• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Des amis sont venus me rendre visite à Cosne-Cours-sur-Loire. Nous voulions faire quelque chose qui change de l’ordinaire et de préférence une activité de plein air pour profiter du soleil ! Je leur ai proposé le cyclorail du Sancerrois : - Le cyclorail quoi ?? - Le cyclorail voyons, ce vélo atypique où il faut pédaler à plusieurs sur les rails de chemins de fer, des rails désaffectés évidemment ! Je ne pouvais pas leur en vouloir de ne pas connaître cette activité, c’est vrai qu’elle n’est pas courante. Et pourtant entre amis ou en famille, c’est une sortie idéale !   Ni une, ni deux, nous voilà partis à la conquête du Pont du PO, l’ancien pont de la ligne de chemin de fer Paris-Orléans, sur lequel débute le parcours du cyclorail de Cosne-Cours-sur-Loire. Et quel début ! Une vue magnifique sur la Loire et la colline de Sancerre !! Avant de commencer, on nous explique tout de même comment fonctionne l’engin. Nous sommes trois : deux qui pédalent et un qui se la coule douce sur une espèce de transat… ce qui n’est pas désagréable du tout ! Mais bien sûr nous alternons ! Une famille avec deux enfants s’élance en même temps que nous. Au départ on se suit, mais rapidement, intrépides et farouches pédaleurs que nous sommes, nous les distançons. A chacun son rythme sur la ligne !   Notre avance prise nous ralentissons pour profiter du paysage et admirons au passage les anciennes maisons des gardiens des passages à niveaux, typiques et charmantes. Cette balade est vraiment dépaysante, nous passons au milieu des jardins, puis des champs. Une partie du trajet est ombragée, nous ne souffrons même pas de la chaleur caniculaire de ce mois de juillet !   Arrivés au bout, nous retournons notre cyclorail comme on nous l’a expliqué et le laissons un peu en dehors des rails pour ne pas qu’il reparte sans nous ! En effet, nous sommes légèrement en pente et nous ne voulons pas rentrer à pied ! Une table de pique-nique nous attend, nous y prenons un goûter bien mérité ! La famille que nous avions distancée nous rejoint, plus malins ils pensent tout simplement à placer un petit caillou devant leur roue pour empêcher leur cyclorail d’avancer ! Bonne idée ! Nous la retenons pour la prochaine fois ! Après cette petite pause, nous repartons. Le retour est davantage en descente et nous prenons notre temps pour rentrer à la gare du cyclorail. Nous y arrivons à 16h, pile à l’heure pour ne pas gêner le prochain départ ! En effet, plus d’une trentaine de personnes attendent pour s’élancer à leur tour à la conquête des rails !!   Ravis de notre balade nous remontons en voiture. Cinq minutes plus tard, nous voilà installés à la terrasse d’un café dans le centre-ville de Cosne-Cours-sur-Loire. Ce fut un après-midi original et très agréable sur le Cyclorail du Sancerrois ! A refaire sans hésiter avec mes prochains visiteurs !!
