• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
J'apprends l'histoire de la confrérie des Pénitents Blancs
J'apprends l'histoire de la confrérie des Pénitents Blancs
La Chapelle de l’Annonciade est un lieu presque tenu secret, derrière l’imposante église Saint-Genest et pourtant elle est classée monument historique depuis 1910. J’y accède par une porte dérobée comme si le fait de pouvoir y entrer était un réel privilège.  Marine la guide, nous accueille pour conter l’histoire de ce magnifique lieu. Le plafond est peint et ornementé, les stalles sculptées et les fresques murales colorées illustrent la vie de la vierge. Je me serai presque laissé avoir par un trompe-œil dont fait office le majestueux maître-autel. Accrochées, les peintures à huile sur toile ont été soigneusement ouvragées et dorées à la feuille. Je suis ébloui par ce travail fait avec minutie pour rendre l’ampleur de ce style totalement baroque provençal. Histoire de se sentir encore plus privilégiés, Marine nous propose de monter à l’étage par l’un des nombreux accès secret dont regorge la chapelle. J’y retrouverai des graffitis datant de l’an 1800. On raconte que cet espace réservé servait de prison et que les détenus y ont gravé des symboles au fil des jours. Le sentiment que j’éprouve à cet instant est particulier. Pour faire suite à notre visite, nous empruntons la porte à l’arrière et nous nous engageons dans une ruelle. J’ai l’impression d’emprunter un passage secret avant de me retrouver dans un petit jardin très fleuri.  Je termine cette visite en ayant le sentiment d’avoir découvert une richesse locale au détour d’une rue.  
J
Mon idée de sortie pour un samedi d’hiver à Vendôme dans la Vallée du Loir
Mon idée de sortie pour un samedi d’hiver à Vendôme dans la Vallée du Loir
Animatrice Numérique de territoire mais également en charge de l’accueil à l’Office de Tourisme du Pays de Vendôme, j’aime faire partager mon expérience, la passion de mon métier et bien sûr, faire découvrir Vendôme. C’est pourquoi, je vous présente une idée de sortie à faire entre amis, en famille et je précise que c’est une bien belle occupation lors des jours de pluie où nous ne savons que faire surtout lorsque vous êtes accompagnés d’enfants. En ce samedi d’hiver où le brouillard recouvre les hauteurs des vestiges du château, je me rends à la gare TGV en fin de matinée accueillir mes amis et leurs trois enfants (eh oui, Vendôme, dans la Vallée du Loir est à 42mn seulement de Paris en TGV !). Après être allés se restaurer rapidement, j’ai décidé d’aller leur présenter une nouveauté au Musée : le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine. Un bien grand mot qui n’a pas l’air de réjouir et d’inspirer les enfants… Mais en rentrant dans ce lieu, bambins et ados se prennent au jeu et, à l’aide de tables tactiles, se promènent virtuellement dans Vendôme à travers les différents siècles : «Vendôme est au bout de leurs doigts !». Il ne leur reste plus qu’à s’installer sur l’un des écrans pour commencer les jeux interactifs avec des reconstitutions en 3D de certains monuments. On aurait voulu rester plus longtemps à fouiller l’histoire du bout des doigts, le lieu est beau, il a séduit les enfants comme les parents. Mais il fallait déjà rejoindre la gare, le rendez-vous était pris : «Nous reviendrons au printemps prochain», c’était trop bien ce musée»…
Mon idée de sortie pour un samedi d’hiver à Vendôme dans la Vallée du Loir
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Si des amis viennent passer le week-end à la maison à Cosne Cours sur Loire, c’est une obligation : tout le monde se lève pour aller au marché. En effet, le dimanche matin, c’est sacré : tous les cosnois se retrouvent au marché. Pour débuter la matinée en douceur, nous commençons toujours par aller siroter un café dans un des bistrots du centre-ville. Le nombre de café : c’est ce qui étonne toujours mes amis quand ils viennent me voir. A Cosne Cours sur Loire, le long du boulevard de la République, on en retrouve plus de sept dans un rayon de moins de 200 mètres et autant de terrasses ! Ce sont des emplacements idéaux pour refaire le monde avec les figures locales et les touristes qui arpentent la Loire à Vélo. Directrice de l’Office de Tourisme Loire et Nohain, je ne peux pas m’empêcher de conseiller les visiteurs perdus. Je les invite toujours à aller pousser la porte de l’Office de tourisme (qui est bien sur ouvert le dimanche matin) ! C’est « la place to be» pour trouver son activité du dimanche après-midi.   