• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Le Mont-Dol, mon village coup de cœur de la baie du Mont-Saint-Michel
Le Mont-Dol, mon village coup de cœur de la baie du Mont-Saint-Michel
Travaillant à l’Office de Tourisme du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel, Dol de Bretagne et Pleine-Fougères depuis maintenant quelques années, j’ai pu arpenter et arpente encore le territoire en long, en large et en travers ! Parmi les différents villages de la région, il y en a un qui possède de nombreuses richesses qui méritent le détour… Suivez-moi le temps d’un instant et découvrez le Mont-Dol, un village de quelques 1 200 âmes où règne une atmosphère particulière…   Niché dans la baie du Mont-Saint-Michel, le village du Mont-Dol, situé à quatre kilomètres au nord de la ville médiévale de Dol de Bretagne, surprend agréablement par son originalité, son histoire, ses richesses naturelles et patrimoniales et ses légendes…   C’est à 65 mètres de hauteur que le village du Mont-Dol, perché sur un massif granitique, culmine. Grâce à son élévation, on peut, une fois arrivé sur le tertre et après être monté en haut de la tour Notre Dame, avoir un superbe panorama sur la baie du Mont-Saint-Michel et une vue imprenable sur l’arrière pays et la cathédrale Saint Samson de Dol de Bretagne. Après avoir pris un bon bol d’air, je pénètre dans la chapelle de l’Espérance. Cet édifice construit sur la base d’un ancien temple païen datant de l’occupation romaine, fut transformé en télégraphe de Chappe en 1799 pour les communications sur la ligne Paris – Brest.  Pour continuer mon périple, je passe au moulin à vent saluer les guides de l’association des Courous d’Pouchées qui me font re-découvrir, en saison (du mois d’avril au mois d’août),  son fonctionnement.  En rebroussant chemin pour descendre de ce joli village, je songe à toutes ses légendes qui font de notre Bretagne une terre si riche de mystères. En effet, saviez-vous que c’est sur ce site du Mont-Dol que le diable et l’archange Saint-Michel se seraient battus ? Si vous ne me croyez pas, allez jeter un coup d’œil sur le rocher près de la chapelle de l’Espérance, on aperçoit encore le siège du diable et les griffures de la lutte entre ces deux personnages… Avant de terminer ma balade, un petit coup d’œil à l’intérieur de l’église Saint Pierre, ne serait-ce que pour admirer une fois de plus, les peintures murales datant du XVème siècle. Je ne tarderai pas à revenir au Mont-Dol afin de m’initier à l’escalade. Le site aménagé dans d’anciennes carrières est accessible aux grimpeurs de tous niveaux…  
Le Mont-Dol, mon village coup de cœur de la baie du Mont-Saint-Michel
Dans le Ried, je vous invite à découvrir le sentier botanique d'Ohnenheim-Elsenheim !
Dans le Ried, je vous invite à découvrir le sentier botanique d'Ohnenheim-Elsenheim !
Originaire d’une vallée un peu plus montagneuse que le Ried en Alsace, j’ai besoin de trouver un endroit pour me ressourcer : forêt, beau paysage, de la hauteur, du calme. J’ai trouvé mon bonheur en allant me balader dans les forêts Riedienne et en particulier au sentier botanique d’Ohnenheim-Elsenheim.    Au détour du chemin, un petit cours d’eau, un petit pont, un vieux moulin, une stèle sur un tumulus (tombes celtes). J’aime voir la végétation se transformer, changer de couleurs au fil des saisons… Observer les différentes variétés (arbres, plantes) et essayer de les reconnaitre : Iris de Sibérie, œillet, gentiane, saule têtard, clématite (liane typique du Ried rhénan), orme, charme,… tout en lisant, en jouant avec les différents panneaux présent sur le sentier. Et avec les enfants, quel bonheur d’aller sur l’île du Rhin, faire quelques pas le long du Rhin, s’assoir sur un banc au bord de l’eau et de regarder les canoës, les voiles, les bateaux. Entendre le calme et les clapotis de l’eau, contempler les cygnes et autres oiseaux : rien de plus relaxant.   En repartant, un petit arrêt aux écluses, patientez quelques instants pour regarder l’éclusage d’un ou plusieurs bateaux. Il y a toujours autant d’émotions, de regards ébahis par la taille des bateaux ! Je ne m’en lasserais jamais. Au plaisir de vous croiser sur le sentier botanique d'Ohnenheim-Elsenheim ou à l'Office de Tourisme du Grand Ried. 
