• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Je conseille le Lac d’Aiguebelette pour ses activités sur l'eau
Je conseille le Lac d’Aiguebelette pour ses activités sur l'eau
Le lac d’Aiguebelette est un site naturel préservé qui invite à la contemplation et à la découverte en toutes saisons… Pour explorer ce lieu magique et ressourçant, rien de tel que les activités sur l'eau et sports nautiques. Je vous propose une balade aquatique sur ses eaux émeraude en utilisant le moyen de navigation douce de votre choix : barque, pédal’eau, canoë canadien, pirogue polynésienne, bateau électrique ou, si vous êtes sportif, le stand up paddle, le kayak ou l’aviron ! A vos rames, pagaies ou mollets pour une belle aventure au lac d’Aiguebelette dans l'Avant Pays Savoyard!   Cette escapade est l’occasion d’une belle exploration du patrimoine naturel et historique du site : côtes sauvages, petites îles enchanteresses, roselières, typiques hangars à bateaux, maisons sur pilotis… Je vous conseille notamment de prendre le temps de faire le tour complet du lac (compter 2h30 à 3h00) et de pousser votre périple jusqu’au canal du Thiers, véritable petite Amazonie avec ses enchevêtrements d’arbres et de plantes aquatiques ! Il offre un habitat idéal aux oiseaux pour nicher et se cacher : grèbes huppés, foulques macroules, canards colverts… A proximité des îles, où les couleurs sont dignes de celles d’un lagon (dépaysement garanti !), vous aurez peut-être la chance de distinguer au travers des eaux limpides les vestiges de cités lacustres du site palafittique du Boffard, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO !   A l’Office de Tourisme du Lac d’Aiguebelette, nous vous proposons le livret « chasseur d’images » pour vous guider dans votre découverte insolite depuis le grand large ! Une fois revenus sur terre, ne manquez pas de découvrir la toute nouvelle Maison du Lac qui héberge le nouvel espace d’information moderne, attractif et convivial de notre Office de Tourisme ! Elle propose un parcours spectacle interactif pour petits & grands, dévoilant les richesses insoupçonnées du Lac d’Aiguebelette mais aussi des expositions temporaires, une boutique de souvenirs et produits locaux ainsi qu’un salon de thé avec une grande terrasse où vous pourrez vous détendre après votre aventure tout en contemplant le lac. Si vous souhaitez en savoir davantage sur le lac dans son contexte écologique, je vous conseille vivement le musée Lac & Nature, situé sur la rive sud du lac: il possède notamment une collection riche sur la faune & la flore, la géologie et l’archélologie du site, diverses scènes reconstituées (animaux naturalisés, végétaux…) ainsi que des jeux et quizz destinés aussi bien aux enfants qu’aux adultes.   Alors… à très bientôt sur les rives du Lac d’Aiguebelette pour découvrir grâce aux nombreuses activités sur l'eau notre petite perle d’émeraude !
Je conseille le Lac d’Aiguebelette pour ses activités sur l
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Je m’appelle Anne, et comme toutes les mères de famille, le samedi est souvent le jour des courses et des travaux ménagers. Mais de temps en temps, j’aime bien sortir de cette routine et profiter à fond du week-end, dès le samedi matin. Dans ce cas-là, direction le marché de Bourg-en-Bresse pour faire le plein de bons produits pour la semaine : légumes du Val de Saône voisin, fromages de la région (Comté, Bleu de Gex et Bleu de Bresse) et de temps en temps de bonnes quenelles artisanales ou un poulet de Bresse AOP. Si vous avez la possibilité d’aller au marché le mercredi matin, ne manquez pas la vente de volaille vivante sous la petite halle : c’est étonnant, et les enfants adorent. Vous pouvez même acheter une poule pour mettre dans votre jardin, c‘est dans l’air du temps !   Après le marché, direction le centre-ville voisin. J’aime bien flâner dans les ruelles commerçantes où on a encore la chance de trouver pas mal de boutiques indépendantes. Vous apprécierez certainement l’architecture aussi, alternant entre maisons médiévales à pans de bois et beaux hôtels particuliers des 18ème et 19ème siècles. Selon la saison, nous profitons soit d’un petit café avec une part de tarte bressane, soit d’une halte jeux et lecture dans l’un des nombreux parcs de la ville.   