• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d'une vue sur la mer
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d'une vue sur la mer
Je vous conseille la promenade de la corniche de Sète pour faire du vélo tout en admirant la mer.  Cette promenade relie le coeur de ville au quartier de la corniche. Elle fait 2km, commence au pied du théâtre de la mer et surplombe la mer Méditerranée.   Vous pourrez profiter d’une agréable piste cyclable et de balcons créés pour admirer la mer. Des bancs sont également à disposition pour vous reposer, face à la grande bleue...    Nichée sur les hauteurs des rochers avec la mer en contre bas, cette promenade fait le bonheur des Sètois qui l’arpentent en famille les Week end pour des balades en vélo, à pied ou encore en rollers, dès que le soleil est de sortie. Vous l'aurez compris la promenade de la corniche est accessible quelque soit votre niveau cycliste.    A l’aube ou au coucher du soleil, vous croiserez de nombreux sportifs qui font leur jogging face à la mer. Face à une telle vue, les efforts sont vite oubliés... Pour moi, ce sont les meilleurs moment de la journée pour contempler la Méditerranée, les couleurs de la mer et du ciel sont époustouflantes. C'est les moments que je choisi pour sortir mon VTT.         A l’arrivée, vous découvrirez le quartier de la corniche, ses bars, restaurants, et magasins. Si vous continuez plus bas, vous tomberez sur de grandes plages et paillotes pour profiter d’un bon moment.   Pour plus de renseignements sur cette balade avec vue sur la mer, sur la location de vélos par exemple, contactez-nous à l'Office de Tourisme de Sète. 
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
5 photos de la région Rhône-Alpes par Jeremy alias @djisupertramp
5 photos de la région Rhône-Alpes par Jeremy alias @djisupertramp
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 24 au 28 août, c’est Jeremy alias @djisupertramp qui vous fait découvrir la région Rhône-Alpes en 5 photos.    Suivez @djisupertramp sur Instagram pour ne rien rater de ses photos !   Un bivouac au lac blanc à 2300m d'altitude à Chamonix :     Cette semaine c'est @djisupertramp qui est notre ambassadeur #JaimelaFrance. Il nous fait découvrir la région Rhône-Alpes et on commence en montagne avec une nuit en bivouac au lac blanc à 2300m d'altitude à Chamonix. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 24 Août 2015 à 11h51 PDT La mer de glace :     La mer de glace... Cette semaine @djisupertramp est notre ambassadeur #JaimelaFrance et il nous fait découvrir la région Rhône Alpes. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 24 Août 2015 à 23h06 PDT Randonnée au Col de l'Alpe dans le massif de la Chartreuse :     Randonnée au Col de l'Alpe avec @lisebery dans le massif de la Chartreuse ce weekend - Cette semaine @djisupertramp est notre ambassadeur #JaimelaFrance et il nous fait découvrir la région Rhône Alpes. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 26 Août 2015 à 2h57 PDT Le Lac d'Amour dans le massif du Beaufortain:     Montée pour un bivouac en altitude les pieds dans la neige au Lac d'Amour dans le massif du Beaufortain en avril dernier pour @djisupertramp - Cette semaine Jeremy est notre ambassadeur #JaimelaFrance et il nous fait découvrir la région Rhône Alpes. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 27 Août 2015 à 7h56 PDT A 3842m au sommet de l'Aiguille du Midi face aux plus belles aiguilles du massif des Alpes :     Dernier jour de notre semaine en Rhone-Alpes avec @djisupertramp. Aujourd'hui, nous sommes à 3842m au sommet de l'Aiguille du Midi face aux plus belles aiguilles du massif des Alpes. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 28 Août 2015 à 13h04 PDT Retrouvez toutes les photos des ambassadeurs #jaimelafrance en suivant le hashtag #ambassadeursjaimelafrance
5 photos de la région Rhône-Alpes par Jeremy alias @djisupertramp
Ma remontée dans le temps à Dinan, cité médiévale bretonne
Ma remontée dans le temps à Dinan, cité médiévale bretonne
