• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d'une vue sur la mer
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d'une vue sur la mer
Je vous conseille la promenade de la corniche de Sète pour faire du vélo tout en admirant la mer.  Cette promenade relie le coeur de ville au quartier de la corniche. Elle fait 2km, commence au pied du théâtre de la mer et surplombe la mer Méditerranée.   Vous pourrez profiter d’une agréable piste cyclable et de balcons créés pour admirer la mer. Des bancs sont également à disposition pour vous reposer, face à la grande bleue...    Nichée sur les hauteurs des rochers avec la mer en contre bas, cette promenade fait le bonheur des Sètois qui l’arpentent en famille les Week end pour des balades en vélo, à pied ou encore en rollers, dès que le soleil est de sortie. Vous l'aurez compris la promenade de la corniche est accessible quelque soit votre niveau cycliste.    A l’aube ou au coucher du soleil, vous croiserez de nombreux sportifs qui font leur jogging face à la mer. Face à une telle vue, les efforts sont vite oubliés... Pour moi, ce sont les meilleurs moment de la journée pour contempler la Méditerranée, les couleurs de la mer et du ciel sont époustouflantes. C'est les moments que je choisi pour sortir mon VTT.         A l’arrivée, vous découvrirez le quartier de la corniche, ses bars, restaurants, et magasins. Si vous continuez plus bas, vous tomberez sur de grandes plages et paillotes pour profiter d’un bon moment.   Pour plus de renseignements sur cette balade avec vue sur la mer, sur la location de vélos par exemple, contactez-nous à l'Office de Tourisme de Sète. 
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Une semaine de photos en Bourgogne par Vincent alias @vinced49
Une semaine de photos en Bourgogne par Vincent alias @vinced49
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 26 octobre au 1 novembre, c’est Vincent Edwell alias @vinced49 qui vous fait découvrir sa région de coeur en 7 photos, retraçant une semaine en Bourgogne.    Suivez @vinced49 sur Instagram pour ne rien rater de ses photos !   Vue sur Dijon depuis la tour Philippe Le Bon :     Cette semaine c'est @vinced49 qui nous fait découvrir la #Bourgogne pour les #AmbassadeursJaimelaFrance Et on commence bien la semaine avec cette superbe vue depuis la tour Philippe le Bon 😃 Bonne semaine les igers ! #jaimelafrance #igersfrance Suivez 👉 @vinced49 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 26 Oct. 2015 à 3h47 PDT Les fameuses vignes bourguignonnes :     Pour ce deuxième jour en #Bourgogne pour les #AmbassadeursJaimelaFrance on est avec @vinced49 dans les vignes ! Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 27 Oct. 2015 à 9h25 PDT La Fôret de Bibracte :      Déjà le 3ème jour en #Bourgogne avec @vinced49 pour les #AmbassadeursJaimelaFrance 😊 Aujourd'hui, on découvre les légendes de Bibracte. C'est dans cette forêt que Vercingétorix fédéra les peuples gaulois. Aujourd'hui on peut sentir la présence de la Wivre, une créature mi-femme mi-serpent. Elle cache dans son antre des trésors dérobés... Au cœur de cette forêt, on est projeté dans un monde merveilleux. Entre les ruines de l'oppidum, les rochers et les queules (arbres magiques), les contes prennent vie. Suivez 👉 @vinced49 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 28 Oct. 2015 à 0h22 PDT Cluny, cité médiévale :      Ce jeudi matin, @vinced49 nous emmène du coté de Cluny le cœur de la chrétienté médiévale. A travers sa crystal ball, il nous propose un voyage dans le temps. Les vestiges de l'abbaye sont les témoins de l'Histoire. Ici s'élevait un centre spirituel, siège du plus grand ordre monastique médiéval d'Occident. Cluny a essaimé en France et dans toute l’Europe, en Allemagne, en Italie, Pologne, en Suisse, en Ecosse… Cluny était la plus grande église de l'Occident jusqu'à la construction de Saint-Pierre de Rome, cinq siècles plus tard. Suivez 👉 @vinced49 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 29 Oct. 2015 à 0h27 PDT La Côte d'Or et les couleurs de l'automne :      La Côte d'Or doit son nom à la couleur automnale de son paysage, en particulier des vignobles Bourguignons. Et aujourd'hui, c'est @vinced49 qui nous y emmène pour les #AmbassadeursJaimelaFrance La route des vins permet de découvrir le patrimoine viticole. Il faut s'arrêter dans les villages, se promener à travers les vignes, visiter les caves et déguster les meilleurs