Pas évident de concilier fêtes et travail, à moins que mon travail ne soit de montrer à quel point c'est sympa de faire la fête chez nous. Et faire la fête dans le Sud-Ouest on connaît ! Et voilà ce que je ne raterai pour rien au monde pendant les fêtes : - La remise des clés de la ville par la maire Geneviève Darrieusecq ! Cela symbolise le top départ des fêtes, c'est parti pour 5 jours et 5 nuits de fêtes ! Le rendez-vous est fixé à la place de la mairie, je file avec mon foulard bleu, je retrouve mes amies et au son des bandas, on lève nos foulards, on forme une marée humaine débordante de vitalité (oui le premier jour on est excitées et pas encore fatiguées)! - La cavalcade, j'essaie tant bien que mal de me frayer un chemin parmis la foule pour me trouver une place stratégique, et là ça commence ! Les chars fleuris se succèdent mais ne se ressemblent pas.. Un énorme crocodile, des personnages disney, les « irréductibles montois », le café musette, des danseuses et des bandas, un véritable spectacle à voir en famille ou entre amis, on s'émerveille, on s'amuse, et on en ressort avec des confétis plein les cheveux ! - La halte dans une bodéga, alors là vous avez le choix ! Si vous voulez vous poser au calme je vous conseille d'aller au campo de féria (devant les arènes), tables et chaises vous y attendent, c'est l'endroit idéal pour déguster des tapas avec une bonne sangria ! Pour bien manger allez faire un tour sur la place des bons vivants ou au village gourmand ! Si vous préférez prendre un bain de foule c'est dans la rue de la soif que je vous donne rendez-vous (attention vous risquez de tâcher votre tee-shirt) on chante, on danse, on est nombreux, on se bouscule et paf le verre ! - Le paquito, (c'est mon passage préféré) on s'assied tous par terre, les un derrière les autres, on se balance d'avant en arrière et on s'élance (le saut de l'ange en beaucoup moins classe) pour se faire porter par la foule ! Un moment de pure convivialité made in sud ouest ! - Le feu d’Artifice, il a lieu le dernier jour et c'est vraiment une bonne idée. Le premier jour je débordais d'énergie, le jour 5.. après 5 jours et 4 nuits dans les pattes, j'ai des grosses valises sous mes yeux qui semblent minuscules. On se rejoint entre amis pour aller voir le feu, et quand ça commence, mes yeux s'ouvrent en grand et je m'émerveille comme une enfant devant la beauté du spectacle.   Le pire moment c'est le lendemain des fête.. chaque année c’est pareil, on s'éclate avec Madeleine pendant 5 jours et 5 nuits, et le 6ème jour elle se fait la malle ! En attendant qu'elle revienne l'année prochaine, j’en retiens la bonne humeur, le partage, l’émotion, les rires, les retrouvailles entre amis et les belles grosses valises que j’ai sous les yeux !   Si vous aussi ça vous tente de passer une semaine avec Madeleine, il vous faut à minima un programme des fêtes (à récupérer à l'Office de Tourisme) et un foulard BLEU à porter sur un tee-shirt blanc (attention le blanc du jour 1 n'a pas la même couleur que le blanc du jour 5).  
Mes fêtes de la Madeleine à Mont de Marsan
Je flâne à la découverte de Châtillon Coligny dans le Gatinais !
Je flâne à la découverte de Châtillon Coligny dans le Gatinais !
Le temps de ma pause-déjeuner, je découvre chaque jour un petit coin particulier de Châtillon, dans le Gatinais, en me baladant simplement. Récemment embauchée à l'Office de Tourisme de Châtillon Coligny, en tant qu'Agent de développement touristique, il me fallait découvrir cette très belle commune que je connaissais peu. Ceci afin de pouvoir renseigner la clientèle touristique dans le but de remplir mes missions d'accueil, d'information...   A l'aide du plan de la ville ancienne de Châtillon, je flâne le long des "rues d'eau", où l'on peut encore voir les murailles et tours du XIVème siècle, de charmantes maisons à pans de bois, des petites ruelles médiévales ou bien encore des bâtisses du XVIème siècle (l'Enfer, le Paradis ou le grenier à sel).   Un petit creux ? Direction le Canal de Briare avec mon pique-nique, je profite de la nature pour déjeuner au bord de l'eau. Cette petite balade peut se poursuivre le long du Canal ou l'on peut voir quelques bateaux à l'écluse de Châtillon. Si vous désirez continuer un peu plus loin, selon votre temps, il y a les trois écluses de Châtillon puis les quatre écluses du Moulin Brûlé de Dammarie. Vous pouvez continuer encore et encore mais il faut du temps pour aller jusqu'à Rogny et y voir ses sept écluses ! Le chemin est agréable à parcourir à pied ou bien même à vélo.   L'heure tourne ! Je me rapproche de la Halte Nautique où je travaille durant la pleine saison (environ 6 mois de mi-avril à fin septembre). Cette Halte offre un cadre très agréable en bordure du Canal. Profitez des pelouses, ombragées de platanes et bordées d'allées dominant les quais. Vous pouvez également y pique-niquer (tables et bancs ombragés). Les contacts des plaisanciers sont agréables, ils prennent le temps de parler, c'est une occasion de découvrir la culture et les modes de vies de nombreux pays tout en restant en France, mais aussi d'entretenir son Anglais ! ...   Maintenant, je vous laisse à vos chaussures et votre pique-nique, et si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à venir vous renseigner à l'Office de Tourisme où nous seront ravis de vous accueillir.   Bien entendu, je ne vous ai pas tout détaillé, d'autres sites remarquables sont à voir à Chatillon Coligny, mais je vous laisse flâner et les découvrir !
Je flâne à la découverte de Châtillon Coligny dans le Gatinais !
Retour en haut