• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Stand up paddle, mon dimanche idéal sur le Golfe du Morbihan
Stand up paddle, mon dimanche idéal sur le Golfe du Morbihan
J’ai toujours aimé le contact, les rencontres, les grands voyages, les défis … Bref, le tourisme était fait pour moi ! Travaillant à l’Office de Tourisme de Vannes Golfe du Morbihan et vivant à Vannes, la porte d’entrée du Golfe, je vous présente ici mon dimanche idéal sur le Golfe du Morbihan, un fabuleux terrain de jeux, histoire de bien profiter de votre week-end ! Le matin, je pars en direction de Séné. Je m’équipe : un gilet de sauvetage, une pochette étanche avec un téléphone portable, de l’eau et des barres de céréales, une combinaison, l’eau peut être fraîche. Et c’est parti pour le stand up paddle sur l’eau. C’est quoi le paddle ? C’est un sport qui consiste à ramer debout sur une grande et large planche, style surf, avec une pagaie. Et oui à Vannes on se prend pour des polynésiens pour prendre les vagues debout ! Sérieusement, en balade ou randonnée c’est une discipline simple qui permet de naviguer sur le Golfe, un plan d’eau de mer calme, pas de panique ! et pour le plaisir de faire du sport ! Accessible à tous, le paddle donne une vue dégagée sur un paysage incroyable dans l’une des Plus Belles Baies du Monde ! C’est pour moi l’occasion de redécouvrir le spectacle des marées, d’admirer le petit port de pêche de Port Anna et ses sinagots aux voiles rouges, les Guépards, voiliers multicolores qui se jouent des courants, sans oublier les parcs à huîtres et les oiseaux : échasses, aigrettes, colverts, hérons … J’aurais pu en profiter pour pêcher, pour cela rien de plus simple, une canne à pêche et mes pieds dans l’eau ! Enfin, après cette belle journée de randonnée sur l’eau, l’arrivée dans le port de Vannes (voir photos) où m’attend ma petite famille, je les retrouve épuisée et heureuse. Peut-être pas encore tout à fait prête pour le morbihan paddle race le 24 août 2014 pour une traversée avec les pros de Port Navalo à Vannes ! Au plaisir de vous croiser le dimanche sur le Golfe du Morbihan en stand up paddle !
Stand up paddle, mon dimanche idéal sur le Golfe du Morbihan
Votre conseiller localGOLFE DU MORBIHAN VANNES TOURISME
5 photos de Guadeloupe par Guillaume alias @happyman_photography
5 photos de Guadeloupe par Guillaume alias @happyman_photography
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 14 septembre au 18 septembre, c’est Guillaume alias @happyman_photography qui vous fait découvrir la Guadeloupe en 5 photos.    Suivez @happyman_photography sur Instagram pour ne rien rater de ses photos ! La plage Le Lagon :   Cette semaine, les #ambassadeursJaimelaFrance nous emmènent en #Guadeloupe avec @happyman_photography Et quoi de mieux pour bien commencer la semaine que la plage Le Lagon, son eau turquoise et ses 🌴 Bonne semaine à tous ! Suivez 👉 @happyman_photography pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 14 Sept. 2015 à 0h22 PDT Le marché de Pointe-à-Pitre :   Deuxième jour de notre semaine en #Guadeloupe avec @happyman_photography pour les #AmbassadeursJaimelaFrance ! Et on commence bien la journée du coté des magnifiques couleurs du marché de Pointe-à-Pitre. Trop tôt pour un petit rhum ? On se rabat sur un peu de vanille 😉 Suivez 👉 @happyman_photography pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 14 Sept. 2015 à 23h22 PDT Marie Galante :   Pour ce 3ème jour de notre semaine en #Guadeloupe avec @happyman_photography pour les #AmbassadeursJaimelaFrance, on est du coté de Marie Galante ! Bonne journée les igers 😃 Suivez 👉 @happyman_photography pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 