• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
Peut-être connaissez-vous la longue plage de Ouistreham en Normandie et le relief de son sable qui témoigne de l’implication des p’tits mousses à construire des châteaux en tous genres mais vous n’avez sûrement pas en tête, que quelques mètres plus loin, à la Pointe du Siège, cette même plage revêt un tout autre visage et vous plonge en pleine nature. Laissez-vous guider dans ce lieu sauvage et mystérieux.    Régulièrement, je traverse les écluses après avoir profité de l’ambiance si particulière qui émane du port entre bateaux, pêcheurs, vente de poissons frais, restaurants et visiteurs curieux. Je fais quelques pas pour m’enfoncer dans la nature et entrer au cœur de la Pointe du Siège.  Bercée par les douces vagues, la bande de sable de cet espace, protégé par le Conservatoire du Littoral, abrite une faune et une flore riches. Il n’est alors pas rare de côtoyer gravelots et petites bêtes de plage. En marchant un peu au sud vous vous détendrez sur les sentiers, entre dunes et prés salés. Ici, nous n’avons pour seule compagnie que les oiseaux et les lapins qui profitent d’un terrain de jeu sans limite.   Je me retrouve très souvent face à des espèces végétales remarquables, à une petite mare cachée des regards ou encore des nids perchés dans les arbres et j’ai comme le sentiment de percer les petits secrets de la Pointe du Siège. Je vous conseille de prendre votre temps et surtout de la hauteur en investissant l’observatoire, enrobé par la végétation et vous émerveiller de la vue imprenable sur l’estuaire de l’Orne et la baie de Sallenelles. Vous porterez, comme je le fais si longtemps, un regard léger sur dame Nature.
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
J'ai visité la micro Brasserie de Ouistreham Riva-Bella
J'ai visité la micro Brasserie de Ouistreham Riva-Bella
Une petite visite guidée de la micro-brasserie artisanale de Ouistreham Riva-Bella dans le Calvados. Confectionnées par Germain, les bières de Ouistreham ont beaucoup de goût et peuvent êtres dégustées en toutes circonstances. Tout au long de l’année, ce brasseur passionné nous transporte dans son univers et nous accueille pour nous faire partager ses connaissances à travers les visites guidées et conviviales de son laboratoire. Dès l’arrivée dans la micro-brasserie, non loin du phare et de ses 171 marches, au fond du jardin, la visite commence. Germain nous explique alors tout le processus de fabrication d’une bonne bière locale. Incapable de faire la différence entre houblon et malt, j’avoue que je redoutais un peu le jargon de brasseur mais toute la procédure est expliquée clairement, en image et avec humour, étape par étape. Pendant toute la visite, Germain est à l’écoute de vos questions (même celles dont la réponse paraît évidente) Du concassage du malt et du brossage puis l’embouteillage et la maturation en passant par la filtration, le houblonnage et la fermentation ; je suis maintenant incollable (ou presque) sur la fabrication de bière !   Maintenant, que diriez-vous de venir déguster la Riva directement sur place ?
J
 5 photos de la région Ile de France par Jean-Claude alias @jcg48
5 photos de la région Ile de France par Jean-Claude alias @jcg48
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 2 au 6 novembre, c’est Jean-Claude alias @jcg48 qui vous fait découvrir la région Ile-de-France en 5 photos.    Suivez @jcg48 sur Instagram pour ne rien rater de ses photos !   Les grands plaines de l'Essonne :     Cette semaine c'est @jcg48 qui nous fait découvrir sa région pour les #AmbassadeursJaimelaFrance, direction l'Île-de-France ! On ne pouvait pas rêver meilleur ambassadeur 😃 On commence bien la semaine avec cette petite route serpentant au milieu des grandes plaines de l'Essonne. Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 2 Nov. 2015 à 3h52 PST   Le Château de Versailles :     Deuxième journée en compagnie de @jcg48... On commence bien la journée avec le Château de Versailles au ☀️ couchant. Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 2 Nov. 2015 à 23h11 PST   Le Parc du Château de Saint Germain en Laye :     Les magnifiques allées d'arbres du Parc du Château de Saint-Germain-en-Laye. Cette semaine c'est @jcg48 qui nous fait découvrir sa région pour les #ambassadeursJaimelaFrance Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 3 Nov. 2015 à 23h11 PST   Le réfectoire de l'Abbaye de Royaumont :     Le réfectoire de l'Abbaye de Royaumont transformé aujourd'hui en auditorium... Bravo @jcg48 pour cette superbe photo ! Il nous fait découvrir sa région pour les #ambassadeursJaimelaFrance Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 4 Nov. 2015 à 23h08 PST   Le Parc et le Château de Fontainebleau :     Dernier jour en Île de France avec @jcg48 pour les #ambassadeursJaimelaFrance ! Au programme aujourd'hui : le Parc et le Château de Fontainebleau Suivez 👉 @jcg48 pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 5 Nov. 2015 à 23h09 PST