Après la pause-café, c’est parti pour la recherche des trésors locaux. On trouve de tout sur le marché mais surtout des produits qui sentent bon notre terroir. Car à Cosne Cours sur Loire, nous sommes en Bourgogne mais le Berry n’est qu’à un jet de pierre de l’autre côté de la Loire. C’est donc deux fois plus de chance de manger des bonnes choses… Le panier de pique-nique est vite rempli. Au menu, le crottin de chavignol est toujours en tête. Chez moi, on le mange en tartine avec du miel et ça tombe bien deux apiculteurs ont leur étal sur le marché. Pour l’apéro, une bouteille de vin blanc accompagnera parfaitement notre célèbre fromage de chèvre. Et pour ceux qui hésitent entre Pouilly, Sancerre ou Coteaux du Giennois, les vignerons se font un plaisir de faire déguster leur meilleure cuvée. Pour la suite, il y a encore l’embarras du choix : poulet fermier ou spécialités du monde. Et en dessert, ce seront des fruits du Val de Loire avec selon la saison des pommes du gâtinais ou des fraises de Sologne. Je craque souvent devant les merlettes de Cosne. Ce sont des succulents petits chocolats au Cointreau et à l’écorce d’orange que j’offre à mes invités à la fin des repas.   Quand midi sonne, on part à pied direction les bords de Loire. Au printemps, nous préférons les prairies alluviales où nous attendent des tables de pique-nique et des jeux pour les plus petits. Par contre, l’été c’est plage de sable pour tout le monde ! Je suis devenue une professionnelle des châteaux de sable !   Pour moi, c’est ça le bonheur : des amis, des bonnes choses à manger et la Loire en toile de fond. Bien sûr, si votre dimanche à vous est plus sportif, vous pourrez passer, après votre balade au marché de Cosne Cours sur Loire, l’après-midi à faire du canoé sur la Loire. Je vous ferais coucou de la rive !
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
J'ai testé le déjeuner-spectacle du Casino Barrière de Ouistreham
J'ai testé le déjeuner-spectacle du Casino Barrière de Ouistreham
Avec une partie de l'équipe de la Maison du Tourisme, nous avons été gracieusement invitées par le Casino Barrière afin de tester le déjeuner Cabaret. Après plus de 100 dates et 20 000 spectateurs, la troupe de de "Welcome to Riva-Bella" propose ses spectacles au Casino de Ouistreham Riva-Bella depuis 5 ans. Le succès de ce spectacle ne fait pas de doute ! Nous avions rendez-vous à 12h et sommes ressortis du Casino à 16h. Des dîners-spectacles sont également proposés. Nous avons été très bien accueillies par le personnel du Casino et placées à une table très joliment dressée. Les plats du déjeuner (menu plaisir) se sont enchaînés très facilement : un verre de bienvenue (kir pétillant !) puis l'entrée qui était un duo de rillettes au saumon et quenelle d'avocat, le plat principal avec une ballotine de volaille au Porto et son gratin de pommes de terre-flan de légumes et ensuite le délicieux "So choc" biscuit cacao, bavarois chocolat et mousse pralinée et enfin le café. Le vin est compris dans la formule. Le spectacle qui dure environ 3h est très divertissant. Norbert, toujours vêtit de tenues des plus excentrique et sexy, nous présente le spectacle et fait les transitions de la dizaine des tableaux. Dans des ambiances différentes, 7 artistes dont 2 transformistes nous proposent ainsi des reprises de grands tubes mêlant de belles performance de chant et danse. Je retiens par exemple Mylène Farmer, Tina Turner, Dirty Dancing ou encore des « classiques » comme le Moulin Rouge. Non sans humeur, Norbert interpelle et charrie sans retenue les spectateurs. C'est dans une ambiance détendue et très festive que le spectacle se déroule. Certains tableaux sont même assez surprenants. Moi et mes collègues avons vraiment apprécié ce moment ponctué de fous rires et même d’émotions (à la fin du spectacle, une surprise vous attend !). Un spectacle vraiment à voir ou à offrir, en couple ou en groupe, qu’on soit jeune ou moins jeune…!
