• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Ma balade détente sur les quais de l'Yonne à Auxerre
Ma balade détente sur les quais de l'Yonne à Auxerre
Envie de couleurs, de quiétude et de détente à Auxerre ? Je ne saurai que vous conseiller une balade sur les quais de l’Yonne !  Récemment aménagés (et inaugurés en décembre 2013) afin de dévoiler tout leur potentiel, les quais offrent désormais aux Auxerrois, Icaunais et visiteurs un havre de paix et un lieu où il fait bon déambuler, ce que je n’hésite pas à faire dès que j’en ai l’occasion où que j’en ressens le besoin.   La première chose que je fais est de monter sur la passerelle afin d’admirer l’un des plus beaux panoramas de France. Imaginez, une vue imprenable sur la ville, une multitude de petits toits qu’on dirait imbriqués les uns dans les autres et à différents points de la ville, nos fabuleuses richesses historiques qui fascinent, de par leur architecture et de par leur histoire : l’abbaye Saint Germain que l’on distingue facilement avec la tour Saint Martin (une tour pointue), la cathédrale Saint Etienne et son architecture gothique caractéristique, l’église Saint Pierre et sa tour carrée « version modèle réduit » de la cathédrale, la tour de l’Horloge dont on aperçoit la pointe qui se dresse fièrement en plein cœur du centre-ville. Et puis ce qui me plait sur cette passerelle c’est que la lumière et les couleurs ne sont jamais les mêmes, que ce soit l’heure ou la saison, chaque moment offre des tons différents et font que je ne me lasse jamais de cette vue (avis aux photographes ! Partagez vos clichés sur #SecretsAuxerre).   Après en avoir pris plein les yeux, je redescends de la passerelle et admire les fontaines. Elles sont devenues un vrai lieu de vie : des personnes contemplatives aux enfants qui jouent à éviter de se faire arroser, tout le monde apprécie ces nouvelles venues ! Quand la nuit tombe, elles se parent de vives couleurs qui apportent de la gaieté à cet espace et un côté un peu magique, les cubes lumineux en accord avec les couleurs des fontaines apportant eux un côté quelque peu psychédélique.   J’aime ensuite marcher le long de l’Yonne, sur le chemin de halage qui est réservé aux piétons et aux cyclistes. Des cyclotouristes aguerris en route pour le circuit du Canal du Nivernais (long de 170 kms, qui relie Auxerre à Decize), aux cyclistes en balade pour la journée ou quelques heures ou  la petite famille qui profite d’une belle journée ensoleillée pour prendre l’air en vélo, tout est possible. Quant aux piétons ils ne sont pas en reste pour marcher plus ou moins longtemps et admirer les bateaux qui naviguent d’une ville à l’autre le temps d’un week end ou d’une semaine ! J’en profite pour saluer Pierre et Nicoletta Peyret, qui à bord du bateau l’Hirondelle , proposent des croisières sur l’Yonne et le canal du Nivernais, et mon collègue Yoann qui assure la location des bateaux électriques, permettant de naviguer sur la rivière et le canal avec passage d’écluses. Ces balades, très ludiques, plaisent aussi bien aux petits qu’aux grands.   Ah j’oubliais, une bourguignonne telle que moi ne manque jamais (ou si peu) une pause goûter ! Les espaces de verdure aménagés sur les quais sont l’endroit idéal pour déguster les macarons aux délicieux parfums de la boulangerie –pâtisserie Roy, située rue du pont, à deux pas des quais !   Bref vous l’aurez compris, les quais sont un véritable lieu de vie, de détente et d’activités (location de bateaux mais aussi puces, bals, concerts…) qu’il serait dommage de manquer ! Qui plus est l’Office de Tourisme de l’Auxerrois est situé sur les quais de l'Yonne alors n’hésitez pas au passage à en pousser la porte. Nous serons ravis, mes collègues et moi de vous accueillir, de vous apporter des conseils personnalisés et de répondre à vos questions ! A bientôt
Ma balade détente sur les quais de l
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
Je fais bouger ma famille, lors de vacances à Dunkerque !!
Je fais bouger ma famille, lors de vacances à Dunkerque !!
