• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
Peut-être connaissez-vous la longue plage de Ouistreham en Normandie et le relief de son sable qui témoigne de l’implication des p’tits mousses à construire des châteaux en tous genres mais vous n’avez sûrement pas en tête, que quelques mètres plus loin, à la Pointe du Siège, cette même plage revêt un tout autre visage et vous plonge en pleine nature. Laissez-vous guider dans ce lieu sauvage et mystérieux.    Régulièrement, je traverse les écluses après avoir profité de l’ambiance si particulière qui émane du port entre bateaux, pêcheurs, vente de poissons frais, restaurants et visiteurs curieux. Je fais quelques pas pour m’enfoncer dans la nature et entrer au cœur de la Pointe du Siège.  Bercée par les douces vagues, la bande de sable de cet espace, protégé par le Conservatoire du Littoral, abrite une faune et une flore riches. Il n’est alors pas rare de côtoyer gravelots et petites bêtes de plage. En marchant un peu au sud vous vous détendrez sur les sentiers, entre dunes et prés salés. Ici, nous n’avons pour seule compagnie que les oiseaux et les lapins qui profitent d’un terrain de jeu sans limite.   Je me retrouve très souvent face à des espèces végétales remarquables, à une petite mare cachée des regards ou encore des nids perchés dans les arbres et j’ai comme le sentiment de percer les petits secrets de la Pointe du Siège. Je vous conseille de prendre votre temps et surtout de la hauteur en investissant l’observatoire, enrobé par la végétation et vous émerveiller de la vue imprenable sur l’estuaire de l’Orne et la baie de Sallenelles. Vous porterez, comme je le fais si longtemps, un regard léger sur dame Nature.
A la Pointe du Siège de Ouistreham je profite de la nature sauvage
J'ai testé la marche nordique sur la plage de Ouistreham Riva-Bella !
J'ai testé la marche nordique sur la plage de Ouistreham Riva-Bella !
Ces dernières années, bon nombre de nouvelles pratiques sportives ont émergées. On a souvent dans l’idée qu’elles ne sont pas à notre portée : trop intenses, trop techniques… bref inaccessibles pour les sportifs amateurs que nous sommes ! Et pourtant, l’une d’elles, tout à fait abordable et ludique, est un atout santé formidable : la marche nordique ! (ou nordic walking pour les anglophiles !)   C’est une marche dynamique faisant appel à 90 % des muscles. Elle combine bonification musculaire, oxygénation cardiovasculaire et préservation des articulations.   Grâce à l’utilisation des bâtons, elle permet d’alléger le corps et offre ainsi la possibilité aux personnes souffrantes de problèmes articulaires de pratiquer. L’utilisation des bâtons offre également la possibilité de s’aventurer sur des terrains accidentés, car bien utilisés, ils sont le prolongement des bras et offrent 2 points d’appui supplémentaires et donc des possibilités énormes.   Curieux de découvrir cette activité « miracle » et gonflés par une motivation sans faille, plusieurs membres de l’équipe de l’Office de tourisme de Ouistreham Riva Bella ont donc retrouvé le coach sportif Robin VINCENT sur la plage pour une initiation-découverte d’une heure. Ce sportif surdoué est tellement mordu qu’il s’est mis au service des autres et en a fait son métier. Aucune discipline ne lui résiste : longe-côte, aquagym, fitness, course à pied, etc…   Après quelques recommandations sur la posture adéquate et le maniement des bâtons, nous voilà donc lancés avec enthousiasme sur le sable, prêts à en découdre avec nos muscles !   