15 Sept. 2015 à 23h51 PDT Les Saintes en Guadeloupe :    C'est jeudi matin et on est encore en #Guadeloupe avec @happyman_photography pour les #AmbassadeursJaimelaFrance. Aujourd'hui, une magnifique photo prise du coté des Saintes. Suivez 👉 @happyman_photography pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 16 Sept. 2015 à 23h17 PDT La Soufrière :     C'est déjà le dernier jour en #Guadeloupe avec @happyman_photography pour les #AmbassadeursJaimelaFrance. Et pour ce dernier jour, comment passer à coté de l'incontournable Soufrière ? Qui l'a déjà vue ? Merci encore Guillaume pour tes magnifiques photos. La semaine prochaine on part en Aquitaine, vous avez une idée de qui sera notre ambassadeur ? Suivez 👉 @happyman_photography pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 17 Sept. 2015 à 23h42 PDT
5 photos de Guadeloupe par Guillaume alias @happyman_photography
Je vous invite à découvrir le port de Dunkerque, 3ème port de France
Je vous invite à découvrir le port de Dunkerque, 3ème port de France
Si vous voulez comprendre l’histoire du port de Dunkerque, de sa naissance à la période contemporaine…suivez mon conseil, visiter le musée portuaire.  Cet ancien entrepôt à tabac du XIX ème siècle accueille une riche collection qui permet de faire connaissance avec l’histoire de la ville : des maquettes de phares, de bateaux ponctueront votre visite.  La visite de la Duchesse Anne, majestueux trois-mâts datant de 1901 a suscité mon étonnement, mais après sa visite on comprend mieux ce qu’était la vie à bord : visite unique en France !!  A ses côtés, un bateau feu (la Sandettie) et une péniche (la Guilde), permettent d’approcher de plus près la vie à bord d’un bateau feu, ainsi que sa fonction ou le quotidien des mariniers.    Toujours dans le bassin de commerce, un autre moyen de découvrir le port et je vous le recommande : la visite du port en bateau !  Le Texel vous permet d’approcher les gigantesques installations portuaires, confortablement installé sur le pont. Pour les plus courageux, les 276 marches du phare ne devraient pas vous décourager… Une autre vue sur les darses du port de Dunkerque, à 60m de haut et un beau panorama sur Malo les Bains de la haut…  
Je vous invite à découvrir le port de Dunkerque, 3ème port de France
Le Mirliton de Pont-Audemer, mon conseil gastronomique
Le Mirliton de Pont-Audemer, mon conseil gastronomique
La Normandie est célèbre pour ses spécialités gastronomiques telles que les fromages, son cidre, etc. Directrice de l’Office de Tourisme de Pont Audemer, j'ai choisi de mettre à l'honneur la spécialité typique de Pont Audemer, le Mirliton. Voici un peu plus de détails sur cette spécialité culinaire sucrée. Savez-vous que c'est Guillaume Tirel, dit Taillevent, cuisinier à la cour de France et auteur du premier viander qui a imaginé cette recette en 1340 ? En effet, Guillaume Tirel était originaire du village limitrophe à Pont Audemer, Tourville sur Pont Audemer. Lors de ses nombreux voyages, il a découvert les fruits secs et a imaginé cette recette pour rendre hommage à sa région normande. Sa recette a depuis cette époque évoluée et aujourd'hui, le Mirliton se compose d'une pâte à cigarette roulée, fourrée d'une mousse praliné et fermée au bout par du chocolat noir. Bref, il est redoutable pour faire fondre les gourmets! On le trouve dans de nombreuses pâtisseries de Pont Audemer dans lesquelles je vous invite à vous arrêter. Vous pourrez le savourer à toute heure, par gourmandise ou en cas de petite faim. A chaque Mirliton sa dégustation: vous pouvez également  le proposer en dessert accompagné d'une salade de fruits...Laissez-vous tenter et venez le découvrir sans tarder!