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Mon week-end idéal en Normandie sur la Côte des Havres
Mon week-end idéal en Normandie sur la Côte des Havres
J’aime le contact humain, les belles rencontres, les endroits hors du temps…! Directrice de l’Office de Tourisme de la Côte des Havres (Manche), habitante de Jullouville… et passionnée par notre belle région, le Cotentin, je vous présente ici mon week-end idéal en Normandie où la quiétude, la sérénité sont les maîtres mots. Un samedi sur la terre… à Regnéville-sur-Mer : Je me rends en bordure du havre avec mon appareil photo. J’oubliais, je ne sors jamais sans mon appareil photo. Regnéville-sur-Mer est le plus grand port d'échouage de Normandie. Dès le Moyen-âge, il faut imaginer les bateaux marchands qui venaient se mettre à l'abri dans ce havre. Ce paysage change au rythme des marées. La transformation est extraordinaire. J’aperçois les moutons de prés-salé qui broutent les herbus. J’ose m’y aventurer à pied sur le GR par les prés-salés et les toucher de près. A chaque fois, c'est un émerveillement. Même si les caprices de la rencontre de la Sienne avec la mer en modifient quand même les contours, le havre nous offre un paysage magique à chaque fois. Selon la saison, j’aurai la chance de rencontrer  la bernache cravant à ventre pâle ou de ramasser la salicorne, le célèbre cornichon de mer dont on fait des bocaux. D’un seul coup, j’ai une envie de thé, je me rends au Café de la gare…un café-brocante…très atypique. Tout est à vendre même la tasse dans laquelle vous buvez votre thé. J’adore ce concept. Non loin, le château médiéval de Regnéville et son célèbre donjon que l’on surnomme le gardien. L’été, dans la cour de ce château, on y retrouve un marché chaque vendredi soir : que de bons produits du terroir. J’aime m’y rendre boire un verre de cidre made in Normandy et déguster une assiette de crudités avec des légumes de notre belle région. Bien sûr, la visite des fours à chaux  et son musée est incontournable. Vous comprendrez à quel point l’activité de la chaux était importante à Regnéville-sur-Mer. Tout ici respire la zénitude, le calme et l'apaisement.   Et puis le lendemain…C’est un dimanche entre terre et mer : Embarquement immédiat au Sud de l’avant-port de Granville avec la Compagnie Jolie France, direction l’archipel de Chausey. Pascal BLANCHET, le patron sonne les trois coups de sirène indiquant le départ imminent. 45 à 50 minutes seront nécessaires pour atteindre ce petit coin de paradis qui vit au rythme des marées aussi. J’ai la chance d’apercevoir les dauphins. Chaque arrivée sur l'archipel est un moment de pur bonheur, on entre dans un monde différent, fait de beauté, de calme et de sérénité. Le temps disparaît et la liberté commence. Pour moi, c'est un coin de paradis où je rencontre  à chaque fois des gens qui ont une âme et qui savent ce que le mot "respect" veut dire. Pas de voiture, pas de vélo, que nos jambes et les célèbres charrettes pour circuler. Je  fais le tour de l’île en 2h30, j’escalade et je suis subjuguée à chaque fois par ce paysage. Le temps ici suspend véritablement son envol. Les plaisirs y sont simples: baignade, jeux de plage et pêche à pied. Je ne me lasserai jamais de cet endroit. Et voilà le week-end en Normandie sur la Cote des Havres se termine ! En espérant que vous aurez envie de venir voir ces deux coins de paradis. N'hésitez pas à venir à l'Office de Tourisme pour prendre vos billets pour l'archipel de Chausey  
Mon week-end idéal en Normandie sur la Côte des Havres
Les secrets de ma recette bourguignonne d’œufs en meurette
Les secrets de ma recette bourguignonne d’œufs en meurette
