• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Je fais découvrir Vendôme à ma famille avec mon Smartphone !
Je fais découvrir Vendôme à ma famille avec mon Smartphone !
Vendôme, j’y habite depuis plus de 10 ans mais j’ai redécouvert cette magnifique ville-fleurie depuis que j’y travaille.   Les beaux jours sont de retour, c’est l’occasion idéale de faire connaître à ma famille toulousaine celle que l’on appelle «la petite Venise».En quelques clics et c’est parti… Ceux en possession de Smartphone ou de tablette téléchargent gratuitement l’appli et pour les plus traditionnels un petit plan papier récupéré à l’Office de Tourisme du Pays de Vendôme. Passionnée par les nouvelles technologies, c’est tout naturellement que j’ai souhaité participer activement à la réalisation du nouveau site internet de l’Office de Tourisme du Pays de Vendôme et de son application mobile «Vendôme Tour».   Suivez le guide ! En route pour 1h30 de découverte en suivant le circuit clouté au cœur de Vendôme. Une sonnerie marque à chaque fois la halte à opérer. Près de la mairie, c’est la présentation rapide de l’historique du collège des Oratoriens. «Regardez, vous avez même des photos bonus !» Ces informations viennent compléter celles des panneaux qui jalonnent ​cette balade. Le long du Loir, halte devant la tour de l’Islette et la Pente des Petits Jardins   «C’est incroyable cette parfaite maîtrise de la mosaïculture et le thème change tous les ans, c’est ça ?» s’exclame mon oncle, paysagiste et amoureux de la nature.On repart par le cloître de la Trinité, la rue du change, son ancien moulin à grains et retour à l’Office de Tourisme par le parc Ronsard.   Et vous savez ? Grâce à cette appli, il vous sera également facile de trouver un bon restaurant, un hébergement chaleureux, ainsi que les différents sites touristiques de la Vallée du Loir à visiter et même où sortir le soir à Vendôme grâce à l’agenda des manifestations.
Je fais découvrir Vendôme à ma famille avec mon Smartphone !
Ma recette du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète
Ma recette du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète
Directrice de l'Office de Tourisme de Sète, je suis passionnée par mon métier de communicante et donc par le partage d’expérience. Et comme je raffole de la cuisine de terroir de la ville de Sète, mon port d’attache, je vous livre ici mon coup de cœur de circonstance : à l'heure où la sortie des thoniers anime le port de Sète (fin mai), cuisiner le thon rouge pêché localement est incontournable pour vivre à l’heure sétoise. Vous allez découvrir ma façon préférée de déguster ce savoureux poisson de Méditerranée que je partage avec vous en toute simplicité et modestie.    La première étape est d’aller faire un petit tour aux halles de Sète histoire de compiler les produits frais et glaner quelques conseils du poissonnier. Pourquoi devez-vous faire vos courses aux halles ? Parce que c’est LE lieu où règne une ambiance particulière, où l'on rencontre les Sétois, où on entend parler avec l'accent qui sent bon le Sud de la France et son vocabulaire si particulier ! Généralement je vais aux halles après une balade depuis la marina des Quilles en passant par la corniche. Mais ce n’est pas l’objet ici, pour plus d’information sur les balades, n’hésitez pas à demander conseil à l’Office de Tourisme de Sète.    Parce que je suis une femme active, pressée mais épicurienne, la recette que je vous propose est rapide, temps de préparation 15 minutes top chrono pour une cuisson de 6 minutes : le thon rouge mi-cuit aux graines de sésame. Gourmets, gourmands, à vos fourchettes !   La bonne cuisine se partage, c’est pourquoi je vous propose une recette adaptée pour une tablée de 4 personnes.    Voici votre liste de courses : - 800 grammes de thon rouge : je vous conseille de faire couper par un poissonnier des halles une tranche épaisse et je vous recommande le thon femelle, aux saveurs encore plus douces ; - Sel ;  - poivre ; - wasabi ;  - sauces nuoc mam et soja ; - lamelles de gingembre frais ; Et ensuite il y a pas mal de cuillères à soupe à prévoir : - Une de sauce soja ; - Une d’huile de sésames grillés ; - Une de  jus de citron vert ; - Une de chapelure ; - Une de graines de sésame grillées ;  - Et une demie de gingembre en poudre.   