• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Je flâne à la découverte de Châtillon Coligny dans le Gatinais !
Je flâne à la découverte de Châtillon Coligny dans le Gatinais !
Le temps de ma pause-déjeuner, je découvre chaque jour un petit coin particulier de Châtillon, dans le Gatinais, en me baladant simplement. Récemment embauchée à l'Office de Tourisme de Châtillon Coligny, en tant qu'Agent de développement touristique, il me fallait découvrir cette très belle commune que je connaissais peu. Ceci afin de pouvoir renseigner la clientèle touristique dans le but de remplir mes missions d'accueil, d'information...   A l'aide du plan de la ville ancienne de Châtillon, je flâne le long des "rues d'eau", où l'on peut encore voir les murailles et tours du XIVème siècle, de charmantes maisons à pans de bois, des petites ruelles médiévales ou bien encore des bâtisses du XVIème siècle (l'Enfer, le Paradis ou le grenier à sel).   Un petit creux ? Direction le Canal de Briare avec mon pique-nique, je profite de la nature pour déjeuner au bord de l'eau. Cette petite balade peut se poursuivre le long du Canal ou l'on peut voir quelques bateaux à l'écluse de Châtillon. Si vous désirez continuer un peu plus loin, selon votre temps, il y a les trois écluses de Châtillon puis les quatre écluses du Moulin Brûlé de Dammarie. Vous pouvez continuer encore et encore mais il faut du temps pour aller jusqu'à Rogny et y voir ses sept écluses ! Le chemin est agréable à parcourir à pied ou bien même à vélo.   L'heure tourne ! Je me rapproche de la Halte Nautique où je travaille durant la pleine saison (environ 6 mois de mi-avril à fin septembre). Cette Halte offre un cadre très agréable en bordure du Canal. Profitez des pelouses, ombragées de platanes et bordées d'allées dominant les quais. Vous pouvez également y pique-niquer (tables et bancs ombragés). Les contacts des plaisanciers sont agréables, ils prennent le temps de parler, c'est une occasion de découvrir la culture et les modes de vies de nombreux pays tout en restant en France, mais aussi d'entretenir son Anglais ! ...   Maintenant, je vous laisse à vos chaussures et votre pique-nique, et si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à venir vous renseigner à l'Office de Tourisme où nous seront ravis de vous accueillir.   Bien entendu, je ne vous ai pas tout détaillé, d'autres sites remarquables sont à voir à Chatillon Coligny, mais je vous laisse flâner et les découvrir !
Je flâne à la découverte de Châtillon Coligny dans le Gatinais !
Le marché de Les Vans en Ardèche, mon rendez-vous incontournable du samedi matin
Le marché de Les Vans en Ardèche, mon rendez-vous incontournable du samedi matin
Traditionnel, incontournable et vivant… autant d’adjectifs qui caractérisent LE moment de la semaine qu’aucun Vanséen ne raterait ! Été comme hiver, le marché du samedi matin est un incontournable, le moment de convivialité par excellence.   De tous temps les habitants des villages alentours se retrouvaient sur cette place, autrefois appelée la Grave, pour discuter, échanger et commercer. Voilà bien ici une tradition ancestrale que nous continuons à entretenir avec ferveur. Avec ses 300 exposants en plein été, ce marché est l’un des plus grands du département de l'Ardèche. Il vous faudra donc prévoir une matinée entière pour flâner d’étals en échoppes, au gré des odeurs, des couleurs et des rires provenant des cafés qui entourent la place.   Je vous livre ici mon itinéraire favori pour arpenter les rues encombrées du samedi matin : Laissez votre véhicule à proximité du cinéma et laissez-vous guider par le clocher de l’église qui dépasse aisément du cœur de ville. Depuis la Place de l’Oie, engagez-vous dans l’artère pavée qui mène au centre ancien et laissez vous porter par le flot des badauds qui, comme vous, n’aura de cesse de s’arrêter pour déguster les spécialités du secteur. La Place du Marché, reconnaissable à sa fontaine centrale, vous offre tout ce dont vous avez besoin pour préparer un bon repas typiquement ardéchois : caillettes, picodon, vin, miel… Écoutez, sentez, regardez... vous y êtes! Artisans et producteurs se concentrent ici pour vous offrir des produits de qualité. Remontez ensuite vers la place principale Léopold Ollier, ouverte et ensoleillée, elle vous offrira bijoux, vêtements et artisanat. Vous y trouverez aussi l'Office de Tourisme du Pays des Vans.  Il est ensuite l’heure de rentrer en direction de la place H.Thibon pour vos derniers achats.   Ça y est, il ne vous reste plus qu’à déguster les trésors gastronomiques dénichés sur le marché de Les Vans ! La délicieuse tapenade d’olives en apéritif, l’assortiment de charcuteries de Pays et Lou Pisadou en dessert… bon appétit !