Dunkerque Malo les Bains est une station balnéaire très courue. J’adore m’y promener car c’est un immense terrain de jeux pour mes enfants, mais aussi un lieu pour ressourcer toute la famille !!    Concours de châteaux de sable ? c’est parti !! La plage conjugue animations, sécurité, accessibilité… on peut vraiment profiter des joies de la mer. C’est le parfait endroit pour une longue promenade en famille, ou pour s’initier à différents sports nautiques. Je vous conseille d’aller rendre visite à mes collègues de l’office de tourisme Station balnéaire, le point conseil pour planifier votre séjour : elles vous donneront tous les bons plans famille !! Vous y retrouverez également un espace enfants avec livres sur le thème de la mer et jouets, un coin change bébé, ainsi qu’une boutique dédiée aux petits et aux grands.  Si vos enfants sont en vacances à Dunkerque, les loisirs EOLE sont faits pour eux !! une foule d’activités culturelles, sportives ou nautiques pour les ravir !!    Pour les familles, le centre-ville n’est pas en reste : montez au sommet du beffroi classé au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, visitez de manière ludique tous les musées, plongez au cœur du planétarium, promenez-vous dans le zoo, découvrez l’aquarium ou déambulez dans le port à bord d’un bateau-vedette… Pour des vacances en famille irrésistibles, une destination…Dunkerque Dunes de Flandre !!  
Je fais bouger ma famille, lors de vacances à Dunkerque !!
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d'une vue sur la mer
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d'une vue sur la mer
Je vous conseille la promenade de la corniche de Sète pour faire du vélo tout en admirant la mer.  Cette promenade relie le coeur de ville au quartier de la corniche. Elle fait 2km, commence au pied du théâtre de la mer et surplombe la mer Méditerranée.   Vous pourrez profiter d’une agréable piste cyclable et de balcons créés pour admirer la mer. Des bancs sont également à disposition pour vous reposer, face à la grande bleue...    Nichée sur les hauteurs des rochers avec la mer en contre bas, cette promenade fait le bonheur des Sètois qui l’arpentent en famille les Week end pour des balades en vélo, à pied ou encore en rollers, dès que le soleil est de sortie. Vous l'aurez compris la promenade de la corniche est accessible quelque soit votre niveau cycliste.    A l’aube ou au coucher du soleil, vous croiserez de nombreux sportifs qui font leur jogging face à la mer. Face à une telle vue, les efforts sont vite oubliés... Pour moi, ce sont les meilleurs moment de la journée pour contempler la Méditerranée, les couleurs de la mer et du ciel sont époustouflantes. C'est les moments que je choisi pour sortir mon VTT.         A l’arrivée, vous découvrirez le quartier de la corniche, ses bars, restaurants, et magasins. Si vous continuez plus bas, vous tomberez sur de grandes plages et paillotes pour profiter d’un bon moment.   Pour plus de renseignements sur cette balade avec vue sur la mer, sur la location de vélos par exemple, contactez-nous à l'Office de Tourisme de Sète. 
Ma balade à vélo à Sète pour profiter d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
5 idées pour visiter Mulhouse en Alsace
5 idées pour visiter Mulhouse en Alsace
Son passé industriel fait de la ville la capitale européenne des musées techniques. Un patrimoine fabuleux dont on ne se lasse pas. Petit tour des plus emblématiques, à voir en famille de 7 à 77 ans et plus (ou moins) si affinités. En bref, des musées, un zoo et bons plans pour visiter Mulhouse en Alsace.    #1 En route pour la Cité de l’Automobile ! Que vous soyez fanatique de chevaux-moteur ou indifférent à la vitesse et à la technologie, vous ne pouvez que craquer pour la plus fantastique collection d’automobiles du monde. Parmi les quatre-cents exposées à la Cité de l’Automobile, toutes en état de marche, des Rolls-Royce, des Bugatti, des Ferrari, mais aussi des Formule 1 dont une Panhard Levassor Biplace course de 1908 à se damner. Le top du top !   #2 Cité du train : È pericoloso sporgersi ! Même si vous n’avez jamais joué au train électrique, vous serez fasciné par un parcours qui narre l’aventure ferroviaire de ses balbutiements à nos jours. Ah ! la Buddicom de 1844, une des plus vieilles locomotives du monde. Oh ! la douillette voiture de l’impératrice Eugénie conçue par Viollet-le-Duc. Aîe ! la PR1 et ses panneaux de verre Lalique.   #3 Un monde de couleurs À voir au Musée de l’Impression sur étoffes : tapis Moghol du XVIIe siècle et ses centaines de personnages imprimés, cachemires, indiennes, châles, panneaux décoratifs, c’est une explosion de formes et de couleurs raffinées qui s’exposent ici tout au long de l’année. Même les enfants s’enchantent à chercher personnages et animaux nichés dans le décor imprimé. Un enchantement.    #4 Panoramas grandioses au Musée du papier peint Vastes paysages rêvés du Bengale, d’Algérie, de Suisse ou d’un impossible Eldorado, batailles revisitées, telle celle d’Héliopolis en Égypte, bouquets géants, ornementent les murs d’une ancienne commanderie de chevaliers Teutoniques. Il s’agit d’un extraordinaire musée du Papier peint, à Rixheim, monté à partir des collections de la maison Zuber, installée ici dès 1797. Le seul existant au monde, qu’on se le dise.   #5 Les petites bêtes qui montent… Venez faire la connaissance de Jurij, ours blanc, de Sarah, tigresse de Sibérie, de Sannon, otarie mâle à crinière, de Sidoine, maki aux yeux turquoise. Tous sont les représentants d’espèces en voie de disparition pour lesquelles on s’investit ici à longueur d’année depuis 140 ans. Avec des programmes de conservation et de réintroduction. Coup de cœur pour Thommy, le seul cercopithèque à ventre gris visible en captivité. Foncez vite au zoo de Mulhouse, la moins chère des destinations lointaines !
5 idées pour visiter Mulhouse en Alsace
Ma vie au musée d'Evreux en Normandie
Ma vie au musée d'Evreux en Normandie
A Evreux, le Musée fait partie de mes promenades préférées. Ce qui me plaît c’est avant tout le lieu : un  palais construit au début du 16ème siècle en style gothique flamboyant pour les évêques d’Evreux. J’aime ce moment où  je passe sous les voûtes du passage qui reliait le Palais épiscopal à la cathédrale, avant même d’en avoir franchi les portes, je suis déjà ailleurs. Dans la seconde salle du rez-de-chaussée, on est irrésistiblement attiré par la chasse de Saint-Taurin, Chef d’œuvre de l’orfèvrerie médiévale du 13ème siècle. Cette « maquette » dorée qui fait quand même 0,80 m de long, a un tel pouvoir d’attraction, qu’on en oublierait les peintures exposées dans la même pièce. Pourtant, elles figurent parmi les plus belles toiles de l’artiste Ebroïcien Charles Denet. Considérer cet artiste comme une simple gloire locale, ou un peintre académique serait pour moi une injustice. Lui, qui a eu comme compagnon à l’Ecole des Beaux-Arts Toulouse-Lautrec, n’a jamais voulu quitter Evreux pour répondre aux sirènes du Paris artistique de l’époque. Charles Denet est un peintre réaliste. Lui, c’est au monde du travail de la terre qu’il a préféré se consacrer, prenant le contrepied de ses collègues impressionnistes qui eux, mettaient en scène la bourgeoisie et le temps des loisirs. C’est le premier étage que je préfère. J’aime emprunter l’escalier de la tour. A chaque fois, je m’imagine croisant tous ces personnages de l’Histoire qui ont gravi ces marches avant moi : l’évêque Raoul du Fou, qui fit construire l’édifice, François Ier et Henri IV, qui y logèrent lors de leur visite à Evreux. J’ai toujours l’impression d’entrer dans les appartements d’un collectionneur d’Art, avec son mobilier des 17 et 18ème siècles. J’ai d’ailleurs du mal à résister à l’envie de m’asseoir dans l’un des fauteuils des salons pour y admirer les collections de peintures, de céramiques. Difficile de quitter cette atmosphère cosy. L’étage suivant réserve toujours des surprises avec les expositions temporaires et la collection d’artistes contemporains reconnus comme Pierre Soulages. J’aime flâner dans le couloir côté Sud, qui n’est autre que l’ancien chemin de ronde. Je m’amuse à regarder par les meurtrières pour surveiller les alentours comme le faisaient les gardes du Palais, une autre façon de renouer avec l’Histoire. Mais il me faut déjà redescendre, avant de partir, je ne manque jamais de jeter un œil à la boutique du musée d'Evreux, qui propose de superbe ouvrages sur les collections et sur la vie au Moyen-Age
Ma vie au musée d
5 photos de Poitou-Charentes par Hervé alias @timbrado