J
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Que faire de mieux qu’une balade familiale en vélo pour profiter des premiers rayons du soleil ?  Pour les adeptes du vélo ou, comme moi, les cyclistes amateurs profitant du soleil pour flâner, pourquoi ne pas utiliser les beaux jours pour découvrir les trésors cachés du territoire de Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne? Pour réaliser une balade en famille, je commence toujours par définir les lieux par lesquels nous souhaitons passer. Cette décision est l’occasion de se retrouver, la veille, autour d’un café ou d’un chocolat pour les plus jeunes. Le tout bien entendu sur l’île de Cosne ou j’en profite pour passer par le camping de l’île afin de réserver les vélos. Et, pour rendre la balade unique et originale, pourquoi ne pas définir des thématiques ? Les possibilités sont vastes ; Balade autour de la Gastronomie, le long des vignes des coteaux du Giennois, à l’orée des bois, ou encore à travers l’histoire. Dernièrement, j’ai décidé de découvrir Villechaud, à quelques kilomètres de Cosne-Cours-Sur-Loire. J’avais envisagé la balade autour de la thématique suivante : «Villechaud à travers ses écrits et son histoire ». Le long du trajet, j’ai définis plusieurs arrêts, afin de se dégourdir un peu les jambes et poser le vélo… Naturellement, le premier arrêt est l’indispensable Cyclorail sur le pont du P.O de Cosne, ouvert tous les jours sur réservation. Ce pont, long de 826 mètres est le plus grand pont métallique ferroviaire français. Ensuite, pour les enfants, rien de mieux que de s’arrêter à la ferme de Port Aubry où ils peuvent découvrir les animaux de la ferme et donner du lait aux petits biquets. Les plus grands ont également un patrimoine à découvrir ; un ancien presbytère comportant une croix au-dessus de la porte, la chapelle Sainte Brigitte avec des vestiges d’un ancien château présent autrefois et une fontaine devenue l’objet d‘une vénération particulière en 1842. J’aime également me promener vers l’ancien lavoir sur le Rio ou il est possible de tremper ses pieds dans l’eau et traverser sous le pont… il y en a vraiment pour tous les centres d’intérêt.  Mais, je ne vais pas vous cacher que mon arrêt préféré est le casse-croûte du midi, le long de la Loire, offrant une vue exceptionnelle sur le fleuve et la colline de Sancerre. Si comme moi, vous souhaitez profiter de votre week-end pour découvrir Villechaud à travers une visite familiale, n’hésitez pas à vous rendre à l’Office de tourisme de Cosne-Cours-sur-Loire (par ailleurs marqué Accueil Vélo) afin de récupérer le guide de cette visite que j’ai eu à cœur de réaliser durant mon stage de licence.