Le marché de Les Vans en Ardèche, mon rendez-vous incontournable du samedi matin
J'ai monté les 171 marches du phare de Ouistreham
J'ai monté les 171 marches du phare de Ouistreham
Vous recherchez une visite insolite pour petits et grands ? Suivez-moi...je vous emmène à l'assaut du Phare de Ouistreham, le seul du Calvados aujourd'hui ouvert à la visite.   Haut de 38 mètres, avant d'attaquer l'ascension, inspirez bien à fond...et c'est parti ! Il m'a fallu enchaîner sans difficulté les 171 marches de son escalier en colimaçon qui m'a donné l'impression de quitter la terre ferme, avant même d'être arrivée tout en haut. Petit à petit, la lumière va se faire plus ténue et 2 ou 3 petites fenêtres, au fil de votre ascension, donnent une idée de votre progression et encouragent à continuer...   Puis, au terme de l'effort, la lumière artificielle laisse place à l'éblouissement qui traverse le chapeau de verre de ce merveilleux édifice... Encore un dernier effort : n'étant pas très grande, il m'a fallu me plier pour passer la petite porte qui donner accès à la plateforme circulaire et surtout à la récompense suprême : une vue imprenable à 360° sur la ville.  A l'Est, la somptueuse réserve naturelle de la Pointe du Siège, au coeur de l'Estuaire de l'Orne. C'est un endroit ressourçant que j'apprécie particulièrement et où la nature domine ! A l'Ouest, la station balnéaire de Ouistreham Riva-Bella, au sud, le bourg de Ouistreham, coeur historique de la cité. Quant à la descente, plus facile me direz-vous ? Sans doute...mais grisé par l'euphorie du moment vécu...soyeux prudent quand même!  Bien-sûr, n'oubliez pas d'observer la "lentille de Fresnel", cet étrange instrument qui permet au Phare de renvoyer ses faisceaux lumineux. Comment ne pas être charmé par tant de diversité ? En tout cas, pour 2,50 €, moi je vous recommande la montée du Phare de Ouistreham ! Rapport qualité/prix imbattable !  
à partir de
3 €
/pers*
J
Les bords de Rance, mon coin de paradis en Bretagne
Les bords de Rance, mon coin de paradis en Bretagne
Travaillant à l’Office de Tourisme de Dinan – Vallée de la Rance et vivant à Dinan, Ville d’Art et d’Histoire située au fond de l’estuaire de la Rance, voici mon dimanche idéal dans cette belle Vallée de la Rance. Au départ du Lyvet à Saint-Samson-sur-Rance, j’apprécie la lumière et les couleurs de cette balade matinale le long du chemin de halage. En direction de Dinan, cette promenade nous invite à découvrir des paysages variés et on y croise de nombreux randonneurs à pied, à vélo et même à cheval ! Un dépaysement grandeur nature !   Après un passage par la plaine de Taden, j’arrive sur les quais de Dinan et j’en profite pour faire une pause et déjeuner à la terrasse d’une crêperie. Avant le départ avec le bateau Jaman V, je fais une halte à la Maison de la Rance. Située au Port de Dinan, la Maison de la Rance nous propose de découvrir, tout en s'amusant, le patrimoine naturel, culturel et humain de cette rivière "maritime". Avec ses maquettes interactives, ses courts métrages, ses boîtes à odeur et ses jeux audios, cette Maison Nature réveille tous nos sens !   Une fois la visite finie, je traverse le vieux pont de Dinan pour embarquer à bord du Jaman V. C’est parti pour 1h de croisière commentée sur le canal d’Ile et Rance. En plus des animations à bord, cette promenade nous fait découvrir d’étonnants paysages dont la majestueuse Abbaye Saint-Magloire et les ruines du château féodal de Léhon puis le passage de l'écluse.    Envie de nature et de grand air ? Laissez-vous tenter par la Vallée de la Rance. S’arrêter dans ses villages, sur ses ports, prendre le temps de respirer, d’admirer, de se balader, c’est la garantie de prendre un bon bol d’air. Si comme moi, vous souhaitez profiter de votre week-end pour découvrir la Vallée de la Rance, n’hésitez pas à venir à venir à l’office de tourisme pour plus de conseils !