Après déjeuner (vous avez le choix des restaurants, du plat du jour à la table gastronomique : la Bresse mérite bien sa réputation gourmande !!!), cap sur le monastère royal de Brou, monument préféré des Français. A à peine 20 minutes à pied du centre-ville, c’est vraiment un monument exceptionnel. La façade toute en dentelle de pierre, donne le ton… Vous entrez ensuite dans les cloîtres, havres de paix, puis dans l’église avec sa nef élancée et surtout ce jubé, sorte de mur qui isole le chœur et sur lequel nous pouvons monter pour surplomber les tombeaux et autres sculptures du chœur justement. Il est difficile de ne pas avoir de frissons ! Nous terminons la visite par le musée, c’est toujours plaisant avec les enfants qui continuent leur chasse aux indices avec leur livret de visite.   Si vous n’êtes pas trop branchés patrimoine, vous pouvez mettre le cap sur le parc de loisirs de Bouvent pour l’après-midi. Immense espace naturel à Bourg-en-Bresse même (on peut même y aller par une voie verte depuis le centre-ville !), il regroupe un grand lac avec plage et activités nautiques, un golf, un parcours de santé et de nombreux jeux. Il est même possible de poursuivre la balade jusqu’à la forêt de Seillon, un vaste bois aménagé pour les activités de pleine nature.   S’il nous reste un peu de courage après ce samedi à Bourg-en-Bresse, direction l’un des villages environnants pour profiter du coucher de soleil sur la plaine de Bresse avec en toile de fond les reliefs du Jura, de la Bourgogne du Sud et du Beaujolais. Sinon, ce sera la balade du dimanche !!!
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Mon photowalk à travers les rues d'Auxerre
Mon photowalk à travers les rues d'Auxerre
Auxerre est une petite ville de Bourgogne, proche de Paris, principalement connue pour son club de foot, l’AJA et son célèbre entraîneur Guy Roux. Mais ce que l’on sait moins (plus pour longtemps j’espère, j’y arriverai un jour !) c’est qu’Auxerre est ville d’art et d’histoire, possède un superbe centre historique et l’un des plus beaux panoramas de France ! Moi-même, je prends toujours autant de plaisir à découvrir tous les recoins et les ruelles du vieil Auxerre, et en tant que manager numérique à l’office de tourisme de l'Auxerrois et accros aux réseaux sociaux, je regarde la ville derrière l’écran de mon smartphone et suis toujours à la recherche du lieu qui fera une belle photo Instagram ! J’accepte ici de vous dévoiler quelques uns des meilleurs « spots » d’Auxerre et lorsque vous viendrez en personne, je compte sur vous pour publier vos clichés sur les réseaux sociaux avec notre hashtag #SecretsAuxerre. Si votre photo fait mouche, elle sera peut-être publiée sur notre compte Instagram @SecretsAuxerre ;-) Lorsque vous arrivez à Auxerre, la première étape est de se garer sur les quais de l’Yonne, si vous arrivez en train vous n’aurez que quelques centaines de mètres à parcourir afin d’y arriver. Ici, une belle promenade aménagée vous permet de profiter du spectacle : le panorama sur la ville, ses monuments prestigieux, église, cathédrale, Abbaye surplombant la rivière, l’Yonne et son port de plaisance. Pour LA photo, empruntez la passerelle piétonne qui enjambe l’Yonne et réglez votre appareil sur « panoramique », effet « Waouh » et succès auprès de vos followers assurés ! Ensuite, direction la place Saint-Nicolas pour rejoindre l’Abbaye Saint-Germain par le quartier de la Marine. La jolie fontaine de cette place typique où domine la statue de Saint-Nicolas vous fera à coup sûr dégainer l’appareil ! Si vous êtes un pro des techniques de réflexion ou autre « puddle effect », amusez-vous :-) Il va falloir ensuite grimper un peu pour atteindre l’Abbaye, mais ça vaut le coup ! Sur le chemin, quartier de la Marine, cabine téléphonique anglaise, atelier de maître verrier… arrivé à l’Abbaye, entrez librement dans l’édifice, vous y découvrirez notamment son superbe cloître où des transats vous y attendent pour une petite pause (photo). On repart ensuite pour rejoindre le centre ville en passant par la Cathédrale Saint-Etienne devant laquelle on lèvera la tête, les gargouilles prennent la pose pour le shooting. Puis direction la place de l’Hôtel de Ville pour faire l’incontournable photo de la tour de l’Horloge. Son cadran astronomique encastré au cœur des plus vieilles maisons à colombages de la ville offre un décor digne de Disneyland (parole d’Inès de la Fressange herself, photographiant cette même place et partageant le cliché sur son compte Instagram). Passez sous la tour pour en admirer les deux faces, puis, dernier spot un peu plus secret, tourner les talons pour redescendre jusqu’à la rue piétonne Fécauderie.  