Des conseils nous sont prodigués par le coach tout au long de la séance et nous sommes rapidement à l’aise avec nos bâtons. Notre petit groupe enchaîne les exercices avec bonne humeur. Nous sentons bientôt tous nos muscles qui travaillent et cela, oh satisfaction !, sans subir d’intolérables souffrances. La marche nordique est en effet un sport complet qui permet, certes de se dépenser, de développer sa coordination et de remodeler sa silhouette, mais qui favorise surtout le plaisir !   Enfin, nous formons un cercle autour du coach pour réaliser de petits exercices d’étirements, un peu dépités que la séance soit (déjà !) finie. La marche nordique a été pour nous tous une vraie découverte, une pure bouffée d’oxygène, une parenthèse de « lâcher prise » dont on est tous ressortis revigorés
à partir de
10 €
/pers*
J
J'ai testé le déjeuner-spectacle du Casino Barrière de Ouistreham
J'ai testé le déjeuner-spectacle du Casino Barrière de Ouistreham
Avec une partie de l'équipe de la Maison du Tourisme, nous avons été gracieusement invitées par le Casino Barrière afin de tester le déjeuner Cabaret. Après plus de 100 dates et 20 000 spectateurs, la troupe de de "Welcome to Riva-Bella" propose ses spectacles au Casino de Ouistreham Riva-Bella depuis 5 ans. Le succès de ce spectacle ne fait pas de doute ! Nous avions rendez-vous à 12h et sommes ressortis du Casino à 16h. Des dîners-spectacles sont également proposés. Nous avons été très bien accueillies par le personnel du Casino et placées à une table très joliment dressée. Les plats du déjeuner (menu plaisir) se sont enchaînés très facilement : un verre de bienvenue (kir pétillant !) puis l'entrée qui était un duo de rillettes au saumon et quenelle d'avocat, le plat principal avec une ballotine de volaille au Porto et son gratin de pommes de terre-flan de légumes et ensuite le délicieux "So choc" biscuit cacao, bavarois chocolat et mousse pralinée et enfin le café. Le vin est compris dans la formule. Le spectacle qui dure environ 3h est très divertissant. Norbert, toujours vêtit de tenues des plus excentrique et sexy, nous présente le spectacle et fait les transitions de la dizaine des tableaux. Dans des ambiances différentes, 7 artistes dont 2 transformistes nous proposent ainsi des reprises de grands tubes mêlant de belles performance de chant et danse. Je retiens par exemple Mylène Farmer, Tina Turner, Dirty Dancing ou encore des « classiques » comme le Moulin Rouge. Non sans humeur, Norbert interpelle et charrie sans retenue les spectateurs. C'est dans une ambiance détendue et très festive que le spectacle se déroule. Certains tableaux sont même assez surprenants. Moi et mes collègues avons vraiment apprécié ce moment ponctué de fous rires et même d’émotions (à la fin du spectacle, une surprise vous attend !). Un spectacle vraiment à voir ou à offrir, en couple ou en groupe, qu’on soit jeune ou moins jeune…!
J
5 photos des Pays de la Loire par Joseph d’@humeutouristique
5 photos des Pays de la Loire par Joseph d’@humeutouristique
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 10 au 16 août, c’est Joseph de @humeurtouristique qui vous emmène en Pays de la Loire en 5 photos.   Suivez @humeurtouristique sur Instagram pour ne rien rater de ses photos ! Le château de Brissac, le plus haut de France, un des nombreux Châteaux de la Loire :   Aujourd’hui, on lance notre grand programme des ambassadeurs #JaimelaFrance 😊 Chaque semaine, un instagramer nous fait découvrir sa région. Cette semaine Joseph de @humeurtouristique nous emmène en Pays de la Loire avec cette vue sur le plus haut château de France : le château de Brissac ! Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 10 Août 2015 à 2h58 PDT La côte sauvage à Piriac sur Mer :    Les ambassadeurs #JaimelaFrance, ça continue ! 