 5 photos de la région Ile de France par Jean-Claude alias @jcg48
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE VERSAILLES
Je réveille mes sens au Marché St Roch de Mont de Marsan
Je réveille mes sens au Marché St Roch de Mont de Marsan
Le Marché Saint Roch ça se vit ! Du bruit, des odeurs et du monde, surtout le samedi matin. Considéré comme l'un des 100 plus beaux marchés de France, si vous y allez tous vos sens seront en alerte : l'ouïe, la vue, l'odorat, le goût et le toucher. J'ai décidé d'y aller un samedi, un peu avant midi... j'avais l'estomac dans les talons et pas de panier... Grave erreur (Je suis repartie chargée comme une mule, avec plein de poches*) ! Attirée par les odeurs, je me suis arrêtée à différents stands parfois juste pour regarder et essayer de comprendre comment utiliser des ingrédients et des épices méconnus. Je me suis ensuite arrêtée à mon stand préféré : Les Machins créoles ! Grosse ambiance sur le stand et impossible de passer devant sans s'arrêter, ils interpellent peut être 70 % des gens qui passent devant le stand ne serait-ce que pour discuter. Ils me font sourire à chaque fois que j'y vais, ce qui reste problématique c'est d'essayer de vous concentrer sur leur carte... crevettes aux agrumes, rougails, porc au caramel, accras de morue... Perso j'ai craqué pour les accras et les rougails. Avant de rentrer pour nourrir mon frigo avec des ingrédients plus ou moins locaux et avant de me jeter sur mes plats créoles, petite halte sur la terrasse d'un café avec mes amis pour prendre un verre. Quelque soit la saison, il faut absolument vous munir d'une paire de soleil et de monnaie, les terrasses autour du marché Saint Roch sont prises d'assaut le samedi vers midi, c'est vraiment un pur moment de détente et de partage et si le soleil est la, c'est un instant parfait ! *poche = sac
Je réveille mes sens au Marché St Roch de Mont de Marsan
Je flâne à la découverte de Châtillon Coligny dans le Gatinais !
Je flâne à la découverte de Châtillon Coligny dans le Gatinais !
Le temps de ma pause-déjeuner, je découvre chaque jour un petit coin particulier de Châtillon, dans le Gatinais, en me baladant simplement. Récemment embauchée à l'Office de Tourisme de Châtillon Coligny, en tant qu'Agent de développement touristique, il me fallait découvrir cette très belle commune que je connaissais peu. Ceci afin de pouvoir renseigner la clientèle touristique dans le but de remplir mes missions d'accueil, d'information...   A l'aide du plan de la ville ancienne de Châtillon, je flâne le long des "rues d'eau", où l'on peut encore voir les murailles et tours du XIVème siècle, de charmantes maisons à pans de bois, des petites ruelles médiévales ou bien encore des bâtisses du XVIème siècle (l'Enfer, le Paradis ou le grenier à sel).   Un petit creux ? Direction le Canal de Briare avec mon pique-nique, je profite de la nature pour déjeuner au bord de l'eau. Cette petite balade peut se poursuivre le long du Canal ou l'on peut voir quelques bateaux à l'écluse de Châtillon. Si vous désirez continuer un peu plus loin, selon votre temps, il y a les trois écluses de Châtillon puis les quatre écluses du Moulin Brûlé de Dammarie. Vous pouvez continuer encore et encore mais il faut du temps pour aller jusqu'à Rogny et y voir ses sept écluses ! Le chemin est agréable à parcourir à pied ou bien même à vélo.   L'heure tourne ! Je me rapproche de la Halte Nautique où je travaille durant la pleine saison (environ 6 mois de mi-avril à fin septembre). Cette Halte offre un cadre très agréable en bordure du Canal. Profitez des pelouses, ombragées de platanes et bordées d'allées dominant les quais. Vous pouvez également y pique-niquer (tables et bancs ombragés). Les contacts des plaisanciers sont agréables, ils prennent le temps de parler, c'est une occasion de découvrir la culture et les modes de vies de nombreux pays tout en restant en France, mais aussi d'entretenir son Anglais ! ...   Maintenant, je vous laisse à vos chaussures et votre pique-nique, et si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à venir vous renseigner à l'Office de Tourisme où nous seront ravis de vous accueillir.   Bien entendu, je ne vous ai pas tout détaillé, d'autres sites remarquables sont à voir à Chatillon Coligny, mais je vous laisse flâner et les découvrir !