vins blancs et rouges du monde. Les climats du vignoble Bourguignon sont empreints de tradition depuis le haut Moyen Âge. Aujourd’hui, ils sont classés sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO On the road again... #worldheritage Suivez 👉 @vinced49 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 30 Oct. 2015 à 0h19 PDT Les Gorges de Canche dans le massif du Morvan :      Aujourd'hui @vinced49 nous fait découvrir les gorges de la Canche en #Bourgogne Le massif du Morvan présente des paysages remarquables, des vallées encaissées, des sous-bois, des sources miraculeuses, des gorges profondes… La Canche, est une petite rivière qui prend sa source au pied du Haut-Folin, le point culminant du Morvan. Elle dévale les rochers de granit taillés en escaliers. Dans ce décor de jungle luxuriante on découvre une faune et une flore exceptionnelle. Cette nature sauvage et méconnue doit être préservée... Suivez 👉 @vinced49 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 31 Oct. 2015 à 1h24 PDT La roche de Solutré :      Pour bien terminer cette semaine en #Bourgogne, @vinced49 nous emmène voir un monument de nature ! Classée Grand Site de France, la roche de Solutré est l'emblème de la Bourgogne. Sur ses sentiers de randonnée on découvre un terroir unique et l'un des plus riches gisements préhistoriques d’Europe. Ce site est fréquenté par l'homme depuis plus de 25 000 ans. D'après la légende, les hommes préhistoriques pourchassaient les chevaux pour les pousser à se précipiter du haut de la Roche. Aujourd'hui il expérimente cette technique de chasse sur les touristes 😂 A bientôt sur les routes de Bourgogne!!! Suivez 👉 @vinced49 pour ne rien rater de ses superbes photo Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 1 Nov. 2015 à 1h20 PST
Une semaine de photos en Bourgogne par Vincent alias @vinced49
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE DIJON
Ma remontée dans le temps à Dinan, cité médiévale bretonne
Ma remontée dans le temps à Dinan, cité médiévale bretonne
Je suis Amélie, conseillère en séjours à l’Office de Tourisme de Dinan – Vallée de la Rance et j’aime partager mes expériences avec les visiteurs. Dès qu’un moment de temps libre se profile, j’aime flâner dans les ruelles pavées de Dinan et je remonte dans le temps. Fortement marquée par son origine médiévale, la ville de Dinan est encore aujourd’hui ceinte de ses remparts, les plus importants et les plus anciens de Bretagne. Aux portes de l’Office de Tourisme démarre le circuit de découverte de la ville. Je commence par le Château de Dinan, lieu empreint d’histoires et d’aventures. Le point fort de ce château, outre son ensemble remarquable de gisants, c’est la vue que l’on a depuis le Donjon... une vue sur Léhon et les ruines de son mystérieux château féodal ! Je continue ma balade dans la vielle ville en empruntant les anciennes ruelles pavées de la ville. Il suffit de lever la tête pour admirer les très nombreuses maisons à pans de bois, aux pignons aigus et aux étages à encorbellement : Dinan a gardé son charme d’antan ! Depuis les 46 mètres de la Tour de l’Horloge, en plein cœur de la ville, je prends de la hauteur et j’admire la vue imprenable sur la cité médiévale. On est jeudi, jour du marché. J’en profite pour faire une petite pause et déguster la fameuse galette-saucisse, emblématique de la gastronomie populaire bretonne. Ma flânerie se poursuit vers la Basilique Saint-Sauveur, qui représente à elle seule, 4 styles architecturaux différents et derrière elle le magnifique jardin anglais. Depuis les remparts et la Tour Sainte-Catherine, le point de vue sur la Vallée de la Rance et le port de Dinan est extraordinaire. Je continue sur les remparts au niveau du chemin de ronde. Une fois encore, la vue sur les toits de la vieille ville est exceptionnelle. Je baisse les yeux et j’aperçois la célèbre Rue du Jerzual passant sous le chemin de ronde. Oserez-vous l’ascension ? Cette ruelle médiévale très escarpée relie la cité médiévale au port. On y retrouve de nombreux artistes et artisans de Dinan qui lui confèrent son charme joyeux et serein. J’aime beaucoup finir ma balade sur le port de Dinan. Les couleurs du soleil couchant sur le vieux pont et sur les remparts en font un spectacle magique. Je vous attends à l’Office de Tourisme pour partager ensemble cette expérience hors du temps et vous donner d’autres conseils de balade à Dinan et dans la Vallée de la Rance. 
