• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Je suis partie à l'assaut du laser game de Douvres-la-Delivrande en Normandie
Je suis partie à l'assaut du laser game de Douvres-la-Delivrande en Normandie
Dans une ambiance des plus conviviales, nous avons été accueillies par les propriétaire Mr et Mme Morin du Lasermaxx de Douvres-la-Delivrande (à 10 minutes de Ouistreham Riva-Bella). Accompagnée de mes collègues et de nos « consœurs » des Offices de Tourisme de Terres de Nacre, nous avons passées un agréable moment. Avant de se lancer dans la partie de Lasergame, nous avons testé la nouveauté, les Bumpers. Monsieur Morin souligne qu’il s’agit d’une attraction unique en France dans un centre de laser ! Le principe : Pilotés grâce à deux poignées latérales et équipés d’un bouton de tir, les Bumpers sont facilement maniables et adaptés pour tous les âges (les enfants à partir de 5 ans peuvent être installés avec un adulte grâce à une ceinture de sécurité). Les capteurs situés sur les côtés et à l’avant des Bumpers alimentent un écran dans l’espace de jeu et permettent de suivre son score en direct. La partie dure 3 minutes. On a qu’une envie, c’est d’en refaire une ! Très amusante, à tester entre amis ou en famille ! Enfin, nous nous sommes introduit dans l’espace du lasergame, nous nous sommes équipées de nos gilets et fait deux équipes. Des drôles de noms nous sommes attribués : Dark Vador, Chuky, Robin, Spiderman, Homer, Hannibal…Et oui, c’était Halloween ! Après avoir reçu les règles, on s’est emparé des 1000m2 pour 20 minutes de folie !
à partir de
3 €
/pers*
Je suis partie à l
 5 photos de la région Ile de France par Jean-Claude alias @jcg48
5 photos de la région Ile de France par Jean-Claude alias @jcg48
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 2 au 6 novembre, c’est Jean-Claude alias @jcg48 qui vous fait découvrir la région Ile-de-France en 5 photos.    Suivez @jcg48 sur Instagram pour ne rien rater de ses photos !   Les grands plaines de l'Essonne :     Cette semaine c'est @jcg48 qui nous fait découvrir sa région pour les #AmbassadeursJaimelaFrance, direction l'Île-de-France ! On ne pouvait pas rêver meilleur ambassadeur 😃 On commence bien la semaine avec cette petite route serpentant au milieu des grandes plaines de l'Essonne. Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 2 Nov. 2015 à 3h52 PST   Le Château de Versailles :     Deuxième journée en compagnie de @jcg48... On commence bien la journée avec le Château de Versailles au ☀️ couchant. Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 2 Nov. 2015 à 23h11 PST   Le Parc du Château de Saint Germain en Laye :     Les magnifiques allées d'arbres du Parc du Château de Saint-Germain-en-Laye. Cette semaine c'est @jcg48 qui nous fait découvrir sa région pour les #ambassadeursJaimelaFrance Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 3 Nov. 2015 à 23h11 PST   Le réfectoire de l'Abbaye de Royaumont :     Le réfectoire de l'Abbaye de Royaumont transformé aujourd'hui en auditorium... Bravo @jcg48 pour cette superbe photo ! Il nous fait découvrir sa région pour les #ambassadeursJaimelaFrance Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 4 Nov. 2015 à 23h08 PST   Le Parc et le Château de Fontainebleau :     Dernier jour en Île de France avec @jcg48 pour les #ambassadeursJaimelaFrance ! Au programme aujourd'hui : le Parc et le Château de Fontainebleau Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 5 Nov. 2015 à 23h09 PST
 5 photos de la région Ile de France par Jean-Claude alias @jcg48
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE VERSAILLES
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Que faire de mieux qu’une balade familiale en vélo pour profiter des premiers rayons du soleil ?  Pour les adeptes du vélo ou, comme moi, les cyclistes amateurs profitant du soleil pour flâner, pourquoi ne pas utiliser les beaux jours pour découvrir les trésors cachés du territoire de Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne? Pour réaliser une balade en famille, je commence toujours par définir les lieux par lesquels nous souhaitons passer. Cette décision est l’occasion de se retrouver, la veille, autour d’un café ou d’un chocolat pour les plus jeunes. Le tout bien entendu sur l’île de Cosne ou j’en profite pour passer par le camping de l’île afin de réserver les vélos. Et, pour rendre la balade unique et originale, pourquoi ne pas définir des thématiques ? Les possibilités sont