5 photos de Poitou-Charentes par Hervé alias @timbrado
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 7 au 11 septembre, c’est Hervé alias @timbrado qui vous fait découvrir la région Poitou-Charentes en 5 photos.    Suivez @timbrado sur Instagram pour ne rien rater de ses photos ! Coucher de soleil sur l'Ile de Ré :   Cette semaine, le programme des #ambassadeursJaimelaFrance nous emmène en Poitou-Charentes et c'est @timbrado qui est notre guide ! 😃 On commence bien la semaine du coté de l'île de Ré... Le soleil est tombé, la magie des couleurs d'un horizon coloré... Saviez vous que l'île de Ré bénéficie du même ensoleillement que la cote d'Azur ? Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 6 Sept. 2015 à 23h07 PDT Lever de soleil sur la campagne de Charente, juste au sud d'Angoulême :   Deuxième jour en #PoitouCharentes avec @timbrado pour les #ambassadeursJaimelaFrance. Ce matin on en prend plein les yeux au lever du soleil sur la campagne de Charente, juste au sud d'Angoulême. 😍 Légèrement vallonnée, elle est pleine de cultures variées les vignes du cognac sont bien présentes. Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 7 Sept. 2015 à 23h12 PDT Les rues de La Rochelle :   3ème jour de notre semaine en #PoitouCharentes avec @Timbrado. La Rochelle est connue pour ces 2 tours et son vieux port. Il a choisi une invitation à la promenade dans les belles rues de cette ville vivante. Les arcades sont bien pratiques et donnent un aspect tout médiévale et authentique. Quelle belle ville. Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 8 Sept. 2015 à 23h22 PDT Haut lieu du Pays Niortais, le Marais Poitevin :    Haut lieu du pays niortais, le marais poitevin s'étend sur 3 départements. De jolis villages desservis par des milliers de kilomètres de canaux. Et des balades sur l'eau des plus reposantes. Ces barques vous invitent... Merci à @timbrado qui nous fait découvrir le #PoitouCharentes cette semaine ! Suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 9 Sept. 2015 à 23h12 PDT A l'orée de la Gâtine, dans les Deux Sèvres :      C'est déjà le dernier jour de notre incroyable semaine en #PoitouCharentes avec @timbrado pour les #ambassadeursJaimelaFrance. Et on termine la semaine avec cette photo juste incroyable : À l'orée de la gâtine dans les Deux Sèvres, des arbres se dressent témoins de l'ancien bocage remembrés au profit de plaines vastes. Ici surprise, l'agriculteur a semé des fleurs fertilisantes. Bien jolies avec ce soleil rasant. Les Deux Sèvres sont riches de ces campagnes secrètes. Merci encore Hervé pour cette incroyable semaine, suivez 👉 @timbrado pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 10 Sept. 2015 à 23h22 PDT
5 photos de Poitou-Charentes par Hervé alias @timbrado
Ma balade au bord de l'Iton à Evreux
Ma balade au bord de l'Iton à Evreux
Je m’appelle Hélène, et je suis Conseillère en séjour au sein de l’Office de Tourisme du Grand Evreux dans l’Eure (en Normandie, à 1h de Paris). Au départ de l’office, il est agréable de se promener au bord de la rivière Iton. Grâce aux aménagements des berges, on oublie presque que l’on est en plein centre d’Evreux, il n’est pas rare d’y croiser des canards ou des cygnes en train de barboter. #evreuxnormandie, suivez nos #cannes2016 pic.twitter.com/tqt6ZWUlY5 — OT Grand Evreux (@EvreuxNormandie) 11 mai 2016 Ce qui est chouette sur cette promenade, c’est que sur quelques mètres on redécouvre différentes périodes de l’histoire d’Evreux : les remparts gallo-romains, le beffroi du XVe, la Cité Episcopale ... Attention départ imminent pour un voyage !   L’Iton cache bien son jeu, car dès que le soleil pointe le bout de son nez, les berges de l’Iton deviennent un lieu de détente et de rencontre : déjeuners improvisés entre collègues ou entre amis, pauses au soleil, balades en famille… Il est fort probable qu’un jour vous m’y croisiez lors de ma pause déjeuner entre midi et quatorze heures ! Ce cours d’eau sait également être un lieu d’exposition à ciel ouvert : céramiques, images d’archives, tableaux impressionnistes se retrouvent exposés le long des berges!   Je vous attends à l’Office de Tourisme afin de partager ensemble votre ressenti sur cette promenade hors du temps le long de l’Iton.  