😃 Cette semaine Joseph d'@humeurtouristique nous fait découvrir les Pays de la Loire. Aujourd'hui, il nous emmène voir la côte sauvage à Piriac-sur-Mer 🌊 Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 10 Août 2015 à 23h41 PDT Superbe photo aérienne de Guérande et ses marais salants :   Aujourd'hui 3ème photo d'@humeurtouristique qui nous fait découvrir les Pays de la Loire ! Direction Guérande et ses marais salants pour une superbe photo aérienne. Avec les #ambassadeursJaimelaFrance, chaque semaine un instagramer nous fait découvrir sa région. Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 11 Août 2015 à 23h12 PDT La Loire du Côté de Saint-Florent-le-Vieil :   4ème étape de notre semaine en Pays de la Loire, @humeurtouristique nous emmène admirer la Loire du coté de St-Florent-le-Vieil. Avec les #ambassadeursJaimelaFrance, chaque semaine un instagramer nous fait découvrir sa région. Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 12 Août 2015 à 23h21 PDT La superbe île de Noirmoutier en Vendée :    Pour terminer en beauté cette semaine en Pays de la Loire, Joseph d'@humeurtouristique photographie la superbe île de Noirmoutier en #Vendée. Avec les #ambassadeursJaimelaFrance, chaque semaine un instagramer nous fait découvrir sa région. Suivez 👉 @humeurtouristique pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 13 Août 2015 à 22h21 PDT Retrouvez toutes les photos des ambassadeurs #jaimelafrance en suivant le hashtag #ambassadeursjaimelafrance
5 photos des Pays de la Loire par Joseph d’@humeutouristique
Je réveille mes sens au Marché St Roch de Mont de Marsan
Je réveille mes sens au Marché St Roch de Mont de Marsan
Le Marché Saint Roch ça se vit ! Du bruit, des odeurs et du monde, surtout le samedi matin. Considéré comme l'un des 100 plus beaux marchés de France, si vous y allez tous vos sens seront en alerte : l'ouïe, la vue, l'odorat, le goût et le toucher. J'ai décidé d'y aller un samedi, un peu avant midi... j'avais l'estomac dans les talons et pas de panier... Grave erreur (Je suis repartie chargée comme une mule, avec plein de poches*) ! Attirée par les odeurs, je me suis arrêtée à différents stands parfois juste pour regarder et essayer de comprendre comment utiliser des ingrédients et des épices méconnus. Je me suis ensuite arrêtée à mon stand préféré : Les Machins créoles ! Grosse ambiance sur le stand et impossible de passer devant sans s'arrêter, ils interpellent peut être 70 % des gens qui passent devant le stand ne serait-ce que pour discuter. Ils me font sourire à chaque fois que j'y vais, ce qui reste problématique c'est d'essayer de vous concentrer sur leur carte... crevettes aux agrumes, rougails, porc au caramel, accras de morue... Perso j'ai craqué pour les accras et les rougails. Avant de rentrer pour nourrir mon frigo avec des ingrédients plus ou moins locaux et avant de me jeter sur mes plats créoles, petite halte sur la terrasse d'un café avec mes amis pour prendre un verre. Quelque soit la saison, il faut absolument vous munir d'une paire de soleil et de monnaie, les terrasses autour du marché Saint Roch sont prises d'assaut le samedi vers midi, c'est vraiment un pur moment de détente et de partage et si le soleil est la, c'est un instant parfait ! *poche = sac
Je réveille mes sens au Marché St Roch de Mont de Marsan
Ma balade du dimanche dans les Gorges de l'Ain
Ma balade du dimanche dans les Gorges de l'Ain
