• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Mon moment détente à Chartres au complexe aquatique de l'Odyssée
Mon moment détente à Chartres au complexe aquatique de l'Odyssée
Chartres invite à la visite et à la découverte... mais en fin de journée, ce que j'affectionne particulièrement, c'est de m'échapper loin du tumulte de la ville sans pour autant la quitter. Et j'ai trouvé l'endroit idéal ici à Chartres : le complexe aquatique l'Odyssée. Pas que je me prenne pour une championne de natation, mais quelques longueurs sans perdre de vue mes flèches de la cathédrale chérie, c'est un bonheur total. En fait, je sais très bien que si je me laissais véritablement tenter, je resterais bien plus longtemps qu'une heure. Dès mon arrivée, j'adore m'échauffer dans le bassin de 25 mètres. Après une ou deux longueurs, je me sens tout à fait prête. Si la météo n'est pas trop rude, je file vers le 50 mètres extérieur... mais pas de souci, en cas d'intempérie, le bassin olympique d'intérieur est toujours là pour m'accueillir ! Tentons le couloir du record du monde de Camille Muffat lors des championnats d'Europe 2012 en petit bassin : ça motive ! Et après l'effort, le réconfort : un moment bien-être dans les bulles de l'espace ludique. L'eau est chaude et adoucit bien les muscles après le moment sportif. Mais le sport ne m'oublie pas : les waterbikes sont toujours à disposition non loin des bulles pour parfaire l'escapade sportive. Pour finir, j'aime faire le tour de la rivière sauvage. Parfois, par jeu avec des amis ou en famille, nous faisons la remontée à contre-courant : sportif !!! L'intérêt de ce site pour moi, c'est qu'il a son charme été comme hiver. Un hiver, j'ai dégusté le bonheur d'être la tête sous la neige et le corps bien au chaud dans l'eau : insolite, magique, unique ! Après avoir fait le tour des bassins de l'Odyssée, un endroit me tente de plus en plus : l'espace plongée. Vous rendez-vous compte ? vous pouvez vous initier à la plongée sous-marine ici à Chartres !  Pas encore testé, mais promis, une prochaine fois, je vous en parlerai.
à partir de
7 €
/pers*
Mon moment détente à Chartres au complexe aquatique de l
Votre conseiller localC' CHARTRES TOURISME SPL
Je m'offre une balade en bord de mer au quotidien
Je m'offre une balade en bord de mer au quotidien
Il est 19h, le ciel est encore clair et le soleil haut. L’air se rafraîchit peu à peu, il donne des frissons. J’emprunte le sentier du littoral qui surplombe les deux plages de Sainte-Croix. Des familles installées sur le sable fin prennent le temps, les enfants jouent aux pâtés de sables tandis que d’autres tentent de rentrer dans l’eau sans doute plus fraîche qu’il y a quelques heures. Les parois rocheuses et les grands pins qui les entourent en font des coins de paradis cachés. Quel cadre enchanteur ! On a l’impression de s’y sentir seul au monde. Je crois que ça doit être la raison pour laquelle cette plage a été choisie par l’équipe de TF1 pour le tournage d'une série à succès.  Je m’aventure vers la chapelle qui surplombe la plage, le restaurant à proximité sert déjà des clients. Son clocher se détache de ce paysage maritime. L’eau bleue d’une clarté saisissante fait encore plus sensation de ce point de vue. Au loin, les pédalos ont quitté la plage et s’éloignent vers l’horizon. Les couleurs du soleil couchant rendent cette ambiance magique. En contrebas, le clapotis des vagues se fait entendre. Les plongeurs passionnés de faune trouvent leur bonheur dans les rochers (oursins, saupes, girelles…). En portant le regard au loin, j’aperçois le phare de la Côte avec sa couleur rouge vive. Seul maître du littoral, il pose fièrement et attire l’œil par sa superbe. Je me laisse transporter par le chant des cigales cachées dans les pins qui m’entourent. L’ambiance de cet endroit est saisissante. 
Je m
Le Roannais
Le Roannais
Le Roannais, ravissante destination, est idéal pour déconnecter et se faire plaisir le temps d’un week-end. À ses atouts gastronomiques, s’ajoutent une vraie dimension culturelle et une beauté des paysages. En à peine une heure depuis Lyon, Saint-Etienne ou Clermont-Ferrand, le contraste est saisissant : des plaines verdoyantes, des collines aux formes généreuses, des villages agréables et charmants, petits bijoux d’architecture, la Loire mystérieuse et charmeuse… Sans oublier la gastronomie avec ses produits du terroir, tout simplement exquise. Bref, le Roannais se picore ou se dévore, selon les appétits, mais comblera toutes vos envies.