Ma balade au bord de l
J'ai monté les 171 marches du phare de Ouistreham
J'ai monté les 171 marches du phare de Ouistreham
Vous recherchez une visite insolite pour petits et grands ? Suivez-moi...je vous emmène à l'assaut du Phare de Ouistreham, le seul du Calvados aujourd'hui ouvert à la visite.   Haut de 38 mètres, avant d'attaquer l'ascension, inspirez bien à fond...et c'est parti ! Il m'a fallu enchaîner sans difficulté les 171 marches de son escalier en colimaçon qui m'a donné l'impression de quitter la terre ferme, avant même d'être arrivée tout en haut. Petit à petit, la lumière va se faire plus ténue et 2 ou 3 petites fenêtres, au fil de votre ascension, donnent une idée de votre progression et encouragent à continuer...   Puis, au terme de l'effort, la lumière artificielle laisse place à l'éblouissement qui traverse le chapeau de verre de ce merveilleux édifice... Encore un dernier effort : n'étant pas très grande, il m'a fallu me plier pour passer la petite porte qui donner accès à la plateforme circulaire et surtout à la récompense suprême : une vue imprenable à 360° sur la ville.  A l'Est, la somptueuse réserve naturelle de la Pointe du Siège, au coeur de l'Estuaire de l'Orne. C'est un endroit ressourçant que j'apprécie particulièrement et où la nature domine ! A l'Ouest, la station balnéaire de Ouistreham Riva-Bella, au sud, le bourg de Ouistreham, coeur historique de la cité. Quant à la descente, plus facile me direz-vous ? Sans doute...mais grisé par l'euphorie du moment vécu...soyeux prudent quand même!  Bien-sûr, n'oubliez pas d'observer la "lentille de Fresnel", cet étrange instrument qui permet au Phare de renvoyer ses faisceaux lumineux. Comment ne pas être charmé par tant de diversité ? En tout cas, pour 2,50 €, moi je vous recommande la montée du Phare de Ouistreham ! Rapport qualité/prix imbattable !  
à partir de
3 €
/pers*
J
Mes fêtes de la Madeleine à Mont de Marsan
Mes fêtes de la Madeleine à Mont de Marsan
Assistante de communication à l'Office de Tourisme de Mont de Marsan, il y a une période pendant laquelle je suis plus fatiguée que d'habitude au travail. Ma consommation de café double voir triple en juillet pendant les fêtes de la Madeleine. Pas évident de concilier fêtes et travail, à moins que mon travail ne soit de montrer à quel point c'est sympa de faire la fête chez nous. Et faire la fête dans le Sud-Ouest on connaît ! Et voilà ce que je ne raterai pour rien au monde pendant les fêtes : - La remise des clés de la ville par la maire Geneviève Darrieusecq ! Cela symbolise le top départ des fêtes, c'est parti pour 5 jours et 5 nuits de fêtes ! Le rendez-vous est fixé à la place de la mairie, je file avec mon foulard bleu, je retrouve mes amies et au son des bandas, on lève nos foulards, on forme une marée humaine débordante de vitalité (oui le premier jour on est excitées et pas encore fatiguées)! - La cavalcade, j'essaie tant bien que mal de me frayer un chemin parmis la foule pour me trouver une place stratégique, et là ça commence ! Les chars fleuris se succèdent mais ne se ressemblent pas.. Un énorme crocodile, des personnages disney, les « irréductibles montois », le café musette, des danseuses et des bandas, un véritable spectacle à voir en famille ou entre amis, on s'émerveille, on s'amuse, et on en ressort avec des confétis plein les cheveux ! - La halte dans une bodéga, alors là vous avez le choix ! Si vous voulez vous poser au calme je vous conseille d'aller au campo de féria (devant les arènes), tables et chaises vous y attendent, c'est l'endroit idéal pour déguster des tapas avec une bonne sangria ! Pour bien manger allez