• Imprimer
  • Signaler une erreur
  • Favoris
  • Obtenir la version pdf de la page

Faites le plein d'idées vacances avec les Offices de Tourisme de France

Bienvenue sur le moteur d'inspiration de vos prochaines vacances.

Vous pourrez vous laissez tenter, en fonction d'un lieu ou d'une thématique, par:
- Des offres de séjour packagés
- Des activités sportives ou de loisirs
- Des destinations
- Des « Paroles d’Office », des conseils éclairés prodigués par les Offices de Tourisme

Bon voyage et bonnes vacances !
Vos filtres
Type de produit
Thématique
Lieu
Trier par:
Mes flâneries à Saint-Etienne, ville Unesco de design
Mes flâneries à Saint-Etienne, ville Unesco de design
Chargée de promotion à Saint-Etienne Tourisme & Congrès et stéphanoise d’adoption, je suis aussi l’une des rédactrices sur www.monweekendasaint-etienne.com, un site web de bons plans pour occuper ses week-ends quand on est habitant ou visiteur de passage sur Saint-Etienne et ses alentours. Du coup, j’ai toujours une idée de sortie originale quand mes amis et ma famille viennent me rendre visite. Alors pour vous, j’ai concocté un petit programme de visites. N'ayez crainte, pas besoin d'être un grand marcheur pour la balade urbaine qui va suivre, on y va à pas de promeneur en flânant dans le cœur ancien et les ruelles commerçantes de la Capitale du design. On démarre notre visite au Parvis de la Gare de Saint-Etienne Châteaucreux, une véritable galerie d'art à ciel ouvert ! Faites comme moi et laissez-vous surprendre par l'esthétique de l'arbre multi-couleurs de Philippe Million. Si vous prenez le temps de bien l’observer, vous verrez peut-être des oiseaux voler et se poser dans sa ramure ! A quelques mètres, Une étonnante forêt de « bornes urbaines en fonte » nous interpelle, ce sont les fameux tabourets Tempo de François Bauchet. En suivant la ligne de tramway, on découvre aussi les chevaux bleus d'Assan Smati, prêts à galoper, qui soulignent le nouveau siège du groupe Casino. En remontant vers le centre-ville, on ouvre grand les yeux lorsque l’on passe devant l'Ilôt Grüner signé Manuelle Gautrand, un surprenant bâtiment jaune constitué d'un seul volume tantôt posé au sol tantôt dans les airs. Monumentalité, élégance et légèreté sont les symboles de ce "Luminis". Pour une pause gourmande, on se pose à la terrasse d’un café, rue des Martyrs de Vingrè ou on achète des Nougastelles, spécialités du chocolatier Weiss. En matière de bonne chère, Saint-Etienne ne rend pas son tablier et propose de bonnes adresses où l’on goûtera notamment la célèbre râpée. Pour poursuivre notre balade insolite, nous irons flâner du côté du Crêt de Roc, le quartier arty de Saint-Etienne, à proximité de la belle place Jean Jaurès. On profite de faire quelques emplettes dans les boutiques de créateurs et les commerces design et en haut des escaliers, on admire la vue superbe et dégagée sur la ville. Une petite visite culturelle pour terminer ce séjour stéphanois ? Férus de design, visitez la Cité du design, lieu emblématique du design à Saint-Etienne. Les amateurs d’art se rendront au Musée d’art moderne et contemporain et les fans d’architecture,  au site Le Corbusier à Firminy, le plus grand d’Europe et dont la Maison de la Culture a été récemment inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Pour une plongée aux racines de l’industrie stéphanoise je vous conseille le Musée d’Art et Industrie ou encore le Puits-Couriot / Parc-Musée de la Mine. Sortez vos plus beaux maillots pour vous rendre au Musée des Verts, le premier musée français dédié à un club de foot. Au plaisir de vous croiser lors de cette balade urbaine ou dans l’un de nos nombreux sites touristiques.