Dans le Ried, je vous invite à découvrir le sentier botanique d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DU GRAND RIED
Ma découverte insolite de la Cathédrale de Chartres
Ma découverte insolite de la Cathédrale de Chartres
Chartres est mondialement connu pour sa Cathédrale, ses vitraux, son labyrinthe, mais ce que je vous invite à découvrir est une partie plus méconnue, voire même secrète, ce sont les parties hautes et les grands combles.  Et oui les combles et les parties hautes de la Cathédrale de Chartres peuvent se visiter ! Pour l’avoir fait, il ne faut pas avoir le vertige et être prêt à faire un peu de sport parce que 35 mètres de hauteur ça ne se monte pas comme ça.    Deux de mes collègues de l’Office de Tourisme de Chartres, une famille avec deux enfants, et moi-même avons commencé cette visite guidée en passant par une porte dans le transept, pour un premier arrêt pour découvrir les vitraux d’une façon peu connue, c’est à dire de l’extérieur. A ce moment-là le guide, nous a expliqué l’usure des vitraux, leur restauration ainsi que leur protection. C’est vraiment incroyable la différence de perception entre l’intérieur et l’extérieur.  Puis nous avons repris notre visite, direction le haut du portail Nord, avec une vue imprenable sur la tour Nord de la Cathédrale et la ville de Chartres. Afin de se rendre au pied de la tour, nous avons longé la toiture de la Cathédrale, et croyez moi c’est là qu’il ne faut pas avoir le vertige. Au bout de l’ascension, le guide nous dévoile quelques éléments peu ou pas connu du grand public (je ne vous dirais rien, il faudra venir !)    Et pour finir en beauté, le guide nous emmène dans les grands combles de la Cathédrale, à l’intérieur de la toiture, où toute l’immensité de la Cathédrale s’expose devant nos yeux. Seul la voute de 40 à 60 cm d’épaisseur nous sépare de l’intérieur. Cette visite a été pour moi un moment vraiment unique, et différent, où les informations que le guide nous a donné étaient vraiment enrichissantes pour découvrir et/ou redécouvrir la fascinante Cathédrale de Chartres.  
à partir de
6 €
/pers*
Ma découverte insolite de la Cathédrale de Chartres
L'étang de l'Olivier, pour moi un joyau au coeur d'Istres !
L'étang de l'Olivier, pour moi un joyau au coeur d'Istres !
Lieu de manifestations, de flânerie, de découverte, l'étang de l'Olivier est LE lieu incontournable de la ville d'Istres. Vous souhaitez passer une journée agréable en famille, c'est le lieu que l'Office de Tourisme vous conseille. Situé à proximité du centre-ville et de l'Office, de nombreuses possibilités s'offrent à vous, sur l'étang ou sur son littoral. Sur l'étang, nous vous conseillons des balades nautiques avec les bateaux à énergie solaire. Vous pourrez naviguez et découvrir cet étang de 200 hectares sur des bateaux écologique, respectueux de l'environnement et de la richesse floristique et faunistique du lieu. Vous longerez notamment le plus haut jet d'eau de France. Si vous n'êtes pas amateur de navigation et que vous préférez la nature et la flânerie, vous pourrez vous balader sur la rocade aménagée de l'étang, sur l'oppidum du Castellan, lieu historique de la ville, ou bien encore dans le jardin méditerranéen où se situe plus de 100 espèces végétales différentes. Un itinéraire paysager vous est proposé pour découvrir la beauté des paysages et les richesses naturelles du lieu. Pour vos enfants ? Outre la grande aire de jeux, le parcours de santé, ils seront conquis par les animaux de l'Art Zoo, un univers insolite et artistique, ou se mêlent des animaux grandeur nature décorés par des artistes contemporains. En été, de nombreuses activités et événements sont proposés : feux d'artifices, marchés artisanales, théâtre de rue ... Bref, l'étang de l'Olivier, un lieu à découvrir, assurément votre prochain coup de coeur en Provence.