Ma remontée dans le temps à Dinan, cité médiévale bretonne
Votre conseiller localDINAN - CAP FRÉHEL TOURISME
J'ai navigué sur une Goélette au large de la Côte de Nacre !
J'ai navigué sur une Goélette au large de la Côte de Nacre !
De nombreuses demandes affluent à l’Office de Tourisme en ce qui concernent les balades en mer. Face à ces demandes de plus en plus nombreuses, le centre nautique OCEAN a lancé début juillet des balades en Goélette. « Mais…qu’est-ce qu’une Goélette ? » C’est ce que nous a expliqué notre capitaine dit Alain. La Goélette est un voilier qui possède deux mâts soit de taille identiques soit le mât avant (mât de misaine) plus petit que le mât principal avec un foc à l’avant du bateau Le rendez-vous était à 10h00 - Nous étions 6 personnes inscrites pour la balade. Le temps grisâtre nous a fait douter de la faisabilité de l’excursion mais Estelle la conseillère en activités nautiques de l’école de Voile nous a signalé que les nuages allaient partir. En effet, le temps est assez changeant avec les marées. Ainsi rassurés, nous sommes montés tour à tour dans la goélette, avec notre gilet de sauvetage sur le dos. Dans un premier temps, il était question d’équilibrer le poids dans le bateau afin de ne pas chavirer à droite ou à gauche ou plutôt « à bâbord » ou « à tribord ». Avant de partir de l’avant-port, Alain nous a fait la « visite » du bateau et l’inventaire de toutes les voiles et cordages. Nous nous sommes ensuite engagés vers la sortie de l’avant-port avec la Gare Maritime à gauche et la Pointe du Siège à droite. Cette dernière est une Réserve protégée, détenue par le Conservatoire du Littoral très appréciée par la Faune et la Flore. On a aussi pu observer le banc des oiseaux sous la brume qui se dégageait petit à petit. Face à nous la mer à perte de vue et le soleil qui commençait à nous chauffer. Nous avons eu une petite frayeur. En voulant se mettre sur le côté pour laisser passer un bateau de pêche, alors prioritaire sur les voiliers, nous nous sommes enlisés dans la vase. Heureusement un petit moteur est là et nous a donc tirés d’affaire. Nous avons ensuite longé notre belle « côte de Nacre ». On a pu voir de belles villas, des chars à voile ainsi que des enfants en train d’apprendre la planche à voile sur les stations balnéaires de Ouistreham-Riva Bella, Colleville-Montgomery et Lion-sur-mer. Rythmés par les vagues plutôt calmes, la bonne ambiance et toujours sous le soleil, nous avons pu aider Alain à naviguer en hissant les voiles, changer le côté des voiles en fonction du vent et de la direction choisie mais aussi en tenant la barre ! Je suis loin d’être une experte mais cela nous permet d’avoir quelques notions et de participer à la navigation tout en profitant du paysage qui nous entoure avec le phare centenaire, la réserve protégée de la Pointe du Siège, la Gare Maritime, la Capitainerie avec les bouées et feux nécessaires pour les arrivées au Port ou encore la côte vue de la mer. Arrivés au port vers 12h30, c’est bien connu, la mer nous a ouvert l’appétit. Nous avons fait un détour au marché aux poissons (tous les matins) situés de l’autre côté des écluses pour agrémenter notre repas de quelques fruits de mer fraîchement péchés.