Mes flâneries à Saint-Etienne, ville Unesco de design
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Si des amis viennent passer le week-end à la maison à Cosne Cours sur Loire, c’est une obligation : tout le monde se lève pour aller au marché. En effet, le dimanche matin, c’est sacré : tous les cosnois se retrouvent au marché. Pour débuter la matinée en douceur, nous commençons toujours par aller siroter un café dans un des bistrots du centre-ville. Le nombre de café : c’est ce qui étonne toujours mes amis quand ils viennent me voir. A Cosne Cours sur Loire, le long du boulevard de la République, on en retrouve plus de sept dans un rayon de moins de 200 mètres et autant de terrasses ! Ce sont des emplacements idéaux pour refaire le monde avec les figures locales et les touristes qui arpentent la Loire à Vélo. Directrice de l’Office de Tourisme Loire et Nohain, je ne peux pas m’empêcher de conseiller les visiteurs perdus. Je les invite toujours à aller pousser la porte de l’Office de tourisme (qui est bien sur ouvert le dimanche matin) ! C’est « la place to be» pour trouver son activité du dimanche après-midi.   Après la pause-café, c’est parti pour la recherche des trésors locaux. On trouve de tout sur le marché mais surtout des produits qui sentent bon notre terroir. Car à Cosne Cours sur Loire, nous sommes en Bourgogne mais le Berry n’est qu’à un jet de pierre de l’autre côté de la Loire. C’est donc deux fois plus de chance de manger des bonnes choses… Le panier de pique-nique est vite rempli. Au menu, le crottin de chavignol est toujours en tête. Chez moi, on le mange en tartine avec du miel et ça tombe bien deux apiculteurs ont leur étal sur le marché. Pour l’apéro, une bouteille de vin blanc accompagnera parfaitement notre célèbre fromage de chèvre. Et pour ceux qui hésitent entre Pouilly, Sancerre ou Coteaux du Giennois, les vignerons se font un plaisir de faire déguster leur meilleure cuvée. Pour la suite, il y a encore l’embarras du choix : poulet fermier ou spécialités du monde. Et en dessert, ce seront des fruits du Val de Loire avec selon la saison des pommes du gâtinais ou des fraises de Sologne. Je craque souvent devant les merlettes de Cosne. Ce sont des succulents petits chocolats au Cointreau et à l’écorce d’orange que j’offre à mes invités à la fin des repas.   Quand midi sonne, on part à pied direction les bords de Loire. Au printemps, nous préférons les prairies alluviales où nous attendent des tables de pique-nique et des jeux pour les plus petits. Par contre, l’été c’est plage de sable pour tout le monde ! Je suis devenue une professionnelle des châteaux de sable !   Pour moi, c’est ça le bonheur : des amis, des bonnes choses à manger et la Loire en toile de fond. Bien sûr, si votre dimanche à vous est plus sportif, vous pourrez passer, après votre balade au marché de Cosne Cours sur Loire, l’après-midi à faire du canoé sur la Loire. Je vous ferais coucou de la rive !
