• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
4 idées pour visiter Angoulême le temps d'un week-end
4 idées pour visiter Angoulême le temps d'un week-end
Visiter Angoulême le temps d’un week-end, c’est découvrir la capitale incontestée de la bande-dessinée. Mais pas que… la ville n’a pas attendu l’âge d’or du neuvième art pour faire parler d’elle. Cette ancienne place forte, port fluvial sur la Charente, et centre manufacturier et artistique, est le cœur de l’Angoumois, pays verdoyant de coteaux et rivières. #1 Ville d’art et d’histoire  Campé sur un promontoire rocheux dominant la vallée de la Charente, le vieil Angoulême mêle harmonieusement les styles, de la cathédrale Saint-Pierre aux Halles métalliques, des églises romanes à la promenade de Beaulieu. Hors des remparts, découvrez l’Angoumois : le magnifique château renaissance de La Rochefoucauld, le château du village de Balzac, et celui de Cognac, où naquit François 1er. L’art roman s’explore en un circuit de 15 étapes.  #2 Bonheurs charentais  Le plaisir des saveurs est une tradition angoumoisine qui a son festival, en novembre, les Gastronomades. Le jambon et le lard rissolés sont des « grillons charentais » et les escargots des « cagouilles ». Dégustez aussi le pineau des Charentes, vin moelleux façonné au cognac, la galette charentaise, blonde et croustillante, les marguerites en chocolat et les macarons de la biscuiterie Lolmède.  #3 Vacances angoumoisines  Avec son relief calcaire et ses nombreux cours d’eau, le pays d’Angoulême est idéal pour les activités nautiques, la spéléologie, l’escalade, le VTT... Pour les enfants, l’office de tourisme organise des jeux de piste et des activités créatives et ludiques (fabriquer du chocolat !). On découvre en famille la vallée verte de la Charente, la forêt de la Braconne, les vignobles...  #4 Des bulles et des surprises  À Angoulême, la BD possède son temple (la Cité internationale de la Bande Dessinée) et a conquis en grand format 22 murs de la ville. Le festival de rayonnement mondial accueille en janvier les créateurs, les éditeurs et 218 000 lecteurs de ce monde de bulles et d’images. Mais le pays d’Angoulême fête aussi le théâtre en mai, les grands artistes des musiques métisses en juin, et le film francophone en août.    Visiter Angoulême le temps d’un week-end, c’est partager son temps entre activités nature et découverte d’une cité historique, avec ses façades investies par l’univers BD. 
4 idées pour visiter Angoulême le temps d
Top 5 des photos instagram de Plourmanac'h, village préféré des français 2015
Top 5 des photos instagram de Plourmanac'h, village préféré des français 2015
Ploumanac'h a su charmer les 155 551 personnes qui ont voté pour élire leur commune française préférée.  Pour fêter l'intronisation dans l'emission de France 2 le 23 juin 2015 de Ploumanac'h en tant que Village Préféré des Français, nous vous proposons le top 5 des plus belles photos du village sur Instagram :     Bravo Ploumanach - élu Village préféré des Français #Ploumanach #perrosguirec #cotegranitrose #cotesdarmor #Bretagne #breizh #Britanny #wbzh #jaimelabretagne #bzh #bretagnetourisme #villagepreferedesfrancais #france2 Une photo publiée par nellyandfamily (@nellyandfamily) le 23 Juin 2015 à 23h56 PDT   Ce soir à Ploumanac'h en direct du village préféré des français :-)) Une photo publiée par Elodie (@mademoiselleflane) le 23 Juin 2015 à 15h16 PDT   #Bretagne #ploumanach #picture #pic #sea #diver #sun #landscape_lovers #beautiful #holidays #instalike #instalandscape 👌🌞🌊 Une photo publiée par Théo Pinna 🔱 (@theopinna) le 4 Mai 2015 à 8h26 PDT   #Bretagne #ploumanach #cotedarmor #perrosguirec Une photo publiée par José (@kaajuraho) le 4 Mai 2015 à 12h02 PDT   Phare de Ploumanac'h- every day in a different light 😊 #ploumanac'h #ploumanach #lighthouse #phare #bretagne #france #sea #atlantic #waves #landscape #nikon #d800e #udog_nature #shotsbyyou #tgif_nature #ig_worldclub #ig_masterpiece #igsuper_shotz #master_shots Une photo publiée par Markus crazypi©x.me (@crazypix_me) le 16 Juin 2015 à 0h53 PDT
