• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Ma visite au cimetière marin de Sète
Ma visite au cimetière marin de Sète
Aller visiter le cimetière marin de Sète ? En voila une drôle d’idée ... Mais c'est avant tout une bonne idée. En effet ce cimetière est selon moi d’une beauté renversante et offre une des plus belles vues sur la mer depuis Sète.   Pour découvrir cet étonnant cimetière il vous faudra grimper les pentes du Mont Saint Clair. Entre le fort du théâtre de la mer et le musée Paul Valéry, vous ne pourrez pas le rater. N'hésitez pas à demander votre chemin à l'Office de Tourisme de Sète.   Qualifié « d’un des plus beaux cimetières de France », ce lieu paisible offre une vue spectaculaire sur la mer. Vous verrez devant vous les bleus du ciel et de la mer se mélanger et sur votre gauche, le spectacle des bateaux qui entrent et sortent du port de pêche de Sète, suivis par une horde de mouettes. Ici, le silence impressionne, face à ce spectacle, je me sens à chaque fois vraiment toute petite. Quelque soit l’endroit ou l’on se trouve, le calme règne.   Vous pourrez vous promener dans les allées où monuments de marbres et pierres tombales posées au sol se côtoient et contemplent l’immensité de la Méditerranée.   A noter, la présence des sépultures d'illustres personnages: Paul Valéry, célèbre poète qui venait y trouver de l’inspiration et écrire, Jean Vilar, créateur du festival d’Avignon, y ont trouvé leur dernière demeure.   A l'issue de votre visite du cimetière marin je vous assure que vous ne trouverez plus que c'est une drôle d'idée de visiter un cimetière à Sète.
Ma visite au cimetière marin de Sète
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Ma journée au Lac de Trémelin en Bretagne
Ma journée au Lac de Trémelin en Bretagne
Au cœur d'un paysage de landes et de forêt, à 30 minutes à l'ouest de Rennes, en Bretagne, le lac de Trémelin à Iffendic est un site naturel préservé qui offre à tous la possibilité de s'évader pour journée ou plus. Pour une escapade à deux, en famille ou entre amis, cet écrin de verdure conjugue détente, loisir et découverte. Les plaisirs de l'eau :  En été, la plage aménagée fera le bonheur des marins d'eau douce, on y barbote en toute sérénité car la baignade est surveillée en juillet et août dans une eau d’excellente qualité et jusqu’à 20 °C. Les plus aguerris pourront s'amuser à sauter du ponton, rafraîchissement garanti ! Une virée en canoë-kayak ou en pédal'eau sur le lac sera l'occasion de partager des moments intenses en famille ou entre amis. Mais vous ne serez pas tout seul dans ce lac de 43 hectares, sandres, silures, brochets et bien sûr le roi du poisson : la carpe tenteront les pêcheurs de s'y installer de jour comme de nuit ! L'aventure en pleine nature : De branche en branche, les aventuriers feront le plein de sensations et d'adrénaline en empruntant les différents parcours dans les arbres et même les plus petits pourront y goûter ! Et vous qui préférez rester loin de l'agitation, offrez-vous une échappée belle à cheval au cœur de la forêt. Soif de découvertes : A pied, à vélo ou à cheval, le cadre exceptionnel du lac de Trémelin offre la possibilité de s'évader le temps d'une randonnée. Et grâce à Albert le pivert, les enfants ne traineront pas la patte puisqu'ils pourront suivre le sentier d'interprétation "l'arbre et l'oiseau". L'art contemporain, on n’y comprend rien ? Arrêtez-vous donc à L'aparté écouter Sophie parler de l'exposition en cours, vous repartirez conquis et intrigué, les yeux brillants de fierté devant l'œuvre qu'auront réalisé vos enfants sur le pupitre mis à disposition. Et voilà, c'est gagné vos sens seront en éveil ... Et ce n'est pas fini : aires de jeux, terrain de beach-volley, location de vélos, mini-voiture, trampo-élastique ... la liste des loisirs est longue ! Et il est possible de prolonger les plaisirs en restant soit au camping ou en gîte pour un week-end ou plus. Le restaurant et le snack avec vue sur le lac ou tout simplement une table de pique-nique tomberont à pic pour les petits creux.
Ma journée au Lac de Trémelin en Bretagne
Mon week-end culture et nature à Rueil-Malmaison !
Mon week-end culture et nature à Rueil-Malmaison !
