• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
L'eglise Sainte Madeleine, mon coup de cœur à 56 m de haut à Verneuil sur Avre !
L'eglise Sainte Madeleine, mon coup de cœur à 56 m de haut à Verneuil sur Avre !
Je m’appelle Sophie, et je suis en charge de la promotion, la randonnée et l’accueil au sein de l’Office de Tourisme Normandie Sud dans l’Eure. Celui-ci est implanté à Verneuil-sur-Avre (à 1h de Paris). C’est un véritable plaisir au quotidien de travailler dans cette ancienne cité médiévale classée parmi les Cent Plus Beaux Détours de France ! Je ne me lasse pas de parcourir ses ruelles bordées de maisons à colombages, d’hôtels particuliers, de bâtisses à damiers ou à tourelle… Depuis sa fondation par l’un des fils de Guillaume Le Conquérant (Henri Ier Beauclerc), la ville possède une histoire riche et passionnante. Nous avons balisé deux circuits dans le centre historique pour que vous découvriez librement le patrimoine bâti (donjon, abbaye, églises…) et le patrimoine bucolique (parcs, jardins et canaux). C’est avec mes collègues, Céline et Frédéric, que j’en ai découvert les recoins les plus insolites grâce aux visites guidées qu’ils proposent. Des visites à thème, une balade en calèche, des visites en énigmes pour les enfants… Mon coup de cœur, comme de nombreux vernoliens, est pour la tour de l’église Sainte-Madeleine. Ce campanile, haut de 56 mètres, est visible à des kilomètres aux alentours. Ce monument du XVIe siècle aurait inspiré les architectes de la Tribune Tower de Chicago ! De nombreux artistes, dont Maurice de Vlaminck, l’ont peinte. Telle la cathédrale de Rouen aux yeux de Claude Monet, la tour de l’église sainte-Madeleine est un joyau du patrimoine en toute saison, à toutes heures du jour ou de la nuit. Notre Office de Tourisme l’a bien compris. Nous organisons des visites guidées principalement d’avril à septembre, mais également aux vacances scolaires d’automne ou d’hiver. On vous offre la possibilité de gravir les 212 marches, d’entrer dans la salle des graffitis anciens, d’approcher les cloches et d’atteindre un panorama exceptionnel à 360° sur la ville et ses alentours !  Au plaisir de vous rencontrer à l’Office de Tourisme afin de partager votre ressenti au cœur de cette ancienne place forte du Duché de Normandie. Peut-être aurai-je quelques secrets et anecdotes historiques à vous apprendre….
à partir de
3 €
/pers*
L
5 photos des Pays de la Loire par Joseph d’@humeutouristique
5 photos des Pays de la Loire par Joseph d’@humeutouristique
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 10 au 16 août, c’est Joseph de @humeurtouristique qui vous emmène en Pays de la Loire en 5 photos.   Suivez @humeurtouristique sur Instagram pour ne rien rater de ses photos ! Le château de Brissac, le plus haut de France, un des nombreux Châteaux de la Loire :   Aujourd’hui, on lance notre grand programme des ambassadeurs #JaimelaFrance 😊 Chaque semaine, un instagramer nous fait découvrir sa région. Cette semaine Joseph de @humeurtouristique nous emmène en Pays de la Loire avec cette vue sur le plus haut château de France : le château de Brissac ! Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 10 Août 2015 à 2h58 PDT La côte sauvage à Piriac sur Mer :    Les ambassadeurs #JaimelaFrance, ça continue ! 😃 Cette semaine Joseph d'@humeurtouristique nous fait découvrir les Pays de la Loire. Aujourd'hui, il nous emmène voir la côte sauvage à Piriac-sur-Mer 🌊 Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 10 Août 2015 à 23h41 PDT Superbe photo aérienne de Guérande et ses marais salants :   Aujourd'hui 3ème photo d'@humeurtouristique qui nous fait découvrir les Pays de la Loire ! Direction Guérande et ses marais salants pour une superbe photo aérienne. Avec les #ambassadeursJaimelaFrance, chaque semaine un instagramer nous fait découvrir sa région. Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 11 Août 2015 à 23h12 PDT La Loire du Côté de Saint-Florent-le-Vieil :   4ème étape de notre semaine en Pays de la Loire, @humeurtouristique nous emmène admirer la Loire du coté de St-Florent-le-Vieil. Avec les #ambassadeursJaimelaFrance, chaque semaine un instagramer nous fait découvrir sa région. Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 12 Août 2015 à 23h21 PDT La superbe île de Noirmoutier en Vendée :    Pour terminer en beauté cette semaine en Pays de la Loire, Joseph d'@humeurtouristique photographie la superbe île de Noirmoutier en #Vendée. Avec les #ambassadeursJaimelaFrance, chaque semaine un instagramer nous fait découvrir sa région. Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 13 Août 2015 à 22h21 PDT Retrouvez toutes les photos des ambassadeurs #jaimelafrance en suivant le hashtag #ambassadeursjaimelafrance
5 photos des Pays de la Loire par Joseph d’@humeutouristique
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Des amis sont venus me rendre visite à Cosne-Cours-sur-Loire. Nous voulions faire quelque chose qui change de l’ordinaire et de préférence une activité de plein air pour profiter du soleil ! Je leur ai proposé le cyclorail du Sancerrois : - Le cyclorail quoi ?? - Le cyclorail voyons, ce vélo atypique où il faut pédaler à plusieurs sur les rails de chemins de fer, des rails désaffectés évidemment ! Je ne pouvais pas leur en vouloir de ne pas connaître cette activité, c’est vrai qu’elle n’est pas courante. Et pourtant entre amis ou en famille, c’est une sortie idéale !   Ni une, ni deux, nous voilà partis à la conquête du Pont du PO, l’ancien pont de la ligne de chemin de fer Paris-Orléans, sur lequel débute le parcours du cyclorail de Cosne-Cours-sur-Loire. Et quel début ! Une vue magnifique sur la Loire et la colline de Sancerre !! Avant de commencer, on nous explique tout de même comment fonctionne l’engin. Nous sommes trois : deux qui pédalent et un qui se la coule douce sur une espèce de transat… ce qui n’est pas désagréable du tout ! Mais bien sûr nous alternons ! Une famille avec deux enfants s’élance en même temps que nous. Au départ on se suit, mais rapidement, intrépides et farouches pédaleurs que nous sommes, nous les distançons. A chacun son rythme sur la ligne !   Notre avance prise nous ralentissons pour profiter du paysage et admirons au passage les anciennes maisons des gardiens des passages à niveaux, typiques et charmantes. Cette balade est vraiment dépaysante, nous passons au milieu des jardins, puis des champs. Une partie du trajet est ombragée, nous ne souffrons même pas de la chaleur caniculaire de ce mois de juillet !   Arrivés au bout, nous retournons notre cyclorail comme on nous l’a expliqué et le laissons un peu en dehors des rails pour ne pas qu’il reparte sans nous ! En effet, nous sommes légèrement en pente et nous ne voulons pas rentrer à pied ! Une table de pique-nique nous attend, nous y prenons un goûter bien mérité ! La famille que nous avions distancée nous rejoint, plus malins ils pensent tout simplement à placer un petit caillou devant leur roue pour empêcher leur cyclorail d’avancer ! Bonne idée ! Nous la retenons pour la prochaine fois ! Après cette petite pause, nous repartons. Le retour est davantage en descente et nous prenons notre temps pour rentrer à la gare du cyclorail. Nous y arrivons à 16h, pile à l’heure pour ne pas gêner le prochain départ ! En effet, plus d’une trentaine de personnes attendent pour s’élancer à leur tour à la conquête des rails !!   Ravis de notre balade nous remontons en voiture. Cinq minutes plus tard, nous voilà installés à la terrasse d’un café dans le centre-ville de Cosne-Cours-sur-Loire. Ce fut un après-midi original et très agréable sur le Cyclorail du Sancerrois ! A refaire sans hésiter avec mes prochains visiteurs !!
