• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
Charcuteries aux châtaignes, pulenta des familles, fromages de brebis, tartes maison ou très bonnes confitures de pays… découvrir la Corse, surtout hors saison, passe aussi par la table! En dehors de l’été, vous devriez pouvoir découvrir en Corse ce que les habitants gardent généralement pour eux et leurs « familiers » : soupe maison, plat de charcuterie sentant bon la châtaigne (celle des forêts où le cochon noir ou rose est allé vivre sa vie en liberté), cannellonis au vrai bruccio… Des produits locaux, mais aussi des plats préparés à l’huile d’olive, dans la grande tradition corse, mais aussi provençale et italienne, en souvenir d’ancêtres venus d’horizons pas si lointains. Découvrez la cuisine Corse au travers de 4 produits incontournables.   #1 Retour de randonnées Vous vous sentirez en complète communion avec le pays et les hommes après une randonnée sur des sentiers odorants, au dessus de lacs magnifiques et de torrents où l’on peut pêcher la truite ou le saumon de fontaine. Les déguster ensuite simplement grillés avec des herbes évitera à l’avenir de confondre la frugalité légendaire des Corses avec un ascétisme quelconque. Dans l’arrière-pays, et même sur la côte, ces plats qui faisaient l’ordinaire des familles prennent des allures de fête conviviale.   #2 La « pulenta » des familles Différente de sa cousine italienne, car à base de farine de châtaigne, la pulenta prend ici valeur d’identité. On verse la farine dans de l’eau salée frémissante et on remue, énergiquement, pour éviter les grumeaux, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. Puis celle-ci est versée sur un linge saupoudré de farine, mise en boule comme un pain, et découpée avec un fil avant d’être servie, encore chaude, en accompagnement d’un succulent ragoût d’agneau ou selon la saison, de figatelli ou de bruccio.   #3 Charcuterie reine Vous apprendrez vite à différencier le lonzu, à base de filet de porc, de la coppa, roulade préparée avec de l’échine. Selon la saison, on vous servira du prisuttu (jambon séché) avec ou sans figues fraîches, du fromage de tête et du boudin (plus rare, même en hiver) et bien entendu les célébrissimes figatelli : ces saucisses fumées et parfumées à base d’abats se mangent crues, grillées ou poêlées. Sans oublier les tripes ! Tout est bon dans le cochon (un terme plus noble que celui de porc !)   #4 Bruccio ou brocciu ? Qu’importe l’écriture, pourvu qu’on ait le goût ! N’allez pas confondre avec un quelconque fromage ce « roi des rois » né d’un savant dosage de petit lait et de lait réchauffé et battu, que seul le tour de main peut réussir. Quand le chaudron « fleurit » -expression magnifique-, il apparaît à la surface, prêt à être livré, dans la meilleure tradition, dans des paniers en jonc, des fatoghje. En hiver et au printemps, on vous le servia nature, avec du pain, ou avec de l’eau de vie et du sucre.
4 produits incontournables pour découvrir la cuisine Corse
Retour en haut