Point n’est besoin d’être toqué pour se mettre aux fourneaux et réaliser de bons petits plats qui enchanteront vos amis et vos proches. Il suffit d’être épicurien (qui aime manger, aime cuisiner !), d’y accorder un peu de temps et de connaître quelques ficelles pour accomplir des prodiges. Alors je propose de vous coacher et de vous faire découvrir MA recette, celle d’une spécialité on ne peut plus bourguignonne : LES ŒUFS EN MEURETTE   D’abord les ingrédients. Il vous faut pour 4 personnes : - 1 à 2 œufs par personne - 100 g de lard fumé - 100 g de poitrine fumée - 100 g de champignons de Paris - 2 carottes - 1 oignon - 100 g d’oignons grelots - 1 gousse d’ail - 1 litre de fond brun de veau - 1 bouteille de bon vin rouge - 1 carré de sucre - bouquet garni, sel, poivre …  et quelques vieilles tranches de pain rassis pour les croûtons !   Un petit conseil. Oubliez les hypermarchés et profitez de notre belle région, la Bourgogne, en récoltant tous ces ingrédients directement auprès des producteurs locaux. Outre le marché d’Auxerre installé les mardis et vendredis  à quelques centaines de mètres de la vieille ville, découvrez l’atmosphère sans pareil de nos marchés locaux les plus typiques. Celui de Toucy le samedi matin, où les producteurs viennent de la région et des départements limitrophes pour proposer leurs produits très appréciés par les clients (produits de la ferme, produits régionaux, volailles vivantes, …) ou celui de Chablis le dimanche matin en plein cœur de village, où tous les produits locaux sont représentés, (en outre bien pratique pour nos amis touristes en week-end dans la région).   Passons maintenant à la réalisation : suivez le guide ! Première étape : la préparation de la sauce Dans une casserole, faire revenir une garniture aromatique (soit pour les non-initiés : la poitrine fumée, les 2 carottes, l’oignon, l’ail, le morceau de sucre et le bouquet garni !). Après coloration, rajouter le vin rouge et laisser réduire au 3/4. Ajouter le fond brun de veau (préalablement dilué dans un peu d’eau ou de vin rouge) et laisser réduire à feu très doux pendant 45 minutes (la sauce doit devenir onctueuse)   Ensuite, couper le lard en dés, émincer les champignons. Dans une poêle, faire dorer les champignons dans un peu de beurre. Puis faire revenir le lard et les oignons grelots. Saler et poivrer. Pendant ce temps, faire griller le pain au four après l’avoir légèrement frotté à l’ail.   Juste avant de passer à table, faire pocher les œufs. C’est l’étape la plus délicate de la recette.Voici mon conseil pour devenir LE CHEF du pochage des œufs : Mettez à chauffer 2 casseroles d’eau non salée. Dans l’une d’elles, ajoutez (copieusement, n’ayez pas peur) du vinaigre. Verser les œufs délicatement (sans la coquille bien sûr), un par un, au centre la casserole d’eau vinaigrée. Réduisez aussitôt le feu et maintenez le liquide frémissant (Astuce : l’eau ne doit pas bouillir, juste frémir, afin d’éviter d’éclater les œufs). Laissez cuire environ 3 minutes. Prélevez délicatement les œufs cuits (avec une écumoire, c’est le secret). Posez-les sur du papier absorbant pour les égoutter. Dans les assiettes (ou ramequins) que vous aurez préalablement réchauffées, déposez les champignons, le lard et les oignons grelots, puis les œufs pochés, nappez avec la sauce et disposez quelques croûtons autour de chaque assiette … A déguster sans modération, accompagné d’une bonne bouteille de Bourgogne rouge. Regardez donc le résultat (vous les avez vus mes œufs, au début de cette recette ?): il n’est pas appétissant mon plat ?  Alors, je vais vous avouer  mon autre secret ! La recette, c’est un de mes restaurateurs auxerrois préféré qui me l’a donnée et la photo … c’est celle de ceux que j’ai mangés dans son restaurant LE BOURGOGNE, qui propose des plats du terroir aussi appétissants qu’abordables. Si ma recette d’œuf en meurette vous a séduit et que vous voulez la tester avant de vous lancer, je vous invite à passer voir Eric Gallet, le chef incontesté de cette spécialité.  