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
5 photos de Provence-Alpes-Côte d'Azur par Maéva alias @maeva_f
5 photos de Provence-Alpes-Côte d'Azur par Maéva alias @maeva_f
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 28 septembre au 2 octobre, c’est Maeva alias @maeva_f qui vous fait découvrir la région Provences-Alpes-Côte d'Azur en 5 photos.    Suivez @maeva_f sur Instagram pour ne rien rater de ses photos !   Le Lac de la Minière dans le Parc National du Mercantour :     Cette semaine, direction la région #PACA avec @maeva_f pour les #AmbassadeursJaimelaFrance Et on commence bien la semaine du coté du Lac de la Minière dans le Parc National du Mercantour. Bienvenue dans les Alpes ! Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 28 Sept. 2015 à 3h01 PDT   La calanque de Sugiton entre Marseille et Cassis :     Aujourd'hui @maeva_f continue de nous faire découvrir sa région #PACA. Entre Marseille et Cassis à la Calanque de Sugiton. Du sport pour y arriver mais un si beau paysage ! Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 28 Sept. 2015 à 23h09 PDT La baie de Villefranche sur Mer depuis le Mont Boron :     C'est mercredi matin et pour bien commencer la journée, quoi de mieux que la vue sur la Baie de Villefranche sur Mer, depuis le Mont Boron ? Bonne journée les #igers 😃 Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos #AmbassadeursJaimelafrance Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 29 Sept. 2015 à 23h12 PDT Le Lac de Sainte Croix dans les Gorges du Verdon :     Aujourd'hui @maeva_f nous fait découvrir un coin juste... incroyable ! #photodujour Pour les #ambassadeursJaimelaFrance on est en #PACA et on profite de l'incroyable couleur turquoise du lac de Sainte Croix, à la frontière entre le Var et les Alpes de Haute Provence. Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 30 Sept. 2015 à 23h08 PDT Miroir d'eau du côté de Nice :   Dernier jour de notre semaine en #PACA avec @maeva_f. Et quelle meilleure façon de bien terminer la journée que du coté du miroir d'eau de Nice ? Une photo vue d'en haut juste incroyable. Merci beaucoup Maéva pour cette incroyable semaine ! 😃 La semaine prochaine, direction la Franche Comté, une idée de qui nous accompagne ? Suivez 👉 @maeva_f pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 2 Oct. 2015 à 8h15 PDT
5 photos de Provence-Alpes-Côte d
J'ai redécouvert Ouistreham à vélo
J'ai redécouvert Ouistreham à vélo
Que dîtes-vous de découvrir ou plûtot re-découvir Ouistreham à vélo ? Pour ma part, c'est maintenant chose faite. Après m'être équipée de bonnes chaussures, d'une tenue de sportive et surtout d'un vélo, c'est parti pour une balade à la découverte de la ville...autrement ! Pour ce faire, j'ai accompagné ma collègue Floriane, de l’Office de Tourisme de Ouistreham Riva Bella, chargée de la médiation culturelle lors d'une visite à vélo de la ville (2 visites à vélo dans la saison).    Nous étions une dizaine à suivre Floriane à la file indienne, j'étais la dernière afin de fermer la chaîne. La visite commence par le quartier balnéaire de Riva-Bella. C'est toujours intéressant d'avoir des informations sur l'histoire de ce quartier et de son lien étroit avec le débarquement et la libération. Photos d'archives à l'appui et anecdotes, Floriane nous entraîna sans difficulté dans la riche histoire de Ouistreham Riva-Bella. C'est ensuite au tour des belles villas et de l'ancien casino, puis nous avons emprunté le chemin vers le bourg pour découvrir la Grange aux Dîmes (petit tour à l'intérieur pour admirer son imposant toit en bois) et l'église romane Saint Samson. Il nous a été demandé de reconnaître quelques graffitis de bateaux datant du 19e dissimulés sur la paroi de l'église. Après avoir fait une pause dans le bourg, nous avons repris les vélos en direction du canal de Caen à la mer et le port.  Avec la chaleur qu'il a fait ce jour là, c'est toujours agréable d'emprunter la voie verte et d'avoir un peu de fraîcheur le long du canal. Et enfin, le clou de la balade : la visite du phare de Ouistreham ! Difficile de monter les 171 marches après 2h30 de vélo mais cela vaut le coup, quelle vue imprenable ! Le retour vers la Maison du Tourisme se fait tranquillement en passant devant le Grand Bunker, un des deux musées à Ouistreham (avec le Musée N°4 Commando). Je vous recommande grandement cette balade à vélo qui permet d'allier culture et sport et d'en savoir davantage sur Ouistreham.  