Le Mirliton de Pont-Audemer, mon conseil gastronomique
Que faire de ma journée à Chartres avec deux petits enfants
Que faire de ma journée à Chartres avec deux petits enfants
Que faire à Chartres pour occuper deux enfants, pleins d'énergie, de 2 et 5 ans ? Voilà la question à laquelle j'ai dû répondre en accueillant mon filleul et sa soeur... Avec le beau temps, direction l'Odyssée, le plus grand complexe aquatique de France. Rivière à courant, toboggan, bassin ludique je me dis qu'avec toutes ces possibilités ils pourront se dépenser La plus grande qui veut faire la course avec moi dans les nouveaux toboggans, ou aller dans la piscine à vagues, et le plus petit qui barbote dans le bassin ludique ou profite des jeux aquatiques..bref vraiment tout pour qu'ils passent un bon moment à Chartres. Pour les sportifs (ce que je ne suis pas) vous pouvez profiter du bassin olympique de 50m extérieur qui a une très belle vue sur la Cathédrale de Chartres Puis direction le parc des bords de l'Eure, non loin du centre ville de Chartres, pour un petit pique nique sous les arbres, où les enfants ont pu s'amuser avec les jeux ou bien découvrir les animaux qui les entourent. Les voyant encore courir partout, nous sommes allés louer un pédalo à la Petite Venise, qui se trouve dans le parc, pour se promener sur l'Eure et découvrir Chartres sous un autre aspect. Les enfants étaient ravis, ils essayaient de toucher les branches des arbres, regardaient les canards... Autre possibilité du parc et des bords de l'Eure une promenade que vous pouvez faire à vélo, à pied ou autre...pour ma part avec mon fidèle compagnon..mon chien Une journée fatigante pour moi...mais aussi pour les petits. Vous savez maintenant quoi faire pour occuper vos enfants à Chartres. 
Que faire de ma journée à Chartres avec deux petits enfants
Vous aimerez Le Havre, la Manhattan sur Mer normande
Vous aimerez Le Havre, la Manhattan sur Mer normande
A seulement deux heures de Paris en train ou en voiture que diriez-vous d’une escapade en Normandie, dans un Havre où flotte le drapeau de l’Unesco, où Monet a peint son impression soleil levant, où Dufy a immortalisé la plage et son estacade…   Imaginez un seul instant descendre du train, prendre le tramway et entendre une voix vous annoncer : « terminus la plage » surprenant ? et bien non. Comme beaucoup, votre image du Havre se résumait à celle d’un port, à des industries… clichés bien réducteurs. Sur cette fameuse plage qui vous conduira à Ste Adresse jusqu’au bout du monde pour admirer, verre à la main, un coucher de soleil, 17 restaurants vous proposent en terrasse avec vue sur mer, une cuisine aux saveurs du monde.   De ce travelling en tramway vous conduisant vers le bord de mer, vous découvrez dans un premier temps le Havre d’avant-guerre sur un boulevard de Strasbourg bordé d’élégants immeubles du siècle dernier. Puis c’est l’arrivée sur la « ville reconstruite » celle de Perret, l’immense place de l’Hôtel de Ville, l’avenue Foch et enfin la Porte Océane ! Pour comprendre cette architecture, précipitez-vous à la Maison du Patrimoine (qui n’est pas une agence immobilière) pour visiter l’appartement témoin (il n’est pas à vendre), vitrine des années 50. Les quinquas y retrouveront des éléments ayant bercé leur enfance, les plus jeunes découvriront le mode de vie de leurs aînés durant les trente glorieuses. Ce lieu étonnant vous donnera les « clés » pour comprendre, voir et apprécier cette architecture, sa modernité, la subtilité du traitement du béton lequel contrairement aux préjugés et autres images toutes faites, n’est pas gris et triste ! Il vibre avec la lumière passant du beige rosé au mordoré.   Direction l’avenue Foch, « les champs Elysées havrais » où les bas-reliefs devant chaque entrée d’immeubles évoquent les grandes personnalités de la cité… vous voici à la Porte Océane ouvrant sur la plage et le ballet incessant des porte-conteneurs et des paquebots. Vous croyez être perdu, pas d’inquiétude, le clocher de l’église St Joseph, chef d’oeuvre de Perret, véritable phare culminant à 107 mètres est là pour vous servir de repère. Sa visite est incontournable, vertigineuse et fascinante. Si Perret est l’auteur de la reconstruction pour autant d’autres grands noms sont venus laisser leur empreinte : Oscar Niemeyer pour le Volcan (scène nationale) et une médiathèque (l’une des plus belles de France), Jean Nouvel pour les bains des docks, lieu idéal pour vous relaxer en nageant à ciel ouvert ou en profitant de la balnéothérapie dans un cadre surprenant.   