Entrez passage Manifacier, abrité dans un bel immeuble de commerce, ce passage couvert est très photogénique. Tout au bout, le spot pour la photo à perspective très prisée des instagramers, vous n’aurez qu’à vous pencher pour photographier le bel escalier de pierre à colimaçon. Voici un petit aperçu, mais j’ai de nombreux autres lieux secrets à vous dévoiler… Contactez moi lors de votre passage à Auxerre, c’est avec plaisir que je vous les révèlerai ! Pour agrémenter votre parcours je vous conseille d’acquérir à l’office de tourisme la brochure « Sur les traces de Cadet Roussel », qui vous permettra à l’aide de plaques en bronze scellées dans les rues, d’obtenir quelques informations historiques et autres anecdotes.   Merci et bravo à @emiliedphotographie qui nous fait voir la vie (et Auxerre 😉) en rose ce soir... 💕 ✨💕✨💕✨💕✨💕✨💕✨💕✨💕✨ Bonne soirée Igers✌️ ----------------------------------------------- ▶️🇫🇷 Partagez vous aussi vos plus belles photos d'Auxerre en utilisant le hashtag #SECRETSAUXERRE ----------------------------------------------- ▶️🇬🇧 Use #SecretsAuxerre to share your pics Une photo publiée par ✨Secrets d'Auxerre✨ (@secretsauxerre) le 14 Avril 2015 à 11h29 PDT
Mon photowalk à travers les rues d
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
4 idées pour visiter Tarascon en Provence
4 idées pour visiter Tarascon en Provence
Une imposante citadelle, un dragon moitié animal-moitié poisson, un chasseur extravagant… vous êtes à Tarascon ! Prêt(e) pour la visite ? Cette petite ville au bord du Rhône vous charmera par son décor et par cette atmosphère méridionale si chère à Alphonse Daudet. Fière de son patrimoine architectural et de ses traditions, Tarascon se dresse hardiment, entre Saint-Rémy et les Baux-de-Provence. Détente joyeuse, découvertes artistiques, fêtes de la Tarasque et festivités médiévales, loisirs de pleine nature dans un remarquable environnement naturel et culturel de la Provence… Il y a bien des façons de vivre Tarascon !  #1 Contes et légendes  Un bon séjour à Tarascon débute par une visite au château du roi René, l’une des plus belles forteresses de France. Dès l’entrée, la statue de la Tarasque rappelle comment, en l’an 48, Sainte-Marthe délivra la ville de ce monstre amphibie qui terrorisait les habitants. Depuis 2005, la Tarasque de Tarascon est reconnue comme l’une des figures-clés du patrimoine culturel mondial et classée par l’Unesco au patrimoine oral et immatériel de l’humanité.  Quant à Tartarin de Tarascon, ce doux rêveur dont les aventures ont rendu célèbre la cité provençale, c’est un personnage adulé par les Tarasconnais lors de son apparition pour les fêtes de la Tarasque ! Oubliez un instant les contes et légendes pour admirer l’architecture romane et gothique des édifices religieux et le style Renaissance des hôtels particuliers de la ville. #2 Carrefour provençal  Tarascon s’élève sur la plaine du Rhône, anciennement recouverte de marais et aujourd’hui parée de cultures et de vergers, entre Arles, Nîmes et Avignon. Son imposant château-fort domine le Rhône, à la limite du département du Gard. À l’est, la chaîne de collines de la Montagnette se prolonge par le massif des Alpilles, derrière lequel se dévoile le Mont-Ventoux. Toute cette Provence est à découvrir au départ de Tarascon.  #3 Des sentiers et des saveurs  À pied, en VTT, à cheval ou en croisière sur le Rhône, prenez le temps de vous imprégner des paysages et d’observer la faune et la flore de la région. Pour les gourmands, la Tarasque devient un biscuit aux amandes enrobée d’une ganache noisette. Tartarin, quant à lui, a ses bésuquettes (des chocolats fourrés en forme de Tarasque), autres délices sucrés.  #4 Festoyons à Tarascon  Au printemps, le Marché aux fleurs emplit les rues du centre-ville de parfums et de couleurs. Des courses de taureaux et des jeux sont organisés quatre jours durant pour les fêtes de la Tarasque. Fin août, assistez aux Médiévales et à la reconstitution du plus célèbre tournoi, le Pas de la Bergère. À l’automne, venez fêter superbement la fin des vendanges, et à l’approche de Noël, participez à l’un des plus importants marchés aux santons. Toute l’année, des balades historiques et des circuits thématiques sont organisés par l’Office de Tourisme. 