Les secrets de ma recette bourguignonne d’œufs en meurette
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
Pour découvrir la cuisine du monde à Mulhouse, je vais au marché du Canal Couvert
Pour découvrir la cuisine du monde à Mulhouse, je vais au marché du Canal Couvert
En charge de l'accueil à l'Office de Tourisme de Mulhouse, je vous conseille de prendre le temps de découvrir le marché du Canal Couvert à Mulhouse si vous êtes amateur ou amatrice de la cuisine du monde. C'est une véritable porte d'entrée vers un voyage autour du globe. Je profite de sa proximité avec l’Office de Tourisme, il est situé seulement à une dizaine de minutes à pied, pour y voyager encore et encore. Le marché du Canal Couvert est avant tout le plus grand marché de tout l’Est de la France avec 300 commerçants qui tiennent leurs stands les mardis, jeudis et samedis. Il est vivant et coloré, vous y trouverez des produits de producteurs de pays du monde mais aussi de producteurs locaux. Son ouverture sur la cuisine du monde est réellement ce qui en fait tout son charme. Des gourmets de l’autre côté du Rhin le connaissent pour cette particularité et y viennent régulièrement. En extérieur, les maraîchers de la région proposant leurs fruits et légumes de saison côtoient les traiteurs et épiciers proposant des spécialités culinaires étrangères à déguster ou à emporter. Une grande halle regroupe de nombreux commerçants, auprès desquels vous trouverez du choix et de beaux produit : un boulanger traditionnel, un pâtissier orientale,un boucher de la région proposant de fantastiques merguez, un poissonnier,des épiciers divers, des producteurs bio et un fromager réputé. De l’autre côté de la place, la vente de textile est largement représentée. Une ambiance extraordinaire se dégage du marché du Canal Couvert. Elle est conviviale et bien différente de ce que l’on connaît habituellement. Le marché est un véritable lieu d’échanges et de rencontres ! J'aime en profiter en mangeant ou grignotant sur place : au café-restaurant mais aussi directement sur les stands (crêpes, spécialités afghanes, italiennes, indiennes, sénégalaises, marocaines …). Je vous invite vivement à y aller le samedi matin. D'une part parce que le samedi est le jour où il y a le plus de commerçants. Et d'autre part, une visite le matin vous permettra de profiter des produits les plus frais. En résumé, parcourir les allées du marché du canal couvert est une excellente idée pour découvrir la cuisine du monde, Mulhouse et l'Alsace autrement.
Pour découvrir la cuisine du monde à Mulhouse, je vais au marché du Canal Couvert
Les bords de Marne, mon coin de paradis à deux pas de Paris
Les bords de Marne, mon coin de paradis à deux pas de Paris
Ma première rencontre avec les bords de Marne s’est faite lors d’une balade fluviale en péniche. En montant à bord de la DAMAMI, j’ai  découvert des paysages à couper le souffle. C’est pourquoi, je souhaite partager avec vous mon coup de cœur pour ce havre de paix à proximité de Paris.   On l’a appris à l’école, la Marne prend sa source sur le plateau de Langres, en Haute-Marne, et parcourt près de 525 kilomètres avant de rejoindre la Seine à Alfortville. Elle joue différents rôles : celui de patrimoine paysager et biologique, de terrain de loisirs aquatiques et de première source d'alimentation en eau potable à partir des cours d'eau en France.   Si vous êtes comme moi, à la recherche d’un cadre idéal pour couper avec le quotidien, baladez-vous le long des berges et flânez  au rythme de l’eau, à pied ou à vélo. Que vous soyez seul ou accompagné, actif ou retraité, vous serez conquis par les curiosités historiques et patrimoniales qu’offrent les berges de cette rivière.   La Marne fut source d’inspiration pour de nombreux peintres néo-impressionistes notamment ceux du « Groupe de Lagny ». Vous pouvez contempler certaines de leurs œuvres au musée Gatien-Bonnet à Lagny-sur-Marne, ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h.    Au départ de l’embarcadère, en marchant paisiblement en direction de Chalifert, vous êtes à 45 minutes d’un lieu étonnant qui éveillera forcemment votre curiosité. Dans un grand parc, au bord de la rivière, le scuplteur Jacques Servières a érigé des statues  « déjantées et décalées » qui représentent des femmes, des animaux mythiques ou réels, pouvant aller jusqu’à 4 mètres de hauteur. A voir absolument !   Au gré de votre promenade, arrêtez-vous devant les maisons meulières et admirez le charme si particulier de leur architecture inspirée de l’Art Nouveau. Vous vous replongerez au temps des guinguettes quand les gens aimaient se retrouver et danser pendant leurs congés.   Je travaille à l’Office de Tourisme et d’avril à octobre, j’accueille les plaisanciers en escale à la halte fluviale de Marne et Gondoire. Venus du monde entier, ils en profitent pour découvrir les sites toursitiques alentour qui prennent des airs de vacances. Si vous possédez un bateau, venez donc me rendre visite !   Sinon, si vous êtes amateurs de loisirs nautiques, je vous invite vivement à participer à la Fête de la Marne, qui a lieu chaque année au mois de juin où la rivière est mise à l’honneur : balades fluviales, joutes nautiques, initiation au stand-up paddle….   En résumé, à moins de 30 minutes de notre capitale Paris, les bords de Marne, on les peint, comme Léo Gausson, on les écrit comme Zola, ou encore on les chante comme Yves Duteil, on les aime tout simplement...  