Cette marche à pied vous a ouvert l’appétit. Place des Halles, autour d’un marché couvert dédié aux produits de bouche ou encore le long de l’espace Niemeyer, l’offre est importante, à moins que souhaitant aller flâner au marché aux poissons vous choisissiez l’option du quartier St François, surnommé « l’ile aux restaurants ». Bordé par les bassins du Roy et du commerce, ce quartier conserve quelques éléments des siècles passés à ne pas manquer comme la Maison de l’armateur et son exceptionnel puits de lumière, rareté architecturale ou encore l’Hôtel Dubocage de Bléville. Repu par les joies de la table, allez prendre un café au MuMa, face à l’entrée du port avant d’en découvrir les collections rassemblant le gotha des mouvements impressionnistes et fauves.   Amateur de panorama, montez jusqu’aux jardins suspendus, un des poumons verts de la ville, offrant une vue imprenable sur la baie. Cet ancien fort militaire reconverti en hommage aux botanistes explorateurs est un « havre » de paix où vous trouverez dépaysement en visitant les serres tropicales… Dans le prolongement des jardins si la nature est votre tasse de thé alors le muséum d’histoire naturelle va vous combler. Les collections sont importantes, diversifiées et exotiques.   Après toutes ces nourritures spirituelles, les gastronomes dont la bible est le petit livre rouge… Michelin, réserveront une table dans deux belles adresses affichant deux étoiles pour l’une et un bib gourmand pour l’autre. Quant aux logements, l’offre est variée et originale avec des établissements ayant joué la carte de la décoration années 50, cosy aux accents « british » avec spa pour d’autres, design pour certains ou plus classiques mais néanmoins accueillants et soignés. Les amoureux d’histoire retrouveront les traces du passage, quatre années durant (de 1914 à 1918) du gouvernement belge à Ste Adresse tandis que les médiévaux auront à coeur de visiter les abbayes de Graville et de Montivilliers sans oublier un itinéraire à la découverte de quelques belles habitations harfleuraises autour du clocher de l’église St Martin. Le choix est large et une première visite en appellera d’autres d’autant plus les occasions ne manquent pas avec un programme d’expositions très riche.
Vous aimerez Le Havre, la Manhattan sur Mer normande
Votre conseiller localLE HAVRE TOURISME
Mes conseils pour découvrir la gastronomie des Landes Chalosse
Mes conseils pour découvrir la gastronomie des Landes Chalosse
En charge du numérique à l’Office de Tourisme des Luys à Amou, je vais vous donner trois conseils pour découvrir la gastronomie des Landes Chalosse.    Premièrement je vous conseille de prendre le temps de découvrir les Marchés de Producteurs de Pays qui se déroulent  en juillet et en août. Si vous êtes amateur ou amatrice de la cuisine autour du canard, du Boeuf de Chalosse, ou bien de bons produits du terroir, les Marchés de Producteurs de Pays sont fait pour vous ! Ce sont en plus des lieux conviviaux d’échange et de découverte des produits du canard, des pâtisseries traditionnelles, des poulets fermiers issus de nos producteurs locaux. Ici, au Pays des Luys, vous pourrez assister à 2 Marchés de Producteurs de Pays en été : un jeudi du mois de juillet et un jeudi du mois d’août.  C’est une ambiance extraordinaire qui se dégage sur ces marchés : accueil par les producteurs directement, jeux pour les enfants assurés, musique. Tout est là pour que la soirée en famille, seul, en couple se passe dans un décor inoubliable. C’est une véritable porte d’entrée au cœur de la cuisine de Chalosse.   Une autre manière de découvrir nos bons produits, est de vous rendre chez nos producteurs locaux. Plus d’une quinzaine de producteurs vous ouvrent la porte de leurs fermes, où ils y dévoilent leur savoir-faire et la technicité pour réaliser de bons produits. La visite y est gratuite et vous pourrez y déguster le magret de canard, le foie gras, le pastis et bien d’autres produits du terroir. Chez nos restaurateurs, vous trouverez ces produits dans les « Assiettes de Pays® ». Allez dans ces restaurants où cette proposition de découverte de produits dans une assiette vous est faite. C’est une démarche volontaire de chacun pour mettre en avant les produits de la gastronomie landaise, et plus particulièrement de Chalosse, le jardin secret des Landes.   Alors je vous invite vivement à découvrir nos spécialités culinaires en allant aux Marchés des Producteurs de Pays, ou en allant rencontrer nos chefs restaurateurs ou nos producteurs locaux. Faites-le en venant au Pays des Luys ou en Landes Chalosse, vous serez séduits…  
Mes conseils pour découvrir la gastronomie des Landes Chalosse
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DES LUYS
J'ai testé la marche nordique sur la plage de Ouistreham Riva-Bella !