4 idées pour visiter Tarascon en Provence
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME DE TARASCON
5 photos de la région Rhône-Alpes par Jeremy alias @djisupertramp
5 photos de la région Rhône-Alpes par Jeremy alias @djisupertramp
Depuis août 2015, chaque semaine, un instagramer fait découvrir sa région aux abonnés de @jaimelafrance_ et devient ambassadeur #jaimelafrance. Du 24 au 28 août, c’est Jeremy alias @djisupertramp qui vous fait découvrir la région Rhône-Alpes en 5 photos.    Suivez @djisupertramp sur Instagram pour ne rien rater de ses photos !   Un bivouac au lac blanc à 2300m d'altitude à Chamonix :     Cette semaine c'est @djisupertramp qui est notre ambassadeur #JaimelaFrance. Il nous fait découvrir la région Rhône-Alpes et on commence en montagne avec une nuit en bivouac au lac blanc à 2300m d'altitude à Chamonix. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 24 Août 2015 à 11h51 PDT La mer de glace :     La mer de glace... Cette semaine @djisupertramp est notre ambassadeur #JaimelaFrance et il nous fait découvrir la région Rhône Alpes. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 24 Août 2015 à 23h06 PDT Randonnée au Col de l'Alpe dans le massif de la Chartreuse :     Randonnée au Col de l'Alpe avec @lisebery dans le massif de la Chartreuse ce weekend - Cette semaine @djisupertramp est notre ambassadeur #JaimelaFrance et il nous fait découvrir la région Rhône Alpes. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 26 Août 2015 à 2h57 PDT Le Lac d'Amour dans le massif du Beaufortain:     Montée pour un bivouac en altitude les pieds dans la neige au Lac d'Amour dans le massif du Beaufortain en avril dernier pour @djisupertramp - Cette semaine Jeremy est notre ambassadeur #JaimelaFrance et il nous fait découvrir la région Rhône Alpes. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 27 Août 2015 à 7h56 PDT A 3842m au sommet de l'Aiguille du Midi face aux plus belles aiguilles du massif des Alpes :     Dernier jour de notre semaine en Rhone-Alpes avec @djisupertramp. Aujourd'hui, nous sommes à 3842m au sommet de l'Aiguille du Midi face aux plus belles aiguilles du massif des Alpes. Suivez 👉 @djisupertramp pour ne rien rater de ses photos. Une photo publiée par J'aime la France (@jaimelafrance_) le 28 Août 2015 à 13h04 PDT Retrouvez toutes les photos des ambassadeurs #jaimelafrance en suivant le hashtag #ambassadeursjaimelafrance
5 photos de la région Rhône-Alpes par Jeremy alias @djisupertramp
Ma recette du crumble au safran de Touraine et aux framboises
Ma recette du crumble au safran de Touraine et aux framboises
Vous trouverez en pays de Richelieu de nombreux produits de qualité : truffes, asperges, safran, fromages, vins AOC Chinon et Touraine… Conseillère en séjour à l’Office de Tourisme du pays de Richelieu je vous livre ici l’une de mes recettes favorites à base de safran de Touraine : la recette du crumble safrané aux framboises ! La première étape est d’aller directement chez l’un des nombreux safraniers du pays de Richelieu. Avec un peu de chance ce sera la période de récolte et vous pourrez découvrir le métier de safranier. Vous pouvez également trouver du safran sur les marchés du territoire. La recette que je vous propose est simple et rapide, préparation en 15 minutes top chrono pour une cuisson de 5 minutes. La recette est normalement adaptée pour 6 personnes, mais je trouve que les portions sont trop justes et je préfère dire pour 4 personnes ! Prenez votre panier et en route pour les courses : - 350 g de framboises (un peu plus si vous en mangez en chemin) - 20 g de sucre glace - 17 biscuits THE - 80 g de beurre - 20 g de sucre roux - 25 filaments de safran de Touraine   Enfilez votre tablier et passons à la préparation : Faites infuser le safran dans le beurre fondu et réservez-le au frais. Mixez les biscuits, ou bien laisser vos enfants vous aidez, ils se feront un plaisir de les écraser à la main ! Dans un récipient, mélangez les biscuits et le sucre roux. Ajoutez le beurre en pommade jusqu’à obtenir un mélange sablé. Déposez les framboises dans 6 ramequins ou dans un grand plat pour un repas plus convivial et saupoudrer de sucre glace. Recouvrez avec le mélange sablé et enfournez à 180°C (th6) pendant 4 à 5 minutes. Régalez-vous, votre crumble au safran de Touraine et aux framboises est prêt !