à partir de
25 €
/pers*
J
5 Pigeonniers du Sud-Ouest à découvrir absolument
5 Pigeonniers du Sud-Ouest à découvrir absolument
Dans les départements du Tarn et du Tarn-et-Garonne, de la région Midi-Pyrénées, on compte des milliers de pigeonniers. En quelques kilomètres, il est possible d’en découvrir plusieurs dizaines, de toutes tailles et de toutes formes. Et même de dormir ou de manger dans des colombiers restaurés ! Découvrez parmi ceux-ci 5 pigeonniers du Sud-Ouest à découvrir absolument. #1 Puylaurens, du pigeonnier en pagaille C’est dans les environs de Puylaurens que l’on peut trouver les plus variés, grâce à un petit itinéraire de près de deux heures, en prenant son temps. D’En Guibaud à la Métairie haute, d’En Bérail de Saint-Jean à Caudeval ou En Pinel, c’est un vrai récital de formes architecturales. Carrés, sur piliers ou sur arcades, avec toitures en pied de mulet, en pyramide ou à lanterneau, il y en a pour tous les goûts. #2 Gaillac, le pigeonnier pyramide Le Gaillacois peut être fier des siens, à Gaillac, Cadalen, Marssac-sur-Tarn, Labastide-de-Lévis, Fayssac, Broze… Ils sont très souvent en bloc pyramidal et toiture à quatre pans, un type que l’on a donc nommé pigeonnier gaillacois. Mais d’autres formes coexistent, circulaire, quadrangulaire, sur arcades, sur piliers et tous les matériaux, pierre, brique, bois… Un festival. #3 Valence-d’Agen, circuits balisés par l’Office de Tourisme Les colombiers ont fait ici l’objet d’un repérage précis et l’office de tourisme propose de petits circuits très bien répertoriés, tant dans le paysage que sur le papier. Parmi eux, il faut absolument voir celui de Valence, à pans de vois sur piliers, parfaitement mis en valeur, ceux d’Auvilar, de Saint-Loup ou de Castelsagrat. Jadis, et c’est ce qui explique leur importance, on récoltait la fiente des pigeons, ou colombine, pour fertiliser les champs. #4 Montauban, ville-pigeonnier Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une grande ville que les colombiers n’y existent pas. D’autant qu’ici, ils sont massifs, voire colossaux, édifiés en briques, soit de forme circulaire, dont un flanqué de tourelles, soit de forme carrée sur arcades, comme le colombier qui s’élève encore dans la cour de l’hôpital. Ils sont magnifiques. #5 Dormir et manger dans un colombier Pigeonnier du gué Granges - 82130 Piquecos.
Simple et confortable, pour 2 personnes dans un écrin de verdure, un ravissant pigeonnier pied de mulet. Il n’y manque que le frou-frou des ailes. Le Pigeonnier - 81300 Labessière-Candeil.
Une cuisine régionale raffinée dans un pigeonnier restauré. Le pigeonneau y est à l’honneur, c’est bien le moins, mais aussi le foie gras et le lapereau.