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Ma journée au Lac de Trémelin en Bretagne
Ma journée au Lac de Trémelin en Bretagne
Au cœur d'un paysage de landes et de forêt, à 30 minutes à l'ouest de Rennes, en Bretagne, le lac de Trémelin à Iffendic est un site naturel préservé qui offre à tous la possibilité de s'évader pour journée ou plus. Pour une escapade à deux, en famille ou entre amis, cet écrin de verdure conjugue détente, loisir et découverte. Les plaisirs de l'eau :  En été, la plage aménagée fera le bonheur des marins d'eau douce, on y barbote en toute sérénité car la baignade est surveillée en juillet et août dans une eau d’excellente qualité et jusqu’à 20 °C. Les plus aguerris pourront s'amuser à sauter du ponton, rafraîchissement garanti ! Une virée en canoë-kayak ou en pédal'eau sur le lac sera l'occasion de partager des moments intenses en famille ou entre amis. Mais vous ne serez pas tout seul dans ce lac de 43 hectares, sandres, silures, brochets et bien sûr le roi du poisson : la carpe tenteront les pêcheurs de s'y installer de jour comme de nuit ! L'aventure en pleine nature : De branche en branche, les aventuriers feront le plein de sensations et d'adrénaline en empruntant les différents parcours dans les arbres et même les plus petits pourront y goûter ! Et vous qui préférez rester loin de l'agitation, offrez-vous une échappée belle à cheval au cœur de la forêt. Soif de découvertes : A pied, à vélo ou à cheval, le cadre exceptionnel du lac de Trémelin offre la possibilité de s'évader le temps d'une randonnée. Et grâce à Albert le pivert, les enfants ne traineront pas la patte puisqu'ils pourront suivre le sentier d'interprétation "l'arbre et l'oiseau". L'art contemporain, on n’y comprend rien ? Arrêtez-vous donc à L'aparté écouter Sophie parler de l'exposition en cours, vous repartirez conquis et intrigué, les yeux brillants de fierté devant l'œuvre qu'auront réalisé vos enfants sur le pupitre mis à disposition. Et voilà, c'est gagné vos sens seront en éveil ... Et ce n'est pas fini : aires de jeux, terrain de beach-volley, location de vélos, mini-voiture, trampo-élastique ... la liste des loisirs est longue ! Et il est possible de prolonger les plaisirs en restant soit au camping ou en gîte pour un week-end ou plus. Le restaurant et le snack avec vue sur le lac ou tout simplement une table de pique-nique tomberont à pic pour les petits creux.
Ma journée au Lac de Trémelin en Bretagne
Dans le Ried, je vous invite à découvrir le sentier botanique d'Ohnenheim-Elsenheim !
Dans le Ried, je vous invite à découvrir le sentier botanique d'Ohnenheim-Elsenheim !
Originaire d’une vallée un peu plus montagneuse que le Ried en Alsace, j’ai besoin de trouver un endroit pour me ressourcer : forêt, beau paysage, de la hauteur, du calme. J’ai trouvé mon bonheur en allant me balader dans les forêts Riedienne et en particulier au sentier botanique d’Ohnenheim-Elsenheim.    Au détour du chemin, un petit cours d’eau, un petit pont, un vieux moulin, une stèle sur un tumulus (tombes celtes). J’aime voir la végétation se transformer, changer de couleurs au fil des saisons… Observer les différentes variétés (arbres, plantes) et essayer de les reconnaitre : Iris de Sibérie, œillet, gentiane, saule têtard, clématite (liane typique du Ried rhénan), orme, charme,… tout en lisant, en jouant avec les différents panneaux présent sur le sentier. Et avec les enfants, quel bonheur d’aller sur l’île du Rhin, faire quelques pas le long du Rhin, s’assoir sur un banc au bord de l’eau et de regarder les canoës, les voiles, les bateaux. Entendre le calme et les clapotis de l’eau, contempler les cygnes et autres oiseaux : rien de plus relaxant.   En repartant, un petit arrêt aux écluses, patientez quelques instants pour regarder l’éclusage d’un ou plusieurs bateaux. Il y a toujours autant d’émotions, de regards ébahis par la taille des bateaux ! Je ne m’en lasserais jamais. Au plaisir de vous croiser sur le sentier botanique d'Ohnenheim-Elsenheim ou à l'Office de Tourisme du Grand Ried. 
Dans le Ried, je vous invite à découvrir le sentier botanique d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DU GRAND RIED
Et si j'inscrivais ma famille à la visite guidée de la criée du port de Sète ?
Et si j'inscrivais ma famille à la visite guidée de la criée du port de Sète ?