Avant de commencer la recette préparez votre chronomètre, je vous ai promis 15 minutes de préparation. Le secret de cette recette de thon rouge c’est la marinade. Moi je la prépare dans un plat creux (genre moule à cake) avec de la sauce soja, de l’huile de sésame grillée, du jus de citron vert, une cuillère à soupe pour chaque ingrédient. J’ajoute une demi-cuillère à soupe de gingembre en poudre et je mélange. La marinade est prête.  Petite astuce : je la prépare dans un plat creux, pour avoir assez d’espace afin d'y faire tremper ensuite le thon rouge, et moins de vaisselle au final !   La garniture est prête, nous pouvons passer à la préparation du poisson. J’enlève la peau du thon rouge, c’est tout un art, et je le découpe en pavé, un peu comme un filet mignon.     Nous avons fait le plus dur, maintenant, il faut laisser mariner quelques minutes chaque face du thon dans la marinade.  Dans ma poêle, je verse l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile de sésame, je fais chauffer et je saisis chaque face pendant environ 3 minutes. Je mets ma cuillère à soupe de chapelure et celle de graines de sésame dans une assiette et je mélange puis je roule délicatement le thon ainsi saisi dans cette assiette : d’abord la chapelure,  et de sésame et surtout pas l’inverse.  Pensez à bien enrober votre thon pour plus de goût.    Il ne me reste plus qu’à faire de fines tranches avec le thon mi-cuit et à assaisonner avec de la fleur  de sel de Camargue (je n’oublie pas mes origines arlésiennes !) et du poivre du moulin.  Ma touche personnelle est de le servir accompagné de wasabi, d'algues, de sauces soja et nuoc-mam, de délicieuses lamelles de gingembre frais et d’un bol de riz thaï ; comme sur la photo.    Vous avez toutes les cartes en main pour déguster et aiguiser vos papilles avec cette préparation du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète.  Bon appétit !    
Ma recette du thon rouge de Méditerranée pêché à Sète
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Ma re-découverte de la Course d'Orientation au Grand Echaillon dans la Drôme
Ma re-découverte de la Course d'Orientation au Grand Echaillon dans la Drôme
Envie de profiter du bon air frais en famille, tout en s'amusant, ce sport est fait pour vous ! Me voilà parti au Grand Echaillon sur la commune de Léoncel, connue pour son Abbaye et pour sa station de ski nordique, raquette en hiver, et ses randonnées en été !  Mais l’été dernier, lors d'une journée découverte du territoire, j’ai eu l’occasion d’y faire une Course d’Orientation. Vous savez le genre de course qui nous rappelle la période scolaire, où l’on passait plus de temps à discuter dans la forêt plutôt qu’à chercher les balises… Surprise ! J’ai redécouvert ce sport et j’ai adoré, même quelques gouttes de pluie ne m'ont pas empêché d'avoir le sourire. C’était complètement différent, déjà vous avez tout votre temps, pas besoin de se presser. De plus, vous avez de magnifiques paysages juste sous les yeux et avec un peu de chance, qui sait, vous croiserez peut-être quelques animaux. En famille ou entre amis lancez-vous !!! Les niveaux de difficultés sont adaptés et vous donneront goût à ce sport qui se fait avec décontraction. Si vous avez encore du temps devant vous, n'hésitez pas à faire un tour au sentier du Karst qui se trouve au départ de la station de Font d'Urle. Une boucle de 2h qui vous amènera à la crête des Gagères pour avoir un aperçu du pays du Diois du haut de la falaise, personnellement j'en ai eu le vertige, c'est vraiment impressionnant. Et sur le retour du sentier, vous pourrez admirer le Vercors sur toute sa longueur...ça vaut le détour je vous le garantis ! Si vous avez besoin de documentation sur les différents parcours de Course d'Orientation du secteur ou sur les chemins de randonnées tels que le sentier du Karst, n'hésitez pas à venir vous renseignez auprès de l'Office de Tourisme, nous vous accueillerons avec plaisir. A bientôt dans le Royans-Vercors !