Top 5 des photos instagram de Plourmanac
Les rillettes de la Sarthe, ma spécialité culinaire préférée de Mamers
Les rillettes de la Sarthe, ma spécialité culinaire préférée de Mamers
Responsable de l'Office de Tourisme de Mamers et du Saosnois, je suis également intronisée à la Confrérie des Chevaliers des Rillettes Sarthoises. C’est pourquoi, j’évoque immédiatement les rillettes de la Sarthe quand on me demande quelle est la spécialité culinaire de Mamers. C’est vraiment LE met traditionnel de notre région ! Qui ne connaît pas les Rillettes de la Sarthe, en Pays de la Loire ? Qu'elles soient confectionnées par les charcutiers, bouchers ou salaisonniers, chacune d'elles a sa particularité, son goût, sa texture mais attention, elles doivent être pur porc ! Je vous invite à les déguster chez nos artisans locaux... dont certains ont obtenu de belles reconnaissances !  Je parle de médailles d'or, d'argent ou de bronze décernées lors du très sérieux concours national des meilleures rillettes, qui se déroule à Mamers. Il a lieu tous les ans, le 1er samedi de février. Inscrivez dès à présent cette date à votre agenda et venez faire un petit tour par la salle des fêtes de Mamers pour y assister et déguster les fameuses rillettes ! L’entrée est libre.  Sans attendre, les rillettes peuvent se consommer toute l’année sans modération : en entrée  sur du pain de campagne, ou en plat avec une salade verte… De mon côté je vous conseille la tarte aux Rillettes, que j’apprécie particulièrement et que je propose à l'apéritif en guise de canapés ! Comme vous pouvez le constater,  les Rillettes de la Sarthe sont la spécialité culinaire de Mamers. Maintenant que diriez-vous de venir les déguster sur place ? Pour préparer votre tournée des artisans locaux, contactez nous à l’Office de Tourisme de Mamers et du Saosnois.
Les rillettes de la Sarthe, ma spécialité culinaire préférée de Mamers
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME MAINE SAOSNOIS
Mon péché mignon, la pomme à chair rouge de Gauciel - Grand Evreux !
Mon péché mignon, la pomme à chair rouge de Gauciel - Grand Evreux !
Normande et forcement GOURMANDE, j’adore tester les spécialités culinaires locales. En partant à la découverte du Grand Evreux, je me suis rendue dans une charmante commune: GAUCIEL. Et devinez ce que j’y ai trouvé ? Une exploitation cidricole, jusque-là quoi de plus normal en cette région de Normandie mais ….. On  y cultive une pomme très originale, une Pomme à chair ROUGE !!!  Une découverte assez extraordinaire, surtout en voyant tous les produits conçus à partir d’une seule et même variété : pâtes de fruits, confiture, jus de pomme, cidre rosé….. Humm  je m’en lèche encore les doigts! Comme on dit chez moi « ça a un goût de reviens-y » :) … La « pomme » sur le gâteau, un super contact pour une excellente rencontre avec le producteur, Monsieur Stéphane VAN THORNOUT :)   En tant que Responsable Boutique à l’Office de Tourisme du Grand Evreux, j’ai sauté aussi sur l’occasion et toutes ces petites merveilles à déguster sont en vente à la boutique de l’OT.  Je vous invite donc à aller découvrir ce lieu « absolument » fascinant à Gauciel, et faîte comme moi goûter ces splendeurs de pommes rouges si vous êtes un « vrai normand » c’est-à-dire « gourmand » !  
