• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
Peut-être connaissez-vous la longue plage de Ouistreham en Normandie et le relief de son sable qui témoigne de l’implication des p’tits mousses à construire des châteaux en tous genres mais vous n’avez sûrement pas en tête, que quelques mètres plus loin, à la Pointe du Siège, cette même plage revêt un tout autre visage et vous plonge en pleine nature. Laissez-vous guider dans ce lieu sauvage et mystérieux.    Régulièrement, je traverse les écluses après avoir profité de l’ambiance si particulière qui émane du port entre bateaux, pêcheurs, vente de poissons frais, restaurants et visiteurs curieux. Je fais quelques pas pour m’enfoncer dans la nature et entrer au cœur de la Pointe du Siège.  Bercée par les douces vagues, la bande de sable de cet espace, protégé par le Conservatoire du Littoral, abrite une faune et une flore riches. Il n’est alors pas rare de côtoyer gravelots et petites bêtes de plage. En marchant un peu au sud vous vous détendrez sur les sentiers, entre dunes et prés salés. Ici, nous n’avons pour seule compagnie que les oiseaux et les lapins qui profitent d’un terrain de jeu sans limite.   Je me retrouve très souvent face à des espèces végétales remarquables, à une petite mare cachée des regards ou encore des nids perchés dans les arbres et j’ai comme le sentiment de percer les petits secrets de la Pointe du Siège. Je vous conseille de prendre votre temps et surtout de la hauteur en investissant l’observatoire, enrobé par la végétation et vous émerveiller de la vue imprenable sur l’estuaire de l’Orne et la baie de Sallenelles. Vous porterez, comme je le fais si longtemps, un regard léger sur dame Nature.
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
Ma balade en canoë sur la Loire à Cosne-Cours-sur-Loire, en Bourgogne
Ma balade en canoë sur la Loire à Cosne-Cours-sur-Loire, en Bourgogne
La Loire, le plus long fleuve français, souvent évoqué comme dernier fleuve sauvage, tour à tour calme et indomptable… mais pas tant que ça, car la Loire se laisse facilement dompter par un canoë ! Quand des amies sont venues me rendre visite à Cosne-Cours-sur-Loire, elles m’ont demandé : « on peut se balader en bateau sur la Loire ? », je leur ai répondu « en bateau ? en canoë bien sûr ! ». Car à Cosne-Cours-sur-Loire, on fait du canoë, du kayak et du grand canoë canadien, grâce à deux prestataires qui proposent cette activité. C’est donc lors d’un après-midi à la fois ensoleillé et nuageux, que nous avons décidé d’aller faire du canoë sur la Loire. Pour certaines, pas de problème, pour d’autres, novices comme moi, cela paraissait insurmontable ! Pour aller faire du canoë, il faut traverser le grand pont suspendu pour se rendre chez un des deux loueurs. Une fois arrivées sur le site (après avoir prévenu que nous serions six), nous décidons de faire le plus petit parcours, soit 9 km. Et oui, pour un début cela me paraissait déjà pas mal. Mais sachez que vous pouvez partir plusieurs jours et faire jusqu’à 100 km ! On nous montre alors nos futurs « engins » et on nous propose des pagaies simples ou doubles. Pour les habituées, c’est pagaie double ! et pour les autres, pagaie simple, peu importe du moment que ça rame… Au fait, le départ c’est où ? Et bien le loueur nous emmène en minibus jusqu’au point de départ, dépose tout le monde et le matériel... et là nous sommes prêtes à embarquer. Nos canoës disposent de trois places (on y monte à deux ou à trois) chacune choisit la sienne, on enfile nos gilets de sauvetage et c’est parti ! Au début on hésite, on ne sait pas dans quel sens pagayer, à bâbord, non ! à tribord… Je sens alors que cette excursion va être très amusante ! Après quelques mètres, on s’habitue vite au canoë et on se laisse porter par le courant. Ah, c’est magique, le calme, la nature, c’est le dépaysement total ! On nous avait conseillé de nous arrêter sur une petite île, nous faisons donc une halte en plein milieu de la Loire. On surprend alors les mouettes, les hérons, un envol de cormorans… et derrière nous se dresse la colline de Sancerre et son piton. Une fois notre pause terminée nous repartons de plus belle pour voguer sur les flots… Après plusieurs kilomètres on arrive alors sur les hauteurs de Villechaud, avec une vue sur la Chapelle Sainte-Brigitte et on se laisse porter par le courant, doucement, tranquillement… Et voilà que déjà nous apercevons, au loin, l’imposant pont du PO près de Cosne-Cours-sur-Loire. Ce magnifique pont métallique, se dresse devant nous, majestueux… Nous passons dessous en l’admirant, et rejoignons les abords de la ville. Puis, on se prépare à virer à bâbord pour rejoindre les bords de Loire et notre base de départ. Finalement pour moi cette balade aura été trop courte, la prochaine fois, on partira de plus loin ! Tout le monde est ravi de cette petite sortie et nous sommes prêtes à recommencer dès le retour des beaux jours de printemps… Vous aussi laissez-vous tenter par une promenade en canoë sur la Loire, vous ne serez pas déçus !