vastes ; Balade autour de la Gastronomie, le long des vignes des coteaux du Giennois, à l’orée des bois, ou encore à travers l’histoire. Dernièrement, j’ai décidé de découvrir Villechaud, à quelques kilomètres de Cosne-Cours-Sur-Loire. J’avais envisagé la balade autour de la thématique suivante : «Villechaud à travers ses écrits et son histoire ». Le long du trajet, j’ai définis plusieurs arrêts, afin de se dégourdir un peu les jambes et poser le vélo… Naturellement, le premier arrêt est l’indispensable Cyclorail sur le pont du P.O de Cosne, ouvert tous les jours sur réservation. Ce pont, long de 826 mètres est le plus grand pont métallique ferroviaire français. Ensuite, pour les enfants, rien de mieux que de s’arrêter à la ferme de Port Aubry où ils peuvent découvrir les animaux de la ferme et donner du lait aux petits biquets. Les plus grands ont également un patrimoine à découvrir ; un ancien presbytère comportant une croix au-dessus de la porte, la chapelle Sainte Brigitte avec des vestiges d’un ancien château présent autrefois et une fontaine devenue l’objet d‘une vénération particulière en 1842. J’aime également me promener vers l’ancien lavoir sur le Rio ou il est possible de tremper ses pieds dans l’eau et traverser sous le pont… il y en a vraiment pour tous les centres d’intérêt.  Mais, je ne vais pas vous cacher que mon arrêt préféré est le casse-croûte du midi, le long de la Loire, offrant une vue exceptionnelle sur le fleuve et la colline de Sancerre. Si comme moi, vous souhaitez profiter de votre week-end pour découvrir Villechaud à travers une visite familiale, n’hésitez pas à vous rendre à l’Office de tourisme de Cosne-Cours-sur-Loire (par ailleurs marqué Accueil Vélo) afin de récupérer le guide de cette visite que j’ai eu à cœur de réaliser durant mon stage de licence.
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Malo les Bains, plage de Dunkerque, mon lieu de balade préféré
Malo les Bains, plage de Dunkerque, mon lieu de balade préféré
« La Reine des plages du Nord », Malo les Bains est LA plage de Dunkerque, LE spot incontournable de la Côte d'Opale. A la fois lieu de détente culturelle et sportive mais aussi lieu propice aux animations estivales et nocturnes.   Malo est mon coup de cœur, à partager sans modération. Venez me retrouver, posée tranquillement devant mon « kiosque » (cabine de plage), sur le sable !! On les loue à la journée, à la semaine, au mois… pour profiter des bienfaits de l’air iodé.  Envie d’une pause gourmande ? Je vous invite à aller vous restaurer dans l’un des nombreux restaurants bordant la plage et profiter de leurs terrasses colorées. Pourquoi pas y manger une petite glace ? Ma préférée : parfum violette au « Cornet d’amour », maître glacier depuis des générations…    La digue promenade est jalonnée de très belles villas, témoignage architectural de la Belle Epoque, des bains de mer, de l’Art Nouveau… A l'ouest on apperçoit le FRAC de Dunkerque. Les familles seront ravies de passer un moment agréable au Parc Malo : là un aquarium et des jeux pour enfants les attendent ! à 2 pas de la plage…Que demandez de mieux…    Vous avez envie d’en savoir plus sur Malo les Bains, la plage de Dunkerque ? Inscrivez-vous aux visites guidées de l’Office de Tourisme et des Congrès Dunkerque Dunes de Flandre … Les anecdotes du quartier vue par un expert vous enchanteront…  
Malo les Bains, plage de Dunkerque, mon lieu de balade préféré
Ma découverte du plateau de Font d'Urle par le sentier du karst
Ma découverte du plateau de Font d'Urle par le sentier du karst
Le plateau de Font d'Urle est un lieu unique et magique que j'adore conseiller aux familles qui aiment randonner et qui cherchent la pleine nature. Ce plateau est une immensité au paysage grandiose, au relief karstique et aux falaises impressionnantes. Un sentier pédagogique, le sentier du Karst, permet de mieux comprendre cet espace particulier que j'adore parcourir toute l'année et sur lequel j'emmène mes amis ou ma famille à chaque visite ! C'est vraiment sauvage, en été avec les troupeaux de chevaux, les marmottes et les oiseaux par centaines, et toute l'année pour ses lumières et ses ciels si bruts. Ce sentier compte 1h30 de balade, avec des arrêts à différentes bornes : un livret gratuit disponible à l'office de tourisme permet de mieux saisir les divers intérêts du plateau. Ce sera avec plaisir que nous vous fournirons le livret complet si vous passez sur La Chapelle en Vercors, à l'office de tourisme