Le Roannais
Albertville, Beaufortain, Val d'Arly
Albertville, Beaufortain, Val d'Arly
Sur la route des massifs du Beaufortain, du Val d'Arly et de la Tarentaise, Albertville offre un étonnant contraste entre ville olympique et cité médiévale (Conflans). Le Beaufortain et le Val d'Arly, eux, présentent un caractère unique : Mont-Blanc en toile de fond, villages fleuris accrochés à la pente, lacs de barrage d’un bleu profond, alpages verdoyants où paissent "tarines" et "abondances"... Pas étonnant que le fromage de Beaufort et le Reblochon trouvent leur origine dans ce pays de moyenne montagne !
Albertville, Beaufortain, Val d
La Brenne
La Brenne
Avec plus de 3 000 étangs, le Parc naturel régional de la Brenne est l'une des plus importantes zones humides continentales françaises, reconnue au niveau international pour la richesse de sa faune et de sa flore. La nature sauvage se découvre aux abords de ses étangs qui abritent de nombreux oiseaux : plus de 150 espèces y trouvent refuge et nourriture, parmi lesquelles la Guifette Moustac, le Grèbe à cou noir, le Héron Pourpré, la Grande Aigrette … C'est ici que vit la plus grande population française de Cistudes d’Europe, petite tortue aquatique devenue l'emblème de la Brenne !
La Brenne
Le Val de Loire
Le Val de Loire
L’UNESCO a consacré le Val de Loire pour son patrimoine architectural allié à une nature exceptionnelle et préservée. La Loire à Vélo permet de s’imprégner des richesses naturelles, culturelles et gastronomiques du paysage ligérien. Ce parcours unique favorise le développement de l’itinérance douce.
Le Val de Loire
Rien de tel qu’une balade dans les vallées de la Brosse et de la Gondoire pour me ressourcer
Rien de tel qu’une balade dans les vallées de la Brosse et de la Gondoire pour me ressourcer
Je suis Bretonne d’origine et la vallée de la Brosse est le premier endroit du territoire de Marne et Gondoire que j’ai découvert… Et j’ai fini par y rester ! A deux pas de la francilienne et de l’autoroute A4, vous êtes à la campagne. Les voitures y partagent la route avec tracteurs, vélos et chevaux, ça dépayse et c’est pour ça qu’on s’y sent bien !   Ce petit joyau paysager est en fait un site classé, constitué de deux vallées formées autour des rus de la Brosse et de la Gondoire, cette dernière part ensuite se jeter dans la Marne toute proche. Le relief offre de jolis points de vue : les églises de typiques villages briards pointent le bout de leur clocher au milieu de jachères fleuries propices aux pique-niques. Les liaisons douces sont idéales pour des randonnées à pied, à vélo ou à cheval. Dans la vallée de la Brosse se trouvent le parc culturel de Rentilly et ses arbres remarquables, le moulin Russon, alimenté par le ru de la Brosse, qui fabrique sa farine comme autrefois. Les étangs de la Loy et de la Broce accueillent faune et flore des milieux humides, un endroit très apprécié des pêcheurs et amateurs de footing. Au sud de la vallée, on trouve même des vignes ! La vallée de la Gondoire abrite quant à elle le château de Guermantes (celui-là même qui inspira Proust). Au printemps, vous apercevez les chevaux du centre équestre paissant tranquillement au milieu des chèvres au pied de nombreux arbres en fleurs. L’été, il faut aller chercher la fraîcheur au Parc des Cèdres, à Conches sur Gondoire. En toutes saisons, la cueillette du Plessis vous propose de venir ramasser vous-mêmes vos fruits et légumes. Il ne faut pas non plus hésiter à faire un détour par la ferme de Saint-Thibault-des-Vignes pour assister à la traite et ramener un bon fromage !   Dans un tel cadre, il y a de la place pour de nombreuses activités sportives et de loisirs. Et si je vous dis… Chasse aux trésors avec GPS, vous me répondez…? Géocaching bien sûr ! Notre territoire regorge de possibilités… Nous, l'équipe de l'Office de Tourisme de Marne et Gondoire, serons heureux de vous accueillir dans les vallées de la Brosse et de la Gondoire.   
Rien de tel qu’une balade dans les vallées de la Brosse et de la Gondoire pour me ressourcer
Livradois Forez
Livradois Forez
Dans le parc naturel régional du Livradois Forez et autour, le développement durable, naturel, social et culturel représente des valeurs à vivre et à partager. Un mode de vie ouvert, solidaire, qui préserve l’environnement sur les 80 communes de ce vaste territoire.