Parisiens, franciliens ou visiteurs venus d’ailleurs, vous souhaitez faire de belles découvertes au sein d’une ville alliant un patrimoine historique riche ainsi que de vastes espaces de promenades où se détendre ? N’attendez pas ! Je vous invite à faire une halte, le temps d’un week-end, à Rueil-Malmaison, ville impériale.  C’est selon moi, la durée idéale pour profiter pleinement de cette ville verte et impériale. Pourquoi ne pas consacrer le samedi à la visite de ses sites culturels et dédier un dimanche ensoleillé aux loisirs nature et sportifs que l’on peut y pratiquer ?   Résidant en Ile-de-France depuis mon enfance, j’ai souhaité venir travailler à Rueil-Malmaison car son histoire est tout simplement passionnante. En effet, savez-vous que Napoléon Bonaparte et sa femme l’Impératrice Joséphine y ont vécu au sein du château de Malmaison ? C’est un lieu calme, situé en plein cœur d’un vaste parc arboré où il fait bon se promener.  Je vous conseille d’y aller au printemps, la nouvelle roseraie inaugurée en 2014 y est alors magnifique ! La visite du château me donne toujours l’impression de remonter le temps, aux premiers jours du XIXème siècle : meubles Empire, tableaux remarquables tel que « Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard », pièces intimes comme la chambre de Joséphine ou plus fastueuses telle que la salle à manger d’apparat…  Arrêtez-vous au château de la Petite Malmaison, quant à lui résidence privée qui propose régulièrement des concerts précédés d’une visite guidée des salons. Cette demeure constituait auparavant les anciennes serres chaudes de Joséphine, qui avait comme on le sait, une réelle passion pour la botanique.  Rueil possède également un musée d’histoire locale situé en plein centre-ville ouvert tous les après-midi sauf le dimanche, qui retrace notamment le passé impérial de la ville. Visiteurs en famille de passage à Rueil, ne manquez pas l’immense collection de soldats de plomb de la Grande Armée au premier étage du musée, ils étonneront et raviront vos enfants et vous-mêmes !  Enfin, faites un détour par l’église Saint-Pierre Saint-Paul qui abrite le tombeau de l’Impératrice ainsi que celui de sa fille la reine Hortense. Il arrive qu’exceptionnellement, une visite de la crypte soit organisée par la Société Historique de Rueil-Malmaison, renseignez-vous auprès de notre Office de Tourisme de Rueil-Malmaison, nous nous ferons un plaisir de vous communiquer toutes les informations !   Les promeneurs du dimanche trouveront également leur bonheur à Rueil-Malmaison. J’apprécie particulièrement pour ma part de longer les bords de Seine en partant du joli parc des Impressionnistes au nord de la ville. Puis j’aime continuer ma promenade par un passage au parc de l’Amitié et m’y reposer dans son jardin zen. Je vous recommande également d’emprunter les allées du parc de Bois-Préau, vaste jardin à l’anglaise où il est agréable de pique-niquer dès les beaux jours arrivés. Le vallon des Gallicourts d’où vous pourrez admirer la vue sur la ville et la Seine en contrebas mérite également un détour. Enfin, si vous êtes bon marcheur, les nombreux sentiers de la forêt domaniale de Malmaison, également appelée Bois de Saint Cucufa, vous permettront de découvrir un espace de 200 hectares, anciennement reliée au château de Malmaison et acquise par Joséphine en 1800.   Voilà un beau programme pour votre week-end entre patrimoine culturel et attraits naturels !
Mon week-end culture et nature à Rueil-Malmaison !
Le Bugey Cerdon AOC mon vin pétillant préféré !
Le Bugey Cerdon AOC mon vin pétillant préféré !