J'ai testé la marche nordique sur la plage de Ouistreham Riva-Bella !
Ces dernières années, bon nombre de nouvelles pratiques sportives ont émergées. On a souvent dans l’idée qu’elles ne sont pas à notre portée : trop intenses, trop techniques… bref inaccessibles pour les sportifs amateurs que nous sommes ! Et pourtant, l’une d’elles, tout à fait abordable et ludique, est un atout santé formidable : la marche nordique ! (ou nordic walking pour les anglophiles !)   C’est une marche dynamique faisant appel à 90 % des muscles. Elle combine bonification musculaire, oxygénation cardiovasculaire et préservation des articulations.   Grâce à l’utilisation des bâtons, elle permet d’alléger le corps et offre ainsi la possibilité aux personnes souffrantes de problèmes articulaires de pratiquer. L’utilisation des bâtons offre également la possibilité de s’aventurer sur des terrains accidentés, car bien utilisés, ils sont le prolongement des bras et offrent 2 points d’appui supplémentaires et donc des possibilités énormes.   Curieux de découvrir cette activité « miracle » et gonflés par une motivation sans faille, plusieurs membres de l’équipe de l’Office de tourisme de Ouistreham Riva Bella ont donc retrouvé le coach sportif Robin VINCENT sur la plage pour une initiation-découverte d’une heure. Ce sportif surdoué est tellement mordu qu’il s’est mis au service des autres et en a fait son métier. Aucune discipline ne lui résiste : longe-côte, aquagym, fitness, course à pied, etc…   Après quelques recommandations sur la posture adéquate et le maniement des bâtons, nous voilà donc lancés avec enthousiasme sur le sable, prêts à en découdre avec nos muscles !   Des conseils nous sont prodigués par le coach tout au long de la séance et nous sommes rapidement à l’aise avec nos bâtons. Notre petit groupe enchaîne les exercices avec bonne humeur. Nous sentons bientôt tous nos muscles qui travaillent et cela, oh satisfaction !, sans subir d’intolérables souffrances. La marche nordique est en effet un sport complet qui permet, certes de se dépenser, de développer sa coordination et de remodeler sa silhouette, mais qui favorise surtout le plaisir !   Enfin, nous formons un cercle autour du coach pour réaliser de petits exercices d’étirements, un peu dépités que la séance soit (déjà !) finie. La marche nordique a été pour nous tous une vraie découverte, une pure bouffée d’oxygène, une parenthèse de « lâcher prise » dont on est tous ressortis revigorés
à partir de
10 €
/pers*
J
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Quelle est ma sortie préférée ? Me promener dans la nature. Et quoi de plus indiqué que les bords de Loire. Et pour se faire la commune de la Celle-sur-Loire a un bon plan : le parcours des Brocs. Situé dans une ancienne carrière de sable, ce parcours nous permet de découvrir la Loire et ses trous.   Alors ce matin ni une, ni deux, je me lève tôt (pas trop, 8 heures) et je pars à la Celle-sur-Loire pour faire le parcours. Je me gare alors dans le petit parking ce qui me permet de ne pas déranger les animaux. A peine arrivée au bord de la Loire, je surprends les aigrettes en train d’émerger de leur torpeur. Les petits panneaux d’indications m’expliquent l’histoire de la Loire et de ses occupants. La légère brume qui recouvre le grand fleuve donne au cadre une ambiance mystique. En continuant je peux observer les multiples essences d’arbres qui se développent ici, dans cette nature préservée. Arrivant aux trous (creusés lors du prélèvement du sable dans la Loire) j’ai rencontré quelques courageux pêcheurs, levés bien plus tôt que moi, en train de taquiner le brochet. Je rejoins alors les chemins de sable où je peux voir les troupeaux de moutons et leur berger. Les chiens, fidèles gardiens, encadrent les bêtes qui nettoient les pelouses alluviales. Derrière les brebis, leurs agneaux tentent tant bien que mal de suivre la troupe. Après avoir longé la Loire, je me dirige enfin vers l’étang des Brocs. Géré par la Fédération de pêche, cette retenue d’eau accueille carpes, silures, brochets et des truites lâchées plusieurs fois dans l’année. Là encore des pêcheurs tentent d’avoir la plus belle prise tandis que d’autres cassent la croûte sur les tables en bois présentes autour de l’étang.   Après cette belle marche sur le sentier des brocs, je rejoins ma voiture, heureuse d’avoir pu observer des hérons, des aigrettes, des cormorans et même des animaux plus étrange : des pêcheurs matinaux. Si vous passez par-là, peut-être que vous m’y verrez en train de traîner sur les plages de sables, essayant de trouver des castors !
