• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Le Trou de Rouen
Le Trou de Rouen
A voir : De l'église, aller à la Mairie, en face de laquelle se trouve l'ancienne maison du baillage (privé). Puis en empruntant la route de la Bellevue, l'on peut apercevoir le Château de la Bellevue (privé) initialement pavillon de chasse. Puis en revenant sur ses pas et en empruntant la rue aux juifs, l'on débouche sur un magnifique et imposant portail en brique du XVIIIe siècle. Continuer par la rue du Tour de Préaux jusqu'à la route de la Vieux Rue. Là à 100m à gauche, se trouve le château du Bout de la ville du XVIIIe (privé). Revenir sur ses pas pour retrouver
Le Trou de Rouen
Terres de la Sente
Terres de la Sente
A voir : L'Église St Martin : Au XIIIe siècle, l'église St Martin appartenait au Prieuré de Beaulieu. Son délabrement rend nécessaire une construction qui s'échelonne sur de longues années. Les travaux s'achèvent en 1785 avec l'adjonction de la sacristie. Les fonds baptismaux, XVIIIe siècle, proviennent de l'église primitive et sont constituées d'une cuve octogonale à pans alternativement larges et étroits sur lesquels figurent quatre têtes humaines. Le pigeonnier, au Manoir de Boissel : construit au XVIIIe siècle en brique et silex. On observe son toit en
Terres de la Sente
Boucle E
Boucle E " Par Monts et par Vaux "
A quelques kilomètres de Rouen, 22 communes autour de Clères sont nichées au coeur d'une nature verdoyante serpentée par deux petites rivières; la Clérette et le Cailly. Cette alternance de vallées et de plateaux offre de beaux dénivelés et points de vue. Cette randonnée permet d'apprécier pleinement la géographie de ces lieux. En suivant le marquage bleu, vous découvrirez tout au long de cette boucle des éléments incontournables: le bourg de Montville (classé 4 fleurs), le musée des Sapeurs-pompiers, l'espace-loisirs et le parc du manoir. Vous passerez non loin du golf de
Boucle E " Par Monts et par Vaux "
Les Hauts Champs
Les Hauts Champs
Il subsiste des vestiges intéressants qui témoignent de la qualité de l'architecture. A voir : Église Notre Dame du Silex des XVIe et XVIIIe siècles en brique rose et enduit, retable en pierre polychrome du XVe, calvaire en pierre et fonte des XVIe et XIXe siècles ' Château de Bethel, en brique et pierre du XIXe, et son parc classé ' Maison de maître du XIXe avec petite dépendance. Angle Clos des Poiriers : maison en brique rose du XVIIIe siècle, face à la mare communale. Maison du XVIIIe siècle en pans de bois avec croix de St André et fenêtres gémellées (visible de la
Les Hauts Champs
L'épine à Cailloux
L'épine à Cailloux
A voir, près du parking du tennis : Le tilleul de la liberté, planté pour l'anniversaire du bicentenaire de la révolution en 1989. L'Église St Martin des XVIe et XIXe siècles, en grès, silex, bois, brique et ardoise. Très beau porche du XVIe siècle en bois et tuile. Le Manoir de St Saire (début du XVe siècle), en brique, pan de bois et ardoise (privé) ; son portail du XVIIIe siècle en brique, silex et tuile, et son colombier en brique de forme octogonale sur deux niveaux.
L
La Fosse aux loups
La Fosse aux loups
Servaville-sur-Ry et Salmonville-la-Sauvage furent réunies en une seule commune par Ordonnance royale du 24 décembre 1823, sous le vocable de Servaville-Salmonville. L'Église de Salmonville, dédiée à St pierre, a été démolie depuis la Révolution. Celle de Servaville, construite au XIIIe siècle, est dédiée à St Clément, pape et martyr. Mais il ne reste de ce temps que le coté nord de la nef. Le choeur et le clocher datent de 1875, la cloche de 1688. Dans le cimetière, il y a une croix en pierre datant de 1600 environ. 2 porches intéressants en brique : - l'un, près du
La Fosse aux loups
La Mare David
La Mare David
Le nom « Raoul » vient de Rollon, qui reçut ces terres en 911 de Charles le Simple. Rollon se serait transformé en ROL, RAULT, RAOULT, et enfin RAOUL. Mais ce sont les Gosselin, compagnons de Rollon, qui administrèrent la commune durant plusieurs siècles. Un hameau porte toujours le nom de « Mesnil-Gosselin ». A voir : L'église St Jean Baptiste (XIe et XIVe siècle) avec son retable et ses poutres sculptées. Le tilleul classé, planté sous Henri IV près de l'église.
La Mare David
Boucle G
Boucle G " Dans bois et plaines "
Edouard Delamare Deboutteville (1865-1901) "le père de l'automobile moderne". C'est à Fontaine-Le-Bourg, village traversé par la rivière du Cailly, que l'automobile est née. En déposant le 12 février 1884 un brevet pour un moteur à gaz perfectionné et ses applications, notamment pour une voiture à quatre roues, l'ingénieur Edouard Delamare Deboutteville âgé alors de 27ans et son chef mécanicien Léon Malandin marquaient la naissance de l'automobile moderne. Leurs ateliers étaient situés dans la propriété du Château de Mont-Grimont. En suivant le balisage bleu de cette
Boucle G " Dans bois et plaines "
Boucle D
Boucle D " Le double four à pain "
En suivant le marquage bleu, vous découvrirez de nombreuses bâtisses anciennes, des fermes, des villages ainsi que le patrimoine naturel qui constituent notre territoire. Vous remarquerez le four à pain de Mont-Cauvaire qui date du début du 19e siècle et qui a la particularité d'être double, il permet ainsi de faire cuire le pain d'un côté et les pâtisseries de l'autre. Le four nécessite d'être mis en chauffe, au moyen de bois et brindilles, plusieurs heures avant la fournée. Celui-ci fonctionne toujours lors des différentes fêtes du village. La commune, propriétaire de
Boucle D " Le double four à pain "
La Huchette
La Huchette
Boucle autour de Ry, Martainville et Auzouville sur Ry. Martainville doit son renom à la famille de négociants rouennais, Les Le Pelletier. A voir : Église Notre Dame de la paix et St Joseph du XVIIe siècle ' Château de Martainville du XVe siècle en brique et pierre blanche d'influence flamande. A Epreville : Presbytère en brique et ardoise château des XVIIIe et XIXe siècle en brique, pierre calcaire et ardoise ' Colombier à plan carré, un des très rares édifices de ce genre dans le canton. A voir sur le circuit : Pavillon de chasse « La Huchette » au Hameau de Villers
La Huchette
Retour en haut