Les bords de Rance, mon coin de paradis en Bretagne
Votre conseiller localDINAN - CAP FRÉHEL TOURISME
Mon moment détente à Chartres au complexe aquatique de l'Odyssée
Mon moment détente à Chartres au complexe aquatique de l'Odyssée
Chartres invite à la visite et à la découverte... mais en fin de journée, ce que j'affectionne particulièrement, c'est de m'échapper loin du tumulte de la ville sans pour autant la quitter. Et j'ai trouvé l'endroit idéal ici à Chartres : le complexe aquatique l'Odyssée. Pas que je me prenne pour une championne de natation, mais quelques longueurs sans perdre de vue mes flèches de la cathédrale chérie, c'est un bonheur total. En fait, je sais très bien que si je me laissais véritablement tenter, je resterais bien plus longtemps qu'une heure. Dès mon arrivée, j'adore m'échauffer dans le bassin de 25 mètres. Après une ou deux longueurs, je me sens tout à fait prête. Si la météo n'est pas trop rude, je file vers le 50 mètres extérieur... mais pas de souci, en cas d'intempérie, le bassin olympique d'intérieur est toujours là pour m'accueillir ! Tentons le couloir du record du monde de Camille Muffat lors des championnats d'Europe 2012 en petit bassin : ça motive ! Et après l'effort, le réconfort : un moment bien-être dans les bulles de l'espace ludique. L'eau est chaude et adoucit bien les muscles après le moment sportif. Mais le sport ne m'oublie pas : les waterbikes sont toujours à disposition non loin des bulles pour parfaire l'escapade sportive. Pour finir, j'aime faire le tour de la rivière sauvage. Parfois, par jeu avec des amis ou en famille, nous faisons la remontée à contre-courant : sportif !!! L'intérêt de ce site pour moi, c'est qu'il a son charme été comme hiver. Un hiver, j'ai dégusté le bonheur d'être la tête sous la neige et le corps bien au chaud dans l'eau : insolite, magique, unique ! Après avoir fait le tour des bassins de l'Odyssée, un endroit me tente de plus en plus : l'espace plongée. Vous rendez-vous compte ? vous pouvez vous initier à la plongée sous-marine ici à Chartres !  Pas encore testé, mais promis, une prochaine fois, je vous en parlerai.