L
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME D'ISTRES
Le parc de Rentilly, mon enchantement au cœur du territoire de Marne et Gondoire
Le parc de Rentilly, mon enchantement au cœur du territoire de Marne et Gondoire
Connaissez-vous le Parc de Rentilly ? un lieu chargé d’histoire et un havre de paix où il fait bon se détendre.   Je prends  plaisir à m’y rendre en empruntant les routes de campagne depuis l’Office de Tourisme de Marne et Gondoire, situé à Lagny-sur-Marne.  Et à chaque fois, je suis émerveillée par le panorama qui s’offre à moi : un parc à l’anglaise orné de séquoias géants, une perspective à la française avec trois bassins miroirs et une forêt. Ce qui fait de ce lieu enchanteur un endroit idéal pour flâner ou pique-niquer. Je suis sûre que vous croiserez chevreuils, biches et écureuils au détour des chemins.   L’illustre famille de chocolatiers Menier, propriétaires du domaine jusqu’en 1988, avait à cœur d’évoluer avec son temps et nous a laissé d’étonnants bains turcs qui servent aujourd’hui de salle d’exposition. Le parc culturel de Rentilly est depuis 2004 un lieu atypique alliant nature et art contemporain.La Communauté d’Agglomération de Marne et Gondoire aujourd’hui propriétaire œuvre pour rendre la culture accessible à tout public. La réhabilitation du domaine en fait un lieu dédié à l’art (une salle d’exposition, un centre de ressources documentaires, un espace des arts vivants).Au milieu de ce parc de 55 ha, vous découvrirez une œuvre d’art monumentale : le château habillé de plaques en inox offrant un visage « futuriste ». C’est aussi un lieu d’exposition d’où vous pourrez avoir une vue panoramique sur le parc en montant sur la terrasse.   Vous êtes intrigués ? Je vous donne rendez-vous lors d’un des festivals programmés par le parc : Frisson baroque qui fait la part belle à la musique, le théâtre et la danse baroques fin janvier et Printemps de Paroles qui réunit le temps d’un week-end de mai, des compagnies artistiques de théâtre, musique, danse, arts de la rue…   Et si le Parc de Rentilly en Marne et Gondoire était une invitation au voyage comme l’a écrit Charles Beaudelaire « Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté… ». Allez voir ! Qui sait …
Le parc de Rentilly, mon enchantement au cœur du territoire de Marne et Gondoire
5 Pigeonniers du Sud-Ouest à découvrir absolument
5 Pigeonniers du Sud-Ouest à découvrir absolument
Dans les départements du Tarn et du Tarn-et-Garonne, de la région Midi-Pyrénées, on compte des milliers de pigeonniers. En quelques kilomètres, il est possible d’en découvrir plusieurs dizaines, de toutes tailles et de toutes formes. Et même de dormir ou de manger dans des colombiers restaurés ! Découvrez parmi ceux-ci 5 pigeonniers du Sud-Ouest à découvrir absolument. #1 Puylaurens, du pigeonnier en pagaille C’est dans les environs de Puylaurens que l’on peut trouver les plus variés, grâce à un petit itinéraire de près de deux heures, en prenant son temps. D’En Guibaud à la Métairie haute, d’En Bérail de Saint-Jean à Caudeval ou En Pinel, c’est un vrai récital de formes architecturales. Carrés, sur piliers ou sur arcades, avec toitures en pied de mulet, en pyramide ou à lanterneau, il y en a pour tous les goûts. #2 Gaillac, le pigeonnier pyramide Le Gaillacois peut être fier des siens, à Gaillac, Cadalen, Marssac-sur-Tarn, Labastide-de-Lévis, Fayssac, Broze… Ils