Je flâne à la découverte de Châtillon Coligny dans le Gatinais !
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Que faire de mieux qu’une balade familiale en vélo pour profiter des premiers rayons du soleil ?  Pour les adeptes du vélo ou, comme moi, les cyclistes amateurs profitant du soleil pour flâner, pourquoi ne pas utiliser les beaux jours pour découvrir les trésors cachés du territoire de Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne? Pour réaliser une balade en famille, je commence toujours par définir les lieux par lesquels nous souhaitons passer. Cette décision est l’occasion de se retrouver, la veille, autour d’un café ou d’un chocolat pour les plus jeunes. Le tout bien entendu sur l’île de Cosne ou j’en profite pour passer par le camping de l’île afin de réserver les vélos. Et, pour rendre la balade unique et originale, pourquoi ne pas définir des thématiques ? Les possibilités sont vastes ; Balade autour de la Gastronomie, le long des vignes des coteaux du Giennois, à l’orée des bois, ou encore à travers l’histoire. Dernièrement, j’ai décidé de découvrir Villechaud, à quelques kilomètres de Cosne-Cours-Sur-Loire. J’avais envisagé la balade autour de la thématique suivante : «Villechaud à travers ses écrits et son histoire ». Le long du trajet, j’ai définis plusieurs arrêts, afin de se dégourdir un peu les jambes et poser le vélo… Naturellement, le premier arrêt est l’indispensable Cyclorail sur le pont du P.O de Cosne, ouvert tous les jours sur réservation. Ce pont, long de 826 mètres est le plus grand pont métallique ferroviaire français. Ensuite, pour les enfants, rien de mieux que de s’arrêter à la ferme de Port Aubry où ils peuvent découvrir les animaux de la ferme et donner du lait aux petits biquets. Les plus grands ont également un patrimoine à découvrir ; un ancien presbytère comportant une croix au-dessus de la porte, la chapelle Sainte Brigitte avec des vestiges d’un ancien château présent autrefois et une fontaine devenue l’objet d‘une vénération particulière en 1842. J’aime également me promener vers l’ancien lavoir sur le Rio ou il est possible de tremper ses pieds dans l’eau et traverser sous le pont… il y en a vraiment pour tous les centres d’intérêt.  Mais, je ne vais pas vous cacher que mon arrêt préféré est le casse-croûte du midi, le long de la Loire, offrant une vue exceptionnelle sur le fleuve et la colline de Sancerre. Si comme moi, vous souhaitez profiter de votre week-end pour découvrir Villechaud à travers une visite familiale, n’hésitez pas à vous rendre à l’Office de tourisme de Cosne-Cours-sur-Loire (par ailleurs marqué Accueil Vélo) afin de récupérer le guide de cette visite que j’ai eu à cœur de réaliser durant mon stage de licence.
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Ma visite au cimetière marin de Sète
Ma visite au cimetière marin de Sète
Aller visiter le cimetière marin de Sète ? En voila une drôle d’idée ... Mais c'est avant tout une bonne idée. En effet ce cimetière est selon moi d’une beauté renversante et offre une des plus belles vues sur la mer depuis Sète.   Pour découvrir cet étonnant cimetière il vous faudra grimper les pentes du Mont Saint Clair. Entre le fort du théâtre de la mer et le musée Paul Valéry, vous ne pourrez pas le rater. N'hésitez pas à demander votre chemin à l'Office de Tourisme de Sète.   Qualifié « d’un des plus beaux cimetières de France », ce lieu paisible offre une vue spectaculaire sur la mer. Vous verrez devant vous les bleus du ciel et de la mer se mélanger et sur votre gauche, le spectacle des bateaux qui entrent et sortent du port de pêche de Sète, suivis par une horde de mouettes. Ici, le silence impressionne, face à ce spectacle, je me sens à chaque fois vraiment toute petite. Quelque soit l’endroit ou l’on se trouve, le calme règne.   Vous pourrez vous promener dans les allées où monuments de marbres et pierres tombales posées au sol se côtoient et contemplent l’immensité de la Méditerranée.   A noter, la présence des sépultures d'illustres personnages: Paul Valéry, célèbre poète qui venait y trouver de l’inspiration et écrire, Jean Vilar, créateur du festival d’Avignon, y ont trouvé leur dernière demeure.   A l'issue de votre visite du cimetière marin je vous assure que vous ne trouverez plus que c'est une drôle d'idée de visiter un cimetière à Sète.