à partir de
4 €
/pers*
Mon péché mignon, la pomme à chair rouge de Gauciel - Grand Evreux !
Ma recette du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète
Ma recette du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète
Directrice de l'Office de Tourisme de Sète, je suis passionnée par mon métier de communicante et donc par le partage d’expérience. Et comme je raffole de la cuisine de terroir de la ville de Sète, mon port d’attache, je vous livre ici mon coup de cœur de circonstance : à l'heure où la sortie des thoniers anime le port de Sète (fin mai), cuisiner le thon rouge pêché localement est incontournable pour vivre à l’heure sétoise. Vous allez découvrir ma façon préférée de déguster ce savoureux poisson de Méditerranée que je partage avec vous en toute simplicité et modestie.    La première étape est d’aller faire un petit tour aux halles de Sète histoire de compiler les produits frais et glaner quelques conseils du poissonnier. Pourquoi devez-vous faire vos courses aux halles ? Parce que c’est LE lieu où règne une ambiance particulière, où l'on rencontre les Sétois, où on entend parler avec l'accent qui sent bon le Sud de la France et son vocabulaire si particulier ! Généralement je vais aux halles après une balade depuis la marina des Quilles en passant par la corniche. Mais ce n’est pas l’objet ici, pour plus d’information sur les balades, n’hésitez pas à demander conseil à l’Office de Tourisme de Sète.    Parce que je suis une femme active, pressée mais épicurienne, la recette que je vous propose est rapide, temps de préparation 15 minutes top chrono pour une cuisson de 6 minutes : le thon rouge mi-cuit aux graines de sésame. Gourmets, gourmands, à vos fourchettes !   La bonne cuisine se partage, c’est pourquoi je vous propose une recette adaptée pour une tablée de 4 personnes.    Voici votre liste de courses : - 800 grammes de thon rouge : je vous conseille de faire couper par un poissonnier des halles une tranche épaisse et je vous recommande le thon femelle, aux saveurs encore plus douces ; - Sel ;  - poivre ; - wasabi ;  - sauces nuoc mam et soja ; - lamelles de gingembre frais ; Et ensuite il y a pas mal de cuillères à soupe à prévoir : - Une de sauce soja ; - Une d’huile de sésames grillés ; - Une de  jus de citron vert ; - Une de chapelure ; - Une de graines de sésame grillées ;  - Et une demie de gingembre en poudre.   Avant de commencer la recette préparez votre chronomètre, je vous ai promis 15 minutes de préparation. Le secret de cette recette de thon rouge c’est la marinade. Moi je la prépare dans un plat creux (genre moule à cake) avec de la sauce soja, de l’huile de sésame grillée, du jus de citron vert, une cuillère à soupe pour chaque ingrédient. J’ajoute une demi-cuillère à soupe de gingembre en poudre et je mélange. La marinade est prête.  Petite astuce : je la prépare dans un plat creux, pour avoir assez d’espace afin d'y faire tremper ensuite le thon rouge, et moins de vaisselle au final !   La garniture est prête, nous pouvons passer à la préparation du poisson. J’enlève la peau du thon rouge, c’est tout un art, et je le découpe en pavé, un peu comme un filet mignon.     Nous avons fait le plus dur, maintenant, il faut laisser mariner quelques minutes chaque face du thon dans la marinade.  Dans ma poêle, je verse l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile de sésame, je fais chauffer et je saisis chaque face pendant environ 3 minutes. Je mets ma cuillère à soupe de chapelure et celle de graines de sésame dans une assiette et je mélange puis je roule délicatement le thon ainsi saisi dans cette assiette : d’abord la chapelure,  et de sésame et surtout pas l’inverse.  Pensez à bien enrober votre thon pour plus de goût.    Il ne me reste plus qu’à faire de fines tranches avec le thon mi-cuit et à assaisonner avec de la fleur  de sel de Camargue (je n’oublie pas mes origines arlésiennes !) et du poivre du moulin.  Ma touche personnelle est de le servir accompagné de wasabi, d'algues, de sauces soja et nuoc-mam, de délicieuses lamelles de gingembre frais et d’un bol de riz thaï ; comme sur la photo.    Vous avez toutes les cartes en main pour déguster et aiguiser vos papilles avec cette préparation du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète.  Bon appétit !    