à partir de
4 €
/pers*
J
Montagne de Montlaud, entre les vallées de l'Ouvèze et de l'Ennuyé
Montagne de Montlaud, entre les vallées de l'Ouvèze et de l'Ennuyé
C'est en partant de chez soi, qu'on se rend compte que notre région d'origine nous manque. Après mes études à Lyon, je suis vite revenue dans mes montagnes drômoises, et je travaille désormais depuis 4 ans à l'Office de Tourisme de Buis-les-Baronnies (aujourd'hui bureau de l'Office de Tourisme des Baronnies en Drôme Provençale), au cœur du PNR des Baronnies provençales.   Une de mes activités préférées est la randonnée, ça tombe bien car le territoire des Baronnies provençales possède un réseau de sentiers pédestres d'une grande variété. Chacun pourra y trouver son bonheur, débutant ou confirmé, amoureux des plantes et de la nature. Chaque randonnée est unique, offrant une diversité de paysages et de points de vue exceptionnels.     J'ai découvert la montagne de Montlaud en 2014, lors d'une petite randonnée entre amis. Cette moyenne montagne (env. 950 m d'altitude), se positionne entre la vallée de l'Ouvèze et la vallée de l'Ennuyé, pour former le col d'Ey. On passe à côté quand on veut rejoindre le village de Ste-Jalle à Buis-les-Baronnies, mais on ne pense pas forcément à s'y arrêter.  Il y a plusieurs sentiers pour accéder à son sommet, mais le plus agréable est sûrement à partir de Bésignan. Il faut suivre un petit chemin qui grimpe rapidement au-dessus du village et qui rejoint une large piste, sur laquelle il faut prendre à droite. Après 1h de marche, il faut prendre à gauche, juste après un cairn, puis monter sur un sentier raide et escarpé.   La beauté du paysage se révèle quand vous arrivez au sommet. Cette montagne se caractérise par un plateau encadré de deux arêtes rocheuses. C'est un endroit paisible, ensoleillé, qui offre une vue imprenable sur les deux vallées, mais aussi sur le Mont Ventoux et les montagnes environnantes.
Montagne de Montlaud, entre les vallées de l
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
Peut-être connaissez-vous la longue plage de Ouistreham en Normandie et le relief de son sable qui témoigne de l’implication des p’tits mousses à construire des châteaux en tous genres mais vous n’avez sûrement pas en tête, que quelques mètres plus loin, à la Pointe du Siège, cette même plage revêt un tout autre visage et vous plonge en pleine nature. Laissez-vous guider dans ce lieu sauvage et mystérieux.    Régulièrement, je traverse les écluses après avoir profité de l’ambiance si particulière qui émane du port entre bateaux, pêcheurs, vente de poissons frais, restaurants et visiteurs curieux. Je fais quelques pas pour m’enfoncer dans la nature et entrer au cœur de la Pointe du Siège.  Bercée par les douces vagues, la bande de sable de cet espace, protégé par le Conservatoire du Littoral, abrite une faune et une flore riches. Il n’est alors pas rare de côtoyer gravelots et petites bêtes de plage. En marchant un peu au sud vous vous détendrez sur les sentiers, entre dunes et prés salés. Ici, nous n’avons pour seule compagnie que les oiseaux et les lapins qui profitent d’un terrain de jeu sans limite.   Je me retrouve très souvent face à des espèces végétales remarquables, à une petite mare cachée des regards ou encore des nids perchés dans les arbres et j’ai comme le sentiment de percer les petits secrets de la Pointe du Siège. Je vous conseille de prendre votre temps et surtout de la hauteur en investissant l’observatoire, enrobé par la végétation et vous émerveiller de la vue imprenable sur l’estuaire de l’Orne et la baie de Sallenelles. Vous porterez, comme je le fais si longtemps, un regard léger sur dame Nature.
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
Et si j'inscrivais ma famille à la visite guidée de la criée du port de Sète ?
Et si j'inscrivais ma famille à la visite guidée de la criée du port de Sète ?