à partir de
7 €
/pers*
Mon moment détente à Chartres au complexe aquatique de l
Pour découvrir la cuisine du monde à Mulhouse, je vais au marché du Canal Couvert
Pour découvrir la cuisine du monde à Mulhouse, je vais au marché du Canal Couvert
En charge de l'accueil à l'Office de Tourisme de Mulhouse, je vous conseille de prendre le temps de découvrir le marché du Canal Couvert à Mulhouse si vous êtes amateur ou amatrice de la cuisine du monde. C'est une véritable porte d'entrée vers un voyage autour du globe. Je profite de sa proximité avec l’Office de Tourisme, il est situé seulement à une dizaine de minutes à pied, pour y voyager encore et encore. Le marché du Canal Couvert est avant tout le plus grand marché de tout l’Est de la France avec 300 commerçants qui tiennent leurs stands les mardis, jeudis et samedis. Il est vivant et coloré, vous y trouverez des produits de producteurs de pays du monde mais aussi de producteurs locaux. Son ouverture sur la cuisine du monde est réellement ce qui en fait tout son charme. Des gourmets de l’autre côté du Rhin le connaissent pour cette particularité et y viennent régulièrement. En extérieur, les maraîchers de la région proposant leurs fruits et légumes de saison côtoient les traiteurs et épiciers proposant des spécialités culinaires étrangères à déguster ou à emporter. Une grande halle regroupe de nombreux commerçants, auprès desquels vous trouverez du choix et de beaux produit : un boulanger traditionnel, un pâtissier orientale,un boucher de la région proposant de fantastiques merguez, un poissonnier,des épiciers divers, des producteurs bio et un fromager réputé. De l’autre côté de la place, la vente de textile est largement représentée. Une ambiance extraordinaire se dégage du marché du Canal Couvert. Elle est conviviale et bien différente de ce que l’on connaît habituellement. Le marché est un véritable lieu d’échanges et de rencontres ! J'aime en profiter en mangeant ou grignotant sur place : au café-restaurant mais aussi directement sur les stands (crêpes, spécialités afghanes, italiennes, indiennes, sénégalaises, marocaines …). Je vous invite vivement à y aller le samedi matin. D'une part parce que le samedi est le jour où il y a le plus de commerçants. Et d'autre part, une visite le matin vous permettra de profiter des produits les plus frais. En résumé, parcourir les allées du marché du canal couvert est une excellente idée pour découvrir la cuisine du monde, Mulhouse et l'Alsace autrement.
Pour découvrir la cuisine du monde à Mulhouse, je vais au marché du Canal Couvert
Ma remontée dans le temps à Dinan, cité médiévale bretonne
Ma remontée dans le temps à Dinan, cité médiévale bretonne
Je suis Amélie, conseillère en séjours à l’Office de Tourisme de Dinan – Vallée de la Rance et j’aime partager mes expériences avec les visiteurs. Dès qu’un moment de temps libre se profile, j’aime flâner dans les ruelles pavées de Dinan et je remonte dans le temps. Fortement marquée par son origine médiévale, la ville de Dinan est encore aujourd’hui ceinte de ses remparts, les plus importants et les plus anciens de Bretagne. Aux portes de l’Office de Tourisme démarre le circuit de découverte de la ville. Je commence par le Château de Dinan, lieu empreint d’histoires et d’aventures. Le point fort de ce château, outre son ensemble remarquable de gisants, c’est la vue que l’on a depuis le Donjon... une vue sur Léhon et les ruines de son mystérieux château féodal ! Je continue ma balade dans la vielle ville en empruntant les anciennes ruelles pavées de la ville. Il suffit de lever la tête pour admirer les très nombreuses maisons à pans de bois, aux pignons aigus et aux étages à encorbellement : Dinan a gardé son charme d’antan ! Depuis les 46 mètres de la Tour de l’Horloge, en plein cœur de la ville, je prends de la hauteur et j’admire la vue imprenable sur la cité médiévale. On est jeudi, jour du marché. J’en profite pour faire une petite pause et déguster la fameuse galette-saucisse, emblématique de la gastronomie populaire bretonne. Ma flânerie se poursuit vers la Basilique Saint-Sauveur, qui représente à elle seule, 4 styles architecturaux différents et derrière elle le magnifique jardin anglais. Depuis les remparts et la Tour Sainte-Catherine, le point de vue sur la Vallée de la Rance et le port de Dinan est extraordinaire. Je continue sur les remparts au niveau du chemin de ronde. Une fois encore, la vue sur les toits de la vieille ville est exceptionnelle. Je baisse les yeux et j’aperçois la célèbre Rue du Jerzual passant sous le chemin de ronde. Oserez-vous l’ascension ? Cette ruelle médiévale très escarpée relie la cité médiévale au port. On y retrouve de nombreux artistes et artisans de Dinan qui lui confèrent son charme joyeux et serein. J’aime beaucoup finir ma balade sur le port de Dinan. Les couleurs du soleil couchant sur le vieux pont et sur les remparts en font un spectacle magique. Je vous attends à l’Office de Tourisme pour partager ensemble cette expérience hors du temps et vous donner d’autres conseils de balade à Dinan et dans la Vallée de la Rance. 