Ma recette du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Ma randonnée nature jusqu'au lac des Rousses dans le Haut-Jura
Ma randonnée nature jusqu'au lac des Rousses dans le Haut-Jura
Moins de 2 heures de balade aller/retour depuis l’Office de Tourisme des Rousses, quelques champs à traverser, quelques sentiers, un peu de village puis de grandes étendues naturelles pour les yeux : Tourbière, forêt, animaux, nature, soleil, lac des Rousses et montagnes au programme !    Passer un bon moment c’est aussi faire quelques efforts et savourer de beaux paysages ; en vacances pour un week-end ou juste un après-midi : les familles les enfants les couples sont les bienvenus ! Alors Si ça vous dit on s’équipe de chaussures de marche et nous y allons! Suivez-moi! Prenons même un pique-nique, c’est si magique et convivial !    Le départ se fait depuis le parking de l’Office de Tourisme des Rousses, sur la droite prenons le sentier qui monte, c’est la Montée de l’Opticien et le début de la balade mais aussi un passage célèbre d’une course de ski de fond en février: La Transjurassienne !  On emprunte le sentier et nous arrivons à un site majeur, le lieu exact d’une bataille qui opposa en juillet 1815 les dernières troupes de Napoléon 1er aux autrichiens, un panneau relate l’événement historique. Il faut suivre le sentier, tourner sur vôtre gauche, puis au carrefour à droite jusqu’au rond point, bien suivre les indications et montons jusqu’au collège, sur ce chemin nous arrivons sur un beau point de vue sur le lac et les montagnes environnantes, il faut descendre prendre une petite portion de route et filer sur la droite par un sentier qui mène au rocher du lac. A droite sur la colline quelques cavaliers, et devant nous une tourbière, lieu naturel au possible et si particulier : Ici, pins à crochets et bouleaux font le décor.  Un petit tour au rocher du lac, lieu romantique et paisible et là… plein les yeux… vue sur le lac entouré de montagnes, au loin La Dent de Vaulion au fond de la vallée marque le paysage. Une passerelle sur pilotis nous emmène (les pieds au sec) sur la tourbière puis de l’autre côté du lac. Une base nautique, des pédalos, des tables pour le pique-nique, un restaurant et une plage nous accueille… Tous à l’eau !... On peut se baigner au lac des Rousses ! La baignade est même surveillée par un maître-nageur l’été ! Voilà notre balade touche à sa fin, il y avait de quoi passer de très bons moments, alors partagez autour de vous les émotions d’une promenade réussie !    A bientôt pour d’autres randonnées sur la Station des Rousses !
Ma randonnée nature jusqu
Je suis partie à l'assaut du laser game de Douvres-la-Delivrande en Normandie
Je suis partie à l'assaut du laser game de Douvres-la-Delivrande en Normandie
Dans une ambiance des plus conviviales, nous avons été accueillies par les propriétaire Mr et Mme Morin du Lasermaxx de Douvres-la-Delivrande (à 10 minutes de Ouistreham Riva-Bella). Accompagnée de mes collègues et de nos « consœurs » des Offices de Tourisme de Terres de Nacre, nous avons passées un agréable moment. Avant de se lancer dans la partie de Lasergame, nous avons testé la nouveauté, les Bumpers. Monsieur Morin souligne qu’il s’agit d’une attraction unique en France dans un centre de laser ! Le principe : Pilotés grâce à deux poignées latérales et équipés d’un bouton de tir, les Bumpers sont facilement maniables et adaptés pour tous les âges (les enfants à partir de 5 ans peuvent être installés avec un adulte grâce à une ceinture de sécurité). Les capteurs situés sur les côtés et à l’avant des Bumpers alimentent un écran dans l’espace de jeu et permettent de suivre son score en direct. La partie dure 3 minutes. On a qu’une envie, c’est d’en refaire une ! Très amusante, à tester entre amis ou en famille ! Enfin, nous nous sommes introduit dans l’espace du lasergame, nous nous sommes équipées de nos gilets et fait deux équipes. Des drôles de noms nous sommes attribués : Dark Vador, Chuky, Robin, Spiderman, Homer, Hannibal…Et oui, c’était Halloween ! Après avoir reçu les règles, on s’est emparé des 1000m2 pour 20 minutes de folie !