sont très souvent en bloc pyramidal et toiture à quatre pans, un type que l’on a donc nommé pigeonnier gaillacois. Mais d’autres formes coexistent, circulaire, quadrangulaire, sur arcades, sur piliers et tous les matériaux, pierre, brique, bois… Un festival. #3 Valence-d’Agen, circuits balisés par l’Office de Tourisme Les colombiers ont fait ici l’objet d’un repérage précis et l’office de tourisme propose de petits circuits très bien répertoriés, tant dans le paysage que sur le papier. Parmi eux, il faut absolument voir celui de Valence, à pans de vois sur piliers, parfaitement mis en valeur, ceux d’Auvilar, de Saint-Loup ou de Castelsagrat. Jadis, et c’est ce qui explique leur importance, on récoltait la fiente des pigeons, ou colombine, pour fertiliser les champs. #4 Montauban, ville-pigeonnier Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une grande ville que les colombiers n’y existent pas. D’autant qu’ici, ils sont massifs, voire colossaux, édifiés en briques, soit de forme circulaire, dont un flanqué de tourelles, soit de forme carrée sur arcades, comme le colombier qui s’élève encore dans la cour de l’hôpital. Ils sont magnifiques. #5 Dormir et manger dans un colombier Pigeonnier du gué Granges - 82130 Piquecos.
Simple et confortable, pour 2 personnes dans un écrin de verdure, un ravissant pigeonnier pied de mulet. Il n’y manque que le frou-frou des ailes. Le Pigeonnier - 81300 Labessière-Candeil.
Une cuisine régionale raffinée dans un pigeonnier restauré. Le pigeonneau y est à l’honneur, c’est bien le moins, mais aussi le foie gras et le lapereau.
5 Pigeonniers du Sud-Ouest à découvrir absolument
Mon voyage dans le temps à Dunkerque, théâtre de la seconde guerre mondiale
Mon voyage dans le temps à Dunkerque, théâtre de la seconde guerre mondiale
Le souvenir de la seconde guerre mondiale est très présent à Dunkerque, c’est un voyage à travers la ville et cette époque que je vous propose.   Je vous conseille, tout d’abord, la visite du Musée Dunkerque 1940. En effet celle-ci ne m’a pas laissé indifférente. Un film, de nombreuses maquettes et cartes vous remémore la « poche de Dunkerque ».    De nombreux vestiges de la guerre sont également visibles dans la ville et sur la plage. Des visites d’épaves et de bateaux sont organisées, à Zuydcoote par exemple, théâtre du fameux film « weekend à Zuydcoote », réunissant entre autres Jean Paul Belmondo, Jean Pierre Marielle…   Pour compléter vos connaissances, le Fort des Dunes peut se visiter. A 6 km de Dunkerque, il a servi à protéger la ville pendant la deuxième guerre mondiale. Muni d’un audio guide en plusieurs langues, vous découvrez le site qui fut le témoin privilégie de la seconde guerre mondiale. Un nouveau circuit d’interprétation permet de découvrir l’histoire du Fort. Des totems d’informations vous guideront également. Des rénovations (escaliers) permettent aussi d’admirer l’espace dunaire, jusque Zuydcoote…point stratégique de défense du territoire. Une brochure très instructive pourra étayer votre visite. Un parcours en 8 étapes vous emmène sur les chemins de la mémoire. Un pass DYNAMO vous permet de visiter les 2 pour 8 €.(valable jusqu'au 30 septembre 2016).    Vous l’aurez compris Dunkerque se prête au tourisme de mémoire autour de la seconde guerre mondiale et si vous avez besoin de plus d’information venez nous voir à l’Office de Tourisme.  