Ma découverte du plateau de Font d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME VERCORS DROME
Le mont Saint Clair de Sète m'offre un panorama de rêve
Le mont Saint Clair de Sète m'offre un panorama de rêve
Travaillant à l'Office de Tourisme de Sète on me demande souvent si Sète est vraiment une île comme son surnom "l'île singulière" pourrait le laisser penser. Je réponds toujours que pour en avoir le coeur net, il faut grimper au mont Saint Clair !   Du panoramique du mont Saint Clair, la vue sur la ville de Sète est saisissante. A droite vous pourrez observer la mer, le port, les canaux et la côte languedocienne. Devant vous, la structure de la ville et sur la gauche l’étang de Thau ainsi que le massif de la Gardiole. La ville de Sète a été construite autour de ses ports et communique avec l’étang par des canaux. On peut y monter à pied (pour les courageux) ou en voiture...   Si l’on relève les ponts levis qui enjambent ses canaux, Sète est bien une île isolée du monde ! Pendant l’antiquité, Sète était une île en mer et l’étang de Thau était navigable. Ainsi, la villa Gallo Romaine de Loupian avait un port d’exportation en mer.   Pour une vue différente mais toute aussi saisissable, longez le chemin des Pierres Blanches jusqu’à la forêt domaniale. Là, une sublime vue sur l’arrière de Sète, la mer, le lido, la plage, et au loin Marseillan et le Cap d’Agde et son volcan du Mont Saint Loup. Vous verrez le mince cordon de sable qui sépare l’étang de Thau de la mer.   Si le temps est clair vous pourrez également apercevoir les Pyrénées et le Mont Canigou, une des richesses de notre belle région du Languedoc-Roussillon.   La vue depuis le mont Saint Clair me fait rêver et vous ? 
Le mont Saint Clair de Sète m
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Ma recette du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète
Ma recette du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète
Directrice de l'Office de Tourisme de Sète, je suis passionnée par mon métier de communicante et donc par le partage d’expérience. Et comme je raffole de la cuisine de terroir de la ville de Sète, mon port d’attache, je vous livre ici mon coup de cœur de circonstance : à l'heure où la sortie des thoniers anime le port de Sète (fin mai), cuisiner le thon rouge pêché localement est incontournable pour vivre à l’heure sétoise. Vous allez découvrir ma façon préférée de déguster ce savoureux poisson de Méditerranée que je partage avec vous en toute simplicité et modestie.    La première étape est d’aller faire un petit tour aux halles de Sète histoire de compiler les produits frais et glaner quelques conseils du poissonnier. Pourquoi devez-vous faire vos courses aux halles ? Parce que c’est LE lieu où règne une ambiance particulière, où l'on rencontre les Sétois, où on entend parler avec l'accent qui sent bon le Sud de la France et son vocabulaire si particulier ! Généralement je vais aux halles après une balade depuis la marina des Quilles en passant par la corniche. Mais ce n’est pas l’objet ici, pour plus d’information sur les balades, n’hésitez pas à demander conseil à l’Office de Tourisme de Sète.    Parce que je suis une femme active, pressée mais épicurienne, la recette que je vous propose est rapide, temps de préparation 15 minutes top chrono pour une cuisson de 6 minutes : le thon rouge mi-cuit aux graines de sésame. Gourmets, gourmands, à vos fourchettes !   La bonne cuisine se partage, c’est pourquoi je vous propose une recette adaptée pour une tablée de 4 personnes.    Voici votre liste de courses : - 800 grammes de thon rouge : je vous conseille de faire couper par un poissonnier des halles une tranche épaisse et je vous recommande le thon femelle, aux saveurs encore plus douces ; - Sel ;  - poivre ; - wasabi ;  - sauces nuoc mam et soja ; - lamelles de gingembre frais ; Et ensuite il y a pas mal de cuillères à soupe à prévoir : - Une de sauce soja ; - Une d’huile de sésames grillés ; - Une de  jus de citron vert ; - Une de chapelure ; - Une de graines de sésame grillées ;  - Et une demie de gingembre en poudre.   Avant de commencer la recette préparez votre chronomètre, je vous ai promis 15 minutes de préparation. Le secret de cette recette de thon rouge c’est la marinade. Moi je la prépare dans un plat creux (genre moule à cake) avec de la sauce soja, de l’huile de sésame grillée, du jus de citron vert, une cuillère à soupe pour chaque ingrédient. J’ajoute une demi-cuillère à soupe de gingembre en poudre et je mélange. La marinade est prête.  