Je suis Amélie, conseillère en séjours à l’Office de Tourisme de Dinan – Vallée de la Rance et j’aime partager mes expériences avec les visiteurs. Dès qu’un moment de temps libre se profile, j’aime flâner dans les ruelles pavées de Dinan et je remonte dans le temps. Fortement marquée par son origine médiévale, la ville de Dinan est encore aujourd’hui ceinte de ses remparts, les plus importants et les plus anciens de Bretagne. Aux portes de l’Office de Tourisme démarre le circuit de découverte de la ville. Je commence par le Château de Dinan, lieu empreint d’histoires et d’aventures. Le point fort de ce château, outre son ensemble remarquable de gisants, c’est la vue que l’on a depuis le Donjon... une vue sur Léhon et les ruines de son mystérieux château féodal ! Je continue ma balade dans la vielle ville en empruntant les anciennes ruelles pavées de la ville. Il suffit de lever la tête pour admirer les très nombreuses maisons à pans de bois, aux pignons aigus et aux étages à encorbellement : Dinan a gardé son charme d’antan ! Depuis les 46 mètres de la Tour de l’Horloge, en plein cœur de la ville, je prends de la hauteur et j’admire la vue imprenable sur la cité médiévale. On est jeudi, jour du marché. J’en profite pour faire une petite pause et déguster la fameuse galette-saucisse, emblématique de la gastronomie populaire bretonne. Ma flânerie se poursuit vers la Basilique Saint-Sauveur, qui représente à elle seule, 4 styles architecturaux différents et derrière elle le magnifique jardin anglais. Depuis les remparts et la Tour Sainte-Catherine, le point de vue sur la Vallée de la Rance et le port de Dinan est extraordinaire. Je continue sur les remparts au niveau du chemin de ronde. Une fois encore, la vue sur les toits de la vieille ville est exceptionnelle. Je baisse les yeux et j’aperçois la célèbre Rue du Jerzual passant sous le chemin de ronde. Oserez-vous l’ascension ? Cette ruelle médiévale très escarpée relie la cité médiévale au port. On y retrouve de nombreux artistes et artisans de Dinan qui lui confèrent son charme joyeux et serein. J’aime beaucoup finir ma balade sur le port de Dinan. Les couleurs du soleil couchant sur le vieux pont et sur les remparts en font un spectacle magique. Je vous attends à l’Office de Tourisme pour partager ensemble cette expérience hors du temps et vous donner d’autres conseils de balade à Dinan et dans la Vallée de la Rance. 
Ma remontée dans le temps à Dinan, cité médiévale bretonne
Votre conseiller localDINAN - CAP FRÉHEL TOURISME
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
A l'Office de Tourisme du Marsan, je suis en charge de la communication mais le week-end je m'évade et je sais profiter des bons moments et des bonnes choses entre amis. Cet été, par exemple, des amis sont venus passer une journée sur Mont de Marsan... Objectif : se retrouver, partager de bons moments et se créer des souvenirs Ce sont des bretons, ils sont arrivés en fin de matinée à la maison. Enfin pour l'heure de l'apéro quoi ! Et comme ici on sait bien recevoir, je leur propose des toasts au foie gras avec une pointe de confit d'oignons sur le dessus que j'ai soigneusement préparés ainsi qu'un beau plateau de jambon serrano et de chorizo que je suis allée chercher à l'Epicerie Espagnole. Et bien entendu, un bon petit vin blanc pour accompagner tout çà ! Et merci au caviste de Plaimont (son Tariquet Premières Grives c'est un vrai délice!) Vous vous douterez bien que ce n'était que l'entrée, on s'est ensuite attablé pour déguster le poulet à l'oignon et la part de tourtière flambée à l'Armagnac. Pour les amateurs, comme mon ami Guillaume notamment, j'avais prévu un petit Armagnac de 1980 du Domaine de Lassaubatju pour digestif... Enfin, après s'être bien remplie la panse, je leur suggère une balade en canoë sur l'Estampon, à une quinzaine de kilomètres de Mont de Marsan. J'avais pris soin d'acheter mes billets à l'Office de Tourisme du Marsan pour bénéficier de la remise sur les tarifs ! Nous sommes arrivés à 15h30 tranquillement avec nos sacs à dos et lunettes de soleil. On a récupéré nos gilets (on n'est jamais trop prudent!) et puis on n'a mis nos objets perso dans le tonneau. On a quand même gardé les téléphones pour ne pas manquer de prendre des photos ou vidéos mémorables. Et là, nous voyons arriver une petite camionnette du style de celle de la colo... C'est parti ! Nous voilà tous en train de grimper dans le camion pour nous faire acheminer au point de départ de la balade. On était mignons ! On avait presque envie de chanter « yéyé les copains.. » comme dans le film « Le maître d'école ». En arrivant, un paysage surprenant de falaises calcaires, insoupçonnable. Je ne vais pas vous raconter toute la balade en détail mais il y a un moment mémorable où ma copine Sophie et moi-même n'arrivions plus à diriger le canoë et où nous avons fini (enfin plutôt Sophie) dans les branches pleines d'algues dans le creux d'une falaise... C'était tout vert et tout visqueux....Une photo de plus, quoi ! Après environ 2h30 / 3h de balade, nous sommes enfin tous arrivés au bout sains et sauf ! Un petit nettoyage au jet s'est tout de même imposé pour certains ou certaines. Mes amis étaient ravis de l'après-midi que nous avions passé, un peu fatigués tout de même. Mais comme dans les Landes de Gascogne, on ne se laisse pas abattre, nous avons à peine eu le temps de rentrer pour nous doucher et nous préparer, que s'était déjà l'heure de rejoindre d'autres amis à la fête locale du coin. RDV fixé au bar pour boire un petit verre, puis direction « la bodega » (type de self service avec grandes rangées de table pour manger tous ensemble) avec au menu une assiette de charcuterie, confit de canard-frites et glace ou tarte aux pommes. Le repas s'éternise un peu puisque entre les plats, on chante et on danse au son de la banda locale, on se prend par le cou et on va de gauche à droite...certains montent sur les bancs ou sur la table... j'adore faire partager cette ambiance bien de chez nous ! Ici, même si on ne vous connaît pas on vous adopte très vite ! Nous avons fait la fête jusque tard dans la nuit et sommes rentrés à la maison. Devant partir travailler le lendemain (et oui, même le dimanche! Il faut bien vous accueillir !), je n'ai pas pu accompagner mes amis pour leur visite de Mont de Marsan. Je leur ai remis un circuit de visite de la ville qu'ils pourront effectuer seuls (en vente à l'Office) et je leur ai indiqué un bar sympa où ils pourront aller prendre un verre en bordure de rivière. Alors si vous avez envie de passer un week-end entre amis à Mont de Marsan, n'hésitez plus ! Et si vous n'aimez pas le canoë, nous vous proposons aussi du paintball, de l'accrobranche, du laser quest (si pluie) ...
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
Le parc de Rentilly, mon enchantement au cœur du territoire de Marne et Gondoire
Le parc de Rentilly, mon enchantement au cœur du territoire de Marne et Gondoire
Connaissez-vous le Parc de Rentilly ? un lieu chargé d’histoire et un havre de paix où il fait bon se détendre.   Je prends  plaisir à m’y rendre en empruntant les routes de campagne depuis l’Office de Tourisme de Marne et Gondoire, situé à Lagny-sur-Marne.  Et à chaque fois, je suis émerveillée par le panorama qui s’offre à moi : un parc à l’anglaise orné de séquoias géants, une perspective à la française avec trois bassins miroirs et une forêt. Ce qui fait de ce lieu enchanteur un endroit idéal pour flâner ou pique-niquer. Je suis sûre que vous croiserez chevreuils, biches et écureuils au détour des chemins.   L’illustre famille de chocolatiers Menier, propriétaires du domaine jusqu’en 1988, avait à cœur d’évoluer avec son temps et nous a laissé d’étonnants bains turcs qui servent aujourd’hui de salle d’exposition. Le parc culturel de Rentilly est depuis 2004 un lieu atypique alliant nature et art contemporain.La Communauté d’Agglomération de Marne et Gondoire aujourd’hui propriétaire œuvre pour rendre la culture accessible à tout public. La réhabilitation du domaine en fait un lieu dédié à l’art (une salle d’exposition, un centre de ressources documentaires, un espace des arts vivants).Au milieu de ce parc de 55 ha, vous découvrirez une œuvre d’art monumentale : le château habillé de plaques en inox offrant un visage « futuriste ». C’est aussi un lieu d’exposition d’où vous pourrez avoir une vue panoramique sur le parc en montant sur la terrasse.   Vous êtes intrigués ? Je vous donne rendez-vous lors d’un des festivals programmés par le parc : Frisson baroque qui fait la part belle à la musique, le théâtre et la danse baroques fin janvier et Printemps de Paroles qui réunit le temps d’un week-end de mai, des compagnies artistiques de théâtre, musique, danse, arts de la rue…   Et si le Parc de Rentilly en Marne et Gondoire était une invitation au voyage comme l’a écrit Charles Beaudelaire « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté… ». Allez voir ! Qui sait …