J'ai testé pour vous la visite guidée de la criée du port de Sète organisée par l'Office de Tourisme de Séte : les enfants ont adoré.     Le port de Sète est le premier port de pêche français en Méditerranée. Dès 16h, les bateaux, partis en mer vers 3h du matin, reviennent au port, chargés de poissons.   L’Office de Tourisme de Sète propose en exclusivité une visite passionnante, enrichissante et authentique où l'on peut découvrir le travail des pêcheurs mais également les dessous de la criée, où le poisson est vendu aux mareyeurs. J'en ai profité pour faire faire vivre cette expérience insolite à toute ma famille. Les commentaires du guide nous ont permis de comprendre tous les rouages du port et la visite nous a permis d'être vraiment en immersion au milieu des pêcheurs et des vendeurs. L'ambiance était bouillonnante.   Le rendez-vous est à 16h à l’entrée devant les grilles blanches. Notre guide fait rentrer notre groupe d’une vingtaine de personnes.   La visite commence par une explication sur les différentes types de pêche à Sète et les différentes espèces de poissons de Méditerranée.   Il est 16h30, les chalutiers arrivent. C’est l’occasion pour lui de nous raconter la vie d’un pêcheur, ces horaires, son salaire approximatif. " Approchons-nous, suivez-moi nous allons voir de plus près ce qu’ils ont pêché ". C’est incroyable : la pêche du jour est déjà bien rangée par espèce dans des bacs différents.   " Montons voir le déroulement de la vente ", nous lance notre guide pour rassembler le groupe. On entre dans l’enceinte de la criée. C’est l’occasion d’apprendre ce qu’est une enchère descendante. Les caisses défilent sur un tapis roulant, ça va très vite.   Ça sonne de partout, c’est l’annonce d’une nouvelle marchandise. De retour sur le quai, pour terminer par une note conviviale, notre guide nous emmène à une dégustation de soupe aux poissons. Sympa !   Ce port est la propriété de la région, pour des raisons de sécurité seules les personnes accompagnées peuvent entrer. La visite guidée de la criée du port de Sète est donc accessible uniquement grâce à l'Office de Tourisme. N'attendez plus pour en profiter.
à partir de
6 €
/pers*
Et si j
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE SÈTE
Ma conquête des cimes au parc Arbr’En Ciel d'Evreux
Ma conquête des cimes au parc Arbr’En Ciel d'Evreux
A 5 minutes du centre-ville d’Évreux, le parc Arbr’En Ciel au sein du Domaine de Trangis propose 6 parcours acrobatiques accessibles à toute la famille. Venez-vous dépayser et prendre de la hauteur pour un plaisir 100% nature. Éclats de rire garantis ! Un parcours MAX pour les amateurs de sensation forte ! Hélène "Je vais vous faire une confidence, j’ai beau avoir bientôt 30 ans, je n’avais encore jamais testé l’accrobranche ! Alors quand Abr’en Ciel Evreux nous a invité à tester leurs plateformes, ni une ni deux, chaussures aux pieds j’ai voulu grimper aux arbres ! Et bien j’ai adoré !! On a commencé tranquillement avec un parcours relativement « simple » et là on a tout de suite voulu passer à la vitesse supérieure à plus de 15m de hauteur à enchaîner tyroliennes, ponts de singe, marche sur une corde … et j’en passe ! Trouvant ça « facile », nous voilà maintenant partis à tester le parcours « MAX »… mais alors là préparez muscles et biceps, car ce parcours est intense et fait appel à vos muscles et à votre mental pour gravir les épreuves une par une ! Si vous êtes aventuriers, allez-y les yeux fermés vous ne regretterez pas et le parcours MAX ne vous décevra pas ! 😉" Gwenaëlle "Au détour d’un chemin dans le bois de Trangis, j’ai pris plaisir à re-découvrir le parcours d’accrobranche Arbr’En Ciel dans lequel je m’étais déjà aventuré quelques années auparavant. Peu avant de nous lancer, nous avons pris le temps de regarder une vidéo explicative quant à l’utilisation de nos harnais, mais également pour mieux appréhender les parcours qui nous attendaient. Après un petit essai pratique, nous voilà à 5 mètres du sol. Au fil des agrès, nous évoluons en hauteur, sur des plateformes toutes différentes les unes des autres, pour retoucher terre à l’aide d’une Tyrolienne. Les derniers courageux (dont je faisais fièrement partie) ont pris la route vers le parcours MAX ! Nous avons alors évolué sur un parcours plus original. En effet, nous avons glissé sur un skate à 10 mètres du sol, fait de la balançoire et nous sommes lancés sur une liane.. comme Tarzan. Cette après-midi ensoleillée fut fortement agréable et pleine de sensations. Je n’hésiterais pas à y retourner cet été, et