Petite astuce : je la prépare dans un plat creux, pour avoir assez d’espace afin d'y faire tremper ensuite le thon rouge, et moins de vaisselle au final !   La garniture est prête, nous pouvons passer à la préparation du poisson. J’enlève la peau du thon rouge, c’est tout un art, et je le découpe en pavé, un peu comme un filet mignon.     Nous avons fait le plus dur, maintenant, il faut laisser mariner quelques minutes chaque face du thon dans la marinade.  Dans ma poêle, je verse l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile de sésame, je fais chauffer et je saisis chaque face pendant environ 3 minutes. Je mets ma cuillère à soupe de chapelure et celle de graines de sésame dans une assiette et je mélange puis je roule délicatement le thon ainsi saisi dans cette assiette : d’abord la chapelure,  et de sésame et surtout pas l’inverse.  Pensez à bien enrober votre thon pour plus de goût.    Il ne me reste plus qu’à faire de fines tranches avec le thon mi-cuit et à assaisonner avec de la fleur  de sel de Camargue (je n’oublie pas mes origines arlésiennes !) et du poivre du moulin.  Ma touche personnelle est de le servir accompagné de wasabi, d'algues, de sauces soja et nuoc-mam, de délicieuses lamelles de gingembre frais et d’un bol de riz thaï ; comme sur la photo.    Vous avez toutes les cartes en main pour déguster et aiguiser vos papilles avec cette préparation du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète.  Bon appétit !    
Ma recette du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Si des amis viennent passer le week-end à la maison à Cosne Cours sur Loire, c’est une obligation : tout le monde se lève pour aller au marché. En effet, le dimanche matin, c’est sacré : tous les cosnois se retrouvent au marché. Pour débuter la matinée en douceur, nous commençons toujours par aller siroter un café dans un des bistrots du centre-ville. Le nombre de café : c’est ce qui étonne toujours mes amis quand ils viennent me voir. A Cosne Cours sur Loire, le long du boulevard de la République, on en retrouve plus de sept dans un rayon de moins de 200 mètres et autant de terrasses ! Ce sont des emplacements idéaux pour refaire le monde avec les figures locales et les touristes qui arpentent la Loire à Vélo. Directrice de l’Office de Tourisme Loire et Nohain, je ne peux pas m’empêcher de conseiller les visiteurs perdus. Je les invite toujours à aller pousser la porte de l’Office de tourisme (qui est bien sur ouvert le dimanche matin) ! C’est « la place to be» pour trouver son activité du dimanche après-midi.   Après la pause-café, c’est parti pour la recherche des trésors locaux. On trouve de tout sur le marché mais surtout des produits qui sentent bon notre terroir. Car à Cosne Cours sur Loire, nous sommes en Bourgogne mais le Berry n’est qu’à un jet de pierre de l’autre côté de la Loire. C’est donc deux fois plus de chance de manger des bonnes choses… Le panier de pique-nique est vite rempli. Au menu, le crottin de chavignol est toujours en tête. Chez moi, on le mange en tartine avec du miel et ça tombe bien deux apiculteurs ont leur étal sur le marché. Pour l’apéro, une bouteille de vin blanc accompagnera parfaitement notre célèbre fromage de chèvre. Et pour ceux qui hésitent entre Pouilly, Sancerre ou Coteaux du Giennois, les vignerons se font un plaisir de faire déguster leur meilleure cuvée. Pour la suite, il y a encore l’embarras du choix : poulet fermier ou spécialités du monde. Et en dessert, ce seront des fruits du Val de Loire avec selon la saison des pommes du gâtinais ou des fraises de Sologne. Je craque souvent devant les merlettes de Cosne. Ce sont des succulents petits chocolats au Cointreau et à l’écorce d’orange que j’offre à mes invités à la fin des repas.   Quand midi sonne, on part à pied direction les bords de Loire. Au printemps, nous préférons les prairies alluviales où nous attendent des tables de pique-nique et des jeux pour les plus petits. Par contre, l’été c’est plage de sable pour tout le monde ! Je suis devenue une professionnelle des châteaux de sable !   Pour moi, c’est ça le bonheur : des amis, des bonnes choses à manger et la Loire en toile de fond. Bien sûr, si votre dimanche à vous est plus sportif, vous pourrez passer, après votre balade au marché de Cosne Cours sur Loire, l’après-midi à faire du canoé sur la Loire. Je vous ferais coucou de la rive !