Déjà toute petite, je passais mes dimanches après-midi au bord de la rivière d’Ain avec ma famille, mes cousins, mes oncles et tantes, mes grands-parents… Une journée de détente, d’amusements mais aussi de découvertes. Je vous propose de partir à la découverte de cette rivière, et de ses gorges. Si vous êtes sportifs, enfourchez votre vélo et suivez-moi ! L’itinéraire n’est pas très difficile et la route est peu fréquentée. Rendez-vous à Poncin, porte naturelle des Gorges de l’Ain : après avoir arpenté les ruelles de cette ancienne cité médiévale et acheté de quoi grignoter pour le pique-nique, longeons cette rivière en empruntant la rive gauche, qui pour moi, est la plus belle. Cette balade, c’est un peu comme un grand livre ouvert qui vous raconte l’histoire d’une rencontre entre l’homme et la rivière, une histoire qui a commencé dès la préhistoire, une histoire sans fin… Après avoir traversé nos hameaux avec leurs maisons typiques vigneronnes, leur four banal, nous arrivons à un premier barrage, le barrage d’Allement. Une fois le barrage passé, vous découvrez un plan d’eau navigable et une étendue de terre appelée île Chambod, nom du hameau qui a disparu lors de la mise en eau du barrage. Un formidable terrain de jeux en période estivale. Quelques kilomètres plus loin, après avoir passé le panneau indiquant Merpuis, je m’arrête et je sors mon appareil photo : un magnifique panorama sur la rivière, les montagnes et l’île s’offre devant mon objectif ! Poursuivons notre route jusqu’au Pont de Serrières-sur-Ain et sa magnifique arche centrale dans laquelle une colonie de chauve-souris a élu domicile ! Autrefois sous pont, il y avait une pierre où était gravé « malheur à qui me voit » : cela signifiait, dès que cette pierre apparaissait, qu’il allait y avoir une grande sécheresse dans la région. Après avoir passé ce pont, la route va devenir un peu plus étroite. La rivière va avoir du mal à se frayer un passage entre les Roches du Jarbonnet et le Mont Balvay. Ouvrez grands vos yeux, vous êtes au cœur des gorges de l’Ain. La nature reprend tous ses droits : falaises calcaires se reflétant dans les eaux vertes de la rivière, cygnes et canards nichant dans les roselières, oiseaux survolant les berges, fleurs et arbustes décorant de part et d’autre les rives…. Ecoutez ce silence du bout du monde, admirez cet écrin de nature préservée et respirez… vous êtes dans la Vallée de l’Ain ! Plus loin, notre regard est hypnotisé par un gigantesque viaduc en pierre sur deux étages : le viaduc de Cize – Bolozon. Mais non, vous ne rêvez pas… c’est bien un TGV qui vient de passer ! Point stratégique durant la 2nde Guerre Mondiale entre les Maquisards et les Allemands, descendez au pied du viaduc : un panneau vous en dira plus sur son histoire. Traversez par la voie routière du premier étage pour basculer rive droite : admirez la perspective des arches et faites comme-moi, ouvrez votre fenêtre et testez l’écho ! Si vous avez le temps, vous pouvez poursuivre sur quelques kilomètre la rive gauche, remonter jusqu’à Thoirette où vous emprunterez un nouveau pont pour revenir par la rive droite à Poncin. Au retour, je m’arrête obligatoirement à Chambod et j’emprunte la petite passerelle pour me dégourdir les jambes sur l’île Chambod. Ile de 20 hectare où la nature a gardé et garde tous ses droits, c’est pour moi un véritable lieu de détente et de ressourcement. Et tout est pensé pour passer un agréable moment : chemin, tables de pique-nique, barbecues en pierre, jeux pour enfant… l’été, la baignade y est même surveillée ! Si vous avez du pain sec, ne l’oubliez pas : vous ferez des heureux ! Et voilà, la balade se termine. Avant de partir sur cette route, je vous conseille de venir me voir à l’Office de Tourisme à Poncin : je vous remettrai le parcours détaillé et vous dévoilerai mon endroit préféré. Mon conseil pour un arrêt pique-nique : au bord de la rivière à Merpuis, ou à l’ombre des grands arbres sur l’île Chambod.