Cela fait maintenant huit ans que je suis conseillère en séjour à l’Office de Tourisme Pays du Cerdon – Vallée de l’Ain.  J’ai la chance de promouvoir une destination au cœur du département de l’Ain  qui est dotée de richesses naturelles multiples et variées.  Mais comme bien souvent il faut faire des choix et aujourd’hui  j’ai décidé de vous emmener au Pays du Cerdon  pour vous faire découvrir un vignoble petit par sa taille (180 ha) mais grand par sa renommée : le Bugey Cerdon AOC méthode ancestrale.   Pour reprendre une célèbre phrase de Brillat Savarin « le vin est le monarque des liquides », il est pour moi le monarque des vins pétillants ! Si vous ne connaissiez pas encore le Cerdon, c’est un vin rosé naturellement gazeux aux notes fruitées. Il offre une véritable explosion d’arômes, vous ressentez d’un côté les fruits qui pétillent et de l’autre les bulles de rose qui éclatent légèrement en bouche. Le Cerdon saura parfaitement combler vos hôtes à l’apéritif ou en accompagnement de vos desserts les plus gourmands.  Ce vin peu alcoolisé saura faire votre bonheur Mesdames !   Je vous invite donc à venir vous détendre lors d’une journée ou d’un court séjour pour déguster une coupette chez nos viticulteurs présents sur les 11 communes de l’aire d’exploitation et pour sillonner les vignobles à travers les chemins de randonnées particulièrement appréciés durant la saison estivale et à l’automne.     Le Pays du Cerdon alterne pay­sages authentiques verdoyants et villages typiques, cascades et moyenne montagne, un endroit où il fait bon vivre et idéal pour partager de bons moments en famille, en amoureux ou entre amis. Si vous êtes curieux n’hésitez pas à venir nous voir à l’Office de Tourisme à Poncin dans le Bugey nous saurons vous conseiller au mieux pour passer d’agréables moments.   A bientôt et bonne dégustation. 
Le Bugey Cerdon AOC mon vin pétillant préféré !
Ma balade en canoë sur la Loire à Cosne-Cours-sur-Loire, en Bourgogne
Ma balade en canoë sur la Loire à Cosne-Cours-sur-Loire, en Bourgogne
La Loire, le plus long fleuve français, souvent évoqué comme dernier fleuve sauvage, tour à tour calme et indomptable… mais pas tant que ça, car la Loire se laisse facilement dompter par un canoë ! Quand des amies sont venues me rendre visite à Cosne-Cours-sur-Loire, elles m’ont demandé : « on peut se balader en bateau sur la Loire ? », je leur ai répondu « en bateau ? en canoë bien sûr ! ». Car à Cosne-Cours-sur-Loire, on fait du canoë, du kayak et du grand canoë canadien, grâce à deux prestataires qui proposent cette activité. C’est donc lors d’un après-midi à la fois ensoleillé et nuageux, que nous avons décidé d’aller faire du canoë sur la Loire. Pour certaines, pas de problème, pour d’autres, novices comme moi, cela paraissait insurmontable ! Pour aller faire du canoë, il faut traverser le grand pont suspendu pour se rendre chez un des deux loueurs. Une fois arrivées sur le site (après avoir prévenu que nous serions six), nous décidons de faire le plus petit parcours, soit 9 km. Et oui, pour un début cela me paraissait déjà pas mal. Mais sachez que vous pouvez partir plusieurs jours et faire jusqu’à 100 km ! On nous montre alors nos futurs « engins » et on nous propose des pagaies simples ou doubles. Pour les habituées, c’est pagaie double ! et pour les autres, pagaie simple, peu importe du moment que ça rame… Au fait, le départ c’est où ? Et bien le loueur nous emmène en minibus jusqu’au point de départ, dépose tout le monde et le matériel... et là nous sommes prêtes à embarquer. Nos canoës disposent de trois places (on y monte à deux ou à trois) chacune choisit la sienne, on enfile nos gilets de sauvetage et c’est parti ! Au début on hésite, on ne sait pas dans quel sens pagayer, à bâbord, non ! à tribord… Je sens alors que cette excursion va être très amusante ! Après quelques mètres, on s’habitue vite au canoë et on se laisse porter par le courant. Ah, c’est magique, le calme, la nature, c’est le dépaysement total ! On nous avait conseillé de nous arrêter sur une petite île, nous faisons donc une halte en plein milieu de la Loire. On surprend alors les mouettes, les hérons, un envol de cormorans… et derrière nous se dresse la colline de Sancerre et son piton. Une fois notre pause terminée nous repartons de plus belle pour voguer sur les flots… Après plusieurs kilomètres on arrive alors sur les hauteurs de Villechaud, avec une vue sur la Chapelle Sainte-Brigitte et on se laisse porter par le courant, doucement, tranquillement… Et voilà que déjà nous apercevons, au loin, l’imposant pont du PO près de Cosne-Cours-sur-Loire. Ce magnifique pont métallique, se dresse devant nous, majestueux… Nous passons dessous en l’admirant, et rejoignons les abords de la ville. Puis, on se prépare à virer à bâbord pour rejoindre les bords de Loire et notre base de départ. Finalement pour moi cette balade aura été trop courte, la prochaine fois, on partira de plus loin ! Tout le monde est ravi de cette petite sortie et nous sommes prêtes à recommencer dès le retour des beaux jours de printemps… Vous aussi laissez-vous tenter par une promenade en canoë sur la Loire, vous ne serez pas déçus !