Mon dimanche idéal à Cosne Cours sur Loire commence toujours par une balade au marché
Mon photowalk à travers les rues d'Auxerre
Mon photowalk à travers les rues d'Auxerre
Auxerre est une petite ville de Bourgogne, proche de Paris, principalement connue pour son club de foot, l’AJA et son célèbre entraîneur Guy Roux. Mais ce que l’on sait moins (plus pour longtemps j’espère, j’y arriverai un jour !) c’est qu’Auxerre est ville d’art et d’histoire, possède un superbe centre historique et l’un des plus beaux panoramas de France ! Moi-même, je prends toujours autant de plaisir à découvrir tous les recoins et les ruelles du vieil Auxerre, et en tant que manager numérique à l’office de tourisme de l'Auxerrois et accros aux réseaux sociaux, je regarde la ville derrière l’écran de mon smartphone et suis toujours à la recherche du lieu qui fera une belle photo Instagram ! J’accepte ici de vous dévoiler quelques uns des meilleurs « spots » d’Auxerre et lorsque vous viendrez en personne, je compte sur vous pour publier vos clichés sur les réseaux sociaux avec notre hashtag #SecretsAuxerre. Si votre photo fait mouche, elle sera peut-être publiée sur notre compte Instagram @SecretsAuxerre ;-) Lorsque vous arrivez à Auxerre, la première étape est de se garer sur les quais de l’Yonne, si vous arrivez en train vous n’aurez que quelques centaines de mètres à parcourir afin d’y arriver. Ici, une belle promenade aménagée vous permet de profiter du spectacle : le panorama sur la ville, ses monuments prestigieux, église, cathédrale, Abbaye surplombant la rivière, l’Yonne et son port de plaisance. Pour LA photo, empruntez la passerelle piétonne qui enjambe l’Yonne et réglez votre appareil sur « panoramique », effet « Waouh » et succès auprès de vos followers assurés ! Ensuite, direction la place Saint-Nicolas pour rejoindre l’Abbaye Saint-Germain par le quartier de la Marine. La jolie fontaine de cette place typique où domine la statue de Saint-Nicolas vous fera à coup sûr dégainer l’appareil ! Si vous êtes un pro des techniques de réflexion ou autre « puddle effect », amusez-vous :-) Il va falloir ensuite grimper un peu pour atteindre l’Abbaye, mais ça vaut le coup ! Sur le chemin, quartier de la Marine, cabine téléphonique anglaise, atelier de maître verrier… arrivé à l’Abbaye, entrez librement dans l’édifice, vous y découvrirez notamment son superbe cloître où des transats vous y attendent pour une petite pause (photo). On repart ensuite pour rejoindre le centre ville en passant par la Cathédrale Saint-Etienne devant laquelle on lèvera la tête, les gargouilles prennent la pose pour le shooting. Puis direction la place de l’Hôtel de Ville pour faire l’incontournable photo de la tour de l’Horloge. Son cadran astronomique encastré au cœur des plus vieilles maisons à colombages de la ville offre un décor digne de Disneyland (parole d’Inès de la Fressange herself, photographiant cette même place et partageant le cliché sur son compte Instagram). Passez sous la tour pour en admirer les deux faces, puis, dernier spot un peu plus secret, tourner les talons pour redescendre jusqu’à la rue piétonne Fécauderie.  Entrez passage Manifacier, abrité dans un bel immeuble de commerce, ce passage couvert est très photogénique. Tout au bout, le spot pour la photo à perspective très prisée des instagramers, vous n’aurez qu’à vous pencher pour photographier le bel escalier de pierre à colimaçon. Voici un petit aperçu, mais j’ai de nombreux autres lieux secrets à vous dévoiler… Contactez moi lors de votre passage à Auxerre, c’est avec plaisir que je vous les révèlerai ! Pour agrémenter votre parcours je vous conseille d’acquérir à l’office de tourisme la brochure « Sur les traces de Cadet Roussel », qui vous permettra à l’aide de plaques en bronze scellées dans les rues, d’obtenir quelques informations historiques et autres anecdotes.   Merci et bravo à @emiliedphotographie qui nous fait voir la vie (et Auxerre 😉) en rose ce soir... 💕 ✨💕✨💕✨💕✨💕✨💕✨💕✨💕✨ Bonne soirée Igers✌️ ----------------------------------------------- ▶️🇫🇷 Partagez vous aussi vos plus belles photos d'Auxerre en utilisant le hashtag #SECRETSAUXERRE ----------------------------------------------- ▶️🇬🇧 Use #SecretsAuxerre to share your pics Une photo publiée par ✨Secrets d'Auxerre✨ (@secretsauxerre) le 14 Avril 2015 à 11h29 PDT