Ma balade du dimanche dans les Gorges de l
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Si des amis viennent passer le week-end à la maison à Cosne Cours sur Loire, c’est une obligation : tout le monde se lève pour aller au marché. En effet, le dimanche matin, c’est sacré : tous les cosnois se retrouvent au marché. Pour débuter la matinée en douceur, nous commençons toujours par aller siroter un café dans un des bistrots du centre-ville. Le nombre de café : c’est ce qui étonne toujours mes amis quand ils viennent me voir. A Cosne Cours sur Loire, le long du boulevard de la République, on en retrouve plus de sept dans un rayon de moins de 200 mètres et autant de terrasses ! Ce sont des emplacements idéaux pour refaire le monde avec les figures locales et les touristes qui arpentent la Loire à Vélo. Directrice de l’Office de Tourisme Loire et Nohain, je ne peux pas m’empêcher de conseiller les visiteurs perdus. Je les invite toujours à aller pousser la porte de l’Office de tourisme (qui est bien sur ouvert le dimanche matin) ! C’est « la place to be» pour trouver son activité du dimanche après-midi.   Après la pause-café, c’est parti pour la recherche des trésors locaux. On trouve de tout sur le marché mais surtout des produits qui sentent bon notre terroir. Car à Cosne Cours sur Loire, nous sommes en Bourgogne mais le Berry n’est qu’à un jet de pierre de l’autre côté de la Loire. C’est donc deux fois plus de chance de manger des bonnes choses… Le panier de pique-nique est vite rempli. Au menu, le crottin de chavignol est toujours en tête. Chez moi, on le mange en tartine avec du miel et ça tombe bien deux apiculteurs ont leur étal sur le marché. Pour l’apéro, une bouteille de vin blanc accompagnera parfaitement notre célèbre fromage de chèvre. Et pour ceux qui hésitent entre Pouilly, Sancerre ou Coteaux du Giennois, les vignerons se font un plaisir de faire déguster leur meilleure cuvée. Pour la suite, il y a encore l’embarras du choix : poulet fermier ou spécialités du monde. Et en dessert, ce seront des fruits du Val de Loire avec selon la saison des pommes du gâtinais ou des fraises de Sologne. Je craque souvent devant les merlettes de Cosne. Ce sont des succulents petits chocolats au Cointreau et à l’écorce d’orange que j’offre à mes invités à la fin des repas.   Quand midi sonne, on part à pied direction les bords de Loire. Au printemps, nous préférons les prairies alluviales où nous attendent des tables de pique-nique et des jeux pour les plus petits. Par contre, l’été c’est plage de sable pour tout le monde ! Je suis devenue une professionnelle des châteaux de sable !   Pour moi, c’est ça le bonheur : des amis, des bonnes choses à manger et la Loire en toile de fond. Bien sûr, si votre dimanche à vous est plus sportif, vous pourrez passer, après votre balade au marché de Cosne Cours sur Loire, l’après-midi à faire du canoé sur la Loire. Je vous ferais coucou de la rive !
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
J'ai monté les 171 marches du phare de Ouistreham
J'ai monté les 171 marches du phare de Ouistreham
Vous recherchez une visite insolite pour petits et grands ? Suivez-moi...je vous emmène à l'assaut du Phare de Ouistreham, le seul du Calvados aujourd'hui ouvert à la visite.   Haut de 38 mètres, avant d'attaquer l'ascension, inspirez bien à fond...et c'est parti ! Il m'a fallu enchaîner sans difficulté les 171 marches de son escalier en colimaçon qui m'a donné l'impression de quitter la terre ferme, avant même d'être arrivée tout en haut. Petit à petit, la lumière va se faire plus ténue et 2 ou 3 petites fenêtres, au fil de votre ascension, donnent une idée de votre progression et encouragent à continuer...   Puis, au terme de l'effort, la lumière artificielle laisse place à l'éblouissement qui traverse le chapeau de verre de ce merveilleux édifice... Encore un dernier effort : n'étant pas très grande, il m'a fallu me plier pour passer la petite porte qui donner accès à la plateforme circulaire et surtout à la récompense suprême : une vue imprenable à 360° sur la ville.  A l'Est, la somptueuse réserve naturelle de la Pointe du Siège, au coeur de l'Estuaire de l'Orne. C'est un endroit ressourçant que j'apprécie particulièrement et où la nature domine ! A l'Ouest, la station balnéaire de Ouistreham Riva-Bella, au sud, le bourg de Ouistreham, coeur historique de la cité. Quant à la descente, plus facile me direz-vous ? Sans doute...mais grisé par l'euphorie du moment vécu...soyeux prudent quand même!  Bien-sûr, n'oubliez pas d'observer la "lentille de Fresnel", cet étrange instrument qui permet au Phare de renvoyer ses faisceaux lumineux. Comment ne pas être charmé par tant de diversité ? En tout cas, pour 2,50 €, moi je vous recommande la montée du Phare de Ouistreham ! Rapport qualité/prix imbattable !  