Le parcours des Brocs, ma sortie nature à La Celle-sur-Loire
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Si des amis viennent passer le week-end à la maison à Cosne Cours sur Loire, c’est une obligation : tout le monde se lève pour aller au marché. En effet, le dimanche matin, c’est sacré : tous les cosnois se retrouvent au marché. Pour débuter la matinée en douceur, nous commençons toujours par aller siroter un café dans un des bistrots du centre-ville. Le nombre de café : c’est ce qui étonne toujours mes amis quand ils viennent me voir. A Cosne Cours sur Loire, le long du boulevard de la République, on en retrouve plus de sept dans un rayon de moins de 200 mètres et autant de terrasses ! Ce sont des emplacements idéaux pour refaire le monde avec les figures locales et les touristes qui arpentent la Loire à Vélo. Directrice de l’Office de Tourisme Loire et Nohain, je ne peux pas m’empêcher de conseiller les visiteurs perdus. Je les invite toujours à aller pousser la porte de l’Office de tourisme (qui est bien sur ouvert le dimanche matin) ! C’est « la place to be» pour trouver son activité du dimanche après-midi.   Après la pause-café, c’est parti pour la recherche des trésors locaux. On trouve de tout sur le marché mais surtout des produits qui sentent bon notre terroir. Car à Cosne Cours sur Loire, nous sommes en Bourgogne mais le Berry n’est qu’à un jet de pierre de l’autre côté de la Loire. C’est donc deux fois plus de chance de manger des bonnes choses… Le panier de pique-nique est vite rempli. Au menu, le crottin de chavignol est toujours en tête. Chez moi, on le mange en tartine avec du miel et ça tombe bien deux apiculteurs ont leur étal sur le marché. Pour l’apéro, une bouteille de vin blanc accompagnera parfaitement notre célèbre fromage de chèvre. Et pour ceux qui hésitent entre Pouilly, Sancerre ou Coteaux du Giennois, les vignerons se font un plaisir de faire déguster leur meilleure cuvée. Pour la suite, il y a encore l’embarras du choix : poulet fermier ou spécialités du monde. Et en dessert, ce seront des fruits du Val de Loire avec selon la saison des pommes du gâtinais ou des fraises de Sologne. Je craque souvent devant les merlettes de Cosne. Ce sont des succulents petits chocolats au Cointreau et à l’écorce d’orange que j’offre à mes invités à la fin des repas.   Quand midi sonne, on part à pied direction les bords de Loire. Au printemps, nous préférons les prairies alluviales où nous attendent des tables de pique-nique et des jeux pour les plus petits. Par contre, l’été c’est plage de sable pour tout le monde ! Je suis devenue une professionnelle des châteaux de sable !   Pour moi, c’est ça le bonheur : des amis, des bonnes choses à manger et la Loire en toile de fond. Bien sûr, si votre dimanche à vous est plus sportif, vous pourrez passer, après votre balade au marché de Cosne Cours sur Loire, l’après-midi à faire du canoé sur la Loire. Je vous ferais coucou de la rive !
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Retour en haut