5 Pigeonniers du Sud-Ouest à découvrir absolument
Je profite des illuminations de fin d'année à Martigues
Je profite des illuminations de fin d'année à Martigues
J'y étais en 2014, 2015 et 2016 ! Merci aux organisateurs pour cette magnifique balade familiale.   La magie de Noël est à chaque fois au rendez-vous : la montée vers la Chapelle Notre Dame de Miséricorde, la vue panoramique sur les 3 quartiers au coucher du soleil et les ailes illuminées du moulin, les illuminations du centre-ville...tout est MAGNIFIQUE.   Mes enfants se sont régalés, ils préparent leurs habits de lumières pour le 25 novembre prochain. Cette année sera ma quatrième participation...à chaque fois j’y participe dans mon costume de Père Noël mais cette année je serai en lutin !   Je tiens à remercier la Chorale 'Souffle Nouveau" et Sylvia la chef de chœur pour leurs prestations en 2015 et 2016 à l'arrivée des randonneurs : Bravo !   Je sais que le 25 novembre 2017, il y aura des nouveautés et des surprises à ne pas manquer. Nous serons au rendez-vous en famille pour assister au spectacle "Lumière partagée" et au feu d'artifice final autour d’un vin chaud.
à partir de
2 €
/pers*
Je profite des illuminations de fin d
5 photos de Poitou-Charentes par Hervé alias @timbrado
5 photos de Poitou-Charentes par Hervé alias @timbrado
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 7 au 11 septembre, c’est Hervé alias @timbrado qui vous fait découvrir la région Poitou-Charentes en 5 photos.    Suivez @timbrado sur Instagram pour ne rien rater de ses photos ! Coucher de soleil sur l'Ile de Ré :   Cette semaine, le programme des #ambassadeursJaimelaFrance nous emmène en Poitou-Charentes et c'est @timbrado qui est notre guide ! 😃 On commence bien la semaine du coté de l'île de Ré... Le soleil est tombé, la magie des couleurs d'un horizon coloré... Saviez vous que l'île de Ré bénéficie du même ensoleillement que la cote d'Azur ? Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 6 Sept. 2015 à 23h07 PDT Lever de soleil sur la campagne de Charente, juste au sud d'Angoulême :   Deuxième jour en #PoitouCharentes avec @timbrado pour les #ambassadeursJaimelaFrance. Ce matin on en prend plein les yeux au lever du soleil sur la campagne de Charente, juste au sud d'Angoulême. 😍 Légèrement vallonnée, elle est pleine de cultures variées les vignes du cognac sont bien présentes. Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 7 Sept. 2015 à 23h12 PDT Les rues de La Rochelle :   3ème jour de notre semaine en #PoitouCharentes avec @Timbrado. La Rochelle est connue pour ces 2 tours et son vieux port. Il a choisi une invitation à la promenade dans les belles rues de cette ville vivante. Les arcades sont bien pratiques et donnent un aspect tout médiévale et authentique. Quelle belle ville. Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 8 Sept. 2015 à 23h22 PDT Haut lieu du Pays Niortais, le Marais Poitevin :    Haut lieu du pays niortais, le marais poitevin s'étend sur 3 départements. De jolis villages desservis par des milliers de kilomètres de canaux. Et des balades sur l'eau des plus reposantes. Ces barques vous invitent... Merci à @timbrado qui nous fait découvrir le #PoitouCharentes cette semaine ! Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 9 Sept. 2015 à 23h12 PDT A l'orée de la Gâtine, dans les Deux Sèvres :      C'est déjà le dernier jour de notre incroyable semaine en #PoitouCharentes avec @timbrado pour les #ambassadeursJaimelaFrance. Et on termine la semaine avec cette photo juste incroyable : À l'orée de la gâtine dans les Deux Sèvres, des arbres se dressent témoins de l'ancien bocage remembrés au profit de plaines vastes. Ici surprise, l'agriculteur a semé des fleurs fertilisantes. Bien jolies avec ce soleil rasant. Les Deux Sèvres sont riches de ces campagnes secrètes. Merci encore Hervé pour cette incroyable semaine, suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 10 Sept. 2015 à 23h22 PDT
5 photos de Poitou-Charentes par Hervé alias @timbrado
Mon week-end idéal en Normandie sur la Côte des Havres