Mon voyage dans le temps à Dunkerque, théâtre de la seconde guerre mondiale
4 idées pour visiter Tarascon en Provence
4 idées pour visiter Tarascon en Provence
Une imposante citadelle, un dragon moitié animal-moitié poisson, un chasseur extravagant… vous êtes à Tarascon ! Prêt(e) pour la visite ? Cette petite ville au bord du Rhône vous charmera par son décor et par cette atmosphère méridionale si chère à Alphonse Daudet. Fière de son patrimoine architectural et de ses traditions, Tarascon se dresse hardiment, entre Saint-Rémy et les Baux-de-Provence. Détente joyeuse, découvertes artistiques, fêtes de la Tarasque et festivités médiévales, loisirs de pleine nature dans un remarquable environnement naturel et culturel de la Provence… Il y a bien des façons de vivre Tarascon !  #1 Contes et légendes  Un bon séjour à Tarascon débute par une visite au château du roi René, l’une des plus belles forteresses de France. Dès l’entrée, la statue de la Tarasque rappelle comment, en l’an 48, Sainte-Marthe délivra la ville de ce monstre amphibie qui terrorisait les habitants. Depuis 2005, la Tarasque de Tarascon est reconnue comme l’une des figures-clés du patrimoine culturel mondial et classée par l’Unesco au patrimoine oral et immatériel de l’humanité.  Quant à Tartarin de Tarascon, ce doux rêveur dont les aventures ont rendu célèbre la cité provençale, c’est un personnage adulé par les Tarasconnais lors de son apparition pour les fêtes de la Tarasque ! Oubliez un instant les contes et légendes pour admirer l’architecture romane et gothique des édifices religieux et le style Renaissance des hôtels particuliers de la ville. #2 Carrefour provençal  Tarascon s’élève sur la plaine du Rhône, anciennement recouverte de marais et aujourd’hui parée de cultures et de vergers, entre Arles, Nîmes et Avignon. Son imposant château-fort domine le Rhône, à la limite du département du Gard. À l’est, la chaîne de collines de la Montagnette se prolonge par le massif des Alpilles, derrière lequel se dévoile le Mont-Ventoux. Toute cette Provence est à découvrir au départ de Tarascon.  #3 Des sentiers et des saveurs  À pied, en VTT, à cheval ou en croisière sur le Rhône, prenez le temps de vous imprégner des paysages et d’observer la faune et la flore de la région. Pour les gourmands, la Tarasque devient un biscuit aux amandes enrobée d’une ganache noisette. Tartarin, quant à lui, a ses bésuquettes (des chocolats fourrés en forme de Tarasque), autres délices sucrés.  #4 Festoyons à Tarascon  Au printemps, le Marché aux fleurs emplit les rues du centre-ville de parfums et de couleurs. Des courses de taureaux et des jeux sont organisés quatre jours durant pour les fêtes de la Tarasque. Fin août, assistez aux Médiévales et à la reconstitution du plus célèbre tournoi, le Pas de la Bergère. À l’automne, venez fêter superbement la fin des vendanges, et à l’approche de Noël, participez à l’un des plus importants marchés aux santons. Toute l’année, des balades historiques et des circuits thématiques sont organisés par l’Office de Tourisme. 
4 idées pour visiter Tarascon en Provence
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE TARASCON
Perpignan, mon ticket d’entrée pour les Pyrénées !
Perpignan, mon ticket d’entrée pour les Pyrénées !