à partir de
3 €
/pers*
Je suis partie à l
Ma vie au musée d'Evreux en Normandie
Ma vie au musée d'Evreux en Normandie
A Evreux, le Musée fait partie de mes promenades préférées. Ce qui me plaît c’est avant tout le lieu : un  palais construit au début du 16ème siècle en style gothique flamboyant pour les évêques d’Evreux. J’aime ce moment où  je passe sous les voûtes du passage qui reliait le Palais épiscopal à la cathédrale, avant même d’en avoir franchi les portes, je suis déjà ailleurs. Dans la seconde salle du rez-de-chaussée, on est irrésistiblement attiré par la chasse de Saint-Taurin, Chef d’œuvre de l’orfèvrerie médiévale du 13ème siècle. Cette « maquette » dorée qui fait quand même 0,80 m de long, a un tel pouvoir d’attraction, qu’on en oublierait les peintures exposées dans la même pièce. Pourtant, elles figurent parmi les plus belles toiles de l’artiste Ebroïcien Charles Denet. Considérer cet artiste comme une simple gloire locale, ou un peintre académique serait pour moi une injustice. Lui, qui a eu comme compagnon à l’Ecole des Beaux-Arts Toulouse-Lautrec, n’a jamais voulu quitter Evreux pour répondre aux sirènes du Paris artistique de l’époque. Charles Denet est un peintre réaliste. Lui, c’est au monde du travail de la terre qu’il a préféré se consacrer, prenant le contrepied de ses collègues impressionnistes qui eux, mettaient en scène la bourgeoisie et le temps des loisirs. C’est le premier étage que je préfère. J’aime emprunter l’escalier de la tour. A chaque fois, je m’imagine croisant tous ces personnages de l’Histoire qui ont gravi ces marches avant moi : l’évêque Raoul du Fou, qui fit construire l’édifice, François Ier et Henri IV, qui y logèrent lors de leur visite à Evreux. J’ai toujours l’impression d’entrer dans les appartements d’un collectionneur d’Art, avec son mobilier des 17 et 18ème siècles. J’ai d’ailleurs du mal à résister à l’envie de m’asseoir dans l’un des fauteuils des salons pour y admirer les collections de peintures, de céramiques. Difficile de quitter cette atmosphère cosy. L’étage suivant réserve toujours des surprises avec les expositions temporaires et la collection d’artistes contemporains reconnus comme Pierre Soulages. J’aime flâner dans le couloir côté Sud, qui n’est autre que l’ancien chemin de ronde. Je m’amuse à regarder par les meurtrières pour surveiller les alentours comme le faisaient les gardes du Palais, une autre façon de renouer avec l’Histoire. Mais il me faut déjà redescendre, avant de partir, je ne manque jamais de jeter un œil à la boutique du musée d'Evreux, qui propose de superbe ouvrages sur les collections et sur la vie au Moyen-Age
Ma vie au musée d
 5 photos de la région Ile de France par Jean-Claude alias @jcg48
5 photos de la région Ile de France par Jean-Claude alias @jcg48
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 2 au 6 novembre, c’est Jean-Claude alias @jcg48 qui vous fait découvrir la région Ile-de-France en 5 photos.    Suivez @jcg48 sur Instagram pour ne rien rater de ses photos !   Les grands plaines de l'Essonne :     Cette semaine c'est @jcg48 qui nous fait découvrir sa région pour les #AmbassadeursJaimelaFrance, direction l'Île-de-France ! On ne pouvait pas rêver meilleur ambassadeur 😃 On commence bien la semaine avec cette petite route serpentant au milieu des grandes plaines de l'Essonne. Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 2 Nov. 2015 à 3h52 PST   Le Château de Versailles :     Deuxième journée en compagnie de @jcg48... On commence bien la journée avec le Château de Versailles au ☀️ couchant. Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 2 Nov. 2015 à 23h11 PST   Le Parc du Château de Saint Germain en Laye :     Les magnifiques allées d'arbres du Parc du Château de Saint-Germain-en-Laye. Cette semaine c'est @jcg48 qui nous fait découvrir sa région pour les #ambassadeursJaimelaFrance Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 3 Nov. 2015 à 23h11 PST   Le réfectoire de l'Abbaye de Royaumont :     Le réfectoire de l'Abbaye de Royaumont transformé aujourd'hui en auditorium... Bravo @jcg48 pour cette superbe photo ! Il nous fait découvrir sa région pour les #ambassadeursJaimelaFrance Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 4 Nov. 2015 à 23h08 PST   Le Parc et le Château de Fontainebleau :     Dernier jour en Île de France avec @jcg48 pour les #ambassadeursJaimelaFrance ! Au programme aujourd'hui : le Parc et le Château de Fontainebleau Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 5 Nov. 2015 à 23h09 PST
 5 photos de la région Ile de France par Jean-Claude alias @jcg48
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE VERSAILLES
Et si j'inscrivais ma famille à la visite guidée de la criée du port de Sète ?
Et si j'inscrivais ma famille à la visite guidée de la criée du port de Sète ?
J'ai testé pour vous la visite guidée de la criée du port de Sète organisée par l'Office de Tourisme de Séte : les enfants ont adoré.     Le port de Sète est le premier port de pêche français en Méditerranée. Dès 16h, les bateaux, partis en mer vers 3h du matin, reviennent au port, chargés de poissons.   L’Office de Tourisme de Sète propose en exclusivité une visite passionnante, enrichissante et authentique où l'on peut découvrir le travail des pêcheurs mais également les dessous de la criée, où le poisson est vendu aux mareyeurs. J'en ai profité pour faire faire vivre cette expérience insolite à toute ma famille. Les commentaires du guide nous ont permis de comprendre tous les rouages du port et la visite nous a permis d'être vraiment en immersion au milieu des pêcheurs et des vendeurs. L'ambiance était bouillonnante.   Le rendez-vous est à 16h à l’entrée devant les grilles blanches. Notre guide fait rentrer notre groupe d’une vingtaine de personnes.   La visite commence par une explication sur les différentes types de pêche à Sète et les différentes espèces de poissons de Méditerranée.   Il est 16h30, les chalutiers arrivent. C’est l’occasion pour lui de nous raconter la vie d’un pêcheur, ces horaires, son salaire approximatif. " Approchons-nous, suivez-moi nous allons voir de plus près ce qu’ils ont pêché ". C’est incroyable : la pêche du jour est déjà bien rangée par espèce dans des bacs différents.   " Montons voir le déroulement de la vente ", nous lance notre guide pour rassembler le groupe. On entre dans l’enceinte de la criée. C’est l’occasion d’apprendre ce qu’est une enchère descendante. Les caisses défilent sur un tapis roulant, ça va très vite.   Ça sonne de partout, c’est l’annonce d’une nouvelle marchandise. De retour sur le quai, pour terminer par une note conviviale, notre guide nous emmène à une dégustation de soupe aux poissons. Sympa !   Ce port est la propriété de la région, pour des raisons de sécurité seules les personnes accompagnées peuvent entrer. La visite guidée de la criée du port de Sète est donc accessible uniquement grâce à l'Office de Tourisme. N'attendez plus pour en profiter.
à partir de
6 €
/pers*
Et si j
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Retour en haut