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
J'ai la chance de pouvoir visiter le Fort-de-Bouc
J'ai la chance de pouvoir visiter le Fort-de-Bouc
Aujourd’hui, j’accompagne le groupe de chanceux qui a réussi à décrocher une place pour visiter le Fort de Bouc. Il faut dire qu’en saison estivale, il est très prisé ! Me voilà donc sur le quai en compagnie de Faustine, notre guide. Le bateau qui nous emmènera vers le Fort accoste, c’est Robert qui nous y conduira. Robert, est un personnage bien d’ici aussi ! J’embarque et je m’installe sur l’un des bancs en bois. Faustine, s’équipe d’un micro et débute la visite. Elle relate l’histoire du paysage qui défile devant nous : les studios de cinéma, le silo, les bourdigues… Nous longeons le chenal de Caronte et découvrons une activité que l’on n’imagine pas : des bateaux énormes sont accostés afin de charger les cargaisons. C’est assez impressionnant. Par beau temps, et avec cette brise fraîche, la balade est un enchantement. Ça promet !   Le fort se dessine au loin et nous accosterons en moins de 30 minutes. La découverte du lieu et de son histoire sera passionnante. Nous en ferons même le tour par le chemin de ronde avec pour seul paysage la mer à perte de vue. Les canons utilisés pour sa défense sont encore en place et j’apprendrais que Richelieu aura fait emprisonner nombre d’opposants politiques sur place. La balade à pied dans les recoins du fort m’a permis un bond dans le passé. J’ai l’impression de me retrouver quelques siècles en arrière ! Il faut dire que cet édifice est inscrit sur la liste des monuments historiques depuis 1930, je me sens privilégié de pouvoir le visiter d’une telle façon !   La visite est enrichissante et notre groupe est constitué de tous les âges. Nous le quittons avec regret. Lors du retour en bateau, j’ai cette fois la chance de voir les pêcheurs du calen en activité. Ils remontent le filet du jour pour récupérer leurs prises. Un bonus non négligeable ! Une belle sortie pleine de surprises.   
J
J'ai testé la marche nordique sur la plage de Ouistreham Riva-Bella !
J'ai testé la marche nordique sur la plage de Ouistreham Riva-Bella !
Ces dernières années, bon nombre de nouvelles pratiques sportives ont émergées. On a souvent dans l’idée qu’elles ne sont pas à notre portée : trop intenses, trop techniques… bref inaccessibles pour les sportifs amateurs que nous sommes ! Et pourtant, l’une d’elles, tout à fait abordable et ludique, est un atout santé formidable : la marche nordique ! (ou nordic walking pour les anglophiles !)   C’est une marche dynamique faisant appel à 90 % des muscles. Elle combine bonification musculaire, oxygénation cardiovasculaire et préservation des articulations.   Grâce à l’utilisation des bâtons, elle permet d’alléger le corps et offre ainsi la possibilité aux personnes souffrantes de problèmes articulaires de pratiquer. L’utilisation des bâtons offre également la possibilité de s’aventurer sur des terrains accidentés, car bien utilisés, ils sont le prolongement des bras et offrent 2 points d’appui supplémentaires et donc des possibilités énormes.   Curieux de découvrir cette activité « miracle » et gonflés par une motivation sans faille, plusieurs membres de l’équipe de l’Office de tourisme de Ouistreham Riva Bella ont donc retrouvé le coach sportif Robin VINCENT sur la plage pour une initiation-découverte d’une heure. Ce sportif surdoué est tellement mordu qu’il s’est mis au service des autres et en a fait son métier. Aucune discipline ne lui résiste : longe-côte, aquagym, fitness, course à pied, etc…   Après quelques recommandations sur la posture adéquate et le maniement des bâtons, nous voilà donc lancés avec enthousiasme sur le sable, prêts à en découdre avec nos muscles !   Des conseils nous sont prodigués par le coach tout au long de la séance et nous sommes rapidement à l’aise avec nos bâtons. Notre petit groupe enchaîne les exercices avec bonne humeur. Nous sentons bientôt tous nos muscles qui travaillent et cela, oh satisfaction !, sans subir d’intolérables souffrances. La marche nordique est en effet un sport complet qui permet, certes de se dépenser, de développer sa coordination et de remodeler sa silhouette, mais qui favorise surtout le plaisir !   Enfin, nous formons un cercle autour du coach pour réaliser de petits exercices d’étirements, un peu dépités que la séance soit (déjà !) finie. La marche nordique a été pour nous tous une vraie découverte, une pure bouffée d’oxygène, une parenthèse de « lâcher prise » dont on est tous ressortis revigorés
à partir de
10 €
/pers*
J
Retour en haut