Ma remontée dans le temps à Dinan, cité médiévale bretonne
Votre conseiller localDINAN - CAP FRÉHEL TOURISME
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
Des amis sont venus me rendre visite à Cosne-Cours-sur-Loire. Nous voulions faire quelque chose qui change de l’ordinaire et de préférence une activité de plein air pour profiter du soleil ! Je leur ai proposé le cyclorail du Sancerrois : - Le cyclorail quoi ?? - Le cyclorail voyons, ce vélo atypique où il faut pédaler à plusieurs sur les rails de chemins de fer, des rails désaffectés évidemment ! Je ne pouvais pas leur en vouloir de ne pas connaître cette activité, c’est vrai qu’elle n’est pas courante. Et pourtant entre amis ou en famille, c’est une sortie idéale !   Ni une, ni deux, nous voilà partis à la conquête du Pont du PO, l’ancien pont de la ligne de chemin de fer Paris-Orléans, sur lequel débute le parcours du cyclorail de Cosne-Cours-sur-Loire. Et quel début ! Une vue magnifique sur la Loire et la colline de Sancerre !! Avant de commencer, on nous explique tout de même comment fonctionne l’engin. Nous sommes trois : deux qui pédalent et un qui se la coule douce sur une espèce de transat… ce qui n’est pas désagréable du tout ! Mais bien sûr nous alternons ! Une famille avec deux enfants s’élance en même temps que nous. Au départ on se suit, mais rapidement, intrépides et farouches pédaleurs que nous sommes, nous les distançons. A chacun son rythme sur la ligne !   Notre avance prise nous ralentissons pour profiter du paysage et admirons au passage les anciennes maisons des gardiens des passages à niveaux, typiques et charmantes. Cette balade est vraiment dépaysante, nous passons au milieu des jardins, puis des champs. Une partie du trajet est ombragée, nous ne souffrons même pas de la chaleur caniculaire de ce mois de juillet !   Arrivés au bout, nous retournons notre cyclorail comme on nous l’a expliqué et le laissons un peu en dehors des rails pour ne pas qu’il reparte sans nous ! En effet, nous sommes légèrement en pente et nous ne voulons pas rentrer à pied ! Une table de pique-nique nous attend, nous y prenons un goûter bien mérité ! La famille que nous avions distancée nous rejoint, plus malins ils pensent tout simplement à placer un petit caillou devant leur roue pour empêcher leur cyclorail d’avancer ! Bonne idée ! Nous la retenons pour la prochaine fois ! Après cette petite pause, nous repartons. Le retour est davantage en descente et nous prenons notre temps pour rentrer à la gare du cyclorail. Nous y arrivons à 16h, pile à l’heure pour ne pas gêner le prochain départ ! En effet, plus d’une trentaine de personnes attendent pour s’élancer à leur tour à la conquête des rails !!   Ravis de notre balade nous remontons en voiture. Cinq minutes plus tard, nous voilà installés à la terrasse d’un café dans le centre-ville de Cosne-Cours-sur-Loire. Ce fut un après-midi original et très agréable sur le Cyclorail du Sancerrois ! A refaire sans hésiter avec mes prochains visiteurs !!