Ma balade en canoë sur la Loire à Cosne-Cours-sur-Loire, en Bourgogne
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Si des amis viennent passer le week-end à la maison à Cosne Cours sur Loire, c’est une obligation : tout le monde se lève pour aller au marché. En effet, le dimanche matin, c’est sacré : tous les cosnois se retrouvent au marché. Pour débuter la matinée en douceur, nous commençons toujours par aller siroter un café dans un des bistrots du centre-ville. Le nombre de café : c’est ce qui étonne toujours mes amis quand ils viennent me voir. A Cosne Cours sur Loire, le long du boulevard de la République, on en retrouve plus de sept dans un rayon de moins de 200 mètres et autant de terrasses ! Ce sont des emplacements idéaux pour refaire le monde avec les figures locales et les touristes qui arpentent la Loire à Vélo. Directrice de l’Office de Tourisme Loire et Nohain, je ne peux pas m’empêcher de conseiller les visiteurs perdus. Je les invite toujours à aller pousser la porte de l’Office de tourisme (qui est bien sur ouvert le dimanche matin) ! C’est « la place to be» pour trouver son activité du dimanche après-midi.   Après la pause-café, c’est parti pour la recherche des trésors locaux. On trouve de tout sur le marché mais surtout des produits qui sentent bon notre terroir. Car à Cosne Cours sur Loire, nous sommes en Bourgogne mais le Berry n’est qu’à un jet de pierre de l’autre côté de la Loire. C’est donc deux fois plus de chance de manger des bonnes choses… Le panier de pique-nique est vite rempli. Au menu, le crottin de chavignol est toujours en tête. Chez moi, on le mange en tartine avec du miel et ça tombe bien deux apiculteurs ont leur étal sur le marché. Pour l’apéro, une bouteille de vin blanc accompagnera parfaitement notre célèbre fromage de chèvre. Et pour ceux qui hésitent entre Pouilly, Sancerre ou Coteaux du Giennois, les vignerons se font un plaisir de faire déguster leur meilleure cuvée. Pour la suite, il y a encore l’embarras du choix : poulet fermier ou spécialités du monde. Et en dessert, ce seront des fruits du Val de Loire avec selon la saison des pommes du gâtinais ou des fraises de Sologne. Je craque souvent devant les merlettes de Cosne. Ce sont des succulents petits chocolats au Cointreau et à l’écorce d’orange que j’offre à mes invités à la fin des repas.   Quand midi sonne, on part à pied direction les bords de Loire. Au printemps, nous préférons les prairies alluviales où nous attendent des tables de pique-nique et des jeux pour les plus petits. Par contre, l’été c’est plage de sable pour tout le monde ! Je suis devenue une professionnelle des châteaux de sable !   Pour moi, c’est ça le bonheur : des amis, des bonnes choses à manger et la Loire en toile de fond. Bien sûr, si votre dimanche à vous est plus sportif, vous pourrez passer, après votre balade au marché de Cosne Cours sur Loire, l’après-midi à faire du canoé sur la Loire. Je vous ferais coucou de la rive !
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Les bords de Rance, mon coin de paradis en Bretagne
Les bords de Rance, mon coin de paradis en Bretagne
Travaillant à l’Office de Tourisme de Dinan – Vallée de la Rance et vivant à Dinan, Ville d’Art et d’Histoire située au fond de l’estuaire de la Rance, voici mon dimanche idéal dans cette belle Vallée de la Rance. Au départ du Lyvet à Saint-Samson-sur-Rance, j’apprécie la lumière et les couleurs de cette balade matinale le long du chemin de halage. En direction de Dinan, cette promenade nous invite à découvrir des paysages variés et on y croise de nombreux randonneurs à pied, à vélo et même à cheval ! Un dépaysement grandeur nature !   Après un passage par la plaine de Taden, j’arrive sur les quais de Dinan et j’en profite pour faire une pause et déjeuner à la terrasse d’une crêperie. Avant le départ avec le bateau Jaman V, je fais une halte à la Maison de la Rance. Située au Port de Dinan, la Maison de la Rance nous propose de découvrir, tout en s'amusant, le patrimoine naturel, culturel et humain de cette rivière "maritime". Avec ses maquettes interactives, ses courts métrages, ses boîtes à odeur et ses jeux audios, cette Maison Nature réveille tous nos sens !   Une fois la visite finie, je traverse le vieux pont de Dinan pour embarquer à bord du Jaman V. C’est parti pour 1h de croisière commentée sur le canal d’Ile et Rance. En plus des animations à bord, cette promenade nous fait découvrir d’étonnants paysages dont la majestueuse Abbaye Saint-Magloire et les ruines du château féodal de Léhon puis le passage de l'écluse.    Envie de nature et de grand air ? Laissez-vous tenter par la Vallée de la Rance. S’arrêter dans ses villages, sur ses ports, prendre le temps de respirer, d’admirer, de se balader, c’est la garantie de prendre un bon bol d’air. Si comme moi, vous souhaitez profiter de votre week-end pour découvrir la Vallée de la Rance, n’hésitez pas à venir à venir à l’office de tourisme pour plus de conseils !