Mon photowalk à travers les rues d
Votre conseiller localAUXERROIS TOURISME
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Que faire de mieux qu’une balade familiale en vélo pour profiter des premiers rayons du soleil ?  Pour les adeptes du vélo ou, comme moi, les cyclistes amateurs profitant du soleil pour flâner, pourquoi ne pas utiliser les beaux jours pour découvrir les trésors cachés du territoire de Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne? Pour réaliser une balade en famille, je commence toujours par définir les lieux par lesquels nous souhaitons passer. Cette décision est l’occasion de se retrouver, la veille, autour d’un café ou d’un chocolat pour les plus jeunes. Le tout bien entendu sur l’île de Cosne ou j’en profite pour passer par le camping de l’île afin de réserver les vélos. Et, pour rendre la balade unique et originale, pourquoi ne pas définir des thématiques ? Les possibilités sont vastes ; Balade autour de la Gastronomie, le long des vignes des coteaux du Giennois, à l’orée des bois, ou encore à travers l’histoire. Dernièrement, j’ai décidé de découvrir Villechaud, à quelques kilomètres de Cosne-Cours-Sur-Loire. J’avais envisagé la balade autour de la thématique suivante : «Villechaud à travers ses écrits et son histoire ». Le long du trajet, j’ai définis plusieurs arrêts, afin de se dégourdir un peu les jambes et poser le vélo… Naturellement, le premier arrêt est l’indispensable Cyclorail sur le pont du P.O de Cosne, ouvert tous les jours sur réservation. Ce pont, long de 826 mètres est le plus grand pont métallique ferroviaire français. Ensuite, pour les enfants, rien de mieux que de s’arrêter à la ferme de Port Aubry où ils peuvent découvrir les animaux de la ferme et donner du lait aux petits biquets. Les plus grands ont également un patrimoine à découvrir ; un ancien presbytère comportant une croix au-dessus de la porte, la chapelle Sainte Brigitte avec des vestiges d’un ancien château présent autrefois et une fontaine devenue l’objet d‘une vénération particulière en 1842. J’aime également me promener vers l’ancien lavoir sur le Rio ou il est possible de tremper ses pieds dans l’eau et traverser sous le pont… il y en a vraiment pour tous les centres d’intérêt.  Mais, je ne vais pas vous cacher que mon arrêt préféré est le casse-croûte du midi, le long de la Loire, offrant une vue exceptionnelle sur le fleuve et la colline de Sancerre. Si comme moi, vous souhaitez profiter de votre week-end pour découvrir Villechaud à travers une visite familiale, n’hésitez pas à vous rendre à l’Office de tourisme de Cosne-Cours-sur-Loire (par ailleurs marqué Accueil Vélo) afin de récupérer le guide de cette visite que j’ai eu à cœur de réaliser durant mon stage de licence.
Mon week-end printannier à vélo à Cosne-Cours-sur-Loire en Bourgogne
Mon péché mignon, la pomme à chair rouge de Gauciel - Grand Evreux !
Mon péché mignon, la pomme à chair rouge de Gauciel - Grand Evreux !
Normande et forcement GOURMANDE, j’adore tester les spécialités culinaires locales. En partant à la découverte du Grand Evreux, je me suis rendue dans une charmante commune: GAUCIEL. Et devinez ce que j’y ai trouvé ? Une exploitation cidricole, jusque-là quoi de plus normal en cette région de Normandie mais ….. On  y cultive une pomme très originale, une Pomme à chair ROUGE !!!  Une découverte assez extraordinaire, surtout en voyant tous les produits conçus à partir d’une seule et même variété : pâtes de fruits, confiture, jus de pomme, cidre rosé….. Humm  je m’en lèche encore les doigts! Comme on dit chez moi « ça a un goût de reviens-y » :) … La « pomme » sur le gâteau, un super contact pour une excellente rencontre avec le producteur, Monsieur Stéphane VAN THORNOUT :)   En tant que Responsable Boutique à l’Office de Tourisme du Grand Evreux, j’ai sauté aussi sur l’occasion et toutes ces petites merveilles à déguster sont en vente à la boutique de l’OT.  Je vous invite donc à aller découvrir ce lieu « absolument » fascinant à Gauciel, et faîte comme moi goûter ces splendeurs de pommes rouges si vous êtes un « vrai normand » c’est-à-dire « gourmand » !  