Ma balade en canoë sur la Loire à Cosne-Cours-sur-Loire, en Bourgogne
5 photos de Provence-Alpes-Côte d'Azur par Maéva alias @maeva_f
5 photos de Provence-Alpes-Côte d'Azur par Maéva alias @maeva_f
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 28 septembre au 2 octobre, c’est Maeva alias @maeva_f qui vous fait découvrir la région Provences-Alpes-Côte d'Azur en 5 photos.    Suivez @maeva_f sur Instagram pour ne rien rater de ses photos !   Le Lac de la Minière dans le Parc National du Mercantour :     Cette semaine, direction la région #PACA avec @maeva_f pour les #AmbassadeursJaimelaFrance Et on commence bien la semaine du coté du Lac de la Minière dans le Parc National du Mercantour. Bienvenue dans les Alpes ! Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 28 Sept. 2015 à 3h01 PDT   La calanque de Sugiton entre Marseille et Cassis :     Aujourd'hui @maeva_f continue de nous faire découvrir sa région #PACA. Entre Marseille et Cassis à la Calanque de Sugiton. Du sport pour y arriver mais un si beau paysage ! Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 28 Sept. 2015 à 23h09 PDT La baie de Villefranche sur Mer depuis le Mont Boron :     C'est mercredi matin et pour bien commencer la journée, quoi de mieux que la vue sur la Baie de Villefranche sur Mer, depuis le Mont Boron ? Bonne journée les #igers 😃 Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos #AmbassadeursJaimelafrance Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 29 Sept. 2015 à 23h12 PDT Le Lac de Sainte Croix dans les Gorges du Verdon :     Aujourd'hui @maeva_f nous fait découvrir un coin juste... incroyable ! #photodujour Pour les #ambassadeursJaimelaFrance on est en #PACA et on profite de l'incroyable couleur turquoise du lac de Sainte Croix, à la frontière entre le Var et les Alpes de Haute Provence. Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 30 Sept. 2015 à 23h08 PDT Miroir d'eau du côté de Nice :   Dernier jour de notre semaine en #PACA avec @maeva_f. Et quelle meilleure façon de bien terminer la journée que du coté du miroir d'eau de Nice ? Une photo vue d'en haut juste incroyable. Merci beaucoup Maéva pour cette incroyable semaine ! 😃 La semaine prochaine, direction la Franche Comté, une idée de qui nous accompagne ? Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 2 Oct. 2015 à 8h15 PDT
5 photos de Provence-Alpes-Côte d
Le mont Saint Clair de Sète m'offre un panorama de rêve
Le mont Saint Clair de Sète m'offre un panorama de rêve
Travaillant à l'Office de Tourisme de Sète on me demande souvent si Sète est vraiment une île comme son surnom "l'île singulière" pourrait le laisser penser. Je réponds toujours que pour en avoir le coeur net, il faut grimper au mont Saint Clair !   Du panoramique du mont Saint Clair, la vue sur la ville de Sète est saisissante. A droite vous pourrez observer la mer, le port, les canaux et la côte languedocienne. Devant vous, la structure de la ville et sur la gauche l’étang de Thau ainsi que le massif de la Gardiole. La ville de Sète a été construite autour de ses ports et communique avec l’étang par des canaux. On peut y monter à pied (pour les courageux) ou en voiture...   Si l’on relève les ponts levis qui enjambent ses canaux, Sète est bien une île isolée du monde ! Pendant l’antiquité, Sète était une île en mer et l’étang de Thau était navigable. Ainsi, la villa Gallo Romaine de Loupian avait un port d’exportation en mer.   Pour une vue différente mais toute aussi saisissable, longez le chemin des Pierres Blanches jusqu’à la forêt domaniale. Là, une sublime vue sur l’arrière de Sète, la mer, le lido, la plage, et au loin Marseillan et le Cap d’Agde et son volcan du Mont Saint Loup. Vous verrez le mince cordon de sable qui sépare l’étang de Thau de la mer.   Si le temps est clair vous pourrez également apercevoir les Pyrénées et le Mont Canigou, une des richesses de notre belle région du Languedoc-Roussillon.   La vue depuis le mont Saint Clair me fait rêver et vous ? 