faire un tour sur la place des bons vivants ou au village gourmand ! Si vous préférez prendre un bain de foule c'est dans la rue de la soif que je vous donne rendez-vous (attention vous risquez de tâcher votre tee-shirt) on chante, on danse, on est nombreux, on se bouscule et paf le verre ! - Le paquito, (c'est mon passage préféré) on s'assied tous par terre, les un derrière les autres, on se balance d'avant en arrière et on s'élance (le saut de l'ange en beaucoup moins classe) pour se faire porter par la foule ! Un moment de pure convivialité made in sud ouest ! - Le feu d’Artifice, il a lieu le dernier jour et c'est vraiment une bonne idée. Le premier jour je débordais d'énergie, le jour 5.. après 5 jours et 4 nuits dans les pattes, j'ai des grosses valises sous mes yeux qui semblent minuscules. On se rejoint entre amis pour aller voir le feu, et quand ça commence, mes yeux s'ouvrent en grand et je m'émerveille comme une enfant devant la beauté du spectacle.   Le pire moment c'est le lendemain des fête.. chaque année c’est pareil, on s'éclate avec Madeleine pendant 5 jours et 5 nuits, et le 6ème jour elle se fait la malle ! En attendant qu'elle revienne l'année prochaine, j’en retiens la bonne humeur, le partage, l’émotion, les rires, les retrouvailles entre amis et les belles grosses valises que j’ai sous les yeux !   Si vous aussi ça vous tente de passer une semaine avec Madeleine, il vous faut à minima un programme des fêtes (à récupérer à l'Office de Tourisme) et un foulard BLEU à porter sur un tee-shirt blanc (attention le blanc du jour 1 n'a pas la même couleur que le blanc du jour 5).  
Mes fêtes de la Madeleine à Mont de Marsan
J'ai la chance de pouvoir visiter le Fort-de-Bouc
J'ai la chance de pouvoir visiter le Fort-de-Bouc
Aujourd’hui, j’accompagne le groupe de chanceux qui a réussi à décrocher une place pour visiter le Fort de Bouc. Il faut dire qu’en saison estivale, il est très prisé ! Me voilà donc sur le quai en compagnie de Faustine, notre guide. Le bateau qui nous emmènera vers le Fort accoste, c’est Robert qui nous y conduira. Robert, est un personnage bien d’ici aussi ! J’embarque et je m’installe sur l’un des bancs en bois. Faustine, s’équipe d’un micro et débute la visite. Elle relate l’histoire du paysage qui défile devant nous : les studios de cinéma, le silo, les bourdigues… Nous longeons le chenal de Caronte et découvrons une activité que l’on n’imagine pas : des bateaux énormes sont accostés afin de charger les cargaisons. C’est assez impressionnant. Par beau temps, et avec cette brise fraîche, la balade est un enchantement. Ça promet !   Le fort se dessine au loin et nous accosterons en moins de 30 minutes. La découverte du lieu et de son histoire sera passionnante. Nous en ferons même le tour par le chemin de ronde avec pour seul paysage la mer à perte de vue. Les canons utilisés pour sa défense sont encore en place et j’apprendrais que Richelieu aura fait emprisonner nombre d’opposants politiques sur place. La balade à pied dans les recoins du fort m’a permis un bond dans le passé. J’ai l’impression de me retrouver quelques siècles en arrière ! Il faut dire que cet édifice est inscrit sur la liste des monuments historiques depuis 1930, je me sens privilégié de pouvoir le visiter d’une telle façon !   La visite est enrichissante et notre groupe est constitué de tous les âges. Nous le quittons avec regret. Lors du retour en bateau, j’ai cette fois la chance de voir les pêcheurs du calen en activité. Ils remontent le filet du jour pour récupérer leurs prises. Un bonus non négligeable ! Une belle sortie pleine de surprises.   
J
Retour en haut