Première étape : le bon plan pour se garer pas cher ! Je gare ma voiture au parking de l’avenue Torcatis, devant la grande passerelle piétonne qui surplombe le fleuve la Têt. A peine 2€ la journée (et c’est gratuit le samedi après-midi et dimanche) ! En 7 minutes à pied, nous rejoignons le centre-ville de Perpignan par la passerelle, avec une première vue sensationnelle sur mon Canigó, la montagne sacrée des Catalans. La neige qui s’y est déposée depuis plusieurs jours crée l’étrange impression d’être tout près de nos montagnes … et c’est le cas ! Ah, nos chères Pyrénées ! Avec mon fils, on s’imagine déjà en train de randonner en raquettes dans les forêts… Puis nous faisons un arrêt au Castillet, la porte du centre historique de Perpignan, car j’ai promis au petit un selfie à son sommet, avec nos montagnes en arrière-plan. C’est dans la boîte et déjà en ligne sur les réseaux ; comme il est fier d’avoir gravi les 142 marches ! « Dani, veux-tu découvrir les animaux qui vivent dans ces montagnes ? » Et nous voici en chemin jusqu’au Museum d’Histoire Naturelle de Perpignan ; gratuité pour tous à l’entrée, l’occasion d’avoir un premier aperçu des animaux qu’il pourra rencontrer lors d’une journée dans nos Pyrénées. Un petit musée, étonnant par ses collections, ou se mêlent curiosité et crainte à l’approche de la momie qui y séjourne pour l’éternité… « Maman, le cerf, c’est bien le roi de la forêt ? » Quelques minutes plus tard, nous nous arrêtons près de la Place Arago pour nous restaurer d’un plat du jour avec vue sur le Grand Canigó. Nous entrons ensuite dans l’Office de Tourisme où j’ai réservé une visite découverte pour enfants « Les Détectives Gourmands » : un parcours ludique, une enquête gourmande au cœur du centre historique de mon Perpignan. Et voici Dani qui se prend pour un véritable policier ! Quelle journée ! Et demain je lui ai promis de prendre le bus à 1 euro afin de nous rendre à Bolquère pour randonner et faire de la luge toute la journée … quel programme en perspective ! Et simplement au départ de la gare routière de mon Perpignan : les tickets de bus à seulement 2€ l’aller-retour par personne seront nos billets d’entrée pour les Pyrénées ! ;-)
Perpignan, mon ticket d’entrée pour les Pyrénées !
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE PERPIGNAN
J'ai visité la chocolaterie Mérimée de Lisieux !
J'ai visité la chocolaterie Mérimée de Lisieux !
Vous aimez le chocolat ? Vous allez être servi ! La chocolaterie Mérimée, en plein coeur du centre-ville, est le rendez-vous incontournable des gourmands à Lisieux ! Un moment exceptionnel sur la route du cacao qui plait aux petits comme aux grands ! L'accès à la chocolaterie se fait par une petite rue médiévale, avec de nombreuses maisons à pans de bois si typiques de la Normandie, dans le quartier préservé du centre-ville de Lisieux. On y sent les odeurs de chocolat avant même de passer les portes de l'ancien grenier à sel reconverti en chocolaterie ! Il y a deux niveaux dans ce superbe bâtiment : le rez-de-chaussée où on trouve le salon de thé et l'espace boutique (avec un choix incroyable de friandises !) et l'étage où se passe la visite et la démonstration. La visite démarre par une vidéo savoureuse présentant les origines et la transformation du cacao. On a déjà l'eau à la bouche ! Vient ensuite la rencontre avec le maître chocolatier Emmanuel Mérimée. Il a passé 10 ans chez le célèbre chocolatier parisien Lenôtre avant d'installer sa chocolaterie à Lisieux, dans l'ancien Manoir Desmares datant du XVème siècle. Passionné par le chocolat, il est passionnant quand il révèle quelques-uns des secrets de son métier. Avec un micro et une télévision qui retransmet ce qu'il fait, tout le monde profite de la démonstration. Pendant le "tablage du chocolat", la technique et la maîtrise de cette substance délicate par le chocolatier est impressionnante ! Et à la fin bien sûr : On goûte ! Un sachet dégustation est offert à chaque visiteur : un vrai délice ! :) Qui a dit que la gourmandise était un vilain défaut ? :) Choisissez Lisieux et le Pays d'Auge pour vos vacances ! Au plaisir de vous accueillir à l'Office de Tourisme de Lisieux Pays d’Auge avant ou après votre visite de la chocolaterie Mérimée. Calvin.
à partir de
4 €
/pers*
J
Retour en haut