Livradois Forez
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
Charcuteries aux châtaignes, pulenta des familles, fromages de brebis, tartes maison ou très bonnes confitures de pays… découvrir la Corse, surtout hors saison, passe aussi par la table! En dehors de l’été, vous devriez pouvoir découvrir en Corse ce que les habitants gardent généralement pour eux et leurs « familiers » : soupe maison, plat de charcuterie sentant bon la châtaigne (celle des forêts où le cochon noir ou rose est allé vivre sa vie en liberté), cannellonis au vrai bruccio… Des produits locaux, mais aussi des plats préparés à l’huile d’olive, dans la grande tradition corse, mais aussi provençale et italienne, en souvenir d’ancêtres venus d’horizons pas si lointains. Découvrez la cuisine Corse au travers de 4 produits incontournables.   #1 Retour de randonnées Vous vous sentirez en complète communion avec le pays et les hommes après une randonnée sur des sentiers odorants, au dessus de lacs magnifiques et de torrents où l’on peut pêcher la truite ou le saumon de fontaine. Les déguster ensuite simplement grillés avec des herbes évitera à l’avenir de confondre la frugalité légendaire des Corses avec un ascétisme quelconque. Dans l’arrière-pays, et même sur la côte, ces plats qui faisaient l’ordinaire des familles prennent des allures de fête conviviale.   #2 La « pulenta » des familles Différente de sa cousine italienne, car à base de farine de châtaigne, la pulenta prend ici valeur d’identité. On verse la farine dans de l’eau salée frémissante et on remue, énergiquement, pour éviter les grumeaux, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. Puis celle-ci est versée sur un linge saupoudré de farine, mise en boule comme un pain, et découpée avec un fil avant d’être servie, encore chaude, en accompagnement d’un succulent ragoût d’agneau ou selon la saison, de figatelli ou de bruccio.   #3 Charcuterie reine Vous apprendrez vite à différencier le lonzu, à base de filet de porc, de la coppa, roulade préparée avec de l’échine. Selon la saison, on vous servira du prisuttu (jambon séché) avec ou sans figues fraîches, du fromage de tête et du boudin (plus rare, même en hiver) et bien entendu les célébrissimes figatelli : ces saucisses fumées et parfumées à base d’abats se mangent crues, grillées ou poêlées. Sans oublier les tripes ! Tout est bon dans le cochon (un terme plus noble que celui de porc !)   #4 Bruccio ou brocciu ? Qu’importe l’écriture, pourvu qu’on ait le goût ! N’allez pas confondre avec un quelconque fromage ce « roi des rois » né d’un savant dosage de petit lait et de lait réchauffé et battu, que seul le tour de main peut réussir. Quand le chaudron « fleurit » -expression magnifique-, il apparaît à la surface, prêt à être livré, dans la meilleure tradition, dans des paniers en jonc, des fatoghje. En hiver et au printemps, on vous le servia nature, avec du pain, ou avec de l’eau de vie et du sucre.
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
Le Massif du Jura
Le Massif du Jura
Vos vacances ou votre week-end dans le Massif du Jura en France, c’est l’assurance de vous ressourcer au contact d’une nature omniprésente et de vous régaler d’un terroir riche. Le massif jurassien forme un croissant à cheval sur 3 pays, l’Allemagne, la Suisse et la France. En France la chaine de montagne s’étend sur 4 régions : Rhône-Alpes au sud, Bourgogne à l’Ouest, Franche-Comté en son coeur et Alsace au Nord. 4 régions où la nature s’exprime pleinement. Pratiquez le ski en hiver et toute une variété de sport de neige (traineau, luge, patin,…) dans la station des Rousses, celle de Monts Jura (dans l’Ain) ou celle de Métabief par exemple. Vous serez en moyenne montagne, le plus haut sommet, la Cret de la Neige, dans le Pays de Gex, culmine à 1720 mètres. Par des températures plus douces privilégiez la randonnée. Elle pourrait être pédestre à la découverte du Jura Alsacien et ses châteaux ou aquatique en canoë kayak sur la Loue depuis Ornans dans le Doubs. Le terroir s’apprécie quant à lui autour d’une volaille de Bresse accompagnée d’un vin du Jura à Arbois ou à Château-Chalon dans le Pays Ledonien. N’oubliez le produit incontournable : le fromage Comté à déguster à Polygny dans la Maison qui lui est dédiée. Consultez la carte ou la liste des offices de tourisme du Massif du Jura en France, ils vous aideront et vous conseilleront dans la préparation de votre séjour.
Le Massif du Jura
Retour en haut