en famille." Marie "L’accrobranche, c’est l’occasion de passer un super moment entre collègues, amis, familles. Pour nous l’après-midi a été un vrai moment de détente et de cohésion, nous avons découvert les personnalités de chacun dans « l’épreuve ». C’est sympa, fun, ludique et l’occasion de bien rire, il y a de tout pour tout le monde. Pour les plus courageux, il y a même le super max , entre un surf et une tyrolienne en équilibre il y a de quoi s’en rappeler longtemps ! Les moniteurs expliquent bien dès le début et mettent en confiance au cas où le pas se ferait timide à 10 m du sol… Et puis pas de souci en cas d’envie de retrouver la terre ferme en plein milieu de parcours, il y aura toujours la possibilité d’être sauvé par un chevalier servant en rappel … Conclusion, si l’envie de passer une bonne aprèm se fait sentir, Arbr’en ciel, est le bon endroit… alors à vos baudriers !!" Marion "Alors comment vous dire… Je crois avoir eu la preuve que je n’étais pas faite pour l’aventure ou alors trop têtue pour admettre que j’en étais capable 😉 Mettre le baudrier et monter sur la plateforme, jusque là tout va bien (la vidéo et les moniteurs vous accompagnent à perfection) … Les premiers agrès, nickel même si ça tangue un peu … et puis la voilà, la tyrolienne, celle que j’appréhende depuis le début! Finalement pas tant la tyrolienne en elle-même (quoique) mais surtout l’atterrissage sur la plateforme. Alors je me lance (assise pas debout, l’impression de me jeter dans le vide beurk) et tout se passe bien sauf à l’atterrissage… que je rate bien évidemment ! Et ensuite patatras, la peur du vide, les jambes qui tremblent, plus de Marion :( Alors je finis mon parcours « facile » et préfère regarder les autres d’en bas. Pour autant je ré-essaierai en étant plus confiante. Chapeau bas aux moniteurs qui savent malgré tout vous mettre à l’aise et cernent tout de suite vos éventuelles appréhensions!"
Ma conquête des cimes au parc Arbr’En Ciel d
J'ai testé la marche nordique sur la plage de Ouistreham Riva-Bella !
J'ai testé la marche nordique sur la plage de Ouistreham Riva-Bella !
Ces dernières années, bon nombre de nouvelles pratiques sportives ont émergées. On a souvent dans l’idée qu’elles ne sont pas à notre portée : trop intenses, trop techniques… bref inaccessibles pour les sportifs amateurs que nous sommes ! Et pourtant, l’une d’elles, tout à fait abordable et ludique, est un atout santé formidable : la marche nordique ! (ou nordic walking pour les anglophiles !)   C’est une marche dynamique faisant appel à 90 % des muscles. Elle combine bonification musculaire, oxygénation cardiovasculaire et préservation des articulations.   Grâce à l’utilisation des bâtons, elle permet d’alléger le corps et offre ainsi la possibilité aux personnes souffrantes de problèmes articulaires de pratiquer. L’utilisation des bâtons offre également la possibilité de s’aventurer sur des terrains accidentés, car bien utilisés, ils sont le prolongement des bras et offrent 2 points d’appui supplémentaires et donc des possibilités énormes.   Curieux de découvrir cette activité « miracle » et gonflés par une motivation sans faille, plusieurs membres de l’équipe de l’Office de tourisme de Ouistreham Riva Bella ont donc retrouvé le coach sportif Robin VINCENT sur la plage pour une initiation-découverte d’une heure. Ce sportif surdoué est tellement mordu qu’il s’est mis au service des autres et en a fait son métier. Aucune discipline ne lui résiste : longe-côte, aquagym, fitness, course à pied, etc…   Après quelques recommandations sur la posture adéquate et le maniement des bâtons, nous voilà donc lancés avec enthousiasme sur le sable, prêts à en découdre avec nos muscles !   Des conseils nous sont prodigués par le coach tout au long de la séance et nous sommes rapidement à l’aise avec nos bâtons. Notre petit groupe enchaîne les exercices avec bonne humeur. Nous sentons bientôt tous nos muscles qui travaillent et cela, oh satisfaction !, sans subir d’intolérables souffrances. La marche nordique est en effet un sport complet qui permet, certes de se dépenser, de développer sa coordination et de remodeler sa silhouette, mais qui favorise surtout le plaisir !   Enfin, nous formons un cercle autour du coach pour réaliser de petits exercices d’étirements, un peu dépités que la séance soit (déjà !) finie. La marche nordique a été pour nous tous une vraie découverte, une pure bouffée d’oxygène, une parenthèse de « lâcher prise » dont on est tous ressortis revigorés
à partir de
10 €
/pers*
J
Retour en haut