Les bords de Rance, mon coin de paradis en Bretagne
Votre conseiller localDINAN - CAP FRÉHEL TOURISME
J'ai testé pour vous l’ArchéoParc de la Maison de la Dame de Brassempouy
J'ai testé pour vous l’ArchéoParc de la Maison de la Dame de Brassempouy
Vous avez tous déjà entendu parler de la fameuse Dame à la Capuche ou Dame de Brassempouy, cette statuette sculptée dans l’ivoire de mammouth et qui représente le premier visage humain féminin, retrouvée à la Grotte du Pape à Brassempouy. La Maison de la Dame est un espace muséographique situé en Landes Chalosse, au sud du département des Landes. Ce lieu exceptionnel aborde une phase de restructuration et d’enrichissement de son offre culturelle. Ainsi, depuis le 5 juillet 2014 le tout nouveau parc d’animation archéologique de la Dame, dédié aux gestes et à l’environnement du paléolithique supérieur, a ouvert ses portes.   Je m’appelle Sandrine et suis agent d'accueil à l’Office de tourisme des Luys à Amou. J’ai testé pour vous cette nouvelle infrastructure, unique dans les Landes et spécialement dédiée à la Préhistoire.   La visite débute par un point de vue merveilleux sur ce parc qui s’étend sur plus d’un hectare. Equipée de ma tablette, je profite d’une application numérique de visite spécialement conçue pour le parc de Brassempouy et qui invite à en savoir plus sur la vie de nos ancêtres, les hommes de Cro-Magnon ! Tout savoir et tout connaître sur ce qu’il s’est passé il y a 25 000 ans grâce à une tablette tactile, super! Un peu plus en contrebas, après le « selfie » incontournable avec le mammouth et son petit, je laisse aller mon imagination et mon talent de dessinatrice devant le mur à peindre.   Mais l’ArchéoParc c’est aussi des démonstrations de techniques parfaitement maîtrisées par nos précurseurs telles que la taille du silex, les techniques de chasse au propulseur et la production du feu. Pour cet atelier c’est Coralie qui s’y colle et qui m’explique la méthode par percussion qui consiste à frapper un éclat de silex sur un bloc de marcassite. Le choc produit une étincelle chaude qui dure assez longtemps pour être recueillie sur une matière  combustible comme, par exemple, l’amadou. La braise ainsi produite permet d’enflammer de l’herbe sèche. Waouhhh, impressionnant…. En bref, la balade dans l'ArchéoParc c’est une véritable immersion dans l'univers de nos ancêtres grâce à la reconstitution des couverts végétaux et des animaux de cette période glaciaire qui a vu naître la Dame de Brassempouy.  Lors de votre prochain séjour ou passage dans les Landes, faites une halte à Brassempouy. La visite dure environ 2 heures et c’est  plaisir garanti pour petits et grands !   A bientôt au Pays des Luys en Landes Chalosse
J
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DES LUYS
Randonnée dans le Jura : 2 bonnes raisons de choisir le Pays de Gex !
Randonnée dans le Jura : 2 bonnes raisons de choisir le Pays de Gex !