Le parc de Rentilly, mon enchantement au cœur du territoire de Marne et Gondoire
Ma découverte insolite de la Cathédrale de Chartres
Ma découverte insolite de la Cathédrale de Chartres
Chartres est mondialement connu pour sa Cathédrale, ses vitraux, son labyrinthe, mais ce que je vous invite à découvrir est une partie plus méconnue, voire même secrète, ce sont les parties hautes et les grands combles.  Et oui les combles et les parties hautes de la Cathédrale de Chartres peuvent se visiter ! Pour l’avoir fait, il ne faut pas avoir le vertige et être prêt à faire un peu de sport parce que 35 mètres de hauteur ça ne se monte pas comme ça.    Deux de mes collègues de l’Office de Tourisme de Chartres, une famille avec deux enfants, et moi-même avons commencé cette visite guidée en passant par une porte dans le transept, pour un premier arrêt pour découvrir les vitraux d’une façon peu connue, c’est à dire de l’extérieur. A ce moment-là le guide, nous a expliqué l’usure des vitraux, leur restauration ainsi que leur protection. C’est vraiment incroyable la différence de perception entre l’intérieur et l’extérieur.  Puis nous avons repris notre visite, direction le haut du portail Nord, avec une vue imprenable sur la tour Nord de la Cathédrale et la ville de Chartres. Afin de se rendre au pied de la tour, nous avons longé la toiture de la Cathédrale, et croyez moi c’est là qu’il ne faut pas avoir le vertige. Au bout de l’ascension, le guide nous dévoile quelques éléments peu ou pas connu du grand public (je ne vous dirais rien, il faudra venir !)    Et pour finir en beauté, le guide nous emmène dans les grands combles de la Cathédrale, à l’intérieur de la toiture, où toute l’immensité de la Cathédrale s’expose devant nos yeux. Seul la voute de 40 à 60 cm d’épaisseur nous sépare de l’intérieur. Cette visite a été pour moi un moment vraiment unique, et différent, où les informations que le guide nous a donné étaient vraiment enrichissantes pour découvrir et/ou redécouvrir la fascinante Cathédrale de Chartres.  
à partir de
6 €
/pers*
Ma découverte insolite de la Cathédrale de Chartres
Vous aimerez Le Havre, la Manhattan sur Mer normande
Vous aimerez Le Havre, la Manhattan sur Mer normande
A seulement deux heures de Paris en train ou en voiture que diriez-vous d’une escapade en Normandie, dans un Havre où flotte le drapeau de l’Unesco, où Monet a peint son impression soleil levant, où Dufy a immortalisé la plage et son estacade…   Imaginez un seul instant descendre du train, prendre le tramway et entendre une voix vous annoncer : « terminus la plage » surprenant ? et bien non. Comme beaucoup, votre image du Havre se résumait à celle d’un port, à des industries… clichés bien réducteurs. Sur cette fameuse plage qui vous conduira à Ste Adresse jusqu’au bout du monde pour admirer, verre à la main, un coucher de soleil, 17 restaurants vous proposent en terrasse avec vue sur mer, une cuisine aux saveurs du monde.   De ce travelling en tramway vous conduisant vers le bord de mer, vous découvrez dans un premier temps le Havre d’avant-guerre sur un boulevard de Strasbourg bordé d’élégants immeubles du siècle dernier. Puis c’est l’arrivée sur la « ville reconstruite » celle de Perret, l’immense place de l’Hôtel de Ville, l’avenue Foch et enfin la Porte Océane ! Pour comprendre cette architecture, précipitez-vous à la Maison du Patrimoine (qui n’est pas une agence immobilière) pour visiter l’appartement témoin (il n’est pas à vendre), vitrine des années 50. Les quinquas y retrouveront des éléments ayant bercé leur enfance, les plus jeunes découvriront le mode de vie de leurs aînés durant les trente glorieuses. Ce lieu étonnant vous donnera les « clés » pour comprendre, voir et apprécier cette architecture, sa modernité, la subtilité du traitement du béton lequel contrairement aux préjugés et autres images toutes faites, n’est pas gris et triste ! Il vibre avec la lumière passant du beige rosé au mordoré.   