Ma recette du crumble au safran de Touraine et aux framboises
Le Mirliton de Pont-Audemer, mon conseil gastronomique
Le Mirliton de Pont-Audemer, mon conseil gastronomique
La Normandie est célèbre pour ses spécialités gastronomiques telles que les fromages, son cidre, etc. Directrice de l’Office de Tourisme de Pont Audemer, j'ai choisi de mettre à l'honneur la spécialité typique de Pont Audemer, le Mirliton. Voici un peu plus de détails sur cette spécialité culinaire sucrée. Savez-vous que c'est Guillaume Tirel, dit Taillevent, cuisinier à la cour de France et auteur du premier viander qui a imaginé cette recette en 1340 ? En effet, Guillaume Tirel était originaire du village limitrophe à Pont Audemer, Tourville sur Pont Audemer. Lors de ses nombreux voyages, il a découvert les fruits secs et a imaginé cette recette pour rendre hommage à sa région normande. Sa recette a depuis cette époque évoluée et aujourd'hui, le Mirliton se compose d'une pâte à cigarette roulée, fourrée d'une mousse praliné et fermée au bout par du chocolat noir. Bref, il est redoutable pour faire fondre les gourmets! On le trouve dans de nombreuses pâtisseries de Pont Audemer dans lesquelles je vous invite à vous arrêter. Vous pourrez le savourer à toute heure, par gourmandise ou en cas de petite faim. A chaque Mirliton sa dégustation: vous pouvez également  le proposer en dessert accompagné d'une salade de fruits...Laissez-vous tenter et venez le découvrir sans tarder!
Le Mirliton de Pont-Audemer, mon conseil gastronomique
Le Beffroi de Dunkerque : mon point de vue unique sur le trio ville, port et plage
Le Beffroi de Dunkerque : mon point de vue unique sur le trio ville, port et plage
L’ascension du beffroi de Saint Eloi de Dunkerque, classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, est une façon insolite d’avoir une autre vision de la ville. Tout paraît si proche de la haut… Un premier escalier en bois vous amène à la plateforme pour voir le carillon et ses 50 cloches. Il sonne automatiquement tous les quarts d’heure pour entonner notamment « la Cantate à Jean Bart », à l’heure pile. Allez-vous le reconnaître ?    Cette vue imprenable se mérite : après un ascenseur jusqu’au 5ème étage, il faudra encore gravir une soixantaine de marches. Des tables d’orientation vous permettent de vous situer face au panorama.  Le petit + du samedi après-midi (16h) : le carillonneur vous montre son savoir-faire lors d’un petit concert. Entrez dans sa cabine et découvrez un instrument typique de la région Nord Pas de Calais !!    Je vous conseille également de découvrir cet édifice autrement : des animations ponctuent l’été pour valoriser la terrasse panoramique : un pique-nique conté, une ascension en compagnie d’un corsaire pour les enfants, des découvertes gourmandes de spécialités locales… Allier le plaisir et la découverte, à 58m de haut, grâce au Beffroi, on ne voit ça qu’à Dunkerque !!  