J'ai testé pour vous la visite guidée de la criée du port de Sète organisée par l'Office de Tourisme de Séte : les enfants ont adoré.     Le port de Sète est le premier port de pêche français en Méditerranée. Dès 16h, les bateaux, partis en mer vers 3h du matin, reviennent au port, chargés de poissons.   L’Office de Tourisme de Sète propose en exclusivité une visite passionnante, enrichissante et authentique où l'on peut découvrir le travail des pêcheurs mais également les dessous de la criée, où le poisson est vendu aux mareyeurs. J'en ai profité pour faire faire vivre cette expérience insolite à toute ma famille. Les commentaires du guide nous ont permis de comprendre tous les rouages du port et la visite nous a permis d'être vraiment en immersion au milieu des pêcheurs et des vendeurs. L'ambiance était bouillonnante.   Le rendez-vous est à 16h à l’entrée devant les grilles blanches. Notre guide fait rentrer notre groupe d’une vingtaine de personnes.   La visite commence par une explication sur les différentes types de pêche à Sète et les différentes espèces de poissons de Méditerranée.   Il est 16h30, les chalutiers arrivent. C’est l’occasion pour lui de nous raconter la vie d’un pêcheur, ces horaires, son salaire approximatif. " Approchons-nous, suivez-moi nous allons voir de plus près ce qu’ils ont pêché ". C’est incroyable : la pêche du jour est déjà bien rangée par espèce dans des bacs différents.   " Montons voir le déroulement de la vente ", nous lance notre guide pour rassembler le groupe. On entre dans l’enceinte de la criée. C’est l’occasion d’apprendre ce qu’est une enchère descendante. Les caisses défilent sur un tapis roulant, ça va très vite.   Ça sonne de partout, c’est l’annonce d’une nouvelle marchandise. De retour sur le quai, pour terminer par une note conviviale, notre guide nous emmène à une dégustation de soupe aux poissons. Sympa !   Ce port est la propriété de la région, pour des raisons de sécurité seules les personnes accompagnées peuvent entrer. La visite guidée de la criée du port de Sète est donc accessible uniquement grâce à l'Office de Tourisme. N'attendez plus pour en profiter.
à partir de
6 €
/pers*
Et si j
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Ma balade du dimanche dans les Gorges de l'Ain
Ma balade du dimanche dans les Gorges de l'Ain
Déjà toute petite, je passais mes dimanches après-midi au bord de la rivière d’Ain avec ma famille, mes cousins, mes oncles et tantes, mes grands-parents… Une journée de détente, d’amusements mais aussi de découvertes. Je vous propose de partir à la découverte de cette rivière, et de ses gorges. Si vous êtes sportifs, enfourchez votre vélo et suivez-moi ! L’itinéraire n’est pas très difficile et la route est peu fréquentée. Rendez-vous à Poncin, porte naturelle des Gorges de l’Ain : après avoir arpenté les ruelles de cette ancienne cité médiévale et acheté de quoi grignoter pour le pique-nique, longeons cette rivière en empruntant la rive gauche, qui pour moi, est la plus belle. Cette balade, c’est un peu comme un grand livre ouvert qui vous raconte l’histoire d’une rencontre entre l’homme et la rivière, une histoire qui a commencé dès la préhistoire, une histoire sans fin… Après avoir traversé nos hameaux avec leurs maisons typiques vigneronnes, leur four banal, nous arrivons à un premier barrage, le barrage d’Allement. Une fois le barrage passé, vous découvrez un plan d’eau navigable et une étendue de terre appelée île Chambod, nom du hameau qui a disparu lors de la mise en eau du barrage. Un formidable terrain de jeux en période estivale. Quelques kilomètres plus loin, après avoir passé le panneau indiquant Merpuis, je m’arrête et je sors mon appareil photo : un magnifique panorama sur la rivière, les montagnes et l’île s’offre devant mon objectif ! Poursuivons notre route jusqu’au Pont de Serrières-sur-Ain et sa magnifique arche centrale dans laquelle une colonie de chauve-souris a élu domicile ! Autrefois sous pont, il y avait une pierre où était gravé « malheur à qui me voit » : cela signifiait, dès que cette pierre apparaissait, qu’il allait y avoir une grande sécheresse dans la région. Après avoir passé ce pont, la route va devenir un peu plus étroite. La rivière va avoir du mal à se frayer un passage entre les Roches du Jarbonnet et le Mont