Direction l’avenue Foch, « les champs Elysées havrais » où les bas-reliefs devant chaque entrée d’immeubles évoquent les grandes personnalités de la cité… vous voici à la Porte Océane ouvrant sur la plage et le ballet incessant des porte-conteneurs et des paquebots. Vous croyez être perdu, pas d’inquiétude, le clocher de l’église St Joseph, chef d’oeuvre de Perret, véritable phare culminant à 107 mètres est là pour vous servir de repère. Sa visite est incontournable, vertigineuse et fascinante. Si Perret est l’auteur de la reconstruction pour autant d’autres grands noms sont venus laisser leur empreinte : Oscar Niemeyer pour le Volcan (scène nationale) et une médiathèque (l’une des plus belles de France), Jean Nouvel pour les bains des docks, lieu idéal pour vous relaxer en nageant à ciel ouvert ou en profitant de la balnéothérapie dans un cadre surprenant.   Cette marche à pied vous a ouvert l’appétit. Place des Halles, autour d’un marché couvert dédié aux produits de bouche ou encore le long de l’espace Niemeyer, l’offre est importante, à moins que souhaitant aller flâner au marché aux poissons vous choisissiez l’option du quartier St François, surnommé « l’ile aux restaurants ». Bordé par les bassins du Roy et du commerce, ce quartier conserve quelques éléments des siècles passés à ne pas manquer comme la Maison de l’armateur et son exceptionnel puits de lumière, rareté architecturale ou encore l’Hôtel Dubocage de Bléville. Repu par les joies de la table, allez prendre un café au MuMa, face à l’entrée du port avant d’en découvrir les collections rassemblant le gotha des mouvements impressionnistes et fauves.   Amateur de panorama, montez jusqu’aux jardins suspendus, un des poumons verts de la ville, offrant une vue imprenable sur la baie. Cet ancien fort militaire reconverti en hommage aux botanistes explorateurs est un « havre » de paix où vous trouverez dépaysement en visitant les serres tropicales… Dans le prolongement des jardins si la nature est votre tasse de thé alors le muséum d’histoire naturelle va vous combler. Les collections sont importantes, diversifiées et exotiques.   Après toutes ces nourritures spirituelles, les gastronomes dont la bible est le petit livre rouge… Michelin, réserveront une table dans deux belles adresses affichant deux étoiles pour l’une et un bib gourmand pour l’autre. Quant aux logements, l’offre est variée et originale avec des établissements ayant joué la carte de la décoration années 50, cosy aux accents « british » avec spa pour d’autres, design pour certains ou plus classiques mais néanmoins accueillants et soignés. Les amoureux d’histoire retrouveront les traces du passage, quatre années durant (de 1914 à 1918) du gouvernement belge à Ste Adresse tandis que les médiévaux auront à coeur de visiter les abbayes de Graville et de Montivilliers sans oublier un itinéraire à la découverte de quelques belles habitations harfleuraises autour du clocher de l’église St Martin. Le choix est large et une première visite en appellera d’autres d’autant plus les occasions ne manquent pas avec un programme d’expositions très riche.
Vous aimerez Le Havre, la Manhattan sur Mer normande
Votre conseiller localLE HAVRE TOURISME
Dunkerque, mon terrain de jeux idéal pour faire le plein de fun et de sensations fortes
Dunkerque, mon terrain de jeux idéal pour faire le plein de fun et de sensations fortes
Dunkerque grâce à un environnement exceptionnel est le terrain de jeu idéal pour profiter d’activités de pleine nature. 15kms de plage, 1000 hectares d’espaces naturels, du vent, la mer… Il ne m’en faut pas plus pour m’éclater !!    Prenez rendez-vous pour une séance de rand’eau ! Cette discipline a été imaginée sur nos plages. En toute saison, à la « queue leuleu », cette marche en mer a déjà fait des nombreux adeptes !! Soyez l’un d’entre eux et rejoignez-moi pour un moment convivial.    Plus sportif, le char à voile se pratique sur nos plages à marée basse. Pour une séance de découverte ou pour un stage, cette discipline phare va vous ravir !! Sensations de vitesse garanties !! Certaines activités sont même accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à un matériel adapté : vélopouss, tiralo, char à voile double, kayak… ( informations : SIDF )    D’autres activités sportives comme le kite-surf, le catamaran, le paddle, la pêche en mer, la plongée… vous attendent à Dunkerque pour un maximum de glisse, de liberté… L’été, des espaces de location sont ouverts et vous proposent des supports nautiques funs et faciles à prendre en main à deux pas de votre serviette de plage !!  