Les bords de Marne, mon coin de paradis à deux pas de Paris
Ma re-découverte de la Course d'Orientation au Grand Echaillon dans la Drôme
Ma re-découverte de la Course d'Orientation au Grand Echaillon dans la Drôme
Envie de profiter du bon air frais en famille, tout en s'amusant, ce sport est fait pour vous ! Me voilà parti au Grand Echaillon sur la commune de Léoncel, connue pour son Abbaye et pour sa station de ski nordique, raquette en hiver, et ses randonnées en été !  Mais l’été dernier, lors d'une journée découverte du territoire, j’ai eu l’occasion d’y faire une Course d’Orientation. Vous savez le genre de course qui nous rappelle la période scolaire, où l’on passait plus de temps à discuter dans la forêt plutôt qu’à chercher les balises… Surprise ! J’ai redécouvert ce sport et j’ai adoré, même quelques gouttes de pluie ne m'ont pas empêché d'avoir le sourire. C’était complètement différent, déjà vous avez tout votre temps, pas besoin de se presser. De plus, vous avez de magnifiques paysages juste sous les yeux et avec un peu de chance, qui sait, vous croiserez peut-être quelques animaux. En famille ou entre amis lancez-vous !!! Les niveaux de difficultés sont adaptés et vous donneront goût à ce sport qui se fait avec décontraction. Si vous avez encore du temps devant vous, n'hésitez pas à faire un tour au sentier du Karst qui se trouve au départ de la station de Font d'Urle. Une boucle de 2h qui vous amènera à la crête des Gagères pour avoir un aperçu du pays du Diois du haut de la falaise, personnellement j'en ai eu le vertige, c'est vraiment impressionnant. Et sur le retour du sentier, vous pourrez admirer le Vercors sur toute sa longueur...ça vaut le détour je vous le garantis ! Si vous avez besoin de documentation sur les différents parcours de Course d'Orientation du secteur ou sur les chemins de randonnées tels que le sentier du Karst, n'hésitez pas à venir vous renseignez auprès de l'Office de Tourisme, nous vous accueillerons avec plaisir. A bientôt dans le Royans-Vercors !
Ma re-découverte de la Course d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME VERCORS DRÔME
Suivez moi au LAAC et au FRAC de Dunkerque où l’art contemporain a la côte !
Suivez moi au LAAC et au FRAC de Dunkerque où l’art contemporain a la côte !
L’art contemporain a trouvé toute sa place dans le Nord-Pas de Calais au FRAC de Dunkerque et au LAAC. Amateurs avertis ou promeneurs en quête de découvertes, je vous propose une petite balade dans le jardin des sculptures dans un premier temps, histoire de vous mettre dans l’ambiance…quelques œuvres des grands noms de l’Art Moderne semblent comme « posées » dans la verdure… Le LAAC conserve une riche collection d’art des années 50 à 1980. Mon œuvre phare : « Appel Circus » de Karel Appel !! sculptures colorées et pétillantes à souhait elle plaira aux plus jeunes !! Il conserve également une collection de 1500 œuvres d’art, peintures, sculptures, dessins, estampes, photographies,... présentées alternativement en fonction de la programmation.    Tout nouveau et conçu par les architectes Vassal et Lacaton, le FRAC pour Fonds Régional D’Art Contemporain est le jumeau de verre de l’ancien bâtiment des chantiers de France. Il se déploie sur 6 niveaux. Les collections publiques d'art contemporain y sont exposées.  Ma première visite s’est achevée au belvédère…un sentiment d’évasion et une vue sur le port de Dunkerque, la ville et ses 40km de sable fin de la plus grande plage transfrontalière d’Europe !! Une plage époustouflante de la Côte d'Opale !! Je vous recommande sans hésiter la visite du FRAC de Dunkerque. 
Suivez moi au LAAC et au FRAC de Dunkerque où l’art contemporain a la côte !
Quand vient le carnaval de Dunkerque…je sors mon cletche !!