à partir de
4 €
/pers*
Le Beffroi de Dunkerque : mon point de vue unique sur le trio ville, port et plage
Mon année en famille à Médoc Océan au fil des saisons
Mon année en famille à Médoc Océan au fil des saisons
Il y a 8 ans,  je suis revenue en famille dans ma région natale, le Médoc, avec mon mari et mes enfants pour travailler à l’Office de Tourisme de Médoc Océan. Personne n’a eu de mal à s’approprier cet immense espace. Quelles que soient les saisons, l’écrin dans lequel nous vivons est rempli de surprises... L’hiver, nous avons la chance de pouvoir profiter de magnifiques journées, les balades à marée basse au bord de l’océan sont nos préférées. C’est à chaque fois une sensation de communion avec l’infini, baignée par des lumières extraordinaires. Quand le printemps montre le bout de son nez, les enfants sont prêts à plonger. Le Lac d’Hourtin a été adopté dès leur arrivée. Après y avoir « barboté »  maintenant elles y sont comme des poissons dans l’eau, profitant de tout type d’embarcations pédalo, canoë, paddle, optimiste et préfèrent désormais la plage plus sauvage de Piqueyrot ou l’exotisme de la Gracieuse. C’est aussi le moment d’aller voir près de la lagune si certains oiseaux migrateurs n’auraient pas fait une halte. Les cormorans sont souvent au rendez-vous, les cistudes réapparaissent, les sangliers viennent se baigner, quant à la loutre elle reste toujours bien cachée. L’été ce sont les vacances, l’affluence. La plage s’anime, nous retrouvons le club, puisqu’en grandissant les enfants n’ont pas pu résister à l’appel du surf, avec notre petit resto préféré pour bien finir nos journées. Nous travaillons mais notre esprit, lui est en vacances. A l’automne, c’est aussi l’été indien,  comme si les vacances continuaient… Après l’école, nous partons à la plage pour des pique-niques entre amis, les filles papotent en entretenant leur bronzage, les enfants finissent immanquablement à l’eau et les garçons sortent les cannes pour des parties de surf-casting. Pour peu que la pêche et la cueillette de champignons soient bonnes, voilà de bons repas en perspective. Les enfants reprennent aussi leurs activités, l’ainée est contente de retrouver les chevaux et les poneys du centre équestre, elle a appris à les écouter mais tout ce qu’ils se racontent reste secret… Mon coup de cœur à Médoc Océan, c’est tout le charme de ces spectacles et activités variés en famille au rythme des saisons…
Mon année en famille à Médoc Océan au fil des saisons
Mon voyage dans le temps à Dunkerque, théâtre de la seconde guerre mondiale
Mon voyage dans le temps à Dunkerque, théâtre de la seconde guerre mondiale
Le souvenir de la seconde guerre mondiale est très présent à Dunkerque, c’est un voyage à travers la ville et cette époque que je vous propose.   Je vous conseille, tout d’abord, la visite du Musée Dunkerque 1940. En effet celle-ci ne m’a pas laissé indifférente. Un film, de nombreuses maquettes et cartes vous remémore la « poche de Dunkerque ».    De nombreux vestiges de la guerre sont également visibles dans la ville et sur la plage. Des visites d’épaves et de bateaux sont organisées, à Zuydcoote par exemple, théâtre du fameux film « weekend à Zuydcoote », réunissant entre autres Jean Paul Belmondo, Jean Pierre Marielle…   Pour compléter vos connaissances, le Fort des Dunes peut se visiter. A 6 km de Dunkerque, il a servi à protéger la ville pendant la deuxième guerre mondiale. Muni d’un audio guide en plusieurs langues, vous découvrez le site qui fut le témoin privilégie de la seconde guerre mondiale. Un nouveau circuit d’interprétation permet de découvrir l’histoire du Fort. Des totems d’informations vous guideront également. Des rénovations (escaliers) permettent aussi d’admirer l’espace dunaire, jusque Zuydcoote…point stratégique de défense du territoire. Une brochure très instructive pourra étayer votre visite. Un parcours en 8 étapes vous emmène sur les chemins de la mémoire. Un pass DYNAMO vous permet de visiter les 2 pour 8 €.(valable jusqu'au 30 septembre 2016).    Vous l’aurez compris Dunkerque se prête au tourisme de mémoire autour de la seconde guerre mondiale et si vous avez besoin de plus d’information venez nous voir à l’Office de Tourisme.  
Mon voyage dans le temps à Dunkerque, théâtre de la seconde guerre mondiale
Retour en haut