Ma visite au cimetière marin de Sète
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
A l'Office de Tourisme du Marsan, je suis en charge de la communication mais le week-end je m'évade et je sais profiter des bons moments et des bonnes choses entre amis. Cet été, par exemple, des amis sont venus passer une journée sur Mont de Marsan... Objectif : se retrouver, partager de bons moments et se créer des souvenirs Ce sont des bretons, ils sont arrivés en fin de matinée à la maison. Enfin pour l'heure de l'apéro quoi ! Et comme ici on sait bien recevoir, je leur propose des toasts au foie gras avec une pointe de confit d'oignons sur le dessus que j'ai soigneusement préparés ainsi qu'un beau plateau de jambon serrano et de chorizo que je suis allée chercher à l'Epicerie Espagnole. Et bien entendu, un bon petit vin blanc pour accompagner tout çà ! Et merci au caviste de Plaimont (son Tariquet Premières Grives c'est un vrai délice!) Vous vous douterez bien que ce n'était que l'entrée, on s'est ensuite attablé pour déguster le poulet à l'oignon et la part de tourtière flambée à l'Armagnac. Pour les amateurs, comme mon ami Guillaume notamment, j'avais prévu un petit Armagnac de 1980 du Domaine de Lassaubatju pour digestif... Enfin, après s'être bien remplie la panse, je leur suggère une balade en canoë sur l'Estampon, à une quinzaine de kilomètres de Mont de Marsan. J'avais pris soin d'acheter mes billets à l'Office de Tourisme du Marsan pour bénéficier de la remise sur les tarifs ! Nous sommes arrivés à 15h30 tranquillement avec nos sacs à dos et lunettes de soleil. On a récupéré nos gilets (on n'est jamais trop prudent!) et puis on n'a mis nos objets perso dans le tonneau. On a quand même gardé les téléphones pour ne pas manquer de prendre des photos ou vidéos mémorables. Et là, nous voyons arriver une petite camionnette du style de celle de la colo... C'est parti ! Nous voilà tous en train de grimper dans le camion pour nous faire acheminer au point de départ de la balade. On était mignons ! On avait presque envie de chanter « yéyé les copains.. » comme dans le film « Le maître d'école ». En arrivant, un paysage surprenant de falaises calcaires, insoupçonnable. Je ne vais pas vous raconter toute la balade en détail mais il y a un moment mémorable où ma copine Sophie et moi-même n'arrivions plus à diriger le canoë et où nous avons fini (enfin plutôt Sophie) dans les branches pleines d'algues dans le creux d'une falaise... C'était tout vert et tout visqueux....Une photo de plus, quoi ! Après environ 2h30 / 3h de balade, nous sommes enfin tous arrivés au bout sains et sauf ! Un petit nettoyage au jet s'est tout de même imposé pour certains ou certaines. Mes amis étaient ravis de l'après-midi que nous avions passé, un peu fatigués tout de même. Mais comme dans les Landes de Gascogne, on ne se laisse pas abattre, nous avons à peine eu le temps de rentrer pour nous doucher et nous préparer, que s'était déjà l'heure de rejoindre d'autres amis à la fête locale du coin. RDV fixé au bar pour boire un petit verre, puis direction « la bodega » (type de self service avec grandes rangées de table pour manger tous ensemble) avec au menu une assiette de charcuterie, confit de canard-frites et glace ou tarte aux pommes. Le repas s'éternise un peu puisque entre les plats, on chante et on danse au son de la banda locale, on se prend par le cou et on va de gauche à droite...certains montent sur les bancs ou sur la table... j'adore faire partager cette ambiance bien de chez nous ! Ici, même si on ne vous connaît pas on vous adopte très vite ! Nous avons fait la fête jusque tard dans la nuit et sommes rentrés à la maison. Devant partir travailler le lendemain (et oui, même le dimanche! Il faut bien vous accueillir !), je n'ai pas pu accompagner mes amis pour leur visite de Mont de Marsan. Je leur ai remis un circuit de visite de la ville qu'ils pourront effectuer seuls (en vente à l'Office) et je leur ai indiqué un bar sympa où ils pourront aller prendre un verre en bordure de rivière. Alors si vous avez envie de passer un week-end entre amis à Mont de Marsan, n'hésitez plus ! Et si vous n'aimez pas le canoë, nous vous proposons aussi du paintball, de l'accrobranche, du laser quest (si pluie) ...
Mon week-end entre amis à Mont de Marsan dans les Landes
L'eglise Sainte Madeleine, mon coup de cœur à 56 m de haut à Verneuil sur Avre !