Quand vient le carnaval de Dunkerque…je sors mon cletche !!
Le carnaval de Dunkerque c’est 3 mois de folie avec en point d’orgue « les 3 Joyeuses ».  Le dimanche avant Mardi Gras c’est la bande de Dunkerque : des milliers de personnes qui ont sorti leur cletche (déguisement du carnavaleux) dans les rues… Un spectacle unique, haut en couleurs, et une ambiance que je n’ai retrouvée qu’à Dunkerque !!    Ce cortège stoppe sous les balcons de l’hôtel de ville, pour que chacun tente d’attraper les fameux harengs jetés par le Maire. S’en suit la fameuse Cantate à Jean Bart pour clôturer cette mémorable journée, lors du rigodon final.    Mon petit coup de cœur pour vous mettre dans l’ambiance : « les week-ends carnaval » !! Tout est réservé par nos soins, à l’Office de Tourisme et des congrès de Dunkerque Dunes de Flandre pour vous assurer le meilleur accueil. Ne reste plus qu’à peaufiner votre déguisement !! Pensez à réserver tôt, les places sont très courues… Pour les familles, je conseille plutôt la bande de Malo les Bains. L’ambiance y est plus douce mais tout aussi festive. Le passage du cortège sur la Digue de mer me donne à chaque fois des frissons… N'hésitez plus le Carnaval de Dunkerque est une expérience unique à vivre absolument !   
Quand vient le carnaval de Dunkerque…je sors mon cletche !!
Mes parcours de course à pied à Auxerre
Mes parcours de course à pied à Auxerre
Joggeurs du dimanche et amateurs de course à pied, ce témoignage va très certainement vous intéresser ! Je vais vous faire découvrir mes endroits favoris pour faire quelques foulées et passer un bon moment de détente tout en découvrant de sublimes paysages qu’ils soient naturels ou urbains. Nul besoin de faire beaucoup de kms car la ville d’Auxerre offre à elle seule un panorama à vous couper le souffle (et ce n’est pas fini…) depuis la passerelle ou le pont Paul Bert qui enjambe la rivière Yonne. Alors à vos marques, prêt, partez et suivez moi pour un semi - marathon à Auxerre et dans les environs. Pour commencer, je vous propose de me suivre le long du chemin du halage qui longe le Canal du Nivernais. Ce parcours de 9 kms aller retour permet de me ressourcer et de redécouvrir ma ville au gré des saisons, de la clarté et de la lumière du jour. Je me fixe comme point de départ de ce parcours la passerelle dont je vous parlais précédemment. Et déjà quel bonheur de pouvoir courir sur ces quais rénovés depuis fin 2013, et qui font le bonheur, des sportifs, promeneurs, randonneurs ou encore des familles. Je vous précise, par la même occasion, que cette voie verte autrement appelée « Canal du Nivernais » longe la rivière sur 176 kms ! Donc pour les plus motivés, je vous regarde. J’en reviens à mon parcours. En quittant la passerelle, je vous propose de passer sous le pont Paul Bert d’où l’on peut voir la statue de cet illustre personnage auxerrois. Puis j’accède au parc de l’Arbre Sec aménagé par Fernand Gauthier, architecte de la ville d'Auxerre. Ce « poumon vert », situé au bord de la rivière offre un univers bucolique, où se mêlent espace floral, jardin de détente pour le plus grand bonheur de tous. Au printemps, les parterres de fleurs sont garnis et les senteurs révélées tandis qu’à l’automne, l’allée de catalpas laisse place aux nuances orangées, ce qui fait de ce parc un lieu empreint de douceur pour chacune des saisons. En quittant cet espace, j’arrive sur les terrains d’entrainements de l’AJA, équipe de football chère à notre ville et à Guy Roux ! Puis je continue sur environ 3 kms, toujours au bord de l’Yonne. Je croise de nombreux plaisanciers qui profitent des charmes du tourisme fluvial pour faire une halte sur Auxerre. Arrivée à l’entrée du village de Vaux, je fais demi-tour et emprunte de nouveau ce chemin pour arriver au bout des 9 kms et finir par le clou du spectacle : au premier plan la fameuse passerelle et en arrière plan, l’imposante Cathédrale Saint Etienne et la majestueuse Abbaye Saint Germain. Pour peu que vous choisissiez de faire ce parcours à la tombée du jour, l’éclairage des monuments rend le panorama encore plus magique !   