Ma balade sur la ligne du Cyclorail du Sancerrois
5 photos de Franche-Comté par Elisa alias @elisaparkranger
5 photos de Franche-Comté par Elisa alias @elisaparkranger
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 5 au 9 octobre, c’est Elisa alias @elisaparkranger qui vous fait découvrir la région Franche-Comté en 5 photos.    Suivez @elisaparkranger sur Instagram pour ne rien rater de ses photos !   Besançon du haut de la citadelle Vauban :      Bienvenue en Franche Comté ! Cette semaine, c'est @elisaparkranger qui nous fait découvrir sa région 😀 On commence par la capitale Besançon! Du haut de la citadelle de Vauban, elle vous souhaite une belle semaine en photos! Suivez 👉 @elisaparkranger pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 5 Oct. 2015 à 3h11 PDT La vallée de la Loue dans le Doubs :     La vallée de la Loue, dans le Doubs, révèle de bien belles surprises, comme ce miroir parfait qui inspira Gustave Courbet. Pour ce deuxième jour de notre semaine en Franche Comté avec @elisaparkranger pour les #AmbassadeursJaimelaFrance, on est du coté du Miroir de Scey. Suivez 👉 @elisaparkranger pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 5 Oct. 2015 à 23h22 PDT En haut du Pic de l'aigle dans le massif du Jura  :      3ème jour en Franche Comté avec @elisaparkranger et cette photo juste WOW ! 😮 Un des plus beaux panoramas du Jura : en haut du Pic de l’Aigle,à 993 mètres d’altitude, une vue imprenable sur les lacs de Narlay, Ilay, Petit et Grand Maclu, une eau turquoise digne des Caraibes! Suivez 👉 @elisaparkranger pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 6 Oct. 2015 à 23h15 PDT Le chateau de Joux :   Le Chateau de Joux : une forteresse située au coeur d’un site naturel magnifique et stratégique, sur la route internationale reliant à travers le Jura la vallée de la Saône et la Bourgogne à la Suisse, les Flandres et la Champagne à l’Italie. Prison d’Etat il a hébergé des personnages célèbres, tel que Mirabeau. Cette semaine c'est @elisaparkranger qui nous emmène à la découverte de la Franche Comté pour les #AmbassadeursJaimelaFrance Suivez 👉 @elisaparkranger pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 7 Oct. 2015 à 23h09 PDT Caves d'affinage du Comté du Fort des Rousses :   C'est notre 5ème jour en Franche Comté avec @elisaparkranger pour les #AmbassadeursJaimelaFrance. A 1150 mètres d'altitude, au Fort des Rousses découvrez le secret du délicieux Comté en visitant les caves d’affinage Juraflore! Des immenses galeries voûtées et quelques 95 000 meules de Comté vous salueront! Suivez 👉 @elisaparkranger pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 9 Oct. 2015 à 2h56 PDT [Photo Bonus] Le Haut-Jura, aussi appelé la petite Laponie :   Pour finir la semaine en beauté, une photo de chez @elisaparkranger où la neige ne devrait pas trop tarder à revenir! D’ailleurs on surnomme souvent le Haut Jura de Petite Laponie Suivez 👉 @elisaparkranger pour ne rien rater de ses superbes photos Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 10 Oct. 2015 à 0h05 PDT
5 photos de Franche-Comté par Elisa alias @elisaparkranger
Je découvre Martigues en m'amusant en famille grâce à la box chasse au trésor
Je découvre Martigues en m'amusant en famille grâce à la box chasse au trésor
Aujourd’hui, ma voisine Chloé me propose de l’accompagner, elle et sa fille de 8 ans Léa, pour une chasse au trésor dans le centre-ville de Martigues. Nous voilà donc à l’Office de Tourisme de Martigues. Une fois la box « Chasseurs de Trésors » achetée et livret en main, il ne nous reste plus qu’à élucider la première énigme….et à trouver le coffre-fort. Ouf, il ne nous faudra pas plus de 10 minutes pour arriver à faire le tout.    Allez, en avant pour la balade ! Pour nous diriger, il ne nous reste plus qu’à suivre le plan de ville et ses indications. Elles nous emmèneront dans les lieux culturels de la ville comme la Galerie de l’Histoire ou la Cinémathèque. Moi qui pensais connaître la ville comme ma poche, c’est raté ! Nous découvrons des petits endroits super chouettes !  Léa s’amuse et prend plaisir à utiliser chaque objet afin de résoudre toutes les énigmes une à une (l’étoile de mer, le mètre ruban, le stylo cubique,…). Nous avons presque résolu la chasse, vite la navette maritime arrive ! Je monte à bord avec mes compagnons de route et je trouve la dernière étape. Nous avons droit à un tour de bateau gratuit en prime !     Avons-nous reconstitué la bonne phrase ? Oui ! Le conseiller en séjour qui nous reçoit à l’Office de Tourisme, nous donne nos récompenses et nous explique la signification du dernier mot que nous avons trouvé … et qui semble bien être martégal ! Cette balade de 2h fût fort agréable et j’ai découvert ma ville autrement. Un vrai luxe !   
à partir de
15 €
/pers*
Je découvre Martigues en m
Retour en haut