Dunkerque, mon terrain de jeux idéal pour faire le plein de fun et de sensations fortes
Je vous invite à découvrir un atelier de maitre verrier à Chartres
Je vous invite à découvrir un atelier de maitre verrier à Chartres
Chartres, Capitale de la lumière et du parfum…de la lumière pas seulement pour Chartres en lumières mais aussi pour les vitraux. C'est pourquoi quatre de mes collègues de l'Office de Tourisme de Chartres et moi-même avons décidé il y a quelques jours d'aller visiter l'atelier Loire. Situé à 10 minutes en bus du centre-ville de Chartres, les ateliers de la famille Loire, célèbres vitraillistes de père en fils, sont installés dans un très beau jardin, la « vitrailleraie », dans lequel nous avons pu librement admirer plus de 80 œuvres exposées en plein air.   Nous avons ensuite fait la connaissance d’Amy, notre excellente guide, qui nous a conduit au cœur même des ateliers et nous a fait découvrir, au fil de la visite, les différentes étapes de la création d’un vitrail. Nous avons même pu observer les artistes à l’œuvre, qui utilisent toujours les techniques du XIIIème siècle !   Il est difficile de décrire l’atmosphère agréable qui règne dans l’atelier : Echantillons de verre multicolore aux fenêtres, outils et croquis trainant sur les établis de bois… Et que dire de cet artiste qui a taillé sous nos yeux, en quelques secondes (et presque les yeux fermés !) un cercle parfait dans une épaisse plaque de verre… Impressionnant !   La famille Loire est mondialement connue, pour preuve, la présence de près de 2000m2 de vitraux dans la Cathédrale de Berlin. Nous avons pu en voir un échantillon, qui n’est rien, comparé à cette œuvre immense, dans les tons bleus, qui change en fonction de la luminosité de l’extérieur, grâce à un procédé qui n’a jamais été reproduit.   La visite s’achève donc sur une magnifique note et en regagnant l’Office de Tourisme de Chartres, nous nous accordons tous sur le fait que la visite était superbe, et que nous la recommanderons à coup sûr aux visiteurs intéressés. Allez-y sans hésiter, vous ne serez pas déçus !
Je vous invite à découvrir un atelier de maitre verrier à Chartres
J'ai testé pour vous l’ArchéoParc de la Maison de la Dame de Brassempouy
J'ai testé pour vous l’ArchéoParc de la Maison de la Dame de Brassempouy
Vous avez tous déjà entendu parler de la fameuse Dame à la Capuche ou Dame de Brassempouy, cette statuette sculptée dans l’ivoire de mammouth et qui représente le premier visage humain féminin, retrouvée à la Grotte du Pape à Brassempouy. La Maison de la Dame est un espace muséographique situé en Landes Chalosse, au sud du département des Landes. Ce lieu exceptionnel aborde une phase de restructuration et d’enrichissement de son offre culturelle. Ainsi, depuis le 5 juillet 2014 le tout nouveau parc d’animation archéologique de la Dame, dédié aux gestes et à l’environnement du paléolithique supérieur, a ouvert ses portes.   Je m’appelle Sandrine et suis agent d'accueil à l’Office de tourisme des Luys à Amou. J’ai testé pour vous cette nouvelle infrastructure, unique dans les Landes et spécialement dédiée à la Préhistoire.   La visite débute par un point de vue merveilleux sur ce parc qui s’étend sur plus d’un hectare. Equipée de ma tablette, je profite d’une application numérique de visite spécialement conçue pour le parc de Brassempouy et qui invite à en savoir plus sur la vie de nos ancêtres, les hommes de Cro-Magnon ! Tout savoir et tout connaître sur ce qu’il s’est passé il y a 25 000 ans grâce à une tablette tactile, super! Un peu plus en contrebas, après le « selfie » incontournable avec le mammouth et son petit, je laisse aller mon imagination et mon talent de dessinatrice devant le mur à peindre.   Mais l’ArchéoParc c’est aussi des démonstrations de techniques parfaitement maîtrisées par nos précurseurs telles que la taille du silex, les techniques de chasse au propulseur et la production du feu. Pour cet atelier c’est Coralie qui s’y colle et qui m’explique la méthode par percussion qui consiste à frapper un éclat de silex sur un bloc de marcassite. Le choc produit une étincelle chaude qui dure assez longtemps pour être recueillie sur une matière  combustible comme, par exemple, l’amadou. La braise ainsi produite permet d’enflammer de l’herbe sèche. Waouhhh, impressionnant…. En bref, la balade dans l'ArchéoParc c’est une véritable immersion dans l'univers de nos ancêtres grâce à la reconstitution des couverts végétaux et des animaux de cette période glaciaire qui a vu naître la Dame de Brassempouy.  Lors de votre prochain séjour ou passage dans les Landes, faites une halte à Brassempouy. La visite dure environ 2 heures et c’est  plaisir garanti pour petits et grands !   A bientôt au Pays des Luys en Landes Chalosse
J
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DES LUYS
Retour en haut