Le mont Saint Clair de Sète m
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Je m'offre une balade en bord de mer au quotidien
Je m'offre une balade en bord de mer au quotidien
Il est 19h, le ciel est encore clair et le soleil haut. L’air se rafraîchit peu à peu, il donne des frissons. J’emprunte le sentier du littoral qui surplombe les deux plages de Sainte-Croix. Des familles installées sur le sable fin prennent le temps, les enfants jouent aux pâtés de sables tandis que d’autres tentent de rentrer dans l’eau sans doute plus fraîche qu’il y a quelques heures. Les parois rocheuses et les grands pins qui les entourent en font des coins de paradis cachés. Quel cadre enchanteur ! On a l’impression de s’y sentir seul au monde. Je crois que ça doit être la raison pour laquelle cette plage a été choisie par l’équipe de TF1 pour le tournage d'une série à succès.  Je m’aventure vers la chapelle qui surplombe la plage, le restaurant à proximité sert déjà des clients. Son clocher se détache de ce paysage maritime. L’eau bleue d’une clarté saisissante fait encore plus sensation de ce point de vue. Au loin, les pédalos ont quitté la plage et s’éloignent vers l’horizon. Les couleurs du soleil couchant rendent cette ambiance magique. En contrebas, le clapotis des vagues se fait entendre. Les plongeurs passionnés de faune trouvent leur bonheur dans les rochers (oursins, saupes, girelles…). En portant le regard au loin, j’aperçois le phare de la Côte avec sa couleur rouge vive. Seul maître du littoral, il pose fièrement et attire l’œil par sa superbe. Je me laisse transporter par le chant des cigales cachées dans les pins qui m’entourent. L’ambiance de cet endroit est saisissante. 
Je m
Suivez moi au LAAC et au FRAC de Dunkerque où l’art contemporain a la côte !
Suivez moi au LAAC et au FRAC de Dunkerque où l’art contemporain a la côte !
L’art contemporain a trouvé toute sa place dans le Nord-Pas de Calais au FRAC de Dunkerque et au LAAC. Amateurs avertis ou promeneurs en quête de découvertes, je vous propose une petite balade dans le jardin des sculptures dans un premier temps, histoire de vous mettre dans l’ambiance…quelques œuvres des grands noms de l’Art Moderne semblent comme « posées » dans la verdure… Le LAAC conserve une riche collection d’art des années 50 à 1980. Mon œuvre phare : « Appel Circus » de Karel Appel !! sculptures colorées et pétillantes à souhait elle plaira aux plus jeunes !! Il conserve également une collection de 1500 œuvres d’art, peintures, sculptures, dessins, estampes, photographies,... présentées alternativement en fonction de la programmation.    Tout nouveau et conçu par les architectes Vassal et Lacaton, le FRAC pour Fonds Régional D’Art Contemporain est le jumeau de verre de l’ancien bâtiment des chantiers de France. Il se déploie sur 6 niveaux. Les collections publiques d'art contemporain y sont exposées.  Ma première visite s’est achevée au belvédère…un sentiment d’évasion et une vue sur le port de Dunkerque, la ville et ses 40km de sable fin de la plus grande plage transfrontalière d’Europe !! Une plage époustouflante de la Côte d'Opale !! Je vous recommande sans hésiter la visite du FRAC de Dunkerque. 