L'eglise Sainte Madeleine, mon coup de cœur à 56 m de haut à Verneuil sur Avre !
Je m’appelle Sophie, et je suis en charge de la promotion, la randonnée et l’accueil au sein de l’Office de Tourisme Normandie Sud dans l’Eure. Celui-ci est implanté à Verneuil-sur-Avre (à 1h de Paris). C’est un véritable plaisir au quotidien de travailler dans cette ancienne cité médiévale classée parmi les Cent Plus Beaux Détours de France ! Je ne me lasse pas de parcourir ses ruelles bordées de maisons à colombages, d’hôtels particuliers, de bâtisses à damiers ou à tourelle… Depuis sa fondation par l’un des fils de Guillaume Le Conquérant (Henri Ier Beauclerc), la ville possède une histoire riche et passionnante. Nous avons balisé deux circuits dans le centre historique pour que vous découvriez librement le patrimoine bâti (donjon, abbaye, églises…) et le patrimoine bucolique (parcs, jardins et canaux). C’est avec mes collègues, Céline et Frédéric, que j’en ai découvert les recoins les plus insolites grâce aux visites guidées qu’ils proposent. Des visites à thème, une balade en calèche, des visites en énigmes pour les enfants… Mon coup de cœur, comme de nombreux vernoliens, est pour la tour de l’église Sainte-Madeleine. Ce campanile, haut de 56 mètres, est visible à des kilomètres aux alentours. Ce monument du XVIe siècle aurait inspiré les architectes de la Tribune Tower de Chicago ! De nombreux artistes, dont Maurice de Vlaminck, l’ont peinte. Telle la cathédrale de Rouen aux yeux de Claude Monet, la tour de l’église sainte-Madeleine est un joyau du patrimoine en toute saison, à toutes heures du jour ou de la nuit. Notre Office de Tourisme l’a bien compris. Nous organisons des visites guidées principalement d’avril à septembre, mais également aux vacances scolaires d’automne ou d’hiver. On vous offre la possibilité de gravir les 212 marches, d’entrer dans la salle des graffitis anciens, d’approcher les cloches et d’atteindre un panorama exceptionnel à 360° sur la ville et ses alentours !  Au plaisir de vous rencontrer à l’Office de Tourisme afin de partager votre ressenti au cœur de cette ancienne place forte du Duché de Normandie. Peut-être aurai-je quelques secrets et anecdotes historiques à vous apprendre….
à partir de
3 €
/pers*
L
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Quelle est ma sortie préférée ? Me promener dans la nature. Et quoi de plus indiqué que les bords de Loire. Et pour se faire la commune de la Celle-sur-Loire a un bon plan : le parcours des Brocs. Situé dans une ancienne carrière de sable, ce parcours nous permet de découvrir la Loire et ses trous.   Alors ce matin ni une, ni deux, je me lève tôt (pas trop, 8 heures) et je pars à la Celle-sur-Loire pour faire le parcours. Je me gare alors dans le petit parking ce qui me permet de ne pas déranger les animaux. A peine arrivée au bord de la Loire, je surprends les aigrettes en train d’émerger de leur torpeur. Les petits panneaux d’indications m’expliquent l’histoire de la Loire et de ses occupants. La légère brume qui recouvre le grand fleuve donne au cadre une ambiance mystique. En continuant je peux observer les multiples essences d’arbres qui se développent ici, dans cette nature préservée. Arrivant aux trous (creusés lors du prélèvement du sable dans la Loire) j’ai rencontré quelques courageux pêcheurs, levés bien plus tôt que moi, en train de taquiner le brochet. Je rejoins alors les chemins de sable où je peux voir les troupeaux de moutons et leur berger. Les chiens, fidèles gardiens, encadrent les bêtes qui nettoient les pelouses alluviales. Derrière les brebis, leurs agneaux tentent tant bien que mal de suivre la troupe. Après avoir longé la Loire, je me dirige enfin vers l’étang des Brocs. Géré par la Fédération de pêche, cette retenue d’eau accueille carpes, silures, brochets et des truites lâchées plusieurs fois dans l’année. Là encore des pêcheurs tentent d’avoir la plus belle prise tandis que d’autres cassent la croûte sur les tables en bois présentes autour de l’étang.   Après cette belle marche sur le sentier des brocs, je rejoins ma voiture, heureuse d’avoir pu observer des hérons, des aigrettes, des cormorans et même des animaux plus étrange : des pêcheurs matinaux. Si vous passez par-là, peut-être que vous m’y verrez en train de traîner sur les plages de sables, essayant de trouver des castors !
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Retour en haut