Balvay. Ouvrez grands vos yeux, vous êtes au cœur des gorges de l’Ain. La nature reprend tous ses droits : falaises calcaires se reflétant dans les eaux vertes de la rivière, cygnes et canards nichant dans les roselières, oiseaux survolant les berges, fleurs et arbustes décorant de part et d’autre les rives…. Ecoutez ce silence du bout du monde, admirez cet écrin de nature préservée et respirez… vous êtes dans la Vallée de l’Ain ! Plus loin, notre regard est hypnotisé par un gigantesque viaduc en pierre sur deux étages : le viaduc de Cize – Bolozon. Mais non, vous ne rêvez pas… c’est bien un TGV qui vient de passer ! Point stratégique durant la 2nde Guerre Mondiale entre les Maquisards et les Allemands, descendez au pied du viaduc : un panneau vous en dira plus sur son histoire. Traversez par la voie routière du premier étage pour basculer rive droite : admirez la perspective des arches et faites comme-moi, ouvrez votre fenêtre et testez l’écho ! Si vous avez le temps, vous pouvez poursuivre sur quelques kilomètre la rive gauche, remonter jusqu’à Thoirette où vous emprunterez un nouveau pont pour revenir par la rive droite à Poncin. Au retour, je m’arrête obligatoirement à Chambod et j’emprunte la petite passerelle pour me dégourdir les jambes sur l’île Chambod. Ile de 20 hectare où la nature a gardé et garde tous ses droits, c’est pour moi un véritable lieu de détente et de ressourcement. Et tout est pensé pour passer un agréable moment : chemin, tables de pique-nique, barbecues en pierre, jeux pour enfant… l’été, la baignade y est même surveillée ! Si vous avez du pain sec, ne l’oubliez pas : vous ferez des heureux ! Et voilà, la balade se termine. Avant de partir sur cette route, je vous conseille de venir me voir à l’Office de Tourisme à Poncin : je vous remettrai le parcours détaillé et vous dévoilerai mon endroit préféré. Mon conseil pour un arrêt pique-nique : au bord de la rivière à Merpuis, ou à l’ombre des grands arbres sur l’île Chambod.
Ma balade du dimanche dans les Gorges de l
Le marché de Les Vans en Ardèche, mon rendez-vous incontournable du samedi matin
Le marché de Les Vans en Ardèche, mon rendez-vous incontournable du samedi matin
Traditionnel, incontournable et vivant… autant d’adjectifs qui caractérisent LE moment de la semaine qu’aucun Vanséen ne raterait ! Été comme hiver, le marché du samedi matin est un incontournable, le moment de convivialité par excellence.   De tous temps les habitants des villages alentours se retrouvaient sur cette place, autrefois appelée la Grave, pour discuter, échanger et commercer. Voilà bien ici une tradition ancestrale que nous continuons à entretenir avec ferveur. Avec ses 300 exposants en plein été, ce marché est l’un des plus grands du département de l'Ardèche. Il vous faudra donc prévoir une matinée entière pour flâner d’étals en échoppes, au gré des odeurs, des couleurs et des rires provenant des cafés qui entourent la place.   Je vous livre ici mon itinéraire favori pour arpenter les rues encombrées du samedi matin : Laissez votre véhicule à proximité du cinéma et laissez-vous guider par le clocher de l’église qui dépasse aisément du cœur de ville. Depuis la Place de l’Oie, engagez-vous dans l’artère pavée qui mène au centre ancien et laissez vous porter par le flot des badauds qui, comme vous, n’aura de cesse de s’arrêter pour déguster les spécialités du secteur. La Place du Marché, reconnaissable à sa fontaine centrale, vous offre tout ce dont vous avez besoin pour préparer un bon repas typiquement ardéchois : caillettes, picodon, vin, miel… Écoutez, sentez, regardez... vous y êtes! Artisans et producteurs se concentrent ici pour vous offrir des produits de qualité. Remontez ensuite vers la place principale Léopold Ollier, ouverte et ensoleillée, elle vous offrira bijoux, vêtements et artisanat. Vous y trouverez aussi l'Office de Tourisme du Pays des Vans.  Il est ensuite l’heure de rentrer en direction de la place H.Thibon pour vos derniers achats.   Ça y est, il ne vous reste plus qu’à déguster les trésors gastronomiques dénichés sur le marché de Les Vans ! La délicieuse tapenade d’olives en apéritif, l’assortiment de charcuteries de Pays et Lou Pisadou en dessert… bon appétit !
Le marché de Les Vans en Ardèche, mon rendez-vous incontournable du samedi matin
Retour en haut