Suivez moi au LAAC et au FRAC de Dunkerque où l’art contemporain a la côte !
Je suis partie à l'assaut du laser game de Douvres-la-Delivrande en Normandie
Je suis partie à l'assaut du laser game de Douvres-la-Delivrande en Normandie
Dans une ambiance des plus conviviales, nous avons été accueillies par les propriétaire Mr et Mme Morin du Lasermaxx de Douvres-la-Delivrande (à 10 minutes de Ouistreham Riva-Bella). Accompagnée de mes collègues et de nos « consœurs » des Offices de Tourisme de Terres de Nacre, nous avons passées un agréable moment. Avant de se lancer dans la partie de Lasergame, nous avons testé la nouveauté, les Bumpers. Monsieur Morin souligne qu’il s’agit d’une attraction unique en France dans un centre de laser ! Le principe : Pilotés grâce à deux poignées latérales et équipés d’un bouton de tir, les Bumpers sont facilement maniables et adaptés pour tous les âges (les enfants à partir de 5 ans peuvent être installés avec un adulte grâce à une ceinture de sécurité). Les capteurs situés sur les côtés et à l’avant des Bumpers alimentent un écran dans l’espace de jeu et permettent de suivre son score en direct. La partie dure 3 minutes. On a qu’une envie, c’est d’en refaire une ! Très amusante, à tester entre amis ou en famille ! Enfin, nous nous sommes introduit dans l’espace du lasergame, nous nous sommes équipées de nos gilets et fait deux équipes. Des drôles de noms nous sommes attribués : Dark Vador, Chuky, Robin, Spiderman, Homer, Hannibal…Et oui, c’était Halloween ! Après avoir reçu les règles, on s’est emparé des 1000m2 pour 20 minutes de folie !
à partir de
3 €
/pers*
Je suis partie à l
J'ai visité la micro Brasserie de Ouistreham Riva-Bella
J'ai visité la micro Brasserie de Ouistreham Riva-Bella
Une petite visite guidée de la micro-brasserie artisanale de Ouistreham Riva-Bella dans le Calvados. Confectionnées par Germain, les bières de Ouistreham ont beaucoup de goût et peuvent êtres dégustées en toutes circonstances. Tout au long de l’année, ce brasseur passionné nous transporte dans son univers et nous accueille pour nous faire partager ses connaissances à travers les visites guidées et conviviales de son laboratoire. Dès l’arrivée dans la micro-brasserie, non loin du phare et de ses 171 marches, au fond du jardin, la visite commence. Germain nous explique alors tout le processus de fabrication d’une bonne bière locale. Incapable de faire la différence entre houblon et malt, j’avoue que je redoutais un peu le jargon de brasseur mais toute la procédure est expliquée clairement, en image et avec humour, étape par étape. Pendant toute la visite, Germain est à l’écoute de vos questions (même celles dont la réponse paraît évidente) Du concassage du malt et du brossage puis l’embouteillage et la maturation en passant par la filtration, le houblonnage et la fermentation ; je suis maintenant incollable (ou presque) sur la fabrication de bière !   Maintenant, que diriez-vous de venir déguster la Riva directement sur place ?