Mon week-end idéal en Normandie sur la Côte des Havres
J’aime le contact humain, les belles rencontres, les endroits hors du temps…! Directrice de l’Office de Tourisme de la Côte des Havres (Manche), habitante de Jullouville… et passionnée par notre belle région, le Cotentin, je vous présente ici mon week-end idéal en Normandie où la quiétude, la sérénité sont les maîtres mots. Un samedi sur la terre… à Regnéville-sur-Mer : Je me rends en bordure du havre avec mon appareil photo. J’oubliais, je ne sors jamais sans mon appareil photo. Regnéville-sur-Mer est le plus grand port d'échouage de Normandie. Dès le Moyen-âge, il faut imaginer les bateaux marchands qui venaient se mettre à l'abri dans ce havre. Ce paysage change au rythme des marées. La transformation est extraordinaire. J’aperçois les moutons de prés-salé qui broutent les herbus. J’ose m’y aventurer à pied sur le GR par les prés-salés et les toucher de près. A chaque fois, c'est un émerveillement. Même si les caprices de la rencontre de la Sienne avec la mer en modifient quand même les contours, le havre nous offre un paysage magique à chaque fois. Selon la saison, j’aurai la chance de rencontrer  la bernache cravant à ventre pâle ou de ramasser la salicorne, le célèbre cornichon de mer dont on fait des bocaux. D’un seul coup, j’ai une envie de thé, je me rends au Café de la gare…un café-brocante…très atypique. Tout est à vendre même la tasse dans laquelle vous buvez votre thé. J’adore ce concept. Non loin, le château médiéval de Regnéville et son célèbre donjon que l’on surnomme le gardien. L’été, dans la cour de ce château, on y retrouve un marché chaque vendredi soir : que de bons produits du terroir. J’aime m’y rendre boire un verre de cidre made in Normandy et déguster une assiette de crudités avec des légumes de notre belle région. Bien sûr, la visite des fours à chaux  et son musée est incontournable. Vous comprendrez à quel point l’activité de la chaux était importante à Regnéville-sur-Mer. Tout ici respire la zénitude, le calme et l'apaisement.   Et puis le lendemain…C’est un dimanche entre terre et mer : Embarquement immédiat au Sud de l’avant-port de Granville avec la Compagnie Jolie France, direction l’archipel de Chausey. Pascal BLANCHET, le patron sonne les trois coups de sirène indiquant le départ imminent. 45 à 50 minutes seront nécessaires pour atteindre ce petit coin de paradis qui vit au rythme des marées aussi. J’ai la chance d’apercevoir les dauphins. Chaque arrivée sur l'archipel est un moment de pur bonheur, on entre dans un monde différent, fait de beauté, de calme et de sérénité. Le temps disparaît et la liberté commence. Pour moi, c'est un coin de paradis où je rencontre  à chaque fois des gens qui ont une âme et qui savent ce que le mot "respect" veut dire. Pas de voiture, pas de vélo, que nos jambes et les célèbres charrettes pour circuler. Je  fais le tour de l’île en 2h30, j’escalade et je suis subjuguée à chaque fois par ce paysage. Le temps ici suspend véritablement son envol. Les plaisirs y sont simples: baignade, jeux de plage et pêche à pied. Je ne me lasserai jamais de cet endroit. Et voilà le week-end en Normandie sur la Cote des Havres se termine ! En espérant que vous aurez envie de venir voir ces deux coins de paradis. N'hésitez pas à venir à l'Office de Tourisme pour prendre vos billets pour l'archipel de Chausey  
Mon week-end idéal en Normandie sur la Côte des Havres