Si vous n’êtes pas encore convaincu par la beauté d’Auxerre, je vous propose de me suivre sur un autre parcours de jogging tout aussi agréable : la Coulée Verte, située à 2 pas du centre ville d’Auxerre. Ce corridor vert de 9 kms longe l'ancienne voie de chemin de fer et offre différents points de vue imprenables sur la ville. Et d’ici à fin 2015, ce parcours proposera de faire tout le tour d’Auxerre, soit 15 kms. Pour terminer, je voulais vous parler de ma première participation à la « Corrida d’Auxerre », qui s’est déroulée le 20 décembre 2014. Cette course, dont les profits sont entièrement reversés à une association caritative, existe depuis plus de 5 ans et attire chaque année de plus en plus d’aficionados. Cette année, 1 200 personnes inscrites, du débutant au coureur confirmé, mais qu’importe !  Ce que je retiens, c’est l’ambiance qui régnait et un vrai moment de bonheur que de partager tous ensemble une même épreuve où chacun se bat contre soi même. Le départ est lancé en plein cœur d’Auxerre à 20h30 au son d’une musique entraînante, pour un parcours de 8km 300 et un dénivelé plutôt intéressant ! De nombreux spectateurs venus nous encourager,  des groupes de musiques aux 4 coins des rues, et une atmosphère magique qui se dégageait de ce parcours nocturne autour des monuments, traversant le marché de Noël et les petites ruelles du cœur ancien. Après 45 minutes (et 52 secondes) d’effort, me voici arrivée place de l’Hôtel de Ville où nous attendait un verre de vin chaud ! C’est certain, l’année prochaine je renouvellerai cette expérience et certainement d’autres événements sportifs proposés tout au long de l’année par la ville. En attendant, j’espère vous avoir donné l’envie, si ce n’est de courir, de découvrir les nombreux parcours et visiter notre belle ville d’Auxerre.
Mes parcours de course à pied à Auxerre
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
Je réveille mes sens au Marché St Roch de Mont de Marsan
Je réveille mes sens au Marché St Roch de Mont de Marsan
Le Marché Saint Roch ça se vit ! Du bruit, des odeurs et du monde, surtout le samedi matin. Considéré comme l'un des 100 plus beaux marchés de France, si vous y allez tous vos sens seront en alerte : l'ouïe, la vue, l'odorat, le goût et le toucher. J'ai décidé d'y aller un samedi, un peu avant midi... j'avais l'estomac dans les talons et pas de panier... Grave erreur (Je suis repartie chargée comme une mule, avec plein de poches*) ! Attirée par les odeurs, je me suis arrêtée à différents stands parfois juste pour regarder et essayer de comprendre comment utiliser des ingrédients et des épices méconnus. Je me suis ensuite arrêtée à mon stand préféré : Les Machins créoles ! Grosse ambiance sur le stand et impossible de passer devant sans s'arrêter, ils interpellent peut être 70 % des gens qui passent devant le stand ne serait-ce que pour discuter. Ils me font sourire à chaque fois que j'y vais, ce qui reste problématique c'est d'essayer de vous concentrer sur leur carte... crevettes aux agrumes, rougails, porc au caramel, accras de morue... Perso j'ai craqué pour les accras et les rougails. Avant de rentrer pour nourrir mon frigo avec des ingrédients plus ou moins locaux et avant de me jeter sur mes plats créoles, petite halte sur la terrasse d'un café avec mes amis pour prendre un verre. Quelque soit la saison, il faut absolument vous munir d'une paire de soleil et de monnaie, les terrasses autour du marché Saint Roch sont prises d'assaut le samedi vers midi, c'est vraiment un pur moment de détente et de partage et si le soleil est la, c'est un instant parfait ! *poche = sac
Je réveille mes sens au Marché St Roch de Mont de Marsan
Retour en haut