J
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
Charcuteries aux châtaignes, pulenta des familles, fromages de brebis, tartes maison ou très bonnes confitures de pays… découvrir la Corse, surtout hors saison, passe aussi par la table! En dehors de l’été, vous devriez pouvoir découvrir en Corse ce que les habitants gardent généralement pour eux et leurs « familiers » : soupe maison, plat de charcuterie sentant bon la châtaigne (celle des forêts où le cochon noir ou rose est allé vivre sa vie en liberté), cannellonis au vrai bruccio… Des produits locaux, mais aussi des plats préparés à l’huile d’olive, dans la grande tradition corse, mais aussi provençale et italienne, en souvenir d’ancêtres venus d’horizons pas si lointains. Découvrez la cuisine Corse au travers de 4 produits incontournables.   #1 Retour de randonnées Vous vous sentirez en complète communion avec le pays et les hommes après une randonnée sur des sentiers odorants, au dessus de lacs magnifiques et de torrents où l’on peut pêcher la truite ou le saumon de fontaine. Les déguster ensuite simplement grillés avec des herbes évitera à l’avenir de confondre la frugalité légendaire des Corses avec un ascétisme quelconque. Dans l’arrière-pays, et même sur la côte, ces plats qui faisaient l’ordinaire des familles prennent des allures de fête conviviale.   #2 La « pulenta » des familles Différente de sa cousine italienne, car à base de farine de châtaigne, la pulenta prend ici valeur d’identité. On verse la farine dans de l’eau salée frémissante et on remue, énergiquement, pour éviter les grumeaux, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. Puis celle-ci est versée sur un linge saupoudré de farine, mise en boule comme un pain, et découpée avec un fil avant d’être servie, encore chaude, en accompagnement d’un succulent ragoût d’agneau ou selon la saison, de figatelli ou de bruccio.   #3 Charcuterie reine Vous apprendrez vite à différencier le lonzu, à base de filet de porc, de la coppa, roulade préparée avec de l’échine. Selon la saison, on vous servira du prisuttu (jambon séché) avec ou sans figues fraîches, du fromage de tête et du boudin (plus rare, même en hiver) et bien entendu les célébrissimes figatelli : ces saucisses fumées et parfumées à base d’abats se mangent crues, grillées ou poêlées. Sans oublier les tripes ! Tout est bon dans le cochon (un terme plus noble que celui de porc !)   #4 Bruccio ou brocciu ? Qu’importe l’écriture, pourvu qu’on ait le goût ! N’allez pas confondre avec un quelconque fromage ce « roi des rois » né d’un savant dosage de petit lait et de lait réchauffé et battu, que seul le tour de main peut réussir. Quand le chaudron « fleurit » -expression magnifique-, il apparaît à la surface, prêt à être livré, dans la meilleure tradition, dans des paniers en jonc, des fatoghje. En hiver et au printemps, on vous le servia nature, avec du pain, ou avec de l’eau de vie et du sucre.
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
Je découvre Martigues en m'amusant en famille grâce à la box chasse au trésor
Je découvre Martigues en m'amusant en famille grâce à la box chasse au trésor
Aujourd’hui, ma voisine Chloé me propose de l’accompagner, elle et sa fille de 8 ans Léa, pour une chasse au trésor dans le centre-ville de Martigues. Nous voilà donc à l’Office de Tourisme de Martigues. Une fois la box « Chasseurs de Trésors » achetée et livret en main, il ne nous reste plus qu’à élucider la première énigme….et à trouver le coffre-fort. Ouf, il ne nous faudra pas plus de 10 minutes pour arriver à faire le tout.    Allez, en avant pour la balade ! Pour nous diriger, il ne nous reste plus qu’à suivre le plan de ville et ses indications. Elles nous emmèneront dans les lieux culturels de la ville comme la Galerie de l’Histoire ou la Cinémathèque. Moi qui pensais connaître la ville comme ma poche, c’est raté ! Nous découvrons des petits endroits super chouettes !  Léa s’amuse et prend plaisir à utiliser chaque objet afin de résoudre toutes les énigmes une à une (l’étoile de mer, le mètre ruban, le stylo cubique,…). Nous avons presque résolu la chasse, vite la navette maritime arrive ! Je monte à bord avec mes compagnons de route et je trouve la dernière étape. Nous avons droit à un tour de bateau gratuit en prime !     Avons-nous reconstitué la bonne phrase ? Oui ! Le conseiller en séjour qui nous reçoit à l’Office de Tourisme, nous donne nos récompenses et nous explique la signification du dernier mot que nous avons trouvé … et qui semble bien être martégal ! Cette balade de 2h fût fort agréable et j’ai découvert ma ville autrement. Un vrai luxe !   
à partir de
15 €
/pers*
Je découvre Martigues en m
Retour en haut