Ma re-découverte de la Course d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME VERCORS DRÔME
Ma vie au musée d'Evreux en Normandie
Ma vie au musée d'Evreux en Normandie
A Evreux, le Musée fait partie de mes promenades préférées. Ce qui me plaît c’est avant tout le lieu : un  palais construit au début du 16ème siècle en style gothique flamboyant pour les évêques d’Evreux. J’aime ce moment où  je passe sous les voûtes du passage qui reliait le Palais épiscopal à la cathédrale, avant même d’en avoir franchi les portes, je suis déjà ailleurs. Dans la seconde salle du rez-de-chaussée, on est irrésistiblement attiré par la chasse de Saint-Taurin, Chef d’œuvre de l’orfèvrerie médiévale du 13ème siècle. Cette « maquette » dorée qui fait quand même 0,80 m de long, a un tel pouvoir d’attraction, qu’on en oublierait les peintures exposées dans la même pièce. Pourtant, elles figurent parmi les plus belles toiles de l’artiste Ebroïcien Charles Denet. Considérer cet artiste comme une simple gloire locale, ou un peintre académique serait pour moi une injustice. Lui, qui a eu comme compagnon à l’Ecole des Beaux-Arts Toulouse-Lautrec, n’a jamais voulu quitter Evreux pour répondre aux sirènes du Paris artistique de l’époque. Charles Denet est un peintre réaliste. Lui, c’est au monde du travail de la terre qu’il a préféré se consacrer, prenant le contrepied de ses collègues impressionnistes qui eux, mettaient en scène la bourgeoisie et le temps des loisirs. C’est le premier étage que je préfère. J’aime emprunter l’escalier de la tour. A chaque fois, je m’imagine croisant tous ces personnages de l’Histoire qui ont gravi ces marches avant moi : l’évêque Raoul du Fou, qui fit construire l’édifice, François Ier et Henri IV, qui y logèrent lors de leur visite à Evreux. J’ai toujours l’impression d’entrer dans les appartements d’un collectionneur d’Art, avec son mobilier des 17 et 18ème siècles. J’ai d’ailleurs du mal à résister à l’envie de m’asseoir dans l’un des fauteuils des salons pour y admirer les collections de peintures, de céramiques. Difficile de quitter cette atmosphère cosy. L’étage suivant réserve toujours des surprises avec les expositions temporaires et la collection d’artistes contemporains reconnus comme Pierre Soulages. J’aime flâner dans le couloir côté Sud, qui n’est autre que l’ancien chemin de ronde. Je m’amuse à regarder par les meurtrières pour surveiller les alentours comme le faisaient les gardes du Palais, une autre façon de renouer avec l’Histoire. Mais il me faut déjà redescendre, avant de partir, je ne manque jamais de jeter un œil à la boutique du musée d'Evreux, qui propose de superbe ouvrages sur les collections et sur la vie au Moyen-Age
Ma vie au musée d
Les bords de Rance, mon coin de paradis en Bretagne
Les bords de Rance, mon coin de paradis en Bretagne
Travaillant à l’Office de Tourisme de Dinan – Vallée de la Rance et vivant à Dinan, Ville d’Art et d’Histoire située au fond de l’estuaire de la Rance, voici mon dimanche idéal dans cette belle Vallée de la Rance. Au départ du Lyvet à Saint-Samson-sur-Rance, j’apprécie la lumière et les couleurs de cette balade matinale le long du chemin de halage. En direction de Dinan, cette promenade nous invite à découvrir des paysages variés et on y croise de nombreux randonneurs à pied, à vélo et même à cheval ! Un dépaysement grandeur nature !   Après un passage par la plaine de Taden, j’arrive sur les quais de Dinan et j’en profite pour faire une pause et déjeuner à la terrasse d’une crêperie. Avant le départ avec le bateau Jaman V, je fais une halte à la Maison de la Rance. Située au Port de Dinan, la Maison de la Rance nous propose de découvrir, tout en s'amusant, le patrimoine naturel, culturel et humain de cette rivière "maritime". Avec ses maquettes interactives, ses courts métrages, ses boîtes à odeur et ses jeux audios, cette Maison Nature réveille tous nos sens !   Une fois la visite finie, je traverse le vieux pont de Dinan pour embarquer à bord du Jaman V. C’est parti pour 1h de croisière commentée sur le canal d’Ile et Rance. En plus des animations à bord, cette promenade nous fait découvrir d’étonnants paysages dont la majestueuse Abbaye Saint-Magloire et les ruines du château féodal de Léhon puis le passage de l'écluse.    Envie de nature et de grand air ? Laissez-vous tenter par la Vallée de la Rance. S’arrêter dans ses villages, sur ses ports, prendre le temps de respirer, d’admirer, de se balader, c’est la garantie de prendre un bon bol d’air. Si comme moi, vous souhaitez profiter de votre week-end pour découvrir la Vallée de la Rance, n’hésitez pas à venir à venir à l’office de tourisme pour plus de conseils !