à partir de
4 €
/pers*
Mon péché mignon, la pomme à chair rouge de Gauciel - Grand Evreux !
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Je m’appelle Anne, et comme toutes les mères de famille, le samedi est souvent le jour des courses et des travaux ménagers. Mais de temps en temps, j’aime bien sortir de cette routine et profiter à fond du week-end, dès le samedi matin. Dans ce cas-là, direction le marché de Bourg-en-Bresse pour faire le plein de bons produits pour la semaine : légumes du Val de Saône voisin, fromages de la région (Comté, Bleu de Gex et Bleu de Bresse) et de temps en temps de bonnes quenelles artisanales ou un poulet de Bresse AOP. Si vous avez la possibilité d’aller au marché le mercredi matin, ne manquez pas la vente de volaille vivante sous la petite halle : c’est étonnant, et les enfants adorent. Vous pouvez même acheter une poule pour mettre dans votre jardin, c‘est dans l’air du temps !   Après le marché, direction le centre-ville voisin. J’aime bien flâner dans les ruelles commerçantes où on a encore la chance de trouver pas mal de boutiques indépendantes. Vous apprécierez certainement l’architecture aussi, alternant entre maisons médiévales à pans de bois et beaux hôtels particuliers des 18ème et 19ème siècles. Selon la saison, nous profitons soit d’un petit café avec une part de tarte bressane, soit d’une halte jeux et lecture dans l’un des nombreux parcs de la ville.   Après déjeuner (vous avez le choix des restaurants, du plat du jour à la table gastronomique : la Bresse mérite bien sa réputation gourmande !!!), cap sur le monastère royal de Brou, monument préféré des Français. A à peine 20 minutes à pied du centre-ville, c’est vraiment un monument exceptionnel. La façade toute en dentelle de pierre, donne le ton… Vous entrez ensuite dans les cloîtres, havres de paix, puis dans l’église avec sa nef élancée et surtout ce jubé, sorte de mur qui isole le chœur et sur lequel nous pouvons monter pour surplomber les tombeaux et autres sculptures du chœur justement. Il est difficile de ne pas avoir de frissons ! Nous terminons la visite par le musée, c’est toujours plaisant avec les enfants qui continuent leur chasse aux indices avec leur livret de visite.   Si vous n’êtes pas trop branchés patrimoine, vous pouvez mettre le cap sur le parc de loisirs de Bouvent pour l’après-midi. Immense espace naturel à Bourg-en-Bresse même (on peut même y aller par une voie verte depuis le centre-ville !), il regroupe un grand lac avec plage et activités nautiques, un golf, un parcours de santé et de nombreux jeux. Il est même possible de poursuivre la balade jusqu’à la forêt de Seillon, un vaste bois aménagé pour les activités de pleine nature.   S’il nous reste un peu de courage après ce samedi à Bourg-en-Bresse, direction l’un des villages environnants pour profiter du coucher de soleil sur la plaine de Bresse avec en toile de fond les reliefs du Jura, de la Bourgogne du Sud et du Beaujolais. Sinon, ce sera la balade du dimanche !!!