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Quelle est ma sortie préférée ? Me promener dans la nature. Et quoi de plus indiqué que les bords de Loire. Et pour se faire la commune de la Celle-sur-Loire a un bon plan : le parcours des Brocs. Situé dans une ancienne carrière de sable, ce parcours nous permet de découvrir la Loire et ses trous.   Alors ce matin ni une, ni deux, je me lève tôt (pas trop, 8 heures) et je pars à la Celle-sur-Loire pour faire le parcours. Je me gare alors dans le petit parking ce qui me permet de ne pas déranger les animaux. A peine arrivée au bord de la Loire, je surprends les aigrettes en train d’émerger de leur torpeur. Les petits panneaux d’indications m’expliquent l’histoire de la Loire et de ses occupants. La légère brume qui recouvre le grand fleuve donne au cadre une ambiance mystique. En continuant je peux observer les multiples essences d’arbres qui se développent ici, dans cette nature préservée. Arrivant aux trous (creusés lors du prélèvement du sable dans la Loire) j’ai rencontré quelques courageux pêcheurs, levés bien plus tôt que moi, en train de taquiner le brochet. Je rejoins alors les chemins de sable où je peux voir les troupeaux de moutons et leur berger. Les chiens, fidèles gardiens, encadrent les bêtes qui nettoient les pelouses alluviales. Derrière les brebis, leurs agneaux tentent tant bien que mal de suivre la troupe. Après avoir longé la Loire, je me dirige enfin vers l’étang des Brocs. Géré par la Fédération de pêche, cette retenue d’eau accueille carpes, silures, brochets et des truites lâchées plusieurs fois dans l’année. Là encore des pêcheurs tentent d’avoir la plus belle prise tandis que d’autres cassent la croûte sur les tables en bois présentes autour de l’étang.   Après cette belle marche sur le sentier des brocs, je rejoins ma voiture, heureuse d’avoir pu observer des hérons, des aigrettes, des cormorans et même des animaux plus étrange : des pêcheurs matinaux. Si vous passez par-là, peut-être que vous m’y verrez en train de traîner sur les plages de sables, essayant de trouver des castors !
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Pour découvrir la cuisine du monde à Mulhouse, je vais au marché du Canal Couvert
Pour découvrir la cuisine du monde à Mulhouse, je vais au marché du Canal Couvert
En charge de l'accueil à l'Office de Tourisme de Mulhouse, je vous conseille de prendre le temps de découvrir le marché du Canal Couvert à Mulhouse si vous êtes amateur ou amatrice de la cuisine du monde. C'est une véritable porte d'entrée vers un voyage autour du globe. Je profite de sa proximité avec l’Office de Tourisme, il est situé seulement à une dizaine de minutes à pied, pour y voyager encore et encore. Le marché du Canal Couvert est avant tout le plus grand marché de tout l’Est de la France avec 300 commerçants qui tiennent leurs stands les mardis, jeudis et samedis. Il est vivant et coloré, vous y trouverez des produits de producteurs de pays du monde mais aussi de producteurs locaux. Son ouverture sur la cuisine du monde est réellement ce qui en fait tout son charme. Des gourmets de l’autre côté du Rhin le connaissent pour cette particularité et y viennent régulièrement. En extérieur, les maraîchers de la région proposant leurs fruits et légumes de saison côtoient les traiteurs et épiciers proposant des spécialités culinaires étrangères à déguster ou à emporter. Une grande halle regroupe de nombreux commerçants, auprès desquels vous trouverez du choix et de beaux produit : un boulanger traditionnel, un pâtissier orientale,un boucher de la région proposant de fantastiques merguez, un poissonnier,des épiciers divers, des producteurs bio et un fromager réputé. De l’autre côté de la place, la vente de textile est largement représentée. Une ambiance extraordinaire se dégage du marché du Canal Couvert. Elle est conviviale et bien différente de ce que l’on connaît habituellement. Le marché est un véritable lieu d’échanges et de rencontres ! J'aime en profiter en mangeant ou grignotant sur place : au café-restaurant mais aussi directement sur les stands (crêpes, spécialités afghanes, italiennes, indiennes, sénégalaises, marocaines …). Je vous invite vivement à y aller le samedi matin. D'une part parce que le samedi est le jour où il y a le plus de commerçants. Et d'autre part, une visite le matin vous permettra de profiter des produits les plus frais. En résumé, parcourir les allées du marché du canal couvert est une excellente idée pour découvrir la cuisine du monde, Mulhouse et l'Alsace autrement.
Pour découvrir la cuisine du monde à Mulhouse, je vais au marché du Canal Couvert
Retour en haut