Les bords de Rance, mon coin de paradis en Bretagne
Votre conseiller localDINAN - CAP FRÉHEL TOURISME
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Que faire de mieux qu’une balade familiale en vélo pour profiter des premiers rayons du soleil ?  Pour les adeptes du vélo ou, comme moi, les cyclistes amateurs profitant du soleil pour flâner, pourquoi ne pas utiliser les beaux jours pour découvrir les trésors cachés du territoire de Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne? Pour réaliser une balade en famille, je commence toujours par définir les lieux par lesquels nous souhaitons passer. Cette décision est l’occasion de se retrouver, la veille, autour d’un café ou d’un chocolat pour les plus jeunes. Le tout bien entendu sur l’île de Cosne ou j’en profite pour passer par le camping de l’île afin de réserver les vélos. Et, pour rendre la balade unique et originale, pourquoi ne pas définir des thématiques ? Les possibilités sont vastes ; Balade autour de la Gastronomie, le long des vignes des coteaux du Giennois, à l’orée des bois, ou encore à travers l’histoire. Dernièrement, j’ai décidé de découvrir Villechaud, à quelques kilomètres de Cosne-Cours-Sur-Loire. J’avais envisagé la balade autour de la thématique suivante : «Villechaud à travers ses écrits et son histoire ». Le long du trajet, j’ai définis plusieurs arrêts, afin de se dégourdir un peu les jambes et poser le vélo… Naturellement, le premier arrêt est l’indispensable Cyclorail sur le pont du P.O de Cosne, ouvert tous les jours sur réservation. Ce pont, long de 826 mètres est le plus grand pont métallique ferroviaire français. Ensuite, pour les enfants, rien de mieux que de s’arrêter à la ferme de Port Aubry où ils peuvent découvrir les animaux de la ferme et donner du lait aux petits biquets. Les plus grands ont également un patrimoine à découvrir ; un ancien presbytère comportant une croix au-dessus de la porte, la chapelle Sainte Brigitte avec des vestiges d’un ancien château présent autrefois et une fontaine devenue l’objet d‘une vénération particulière en 1842. J’aime également me promener vers l’ancien lavoir sur le Rio ou il est possible de tremper ses pieds dans l’eau et traverser sous le pont… il y en a vraiment pour tous les centres d’intérêt.  Mais, je ne vais pas vous cacher que mon arrêt préféré est le casse-croûte du midi, le long de la Loire, offrant une vue exceptionnelle sur le fleuve et la colline de Sancerre. Si comme moi, vous souhaitez profiter de votre week-end pour découvrir Villechaud à travers une visite familiale, n’hésitez pas à vous rendre à l’Office de tourisme de Cosne-Cours-sur-Loire (par ailleurs marqué Accueil Vélo) afin de récupérer le guide de cette visite que j’ai eu à cœur de réaliser durant mon stage de licence.
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Retour en haut