Mon samedi pas tout à fait comme les autres à Bourg-en-Bresse
Les rillettes de la Sarthe, ma spécialité culinaire préférée de Mamers
Les rillettes de la Sarthe, ma spécialité culinaire préférée de Mamers
Responsable de l'Office de Tourisme de Mamers et du Saosnois, je suis également intronisée à la Confrérie des Chevaliers des Rillettes Sarthoises. C’est pourquoi, j’évoque immédiatement les rillettes de la Sarthe quand on me demande quelle est la spécialité culinaire de Mamers. C’est vraiment LE met traditionnel de notre région ! Qui ne connaît pas les Rillettes de la Sarthe, en Pays de la Loire ? Qu'elles soient confectionnées par les charcutiers, bouchers ou salaisonniers, chacune d'elles a sa particularité, son goût, sa texture mais attention, elles doivent être pur porc ! Je vous invite à les déguster chez nos artisans locaux... dont certains ont obtenu de belles reconnaissances !  Je parle de médailles d'or, d'argent ou de bronze décernées lors du très sérieux concours national des meilleures rillettes, qui se déroule à Mamers. Il a lieu tous les ans, le 1er samedi de février. Inscrivez dès à présent cette date à votre agenda et venez faire un petit tour par la salle des fêtes de Mamers pour y assister et déguster les fameuses rillettes ! L’entrée est libre.  Sans attendre, les rillettes peuvent se consommer toute l’année sans modération : en entrée  sur du pain de campagne, ou en plat avec une salade verte… De mon côté je vous conseille la tarte aux Rillettes, que j’apprécie particulièrement et que je propose à l'apéritif en guise de canapés ! Comme vous pouvez le constater,  les Rillettes de la Sarthe sont la spécialité culinaire de Mamers. Maintenant que diriez-vous de venir les déguster sur place ? Pour préparer votre tournée des artisans locaux, contactez nous à l’Office de Tourisme de Mamers et du Saosnois.
Les rillettes de la Sarthe, ma spécialité culinaire préférée de Mamers
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME MAINE SAOSNOIS
5 idées pour visiter Mulhouse en Alsace
5 idées pour visiter Mulhouse en Alsace
Son passé industriel fait de la ville la capitale européenne des musées techniques. Un patrimoine fabuleux dont on ne se lasse pas. Petit tour des plus emblématiques, à voir en famille de 7 à 77 ans et plus (ou moins) si affinités. En bref, des musées, un zoo et bons plans pour visiter Mulhouse en Alsace.    #1 En route pour la Cité de l’Automobile ! Que vous soyez fanatique de chevaux-moteur ou indifférent à la vitesse et à la technologie, vous ne pouvez que craquer pour la plus fantastique collection d’automobiles du monde. Parmi les quatre-cents exposées à la Cité de l’Automobile, toutes en état de marche, des Rolls-Royce, des Bugatti, des Ferrari, mais aussi des Formule 1 dont une Panhard Levassor Biplace course de 1908 à se damner. Le top du top !   #2 Cité du train : È pericoloso sporgersi ! Même si vous n’avez jamais joué au train électrique, vous serez fasciné par un parcours qui narre l’aventure ferroviaire de ses balbutiements à nos jours. Ah ! la Buddicom de 1844, une des plus vieilles locomotives du monde. Oh ! la douillette voiture de l’impératrice Eugénie conçue par Viollet-le-Duc. Aîe ! la PR1 et ses panneaux de verre Lalique.   #3 Un monde de couleurs À voir au Musée de l’Impression sur étoffes : tapis Moghol du XVIIe siècle et ses centaines de personnages imprimés, cachemires, indiennes, châles, panneaux décoratifs, c’est une explosion de formes et de couleurs raffinées qui s’exposent ici tout au long de l’année. Même les enfants s’enchantent à chercher personnages et animaux nichés dans le décor imprimé. Un enchantement.    #4 Panoramas grandioses au Musée du papier peint Vastes paysages rêvés du Bengale, d’Algérie, de Suisse ou d’un impossible Eldorado, batailles revisitées, telle celle d’Héliopolis en Égypte, bouquets géants, ornementent les murs d’une ancienne commanderie de chevaliers Teutoniques. Il s’agit d’un extraordinaire musée du Papier peint, à Rixheim, monté à partir des collections de la maison Zuber, installée ici dès 1797. Le seul existant au monde, qu’on se le dise.   #5 Les petites bêtes qui montent… Venez faire la connaissance de Jurij, ours blanc, de Sarah, tigresse de Sibérie, de Sannon, otarie mâle à crinière, de Sidoine, maki aux yeux turquoise. Tous sont les représentants d’espèces en voie de disparition pour lesquelles on s’investit ici à longueur d’année depuis 140 ans. Avec des programmes de conservation et de réintroduction. Coup de cœur pour Thommy, le seul cercopithèque à ventre gris visible en captivité. Foncez vite au zoo de Mulhouse, la moins chère des destinations lointaines !