à partir de
3 €
/pers*
J
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Quelle est ma sortie préférée ? Me promener dans la nature. Et quoi de plus indiqué que les bords de Loire. Et pour se faire la commune de la Celle-sur-Loire a un bon plan : le parcours des Brocs. Situé dans une ancienne carrière de sable, ce parcours nous permet de découvrir la Loire et ses trous.   Alors ce matin ni une, ni deux, je me lève tôt (pas trop, 8 heures) et je pars à la Celle-sur-Loire pour faire le parcours. Je me gare alors dans le petit parking ce qui me permet de ne pas déranger les animaux. A peine arrivée au bord de la Loire, je surprends les aigrettes en train d’émerger de leur torpeur. Les petits panneaux d’indications m’expliquent l’histoire de la Loire et de ses occupants. La légère brume qui recouvre le grand fleuve donne au cadre une ambiance mystique. En continuant je peux observer les multiples essences d’arbres qui se développent ici, dans cette nature préservée. Arrivant aux trous (creusés lors du prélèvement du sable dans la Loire) j’ai rencontré quelques courageux pêcheurs, levés bien plus tôt que moi, en train de taquiner le brochet. Je rejoins alors les chemins de sable où je peux voir les troupeaux de moutons et leur berger. Les chiens, fidèles gardiens, encadrent les bêtes qui nettoient les pelouses alluviales. Derrière les brebis, leurs agneaux tentent tant bien que mal de suivre la troupe. Après avoir longé la Loire, je me dirige enfin vers l’étang des Brocs. Géré par la Fédération de pêche, cette retenue d’eau accueille carpes, silures, brochets et des truites lâchées plusieurs fois dans l’année. Là encore des pêcheurs tentent d’avoir la plus belle prise tandis que d’autres cassent la croûte sur les tables en bois présentes autour de l’étang.   Après cette belle marche sur le sentier des brocs, je rejoins ma voiture, heureuse d’avoir pu observer des hérons, des aigrettes, des cormorans et même des animaux plus étrange : des pêcheurs matinaux. Si vous passez par-là, peut-être que vous m’y verrez en train de traîner sur les plages de sables, essayant de trouver des castors !
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Le Bugey Cerdon AOC mon vin pétillant préféré !
Le Bugey Cerdon AOC mon vin pétillant préféré !
Cela fait maintenant huit ans que je suis conseillère en séjour à l’Office de Tourisme Pays du Cerdon – Vallée de l’Ain.  J’ai la chance de promouvoir une destination au cœur du département de l’Ain  qui est dotée de richesses naturelles multiples et variées.  Mais comme bien souvent il faut faire des choix et aujourd’hui  j’ai décidé de vous emmener au Pays du Cerdon  pour vous faire découvrir un vignoble petit par sa taille (180 ha) mais grand par sa renommée : le Bugey Cerdon AOC méthode ancestrale.   Pour reprendre une célèbre phrase de Brillat Savarin « le vin est le monarque des liquides », il est pour moi le monarque des vins pétillants ! Si vous ne connaissiez pas encore le Cerdon, c’est un vin rosé naturellement gazeux aux notes fruitées. Il offre une véritable explosion d’arômes, vous ressentez d’un côté les fruits qui pétillent et de l’autre les bulles de rose qui éclatent légèrement en bouche. Le Cerdon saura parfaitement combler vos hôtes à l’apéritif ou en accompagnement de vos desserts les plus gourmands.  Ce vin peu alcoolisé saura faire votre bonheur Mesdames !   Je vous invite donc à venir vous détendre lors d’une journée ou d’un court séjour pour déguster une coupette chez nos viticulteurs présents sur les 11 communes de l’aire d’exploitation et pour sillonner les vignobles à travers les chemins de randonnées particulièrement appréciés durant la saison estivale et à l’automne.     Le Pays du Cerdon alterne pay­sages authentiques verdoyants et villages typiques, cascades et moyenne montagne, un endroit où il fait bon vivre et idéal pour partager de bons moments en famille, en amoureux ou entre amis. Si vous êtes curieux n’hésitez pas à venir nous voir à l’Office de Tourisme à Poncin dans le Bugey nous saurons vous conseiller au mieux pour passer d’agréables moments.   A bientôt et bonne dégustation. 
Le Bugey Cerdon AOC mon vin pétillant préféré !
Retour en haut