Accédez aux plus hauts sommets de la Haute Chaîne du Jura pour une randonnée exceptionnelle ! Monts Ronds, Colomby de Gex, Crêt de la Neige, Reculet… sont à portée de crampons grâce aux nombreux sentiers balisés. Laissez – vous conduire le long de la ligne de Crêtes par le GR.9 et profitez des balcons du Léman !   C’est depuis le Col de la Faucille mais surtout les crêtes de la Haute Chaîne du Jura que vous apprécierez l’un des plus beaux panoramas d’Europe sur la Chaîne des Alpes couronnée par le Mont Blanc ! Vous admirerez également le Lac Léman avec une vue imprenable sur Genève et son célèbre jet d’eau.   Découvrez également les paysages, la faune et la flore remarquables de la Réserve Naturelle Nationale de la Haute Chaîne du Jura, partie intégrante du Parc Naturel Régional du Haut Jura dont les communes du Pays de Gex sont des villes – portes. Des accompagnateurs en montagne diplômés, vous emmènent hiver comme été découvrir les richesses de ce territoire et les remontées mécaniques de la Station Monts Jura vous rapprochent des plus hauts sommets en juillet et août. L’Office de Tourisme Pays de Gex – La Faucille vous propose également un riche programme de sorties Nature du printemps à l’automne. N’attendez plus choisissez le Pays de Gex une randonnée inoubliable dans le Jura !   
Randonnée dans le Jura : 2 bonnes raisons de choisir le Pays de Gex !
Ma visite « rétro » au Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité en Bourgogne
Ma visite « rétro » au Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité en Bourgogne
Je choisis de vous parler de ce musée car c’est dans le village de Saint Loup des Bois en Bourgogne qu’il est situé, si en lisant ce nom vous avez souri, moi, c’est là que j’ai grandi. Quand vous arriverez sur le parking de cailloux blancs du Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité, une haie de grands peupliers s’élèvera devant vous, vous n’aurez qu’à vous avancer pour découvrir un espace de 3600m² où de grands bâtiments en bois sont installés.   Pour moi, la visite du musée, c’est en famille que je la préfère ! Cela permet de comparer les différentes émotions face à la nostalgie. Au fil des bâtiments on nous invite à déambuler, ils sont au nombre de trois et chacun de nous vit la visite à sa manière. Notre voyage dans le temps débute par le premier édifice où nous partons à la découverte des origines du machinisme agricole. Moi, du haut de mes 22 ans, je n’en mène pas large face à toutes ces machines qui me sont si inconnues. Cependant, je vois mon grand-père à la fois ému et ravi de me raconter ses souvenirs d’antan. Je me noie dans le détail d’explications qu’il me fournit mais peu importe, il a l’air heureux ! Au gré des machines nous continuons notre échappée, un autre groupe de visiteurs est dans la salle vidéo et le « tchou tchou » de la Robert Bell, machine à vapeur, retentit et nous interrompt un bref instant.  Nous continuons notre chemin et filons en direction du deuxième bâtiment où est censée nous attendre une drôle de dame prénommée Henryette ! Nous entrons et en effet la découvrons, majestueuse et imposante, cette machine à vapeur de 240cv nous coupe le sifflet !   Notre épopée se poursuit et nous passons au troisième espace. Dans celui-ci vous vous envolerez vers le passé en découvrant l’incroyable collection de moissonneuses batteuses dont est doté le musée. Certaines sont dans leur état brut, d’autres ont eu le droit à un coup de fraicheur mais elles sont toutes là, figées et nous transportent vers une époque qui, aujourd’hui, semble bien différente de notre réalité. Cette fois, ce sont mes petits cousins qui sont aux aguets.  Ils ne sont pas plus hauts que les roues des tracteurs qui nous entourent mais sont épris de curiosité, tantôt bleu, tantôt vert, il y en a de toutes les couleurs, c’est un bonheur de voir leurs yeux s’émerveiller. C’est le moment pour eux de prendre la pose sur le plus beau des tracteurs, le choix se porte sur un Mc Cormick, rouge ! La posture bien droite et le regard fière,  « clic clac » le flash s’illumine et c’est dans la boîte, ça, ce sera un super souvenir à montrer aux copains à la rentrée ! Pour terminer votre immersion, vous pourrez prendre un peu l’air et vous balader dans le verger conservatoire présent sur le site du musée.  Là, vous verrez plus de 32 espèces anciennes d’arbres fruitiers (pommiers, pruniers, cerisiers, …) et on vous invitera à réfléchir à les préserver !! Alors si vous avez envie d’un retour aux sources ou êtes en quête d’authenticité, nul doute, il est un endroit que vous apprécierez, le Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité. Plus qu’une simple visite, c’est une envolée, un retour sur les traces de nos aînés et de notre patrimoine agricole passé.
Ma visite « rétro » au Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité en Bourgogne
Retour en haut