5 idées pour visiter Mulhouse en Alsace
Quand vient le carnaval de Dunkerque…je sors mon cletche !!
Quand vient le carnaval de Dunkerque…je sors mon cletche !!
Le carnaval de Dunkerque c’est 3 mois de folie avec en point d’orgue « les 3 Joyeuses ».  Le dimanche avant Mardi Gras c’est la bande de Dunkerque : des milliers de personnes qui ont sorti leur cletche (déguisement du carnavaleux) dans les rues… Un spectacle unique, haut en couleurs, et une ambiance que je n’ai retrouvée qu’à Dunkerque !!    Ce cortège stoppe sous les balcons de l’hôtel de ville, pour que chacun tente d’attraper les fameux harengs jetés par le Maire. S’en suit la fameuse Cantate à Jean Bart pour clôturer cette mémorable journée, lors du rigodon final.    Mon petit coup de cœur pour vous mettre dans l’ambiance : « les week-ends carnaval » !! Tout est réservé par nos soins, à l’Office de Tourisme et des congrès de Dunkerque Dunes de Flandre pour vous assurer le meilleur accueil. Ne reste plus qu’à peaufiner votre déguisement !! Pensez à réserver tôt, les places sont très courues… Pour les familles, je conseille plutôt la bande de Malo les Bains. L’ambiance y est plus douce mais tout aussi festive. Le passage du cortège sur la Digue de mer me donne à chaque fois des frissons… N'hésitez plus le Carnaval de Dunkerque est une expérience unique à vivre absolument !   
Quand vient le carnaval de Dunkerque…je sors mon cletche !!
Ma re-découverte de la Course d'Orientation au Grand Echaillon dans la Drôme
Ma re-découverte de la Course d'Orientation au Grand Echaillon dans la Drôme
Envie de profiter du bon air frais en famille, tout en s'amusant, ce sport est fait pour vous ! Me voilà parti au Grand Echaillon sur la commune de Léoncel, connue pour son Abbaye et pour sa station de ski nordique, raquette en hiver, et ses randonnées en été !  Mais l’été dernier, lors d'une journée découverte du territoire, j’ai eu l’occasion d’y faire une Course d’Orientation. Vous savez le genre de course qui nous rappelle la période scolaire, où l’on passait plus de temps à discuter dans la forêt plutôt qu’à chercher les balises… Surprise ! J’ai redécouvert ce sport et j’ai adoré, même quelques gouttes de pluie ne m'ont pas empêché d'avoir le sourire. C’était complètement différent, déjà vous avez tout votre temps, pas besoin de se presser. De plus, vous avez de magnifiques paysages juste sous les yeux et avec un peu de chance, qui sait, vous croiserez peut-être quelques animaux. En famille ou entre amis lancez-vous !!! Les niveaux de difficultés sont adaptés et vous donneront goût à ce sport qui se fait avec décontraction. Si vous avez encore du temps devant vous, n'hésitez pas à faire un tour au sentier du Karst qui se trouve au départ de la station de Font d'Urle. Une boucle de 2h qui vous amènera à la crête des Gagères pour avoir un aperçu du pays du Diois du haut de la falaise, personnellement j'en ai eu le vertige, c'est vraiment impressionnant. Et sur le retour du sentier, vous pourrez admirer le Vercors sur toute sa longueur...ça vaut le détour je vous le garantis ! Si vous avez besoin de documentation sur les différents parcours de Course d'Orientation du secteur ou sur les chemins de randonnées tels que le sentier du Karst, n'hésitez pas à venir vous renseignez auprès de l'Office de Tourisme, nous vous accueillerons avec plaisir. A bientôt dans le Royans-Vercors !
Ma re-découverte de la Course d
Votre conseiller localOFFICE DE TOURISME VERCORS DRÔME
Retour en haut